Prélèvement automatique

Le
Alain
Bonjour,
En mai 2013, j'ai révoqué un prélèvement automatique accordé à la société
Free. Ma demande a été prise en compte le 17 mai 2013.
Le 14 mars 2014, j'ai autorisé un prélèvement automatique de nouveau à la
société Free. Or, le 1er paiement a été rejeté par ma banque. Je suis donc
aller consulter mes comptes et notamment la liste de toutes mes
autorisations de prélèvement. Dans cette liste, la société Free apparait 2
fois comme indiqué ci-dessous :

Créancier Date de début Date de prélèvement Statut
Free Telecom 27/01/2010 08/05/2013 Révoqué au 17/05/2013
Free Telecom 14/03/2014 11/04/2014 Révoqué au 17/05/2013

Faut-il en déduire que la révocation d'un prélèvement automatique à
l'instant "t", entraine ipso facto la révocation de tous les prélèvements
futurs accordés à une même société ?

J'ai bien sûr interrogé ma banque (La Banque postale) qui m'a répondu qu'il
fallait annuler la révocation. Une telle réponse me laisse pantois.

Merci de ma faire part de vos avis.

Cordialement.

Alain
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
a
Le #26088402
"Alain"
Bonjour,
En mai 2013, j'ai révoqué un prélèvement automatique accordé à la société
Free. Ma demande a été prise en compte le 17 mai 2013.
Le 14 mars 2014, j'ai autorisé un prélèvement automatique de nouveau à la
société Free. Or, le 1er paiement a été rejeté par ma banque. Je suis donc
aller consulter mes comptes et notamment la liste de toutes mes
autorisations de prélèvement. Dans cette liste, la société Free apparait 2
fois comme indiqué ci-dessous :

Créancier Date de début Date de prélèvement Statut
Free Telecom 27/01/2010 08/05/2013 Révoqué au 17/05/2013
Free Telecom 14/03/2014 11/04/2014 Révoqué au 17/05/2013



Je vois qu'une autorisation de prélèvement révoqué avant d'être accordé ne les
choque pas !


Faut-il en déduire que la révocation d'un prélèvement automatique à
l'instant "t", entraine ipso facto la révocation de tous les prélèvements
futurs accordés à une même société ?


Uniquement à la banque postale.
Pour eux, une révocation n'est pas l'annulation d'une autorisation de
prélèvement existante. Pour eux il s'agit d'une opposition permanente et
perpétuelle aux prélèvements d'un créancier.


J'ai bien sûr interrogé ma banque (La Banque postale) qui m'a répondu qu'il
fallait annuler la révocation. Une telle réponse me laisse pantois.


Vous n'êtes pas le seul: on m'avait répondu qu'il fallait révoquer explicitement
la révocation ...

Merci de ma faire part de vos avis.


Il faut vous fendre d'un beau courrier (précis et concis) afin de leur faire
part de votre mécontentement, des conséquences financières de la mauvaise
exécution de votre demande (Free va vous facturer des frais) et les sommer
d'exécuter sans délai votre demande de mise en place de l'autorisation de
prélèvement que vous leur avez déjà transmise.

Vous recevrez une belle lettre d'excuse disant qu'ils sont désolé, mais c'est
pas de leur faute (c'est vous le fautif), mais ils ont corrigé les choses et le
prochain prélèvement passera (et sans que vous ayez besoin d'annuler la
révocation bien sur)

La suite dépend de votre combativité: tenter ou pas de récupérer les frais pris
par Free pour le rejet du prélèvement ...

Cordialement

--
http://vrai.ou.faux.free.fr/
En ce moment: http://vrai.ou.faux.free.fr/?article=cgv

Je ne travaille pas chez Free.
Pipoux
Le #26089442
Le 16/04/2014 09:38, a écrit :
"Alain"
Bonjour,
En mai 2013, j'ai révoqué un prélèvement automatique accordé à la société
Free. Ma demande a été prise en compte le 17 mai 2013.
Le 14 mars 2014, j'ai autorisé un prélèvement automatique de nouveau à la
société Free. Or, le 1er paiement a été rejeté par ma banque. Je suis donc
aller consulter mes comptes et notamment la liste de toutes mes
autorisations de prélèvement. Dans cette liste, la société Free apparait 2
fois comme indiqué ci-dessous :

Créancier Date de début Date de prélèvement Statut
Free Telecom 27/01/2010 08/05/2013 Révoqué au 17/05/2013
Free Telecom 14/03/2014 11/04/2014 Révoqué au 17/05/2013



Je vois qu'une autorisation de prélèvement révoqué avant d'être accordé ne les
choque pas !


Faut-il en déduire que la révocation d'un prélèvement automatique à
l'instant "t", entraine ipso facto la révocation de tous les prélèvements
futurs accordés à une même société ?


Uniquement à la banque postale.
Pour eux, une révocation n'est pas l'annulation d'une autorisation de
prélèvement existante. Pour eux il s'agit d'une opposition permanente et
perpétuelle aux prélèvements d'un créancier.


