Premières infos sur les candidatures pour le DMB

Le
Zeldus
Bonsoir,

Selon le Figaro, le DMB serait déjà totalement sollicité par 2 ou 3 grands
groupes déjà bien implantés en FM et qui ne privent pas pour demander une
plétore d'autorisations pour leurs radios

Rien que NRJ demande 7 radios, pratiquement un multiplexe entier. Sachant
que le groupe souhaiterait créer 3 ou 4 nouvelles radios Quand on voit la
qualité excecrable de cette radio qui passe pratiquement autant de pub que
de musique et quand on parle de musique, il faut bien penser à environ une
quinzaine de disques qui se répètent parfois toutes les heures D'ailleurs
le groupe NRJ connait de sérieuses difficultés que ce soit dans le mobile
(NRJ Mobile), la diffusion (Towercast) ou la télé (NRJ12, NRJ hits). Comme
quoi en dehors de la radio, les dirigents n'arrivent pas à développer
correctement leurs affaires et même en radio, l'audimat d'NRJ s'effrite
régulièrement.

RTL demande 5 radios, RTL bien sur, RTL2, Fun et une nouvelle venue, Radio
128. Une autre radio "jeune" J'ignore quelle est la dernière

TF1 se lance aussi dans la radio et souhaite créer 3 radios (ils vont
pouvoir jouer à un concours de qualité avec NRJ)

Lagardère compte créer 6 radios Si quelqu'un a des infos

Et bien sur Radio France qui souhaite convertir au numérique l'ensemble de
ses stations c'est à dire 6 ou 7 ( mais là, ce n'est pas pour faire de
l'argent).

Aucune info sur les radios associatives et locales, mais quand on voit le
nombre de candidatures de 2 ou 3 grands groupes, on se demande quelle place
il peut leur rester Car à part Paris, la plupart des autres villes
n'auront pas assez de multiplexes pour accueillir d'autres candidats que
NRJ, RTL, TF1, Lagardère et Radio France.

Dommage, le DMB était l'occasion d'avoir une plus grande diversité de radios
et on s'oriente à priori sur un clonage de stations déjà existantes en FM
(en plusieurs version), et sans aucune innovation.

Vive les webradios qui permettent elles, d'avoir de véritables radios
indépendantes.

Pierrot
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Nicolas Croiset
Le #17387771
"Zeldus"
Bonsoir,

Selon le Figaro, le DMB serait déjà totalement sollicité par 2 ou 3 grands
groupes déjà bien implantés en FM et qui ne privent pas pour demander une
plétore d'autorisations pour leurs radios...



Salut Pierrot,

la loi donne un droit de priorité aux radios analogique pour la
diffusion numérique sur les zones en question. Donc les nouveaux
programmes passeront après la première sélection que la loi impose.

Le travail du CSA ne sera pas simple.
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : |
| Annuaire des radios AM/FM/DMB : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
Zeldus
Le #17388431
"Nicolas Croiset" news:
"Zeldus"
Bonsoir,

Selon le Figaro, le DMB serait déjà totalement sollicité par 2 ou 3
grands
groupes déjà bien implantés en FM et qui ne privent pas pour demander une
plétore d'autorisations pour leurs radios...



Salut Pierrot,

la loi donne un droit de priorité aux radios analogique pour la
diffusion numérique sur les zones en question. Donc les nouveaux
programmes passeront après la première sélection que la loi impose.

Le travail du CSA ne sera pas simple.





Salut Nicolas,

L'autre problème, c'est la viabilité économique de toutes ces radios. Quand
on voit par exemple le nombre de radio "jeune" qui vont cohabiter, entre
toutes celles qui sont déjà existantes et les nouvelles, je doute qu'il y
ait assez d'annonceurs pour les faire vivre. Et avec la crise actuelle qui
commence a avoir de sérieuses répercussions sur la consommation, et donc,
les annonceurs, la plupart de ces radios ne sont pas prêtes de gagner de
l'argent sur le DMB.

Quand je vois NRJ qui demande un multiplexe entier, je trouve ça
complètement abusé. A la fois pour la place pour les autres et aussi parce
qu'économiquement, l'entreprise ne pourra pas gagner de l'argent sur toutes
ses radios face aux concurrentes. Si c'est pour faire ce qu'ils ont fait
dans le mobile, autant laisser la place dès maintenant aux associatives et
aux locales.

Mais bon, j'imagine que le CSA a un quota de radios associatives à
autoriser...

