PowerAMC 6 et MySQL 5

Le
paf le chien
bonjour,

quelqu'un aurait-il un fichier de définition pour MySQL 5 (ou assez
proche) pour PowerAMC 6 SVP?

merci

--
paf le chien
libérez le primate pour répondre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Fred Brouard - SQLpro
Le #21884551
paf le chien a écrit :
bonjour,

quelqu'un aurait-il un fichier de définition pour MySQL 5 (ou assez
proche) pour PowerAMC 6 SVP?

merci



rien ne vous empêche de le créer : copiez un fichier assez proche et
modifiez les noms du SGBDR. Puis modifiez les définitions qui vous
intéressent. Laissez le dans le même répartoire et relancez AMC.

A +

--
Frédéric BROUARD, MVP SQL Server, expert bases de données et langage SQL
Le site sur le langage SQL et les SGBDR : http://sqlpro.developpez.com
Audit, conseil, expertise, formation, modélisation, tuning, optimisation
*********************** http://www.sqlspot.com *************************
paf le chien
Le #21884541
Fred Brouard - SQLpro a grommelé:
paf le chien a écrit :
bonjour,

quelqu'un aurait-il un fichier de définition pour MySQL 5 (ou assez
proche) pour PowerAMC 6 SVP?

merci



rien ne vous empêche de le créer



oui je sais mais je suis à l'arrache :)

si quelqu'un en avait eu un déjà fait ça m'aurait fait gagner du temps.

J'ai pu m'en sortir avec la sortie pour interbase (ou adabas, je ne sais
plus, l'une des deux était très proche de ce que je voulais)

Mais en fait j'ai perdu beaucoup de temps! comme un crétin j'ai réussi
sûrement dans un moment de fatigue à me convaincre d'avoir lu dans la
doc mysql qu'il supportait les domaines et les check

en fait j'ai ton bouquin (le premier) et cette semaine j'étais sans
arrêt alternativement le nez dedans et dans la doc mysql et j'ai dû
faire un amalgame un peu trop enthousiaste. J'avais bien lu ça mais pas
où je croyais.

Du coup j'ai passé un long moment à préparer mes domaines pour pas un
rond (et mes check pour pas plus cher)

Et à la base c'était surtout pour une sortie à peu près correcte ET AVEC
les domaines dans les définitions de tables que je voulais un fichier
approprié.

'fin bref j'ai été burne.

j'en profite pour redire que ledit bouquin est un investissement que je
n'ai jamais regretté.

--
paf le chien
virez le primate pour répondre
nobody
Le #21884531
paf le chien a écrit :
Fred Brouard - SQLpro a grommelé:
paf le chien a écrit :
bonjour,

quelqu'un aurait-il un fichier de définition pour MySQL 5 (ou assez
proche) pour PowerAMC 6 SVP?

merci



rien ne vous empêche de le créer



oui je sais mais je suis à l'arrache :)

si quelqu'un en avait eu un déjà fait ça m'aurait fait gagner du temps.

J'ai pu m'en sortir avec la sortie pour interbase (ou adabas, je ne sais
plus, l'une des deux était très proche de ce que je voulais)

Mais en fait j'ai perdu beaucoup de temps! comme un crétin j'ai réussi
sûrement dans un moment de fatigue à me convaincre d'avoir lu dans la
doc mysql qu'il supportait les domaines et les check

en fait j'ai ton bouquin (le premier) et cette semaine j'étais sans
arrêt alternativement le nez dedans et dans la doc mysql et j'ai dû
faire un amalgame un peu trop enthousiaste. J'avais bien lu ça mais pas
où je croyais.




le problème est peut être la car pour etre champion de tennis il suffit
pas de lire un bouquin sur le tennis

Du coup j'ai passé un long moment à préparer mes domaines pour pas un
rond (et mes check pour pas plus cher)

Et à la base c'était surtout pour une sortie à peu près correcte ET AVEC
les domaines dans les définitions de tables que je voulais un fichier
approprié.