J'ai bien sûr interrogé ma banque (La Banque postale) qui m'a répondu qu'il
fallait annuler la révocation. Une telle réponse me laisse pantois.


Vous n'êtes pas le seul: on m'avait répondu qu'il fallait révoquer explicitement
la révocation ...

Merci de ma faire part de vos avis.


Il faut vous fendre d'un beau courrier (précis et concis) afin de leur faire
part de votre mécontentement, des conséquences financières de la mauvaise
exécution de votre demande (Free va vous facturer des frais) et les sommer
d'exécuter sans délai votre demande de mise en place de l'autorisation de
prélèvement que vous leur avez déjà transmise.

Vous recevrez une belle lettre d'excuse disant qu'ils sont désolé, mais c'est
pas de leur faute (c'est vous le fautif), mais ils ont corrigé les choses et le
prochain prélèvement passera (et sans que vous ayez besoin d'annuler la
révocation bien sur)

La suite dépend de votre combativité: tenter ou pas de récupérer les frais pris
par Free pour le rejet du prélèvement ...

Cordialement



Ce fonctionnement ne me choque pas plus que ça dans la pratique. Vu
qu'ils ne vérifient pas avant le premier prélèvement que celui-ci est
autorisé, si vous révoquez un prélèvement, il suffirait que le créancier
en émette un autre pour que ce nouveau prélèvement soit exécuter. En
bloquant tous les prélèvements de la société jusqu'à une révocation
explicite de l’interdiction de prélever, ça leur permet de fonctionner
dans leur petit monde inversé, qui dit que tout ce qui n'est pas
interdit, est donc autorisé. En gros tout le monde peut se servir sur
votre compte jusqu'à preuve du contraire.
Bienvenu das le monde du banquier !
itague
Le #26090062
Pipoux a écrit :

Le 16/04/2014 09:38, a écrit :
"Alain"
Bonjour,
En mai 2013, j'ai révoqué un prélèvement automatique accordé à la société
Free. Ma demande a été prise en compte le 17 mai 2013.
Le 14 mars 2014, j'ai autorisé un prélèvement automatique de nouveau à la
société Free. Or, le 1er paiement a été rejeté par ma banque. Je suis donc
aller consulter mes comptes et notamment la liste de toutes mes
autorisations de prélèvement. Dans cette liste, la société Free apparait 2
fois comme indiqué ci-dessous :

Créancier Date de début Date de prélèvement Statut
Free Telecom 27/01/2010 08/05/2013 Révoqué au 17/05/2013
Free Telecom 14/03/2014 11/04/2014 Révoqué au 17/05/2013



Je vois qu'une autorisation de prélèvement révoqué avant d'être accordé ne
les
choque pas !


Faut-il en déduire que la révocation d'un prélèvement automatique à
l'instant "t", entraine ipso facto la révocation de tous les prélèvements
futurs accordés à une même société ?


Uniquement à la banque postale.
Pour eux, une révocation n'est pas l'annulation d'une autorisation de
prélèvement existante. Pour eux il s'agit d'une opposition permanente et
perpétuelle aux prélèvements d'un créancier.


J'ai bien sûr interrogé ma banque (La Banque postale) qui m'a répondu
qu'il
fallait annuler la révocation. Une telle réponse me laisse pantois.


Vous n'êtes pas le seul: on m'avait répondu qu'il fallait révoquer
explicitement
la révocation ...

Merci de ma faire part de vos avis.


Il faut vous fendre d'un beau courrier (précis et concis) afin de leur
faire
part de votre mécontentement, des conséquences financières de la mauvaise
exécution de votre demande (Free va vous facturer des frais) et les sommer
d'exécuter sans délai votre demande de mise en place de l'autorisation de
prélèvement que vous leur avez déjà transmise.

Vous recevrez une belle lettre d'excuse disant qu'ils sont désolé, mais
c'est
pas de leur faute (c'est vous le fautif), mais ils ont corrigé les choses
et le
prochain prélèvement passera (et sans que vous ayez besoin d'annuler la
révocation bien sur)

La suite dépend de votre combativité: tenter ou pas de récupérer les frais
pris
par Free pour le rejet du prélèvement ...

Cordialement



Ce fonctionnement ne me choque pas plus que ça dans la pratique. Vu qu'ils ne
vérifient pas avant le premier prélèvement que celui-ci est autorisé, si vous
révoquez un prélèvement, il suffirait que le créancier en émette un autre
pour que ce nouveau prélèvement soit exécuter. En bloquant tous les
prélèvements de la société jusqu'à une révocation explicite de l’interdiction
de prélever, ça leur permet de fonctionner dans leur petit monde inversé, qui
dit que tout ce qui n'est pas interdit, est donc autorisé. En gros tout le
monde peut se servir sur votre compte jusqu'à preuve du contraire.
Bienvenu das le monde du banquier !



Et ce n'est pas avec la nouvelle règle SEPA que ça va s'arranger.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme