précision de la MAP par stigmomètre ou par AF à détection de phase

Le
pehache-tolai
Bonjour,

je ressors du grenier une vieille discussion:
http://groups.google.com/group/fr.rec.photo/browse_frm/thread/a00e6045b5da91da/be1bf8f4158b3189

Qui s'était terminée sur un point d'interrogation:
> > Effectivement, je viens de refaire un essai "à blanc". Avec le 85mm
> > f/1.8
> > +
> > une bague allonge, en mise au point rapprochée: en faisant la mise
> > d'abord
> > sur le dépoli, je constate que je dois la décaler légèrement si je
> > regarde
> > le stigmomètre.

>Tu as bien mis en évidence l'aberration sphérique liée au tirage excessif
> :-))



> > Mais j'y pense: le problème doit être le même avec les autofocus, non ?
> > Ils
> > fonctionnent en effet sur le même principe que les stigmomètres, il me
> > semble ?

> Je ne sais pas, je n'ai jamais vu un autofocus faire une erreur de mise au
> point.

Après avoir trouvé ce document:
http://doug.kerr.home.att.net/pumpkin/Split_Prism.pdf

Qui explique très bien que :
1) les AF des reflex (à détection de phase) fonctionnent bien sur le même
principe que les stigmomètres
2) il y a effectivement un problème potentiel de précision de l'AF avec les
objectifs très ouverts, les capteurs AF étant faits pour fonctionner avec
les objectifs d'ouverture moyenne, donc avec une "base" réduite. Certains
boîtiers ont des capteurs AF supplémentaires, à "base" plus grande, qui ne
sont utilisés que quand un objectif à grande ouverture est monté. Difficile
par contre de savoir si un boîtier donné a ou non cette caractéristique

--
pehache
http://pehache.free.fr/public.html
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Claude Ghislain
Le #3427421

2) il y a effectivement un problème potentiel de précision de l'AF
avec les objectifs très ouverts


Juste une pierre à l'édifice, depuis 1989 j'utilise de l'autofocus Nikon
(aide à la map, petite lampe verte) avec un Noct-Nikkor 58 mm f/1.2 ou
un 85 mm f/1.8 ou un 28 mm f/2.8 AF. Jamais le moindre souci de
précision, c'est pilepoil et j'ai quelques milliers de photos pour en
attester. Il parait, je n'en ai pas l'expérience, que Canon a eu ce
genre de souci, mais chez Nikon il n'y a pas eu de problème sauf,
éventuellement, un boîtier mal réglé, ce que je n'ai jamais eu.

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

pehache-tolai
Le #3427141
"Jean-Claude Ghislain" news: fn0aan$i0n$

2) il y a effectivement un problème potentiel de précision de l'AF
avec les objectifs très ouverts


Juste une pierre à l'édifice, depuis 1989 j'utilise de l'autofocus
Nikon (aide à la map, petite lampe verte) avec un Noct-Nikkor 58 mm
f/1.2 ou un 85 mm f/1.8 ou un 28 mm f/2.8 AF. Jamais le moindre souci
de précision, c'est pilepoil et j'ai quelques milliers de photos pour
en attester. Il parait, je n'en ai pas l'expérience, que Canon a eu ce
genre de souci, mais chez Nikon il n'y a pas eu de problème sauf,
éventuellement, un boîtier mal réglé, ce que je n'ai jamais eu.


Peut-être que les boîtiers que tu utilises sont pourvus de ces capteurs
supplémentaires et spécifiques aux grandes ouverture...

Je suppose en fait qu'à priori tous les boîtiers pros en sont pourvus. Que
ça doit être exceptionnel sur les boîtiers d'entrée de gamme. Et que sur les
boîtiers dits "experts" il y a doute. Certains les ont peut-être, d'autres
pas...

--
pehache
http://pehache.free.fr/public.html


Publicité
Poster une réponse
Anonyme