'fin bref j'ai été burne.

j'en profite pour redire que ledit bouquin est un investissement que je
n'ai jamais regretté.





comme disait un de mes profs il y a 25ans les eleves ne peuvent pas
juger le niveaux d'un profs puisque pour juger il faut savoir ce que le
prof devrais faire et non voir ce qu'il fait
concernant le 'auteur du bouquin un post ici en novembre le jauge à sa
juste valeur sur une problematique de codification de date dans un SGBDR
paf le chien
Le #21884521
nobody a grommelé:
paf le chien a écrit :
[...]



le problème est peut être la car pour etre champion de tennis il suffit
pas de lire un bouquin sur le tennis



ouh là je ne suis pas dans une démarche de championnat moi! :D

j'ai juste lu alternativement deux trucs et fini par oublier qu'est-ce
que j'avais lu où, c'est tout.

Non être un champion en SQL ou en n'importe quel sujet informatique du
reste ce n'est pas mon trip.

Par contre j'ai un pif pas possible avec les bovidés et je me démerde
pas trop mal avec les canassons et les lémuriens. Et ça, c'est pas
souvent sujet aux mises à jour. J'ai besoin de repères un peu plus
durables qu'une norme SQL (encore qu'il y ait moins durable que ça)
et je suis pas non plus à la rue pour réviser une magnéto double à
rupteur de retard, diagnostiquer une panne d'injection d'avion ou faire
une métrologie vilebrequin.

comme disait un de mes profs il y a 25ans les eleves ne peuvent pas
juger le niveaux d'un profs puisque pour juger il faut savoir ce que le
prof devrais faire et non voir ce qu'il fait
concernant le 'auteur du bouquin un post ici en novembre le jauge à sa
juste valeur sur une problematique de codification de date dans un SGBDR



je sais bien, et je n'ai pas dit "il est parfaitement juste et
pertinent". Je n'ai pas, comme tu le soulignes, la compétence pour
juger, et du reste Frédéric Brouard le sait et l'appréciation sur
le contenu technique de son livre de la part de quelqu'un qui est
totalement amateur (encore qu'il y ait de bons amateurs) ne l'aurait pas
plus flatté que ça.

Par contre, même si à un niveau professionnel vous pouvez être divisés,
à mon niveau, je maintiens, je trouve ce livre pédagogiquement réussi
(parce que côté technique, j'ai aussi SQL99 Complete, really et
pédagogiquement ben euh comment dire euh bon hein... alors que son livre
à lui est très pratique pour une prise en main efficace.

Ceci étant, autre chose m'interpelle. Le niveau de compétence à propos
duquel vous vous affrontez m'échappe. Je ne peux pas dire "un tel a
raison" ou "un tel a tort".
Par contre, c'est la démarche que je ne comprends pas. Si Brouard est si
mauvais que vous le dites, pourquoi, à part pour vous flatter l'égo,
tenir à ce point à ce que ça soit proclamé? Après tout, s'il est si
mauvais que vous le dites, alors laissez-le donc travailler, vous
gagnerez des sous en réparant ses bourdes.

J'ai l'impression que ce qui vous défrise c'est que vous trouvez très
arrogant de sa part d'avoir fait un livre alors que vous qui êtes
possiblement meilleur vous ne l'avez pas fait.
Est-ce qu'il a à un moment avancé que son livre était une référence
absolue?
Dans son livre, dès le départ il dit qu'il fournit une bibliographie
pour ceux souhaitant aller plus avant, après la lecture de son bouquin,
dans la connaissance du SQL. Il ne se présente pas comme une référence
mais comme un outil pour une première approche. Et à plusieurs reprises
si mes souvenirs sont bons, il renvoie ceux qui veulent approfondir vers
le bouquin de Chris Date.
La bibliographie est ponctuée de commentaires sur les livres présentés,
et le ton n'est pas à "celui-ci est presque aussi bien que le mien".

