Précompilé ou compilation in situ ?

Le
Michel Campfort
Bonjour,

Premier post sur ce forum

Bientôt à le retraite après 42 ans d'aéronautique, et utilisateur de
linux depuis 1996 ( slackware, puis redhat/mandrake et debian depuis
2002 ), mais un peu déçu des orientations « tout automatique - on
s'occupe de tout pour vous » de linux, je découvre FreeBSD ( version
8.0 – amd64 ) sur une machine virtuelle pour l'instant ( virtualbox.ose
). Je lis la version française du handbook, et j'ai également suivi les
notes d'Olivier Cochard ici :
http://olivier.cochard.me/bidouillage/installation-et-configuration-de-freebsd-comme-poste-de-travail

Après une installation minimale ( que j'ai dû refaire plusieurs fois
suite à des expérimentations hasardeuses ), le système de base est
installé. Je le mets actuellement à jour à l'aide de portupgrade,
et la compilation des diverses applications dure déjà depuis plusieurs
heures.

J'ai bien entendu quelques questions qui me tracassent:

Faut-il mieux utiliser les ports et compiler TOUT sur sa machine ou bien
préférer l'utilisation des logiciel précompilés ? La différence est-elle
sensible ?

Lors de la compilation et de l'installation des mises à jour, le
fonctionnement est-il assuré même si l'on utilise un logiciel qui se met
à jour ?

--
Amicalement

Michel
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Patrick Lamaizière
Le #22364771
Michel Campfort :

Bonjour,



Bonjour,

). Je lis la version française du handbook, et j'ai également suivi les
notes d'Olivier Cochard ici :
http://olivier.cochard.me/bidouillage/installation-et-configuration-de-freebsd-comme-poste-de-travail



Y'a quelques infos dans diablotins.org aussi.

Après une installation minimale ( que j'ai dû refaire plusieurs fois
suite à des expérimentations hasardeuses ), le système de base est
installé. Je le mets actuellement à jour à l'aide de portupgrade,
et la compilation des diverses applications dure déjà depuis plusieurs
heures.

J'ai bien entendu quelques questions qui me tracassent:

Faut-il mieux utiliser les ports et compiler TOUT sur sa machine ou bien
préférer l'utilisation des logiciel précompilés ? La différence est-elle
sensible ?



Sensible à quel niveau ? Si c'est au niveau performance je n'ai jamais
vu de différences. Parfois on veut une option qui n'est pas activée dans
le paquet binaire et là il faut compiler à partir des ports.

Perso j'ai plutôt tendance lors de l'installation à passer par des
paquets puis à utiliser les ports ensuites.

Les ports et les mises à jours des ports, c'est pas ce qu'il y a de
mieux sous FreeBSD. Ça demande assez souvent une intervention manuelle.

Lors de la compilation et de l'installation des mises à jour, le
fonctionnement est-il assuré même si l'on utilise un logiciel qui se met
à jour ?



Pareil à quel niveau ? Sous FreeBSD les ports sont bien séparés du
système, il n'y a pratiquement aucun risque de casser le système. Par
contre ça peut casser d'autres ports et produire des effets curieux lors
de l'installation (par exemple une mise à jour de KDE en utilisant KDE
en même temps).
Michel Campfort
Le #22365601
Le 16/07/2010 23:31, Patrick Lamaizière a écrit :
Michel Campfort :

Bonjour,



Bonjour,

). Je lis la version française du handbook, et j'ai également suivi les
notes d'Olivier Cochard ici :
http://olivier.cochard.me/bidouillage/installation-et-configuration-de-freebsd-comme-poste-de-travail



Y'a quelques infos dans diablotins.org aussi.



J'ai été y jeter un oeil, merci.

Après une installation minimale ( que j'ai dû refaire plusieurs fois
suite à des expérimentations hasardeuses ), le système de base est
installé. Je le mets actuellement à jour à l'aide de portupgrade,
et la compilation des diverses applications dure déjà depuis plusieurs
heures.

J'ai bien entendu quelques questions qui me tracassent:

Faut-il mieux utiliser les ports et compiler TOUT sur sa machine ou bien
préférer l'utilisation des logiciel précompilés ? La différence est-elle
sensible ?



Sensible à quel niveau ? Si c'est au niveau performance je n'ai jamais
vu de différences. Parfois on veut une option qui n'est pas activée dans
le paquet binaire et là il faut compiler à partir des ports.



C'est en fait un peu ce que j'imaginais, les précompilés le sont avec
les valeurs par défaut, et comme je n'y touche pas .....

Perso j'ai plutôt tendance lors de l'installation à passer par des
paquets puis à utiliser les ports ensuites.

Les ports et les mises à jours des ports, c'est pas ce qu'il y a de
mieux sous FreeBSD. Ça demande assez souvent une intervention manuelle.

Lors de la compilation et de l'installation des mises à jour, le
fonctionnement est-il assuré même si l'on utilise un logiciel qui se met
à jour ?



Pareil à quel niveau ? Sous FreeBSD les ports sont bien séparés du
système, il n'y a pratiquement aucun risque de casser le système. Par
contre ça peut casser d'autres ports et produire des effets curieux lors
de l'installation (par exemple une mise à jour de KDE en utilisant KDE
en même temps).



C'était en fait ma question : la mise à jour d'un soft durant son
utilisation.

Merci pour ces réponses.

--
Amicalement

Michel
Publicité
Poster une réponse
Anonyme