[pppd] utiliser une connexion de secours

Le
tsouvignet
Bonjour,

J'ai actuellement une connexion ADSL et une connexion en RTC.
J'aimerais faire en sorte que si ma connexion principale (ADSL) tombe,
une connexion de secours (RTC) soit mise en place jusqu'à ce que la
connexion principale revienne. Je ne peux pas utiliser d'interface
graphique, juste un bon vieux pppd configuré à la main couplé avec
chat, utilisant le plugin rp-pppoe pour gérer la connexion ADSL.

J'ai sais qu'il est possible de faire appeler un script à pppd en cas
de déconnexion en utilisant l'option disconnect mais le problème est
que si le modem arrive à raccrocher tout seul, ce script n'est pas
appelé.

Egalement, j'ai essayé de passer par ip-down mais cette solution amène
un problème : si la connexion ADSL ne s'établit pas, ip-up n'est pas
appelé, donc ip-down non plus. Or, j'aimerais pouvoir passer en RTC en
cas de déconnexion ET en cas d'impossibilité de connexion.

Tout ce que je cherche à faire c'est que pppd exécute un script de mon
cru en cas d'impossibilité de connexion ou en cas de déconnexion
involontaire mais je ne vois absolument pas comment faire cela, donc
si quelqu'un à une idée

J'utilise ppp-2.4.4 sans multilink sur un noyau Linux 2.6.16 tournant
sur processeur MIPS little endian.

Merci d'avance pour vos réponses.

--
Thomas SOUVIGNET
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Rémi Moyen
Le #1880454
Salut,

wrote:
Tout ce que je cherche à faire c'est que pppd exécute un script de mon
cru en cas d'impossibilité de connexion ou en cas de déconnexion
involontaire mais je ne vois absolument pas comment faire cela, donc
si quelqu'un à une idée...


C'est sans doute pas vraiment le genre de solution que tu recherches,
mais tu pourrais faire une sorte de démon (ou un truc crontabbé toutes
les x minutes) qui surveille l'état de la connexion ADSL et lance la
connexion RTC si ça marche pas.

(tiens, par contre, ça me semble nettement plus dur de repérer quand ça
remarche pour rebasculer sur l'ADSL ! Mais j'ai l'impression que ça
n'est pas ce que tu veux de toute façon...)

C'est la seule idée que j'ai là-dessus...
--
Rémi Moyen

Nicolas George
Le #1880452
Rémi Moyen wrote in message
(tiens, par contre, ça me semble nettement plus dur de repérer quand ça
remarche pour rebasculer sur l'ADSL ! Mais j'ai l'impression que ça
n'est pas ce que tu veux de toute façon...)


Non, ça c'est facile : quand l'interface est active, le script ip-up est
appelé.

Rémi Moyen
Le #1880449
Nicolas George wrote:
Rémi Moyen wrote in message
(tiens, par contre, ça me semble nettement plus dur de repérer quand ça
remarche pour rebasculer sur l'ADSL ! Mais j'ai l'impression que ça
n'est pas ce que tu veux de toute façon...)


Non, ça c'est facile : quand l'interface est active, le script ip-up est
appelé.


Mais il me semble me souvenir qu'à l'époque où j'arrivais à faire
établir ma connexion par ma machine et pas le modem (groumpf...), quand
le modem plantait (ou que la connexion était coupée ?), ça ne se
rétablissait pas tout seul. Enfin, j'en suis même sûr, je devais
relancer la connexion à la main (genre une ou deux fois par semaine,
plus ou moins).

J'imagine pourtant que ip-up aurait dû restaurer les choses tout seul,
d'après ce que tu dis (d'un côté je n'ai jamais touché particulièrement
à ce script, d'un autre c'est donc la version Debian par défaut, qui je
suppose doit se comporter intelligemment !).

Est-ce que dans certains types de plantages ça ne marche pas, ou est-ce
que mon ip-up ne devait rien faire ?
--
Rémi Moyen


Fabien LE LEZ
Le #1880418
On 8 Mar 2007 07:57:26 -0800, :

Egalement, j'ai essayé de passer par ip-down mais cette solution amène
un problème : si la connexion ADSL ne s'établit pas, ip-up n'est pas
appelé, donc ip-down non plus. Or, j'aimerais pouvoir passer en RTC en
cas de déconnexion ET en cas d'impossibilité de connexion.


Dans ton script de démarrage de la connexion ADSL (ou de la machine),
tu peux rajouter quelques lignes :

touch /machin/truc
attendre 2 minutes
si le fichier /machin/truc n'existe pas, lancer la connexion RTC

Et évidemment, ip-up se charge de détruire /machin/truc
De même, ip-down lance aussi la connexion RTC

Ainsi, au démarrage :
- si la connexion ADSL se lance, /machin/truc est détruit, et la
connexion RTC n'est pas lancée ;
- si la connexion ADSL ne se lance pas, /machin/truc n'est pas
détruit, et la connexion RTC est lancée ;
- si la connexion ADSL se lance puis tombe, ip-down lance la
connexion RTC.

Pascal Hambourg
Le #1879594
Salut,

On 8 Mar 2007 07:57:26 -0800, :

un problème : si la connexion ADSL ne s'établit pas, ip-up n'est pas
appelé, donc ip-down non plus. Or, j'aimerais pouvoir passer en RTC en
cas de déconnexion ET en cas d'impossibilité de connexion.


Dans ton script de démarrage de la connexion ADSL (ou de la machine),
tu peux rajouter quelques lignes :

touch /machin/truc
attendre 2 minutes
si le fichier /machin/truc n'existe pas, lancer la connexion RTC


Ce ne serait pas plutôt "si le fichier existe" ?

Et évidemment, ip-up se charge de détruire /machin/truc
De même, ip-down lance aussi la connexion RTC


C'est un peu radical comme approche. ip-down est invoqué à chaque
déconnexion, y compris lorsqu'elle est suivie d'une reconnexion plus ou
moins immédiate en mode 'persist'. Dans ce cas il n'y a pas lieu de
lancer la connexion RTC.

Ma préférence irait à un processus indépendant qui surveille la
connectivité IP sur la connexion ADSL et qui lance la connexion RTC de
secours et dirige la route par défaut vers celle-ci en cas de
défaillance de la première. Par défaillance je n'entends pas seulement
la perte de la liaison PPP mais aussi la perte de connectivité IP avec
ce qui est derrière, car on peut avoir une liaison PPP active mais rien
derrière en cas de problème chez le FAI. Le test peut se faire par ping
sur quelques adresses IP choisies, la connectivité étant jugée bonne si
une part suffisante (à définir) de ces adresses répond.


Fabien LE LEZ
Le #1879586
On Sat, 10 Mar 2007 14:09:18 +0100, Pascal Hambourg :

Ce ne serait pas plutôt "si le fichier existe" ?


Oui, désolé.

Et évidemment, ip-up se charge de détruire /machin/truc
De même, ip-down lance aussi la connexion RTC


C'est un peu radical comme approche. ip-down est invoqué à chaque
déconnexion, y compris lorsqu'elle est suivie d'une reconnexion plus ou
moins immédiate en mode 'persist'. Dans ce cas il n'y a pas lieu de
lancer la connexion RTC.


OK. Dans ce cas, on peut faire comme au démarrage : Créer un fichier
temporaire, attendre N secondes, et lancer la connexion RTC si ip-up
n'a pas détruit le fichier.

Ma préférence irait à un processus indépendant qui surveille la
connectivité IP sur la connexion ADSL [...]


Effectivement, c'est sans doute une meilleure méthode. Et encore plus
si on décide, un jour, de remplacer le modem ADSL par un
modem-routeur...


Publicité
Poster une réponse
Anonyme