La qualité pédagogique d'un bouquin ce n'est pas rien. Par exemple il y
a 7 ans j'ai commencé à m'intéresser à flash mais je n'accrochais
absolument pas ce logiciel. Et puis j'ai trouvé un bouquin pas comme les
autres. Pas hyper poussé, mais à la pédagogie très réussie, et de là
j'ai pu m'y coller. Il n'était pas très avancé, mais il donnait envie,
avec des exemples qui donnaient des idées.

peut-être qu'à haut niveau il est à la rue. Je n'ai absolument pas les
moyens de trancher.
Mais il demeure que son livre m'a permis d'approfondir notablement, m'a
expliqué pas mal de choses, qu'il est pratique avec sa progression
d'exemples, et que si ça ne me donne pas le niveau d'une mégatronche du
SQL au point d'en vivre, ça me donne tout de même une base pas si nulle
que ça. Du reste, tous les exemples que j'ai essayés dans Ocelot
passaient si je me souviens bien (c'est pas d'hier).

Bref, il y a des gens pour lesquels son bouquin est très utile et bien
fait. Parce qu'il ne contient pas que du SQL, mais du SQL *et* une
pédagogie appropriée. peut-être un peu de remplissage ça et là mais
globalement j'en suis satisfait (des bouquins d'informatique j'ai dû
dans ma vie en acheter une bonne trentaine, et des bouquins de merde
j'ai vu ce que ça donne, une couverture tape-à-l'oeil, des marges
énormes, écrit très gros, des contenus indigents, de niveau très bas,
trop vite assimilés pour rentabiliser le bouquin. Mais j'ai aussi
quelques bouquins excellents comme ceux de Pierre Labbe sur photoshop ou
illustrator, qui excelle dans la pédagogie, contrairement aux classroom
in a book d'adobe, sans doute meilleurs dans l'absolu mais pas dans la
pratique.

En résumé, si je peux comprendre que vous le trouviez mauvais pour X
raisons qui m'échappent, je ne vois pas ce que votre démarche a de
constructif.

Si vous écrivez un livre, et qu'il est meilleur, et que j'ai encore
besoin du SQL dans l'avenir, il se peut très bien que j'achète aussi le
vôtre et que j'en sois encore plus satisfait. Si vous avez fait un site
sur le SQL il pourrait aussi, pour les jours qui viennent, être chaque
jour à mon écran.

Mais votre zèle à descendre Brouard en flammes je n'en vois pas
l'utilité. Si c'est pour éviter que les gens mettent des sous dans un
mauvais bouquin, de toutes façons un manuel informatique faut pas
l'acheter sans l'avoir longuement feuilleté à la librairie. De là, à
chacun de se forger son opinion.

--
paf le chien
virez le primate pour répondre
nobody
Le #21884511
comme disait un de mes profs il y a 25ans les eleves ne peuvent pas
juger le niveaux d'un profs puisque pour juger il faut savoir ce que le
prof devrais faire et non voir ce qu'il fait
concernant le 'auteur du bouquin un post ici en novembre le jauge à sa
juste valeur sur une problematique de codification de date dans un SGBDR



je sais bien, et je n'ai pas dit "il est parfaitement juste et
pertinent". Je n'ai pas, comme tu le soulignes, la compétence pour
juger, et du reste Frédéric Brouard le sait et l'appréciation sur
le contenu technique de son livre de la part de quelqu'un qui est
totalement amateur (encore qu'il y ait de bons amateurs) ne l'aurait pas
plus flatté que ça.




et pourtant il exaspères les vrai pro avec son arrogance à vouloir que
tout ce qui n'est pas "Brouard certifié" ou SQL soit mauvais ou nul

Par contre, même si à un niveau professionnel vous pouvez être divisés,
à mon niveau, je maintiens, je trouve ce livre pédagogiquement réussi
(parce que côté technique, j'ai aussi SQL99 Complete, really et
pédagogiquement ben euh comment dire euh bon hein... alors que son livre
à lui est très pratique pour une prise en main efficace.

Ceci étant, autre chose m'interpelle. Le niveau de compétence à propos
duquel vous vous affrontez m'échappe. Je ne peux pas dire "un tel a
raison" ou "un tel a tort".



le post de novembre est facile a comprendre il a "affirmé" que deux
octet était plus que suffisant pour codé une date depuis JC alors que le
simple calcul fait apparaître l'erreur 65536 jour depuis JC arrête il y
a 200 ans au niveau ou Brouard se prétend être cela est inadmissible

"Frédéric BROUARD, MVP SQL Server, expert bases de données et langage SQL
Le site sur le langage SQL et les SGBDR : http://sqlpro.developpez.com
Audit, conseil, expertise, formation, modélisation, tuning, optimisation
*********************** http://www.sqlspot.com *************************"


Par contre, c'est la démarche que je ne comprends pas. Si Brouard est si
mauvais que vous le dites, pourquoi, à part pour vous flatter l'égo,
tenir à ce point à ce que ça soit proclamé? Après tout, s'il est si
mauvais que vous le dites, alors laissez-le donc travailler, vous
gagnerez des sous en réparant ses bourdes.




pourquoi dénoncer les imposteurs ? pourquoi dénoncer les "faux dieux"?
et c'est lui qui a commencer a me "chier dans les bottes" il recupere ce
qu'il a semé

J'ai l'impression que ce qui vous défrise c'est que vous trouvez très
arrogant de sa part d'avoir fait un livre alors que vous qui êtes
possiblement meilleur vous ne l'avez pas fait.
Est-ce qu'il a à un moment avancé que son livre était une référence
absolue?
Dans son livre, dès le départ il dit qu'il fournit une bibliographie
pour ceux souhaitant aller plus avant, après la lecture de son bouquin,
dans la connaissance du SQL. Il ne se présente pas comme une référence
mais comme un outil pour une première approche. Et à plusieurs reprises
si mes souvenirs sont bons, il renvoie ceux qui veulent approfondir vers
le bouquin de Chris Date.
La bibliographie est ponctuée de commentaires sur les livres présentés,
et le ton n'est pas à "celui-ci est presque aussi bien que le mien".




Brouard se prétend roi chez les moineau et oubli les aigles
le SQL élevé au rang de dieux par Brouard est qualifié par la référence
en SGBD ( Edgar F Cood ) comme une merde voir cet extrait de wikipedia

"C'est Edgar F. Codd qui en juin 1970 rédigea l'article « A Relational
Model of Data for Large Shared Data Banks » ("Un modèle de données
relationnel pour de grandes banques de données partagées") dans la revue
Communications of the ACM (Association for Computing Machinery). Ce
modèle a été rapidement admis comme modèle définitif pour les systèmes
de gestion de base de données (SGBD). Un langage, Structured English
Query Language ("SEQUEL") (langage d'interrogation structuré en anglais)
a été développé par IBM pour mettre en œuvre le modèle de Codd.

......

En 1979, Relational Software, Inc. (actuellement Oracle Corporation)
présenta la première version commercialement disponible de SQL,
rapidement imité par d'autres fournisseurs. Malgré le succès du langage
SQL qui a suivi, Edgar F. Codd dénoncera cet outil qu'il considère comme
une interprétation incorrecte de ses théories."

La qualité pédagogique d'un bouquin ce n'est pas rien. Par exemple il y
a 7 ans j'ai commencé à m'intéresser à flash mais je n'accrochais
absolument pas ce logiciel. Et puis j'ai trouvé un bouquin pas comme les
autres. Pas hyper poussé, mais à la pédagogie très réussie, et de là
j'ai pu m'y coller. Il n'était pas très avancé, mais il donnait envie,
avec des exemples qui donnaient des idées.

peut-être qu'à haut niveau il est à la rue. Je n'ai absolument pas les
moyens de trancher.
Mais il demeure que son livre m'a permis d'approfondir notablement, m'a
expliqué pas mal de choses, qu'il est pratique avec sa progression
d'exemples, et que si ça ne me donne pas le niveau d'une mégatronche du
SQL au point d'en vivre, ça me donne tout de même une base pas si nulle
que ça. Du reste, tous les exemples que j'ai essayés dans Ocelot
passaient si je me souviens bien (c'est pas d'hier).

Bref, il y a des gens pour lesquels son bouquin est très utile et bien
fait. Parce qu'il ne contient pas que du SQL, mais du SQL *et* une
pédagogie appropriée. peut-être un peu de remplissage ça et là mais
globalement j'en suis satisfait (des bouquins d'informatique j'ai dû
dans ma vie en acheter une bonne trentaine, et des bouquins de merde
j'ai vu ce que ça donne, une couverture tape-à-l'oeil, des marges
énormes, écrit très gros, des contenus indigents, de niveau très bas,
trop vite assimilés pour rentabiliser le bouquin. Mais j'ai aussi
quelques bouquins excellents comme ceux de Pierre Labbe sur photoshop ou
illustrator, qui excelle dans la pédagogie, contrairement aux classroom
in a book d'adobe, sans doute meilleurs dans l'absolu mais pas dans la
pratique.

En résumé, si je peux comprendre que vous le trouviez mauvais pour X
raisons qui m'échappent, je ne vois pas ce que votre démarche a de
constructif.




Brouard se prétend "expert bases de données" et se limite à SQL
un bouquin sur SQL c'est comme un bouquin "savoir nager dans la merde"
alors qu'il suffit de ne pas y tomber

Si vous écrivez un livre, et qu'il est meilleur, et que j'ai encore
besoin du SQL dans l'avenir, il se peut très bien que j'achète aussi le
vôtre et que j'en sois encore plus satisfait. Si vous avez fait un site
sur le SQL il pourrait aussi, pour les jours qui viennent, être chaque
jour à mon écran.




je n'écrirais jamais de bouquin sur SQL car j' ai utilisé SQL pendant 1
mois en 1991 et jamais je ne recommencerais a utilisé un SGBD aussi
primitif limité et compliqué et surtout trop éloigné de la réalité
par contre j'utilise des SGBD bien plus évolué simple et proche de la
Réalité (d'ailleurs l'un d'eux s'appel justement Réality) le type de
SGBD que j'utilise est diffusé par 2 des 5 plus gros éditeur mondiaux de
SGBD et est le type de SGBD le plus répandu dans le monde (IBM a
d'ailleurs racheter un éditeur de ce type de SGBD pour le mettre a son
catalogue et l'intégrer dans DB Viper (successeur de DB2))
écrire un bouquin dessus je ne ferait pas car je n'ai pas la prétention
de faire mieux que ceux qui en ont déjà écrit a la rigueur je traduirais
certain d'entre eux.


Mais votre zèle à descendre Brouard en flammes je n'en vois pas
l'utilité. Si c'est pour éviter que les gens mettent des sous dans un
mauvais bouquin, de toutes façons un manuel informatique faut pas
l'acheter sans l'avoir longuement feuilleté à la librairie. De là, à
chacun de se forger son opinion.




éviter qu'un roitelet se prenne pour un aigle est utile
éviter que les gens suivent un faux expert bases de données puisque
limité à SQL
Fred Brouard - SQLpro
Le #21884501
paf le chien a écrit :
nobody a grommelé:
paf le chien a écrit :
[...]


le problème est peut être la car pour etre champion de tennis il suffit
pas de lire un bouquin sur le tennis



ouh là je ne suis pas dans une démarche de championnat moi! :D

j'ai juste lu alternativement deux trucs et fini par oublier qu'est-ce
que j'avais lu où, c'est tout.

Non être un champion en SQL ou en n'importe quel sujet informatique du
reste ce n'est pas mon trip.