Pierrot
djeffy
Le #17390321
Voici mon humble point de vue sur ce qu'il va se passer sur Paris, le
csa comme annoncé va autoriser toutes les radios analogique qui en
font la demande ce qui fera je pense une quarentaine de radios, le csa
ne selectionnera pas plus d'une nouvelle radio par groupe
(europe1sport pour Lagardère) (radio128 pour RTL) (une seule de ses
webradios pour NRJ) etc...
donc une dizaine environ, là il resterai donc une dizaine ou une
quinzaine de radios à attribuer pour de nouveaux entrants sur les 67
canaux à attribuer!
En province il n'y aura que très peu de place pour les nouveaux
entrants vu le trop faible nombre de fréquences disponible...

Il y a quelques temps j'avais lancé l'idée de pouvoir diffuser du DMB
en bande3 pour les grandes radio de cathégorie C D et E et lancer de
nombreuses radios locales en DAB+ sur la bandeL ou là les fréquences
sont nombreuses!

Ainsi, avec les 67 radios en bande3 sur Paris on pourrait en rajouter
45 de plus en DAB+ avec les 3 fréquences disponible pour 15 radios par
multiplexe et encore plus si on arrive à augmenter le nombre de
fréquences et/ou le nombre de radios diffusés par multiplexe!!!

Dans un paysage radiophonique où les fréquences sont rares, le
gouvernement à tout intéret à revoir sa copie en diffusant du DAB+ en
bandeL pour les programmes locaux où la couverture des émetteurs dans
cette gamme de fréquence n'est pas aussi vitale que pour des grandes
radios...

J'attends vos réactions... ;-)
Nicolas Croiset
Le #17391771
On Wed, 1 Oct 2008 03:55:32 -0700 (PDT), djeffy wrote:

Voici mon humble point de vue sur ce qu'il va se passer sur Paris, le
csa comme annoncé va autoriser toutes les radios analogique qui en
font la demande ce qui fera je pense une quarentaine de radios, le csa
ne selectionnera pas plus d'une nouvelle radio par groupe
(europe1sport pour Lagardère) (radio128 pour RTL) (une seule de ses
webradios pour NRJ) etc...
donc une dizaine environ, là il resterai donc une dizaine ou une
quinzaine de radios à attribuer pour de nouveaux entrants sur les 67
canaux à attribuer!
En province il n'y aura que très peu de place pour les nouveaux
entrants vu le trop faible nombre de fréquences disponible...




Pourquoi séparer les technologies en fonction des bandes ? C'est
stupide et cela limite la fexibilité.

La bande III comporte 36 multiplex potentiels, la France,
contrairement aux autres pays a fait le choix de MFN régionaux, alors
que les autres pays ont décidés de créer des SFN d'envergure national
et des MFN régionaux. Par exemple la BBC utilise une seule fréquence
pour toute la Grande Bretagne. Pour les réseaux strictement nationaux
sans décrochage local cette méthode génère un énorme gain spectral.

Actuellement la France a négociée entre 6 et 9 multiplex sur le
territoire.

Aujourd'hui le plan de fréquence est containt par la présence de
Canal+. cette contrainte disparaitra le 04/12/2010.

A+
Nicolas Croiset
Le #17391761
On Wed, 1 Oct 2008 09:25:26 +0200, "Zeldus"

"Nicolas Croiset" news:
"Zeldus"
Bonsoir,

Selon le Figaro, le DMB serait déjà totalement sollicité par 2 ou 3
grands
groupes déjà bien implantés en FM et qui ne privent pas pour demander une
plétore d'autorisations pour leurs radios...



Salut Pierrot,

la loi donne un droit de priorité aux radios analogique pour la
diffusion numérique sur les zones en question. Donc les nouveaux
programmes passeront après la première sélection que la loi impose.

Le travail du CSA ne sera pas simple.





Salut Nicolas,

L'autre problème, c'est la viabilité économique de toutes ces radios. Quand
on voit par exemple le nombre de radio "jeune" qui vont cohabiter, entre
toutes celles qui sont déjà existantes et les nouvelles, je doute qu'il y
ait assez d'annonceurs pour les faire vivre. Et avec la crise actuelle qui
commence a avoir de sérieuses répercussions sur la consommation, et donc,
les annonceurs, la plupart de ces radios ne sont pas prêtes de gagner de
l'argent sur le DMB.



Faire une radio musicale ne coûte vraiment pas très cher avec le voice
track et la synergie de groupe.

c'est différent pour des radios talk.

A+
Mixture
Le #17394371
Les candidatures annoncées concernent :
- FIP, France Bleu, France Info, France Inter, France Musique, Le Mouv'
(aucune création)
- RTL, RTL2, Fun Radio, RTL L'Equipe, Radio 128 (radio urbaine)
- Europe 1, Europe 1 Sport, Europe 1 Tout Info, RFM, Virgin Radio,
Virgin 100% Rock français
- Chérie FM, Nostalgie, NRJ, Rire & Chansons + 3 webradios
- Radio Classique, Easy Classique (jeune pédago), Intégrale Classique
(oeuvres intégrales)
- BFM, RMC, un projet sport (RMC Sport ?), un projet finance (BFM Finance ?)
- Radio Nova, TSF Jazz
- La Radio de la Mer
- Chante France, Skyrock
- Goom : 3 radios destinées aux moins de 25 ans
- TF1 : 3 radios dont une tout info adossée à LCI

Bref, pas de quoi sauter au plafond. On va dupliquer les formats déjà
existants...

Je pensais que parmi les nouveaux réseaux multivilles nés du plan FM
2006, on en retrouverait davantage dans cet appel ; ici, il y a juste
TSF Jazz et La Radio de la Mer.

Rien pour Parenthèse Radio, Jazz Radio, Radio Orient ?
dge
Le #17394361
Le Wed, 01 Oct 2008 01:26:58 +0200, Zeldus a écrit:

D'ailleurs le groupe NRJ connait de
sérieuses difficultés que ce soit dans le mobile (NRJ Mobile),



Sauf que NRJ Mobile n'appartient plus à NRJ.
djeffy
Le #17399801
On 1 oct, 15:33, Nicolas Croiset
Pourquoi séparer les technologies en fonction des bandes ? C'est
stupide et cela limite la fexibilité.



Pourquoi stupide??? Le DAB+ sera forcément décodable par un récepteur
DMB donc totalement transparent pour l'utilisateur (pour le B20 il
faut passer de tv à radio mais dans les récepteurs à venir, je pense
qu'il sera possible de mélanger les normes non?)
Comme je l'ai dit, les radios locales en bande L n'auront pas
forcément besoins d'une aussi large couverture que la bande3 donc
pourquoi ne pas autoriser le DAB+ en bandeL ? Ca nous ferait plusieurs
dizaine de radios supplémentaire meme en province qui en auront bien
besoin!!! et le coùt du DAB+ sera beacoup plus supportable pour les
petites et on reglerai ce fameux conflit entre les grands groupes et
les petites locales et associatives...
Zeldus
Le #17400161
"dge" 48e3bd94$0$17095$
Le Wed, 01 Oct 2008 01:26:58 +0200, Zeldus a écrit:

D'ailleurs le groupe NRJ connait de
sérieuses difficultés que ce soit dans le mobile (NRJ Mobile),



Sauf que NRJ Mobile n'appartient plus à NRJ.




Justement, NRJ s'est retiré de l'affaire vu les pertes qu'ils devaient
supporter à cause d'une mauvaise étude de marché préalable. Le coup de la
recharge prépayée a durée illimitée, ça a été fatal... Mais c'est vrai que
maintenant, le groupe risque de se retrouver hors jeux pour la TMP (DVB-H),
étant donné que les terminaux pressentis pour cette technologie sont les
téléphones mobiles. Par ailleurs, le groupe a fédéré contre lui bon nombre
d'anciens clients NRJ Mobile qui ont été déçus de voir les recharges à durée
illimitée disparaitre moins d'un an après leur lancement. De nombeuses
plaintes avaient été envoyées à la DGCCRF à l'époque.

Quant à Towercast, j'ignore pourquoi le groupe cherche à s'en séparer alors
que son principal concurrent, TDF s'est largement développé ces derniers
temps et est devenu un acteur incontournable "radio" en France.

Pierrot
Zeldus
Le #17400151
A suivre aussi les évolutions du Wimax qui permettront à terme de faire du
broadcast radio via IP sur les zones de couvertures des WBS (Wimax BTS). Le
problème principal étant les fréquences très élevées qui empêchent une bonne
réception en zone urbaine sans visibilité directe, mais en zone rurale, cela
peut être une voie de développement pour la radio numérique aussi.

Pierrot
Publicité
Poster une réponse
Anonyme