Par contre j'ai un pif pas possible avec les bovidés et je me démerde
pas trop mal avec les canassons et les lémuriens. Et ça, c'est pas
souvent sujet aux mises à jour. J'ai besoin de repères un peu plus
durables qu'une norme SQL (encore qu'il y ait moins durable que ça)
et je suis pas non plus à la rue pour réviser une magnéto double à
rupteur de retard, diagnostiquer une panne d'injection d'avion ou faire
une métrologie vilebrequin.

comme disait un de mes profs il y a 25ans les eleves ne peuvent pas
juger le niveaux d'un profs puisque pour juger il faut savoir ce que le
prof devrais faire et non voir ce qu'il fait
concernant le 'auteur du bouquin un post ici en novembre le jauge à sa
juste valeur sur une problematique de codification de date dans un SGBDR



je sais bien, et je n'ai pas dit "il est parfaitement juste et
pertinent". Je n'ai pas, comme tu le soulignes, la compétence pour
juger, et du reste Frédéric Brouard le sait et l'appréciation sur
le contenu technique de son livre de la part de quelqu'un qui est
totalement amateur (encore qu'il y ait de bons amateurs) ne l'aurait pas
plus flatté que ça.

Par contre, même si à un niveau professionnel vous pouvez être divisés,
à mon niveau, je maintiens, je trouve ce livre pédagogiquement réussi
(parce que côté technique, j'ai aussi SQL99 Complete, really et
pédagogiquement ben euh comment dire euh bon hein... alors que son livre
à lui est très pratique pour une prise en main efficace.



Peter Gulutzan, auteur du livre est canadien et parle bien le français.
Il a d'ailleur traduit un de mes article en anglais.
Tu peut le joindre à MySQL AB ou il s'occupe du développement du moteur
SQL :


Ceci étant, autre chose m'interpelle. Le niveau de compétence à propos
duquel vous vous affrontez m'échappe. Je ne peux pas dire "un tel a
raison" ou "un tel a tort".
Par contre, c'est la démarche que je ne comprends pas. Si Brouard est si
mauvais que vous le dites, pourquoi, à part pour vous flatter l'égo,
tenir à ce point à ce que ça soit proclamé? Après tout, s'il est si
mauvais que vous le dites, alors laissez-le donc travailler, vous
gagnerez des sous en réparant ses bourdes.

J'ai l'impression que ce qui vous défrise c'est que vous trouvez très
arrogant de sa part d'avoir fait un livre alors que vous qui êtes
possiblement meilleur vous ne l'avez pas fait.
Est-ce qu'il a à un moment avancé que son livre était une référence
absolue?
Dans son livre, dès le départ il dit qu'il fournit une bibliographie
pour ceux souhaitant aller plus avant, après la lecture de son bouquin,
dans la connaissance du SQL. Il ne se présente pas comme une référence
mais comme un outil pour une première approche. Et à plusieurs reprises
si mes souvenirs sont bons, il renvoie ceux qui veulent approfondir vers
le bouquin de Chris Date.
La bibliographie est ponctuée de commentaires sur les livres présentés,
et le ton n'est pas à "celui-ci est presque aussi bien que le mien".

La qualité pédagogique d'un bouquin ce n'est pas rien. Par exemple il y
a 7 ans j'ai commencé à m'intéresser à flash mais je n'accrochais
absolument pas ce logiciel. Et puis j'ai trouvé un bouquin pas comme les
autres. Pas hyper poussé, mais à la pédagogie très réussie, et de là
j'ai pu m'y coller. Il n'était pas très avancé, mais il donnait envie,
avec des exemples qui donnaient des idées.

peut-être qu'à haut niveau il est à la rue. Je n'ai absolument pas les
moyens de trancher.
Mais il demeure que son livre m'a permis d'approfondir notablement, m'a
expliqué pas mal de choses, qu'il est pratique avec sa progression
d'exemples, et que si ça ne me donne pas le niveau d'une mégatronche du
SQL au point d'en vivre, ça me donne tout de même une base pas si nulle
que ça. Du reste, tous les exemples que j'ai essayés dans Ocelot
passaient si je me souviens bien (c'est pas d'hier).

Bref, il y a des gens pour lesquels son bouquin est très utile et bien
fait. Parce qu'il ne contient pas que du SQL, mais du SQL *et* une
pédagogie appropriée. peut-être un peu de remplissage ça et là mais
globalement j'en suis satisfait (des bouquins d'informatique j'ai dû
dans ma vie en acheter une bonne trentaine, et des bouquins de merde
j'ai vu ce que ça donne, une couverture tape-à-l'oeil, des marges
énormes, écrit très gros, des contenus indigents, de niveau très bas,
trop vite assimilés pour rentabiliser le bouquin. Mais j'ai aussi
quelques bouquins excellents comme ceux de Pierre Labbe sur photoshop ou
illustrator, qui excelle dans la pédagogie, contrairement aux classroom
in a book d'adobe, sans doute meilleurs dans l'absolu mais pas dans la
pratique.

En résumé, si je peux comprendre que vous le trouviez mauvais pour X
raisons qui m'échappent, je ne vois pas ce que votre démarche a de
constructif.

Si vous écrivez un livre, et qu'il est meilleur, et que j'ai encore
besoin du SQL dans l'avenir, il se peut très bien que j'achète aussi le
vôtre et que j'en sois encore plus satisfait. Si vous avez fait un site
sur le SQL il pourrait aussi, pour les jours qui viennent, être chaque
jour à mon écran.

Mais votre zèle à descendre Brouard en flammes je n'en vois pas
l'utilité. Si c'est pour éviter que les gens mettent des sous dans un
mauvais bouquin, de toutes façons un manuel informatique faut pas
l'acheter sans l'avoir longuement feuilleté à la librairie. De là, à
chacun de se forger son opinion.




A +

--
Frédéric BROUARD, MVP SQL Server, expert bases de données et langage SQL
Le site sur le langage SQL et les SGBDR : http://sqlpro.developpez.com
Audit, conseil, expertise, formation, modélisation, tuning, optimisation
*********************** http://www.sqlspot.com *************************
Nicolas Krebs
Le #21884491
nobody écrivit dans l'article news:4789d722$0$10212$

le post



Qu'est-ce que c'est ?©

de novembre est facile a comprendre il a "affirmé" que deux
octet était plus que suffisant pour codé une date depuis JC alors que le
simple calcul fait apparaître l'erreur 65536 jour depuis JC arrête il y
a 200 ans au niveau ou Brouard se prétend être cela est inadmissible



Ce forum est francophone.©

je n'écrirais jamais de bouquin sur SQL car j' ai utilisé SQL pendant 1
mois en 1991 et jamais je ne recommencerais a utilisé un SGBD aussi
primitif limité et compliqué et surtout trop éloigné de la réalité



SQL n'est pas un sgbd.

éviter que les gens suivent un faux expert bases de données puisque
limité à SQL



Vous êtes pitoyable.
nobody
Le #21884481
Nicolas Krebs a écrit :
nobody écrivit dans l'article news:4789d722$0$10212$

le post



Qu'est-ce que c'est ?©

de novembre est facile a comprendre il a "affirmé" que deux
octet était plus que suffisant pour codé une date depuis JC alors que le
simple calcul fait apparaître l'erreur 65536 jour depuis JC arrête il y
a 200 ans au niveau ou Brouard se prétend être cela est inadmissible



Ce forum est francophone.©

je n'écrirais jamais de bouquin sur SQL car j' ai utilisé SQL pendant 1
mois en 1991 et jamais je ne recommencerais a utilisé un SGBD aussi
primitif limité et compliqué et surtout trop éloigné de la réalité



SQL n'est pas un sgbd.




un systeme primitif d'interrogation de SGBD


éviter que les gens suivent un faux expert bases de données puisque
limité à SQL



Vous êtes pitoyable.



non réaliste
Publicité
Poster une réponse
Anonyme