printemps a tout prix

Le
Delestaque
Salut

Pris sur ce site que j'aime tant et que je vois se dégrader inexorablement,
la piscine Molitor, en ruines ; à l'abandon, murée, en attendant qu'on
statue sur son sort, centre commercial ou autre opération immobilière.
Ce bâtiment tente de se parer des couleurs du printemps, par petites touches
discrètes, il vaut mieux ne pas attirer l'attention des budozzers.
Petits coquelicots se frayant un discret passage entre le béton fissuré,
gentil petit coquelicot né du béton, reviendra tu l'année prochaine ?

www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijDmct4XS.jpg

--
--
G.Ricco


Car avec le constat bourgeois, il y a beaucoup de chagrin
une vérité qui accroît sa science, accroît la douleur arbitraire de celui
qui la parle.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #19137201
"Delestaque" 49e8f8e7$0$745$

www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijDmct4XS.jpg




j'aime bien.

ça fait ikebana post-nucléaire...

.
Delestaque
Le #19137191
Stephane Legras-Decussy wrote:
"Delestaque" 49e8f8e7$0$745$

www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijDmct4XS.jpg




j'aime bien.

ça fait ikebana post-nucléaire...



C'est vrai, comme cette émission que j'ai vue, dix, vingt ans etc après la
disparition de l'homme
il y avait des images de Tchernobyl aujourd'hui, la nature fonctionne meiux
que les humains, quand on voit les gosses qui sont nés après dans la région.
--
--
G.Ricco


Car avec le constat bourgeois, il y a beaucoup de chagrin
une vérité qui accroît sa science, accroît la douleur arbitraire de
celui qui la parle.
Stephane Legras-Decussy
Le #19138001
"Delestaque" 49e8fe73$0$6701$
C'est vrai, comme cette émission que j'ai vue, dix, vingt ans etc après la
disparition de l'homme



il suffit de s'arrêter quelques instants pour que la nature
reprenne le dessus...

par exemple, avec le 11sept, le traffic aérien dans tous
les USA a été arrêté 3 jours, et bien ça c'est vu immédiatement dans
la clarté du ciel et par diverses mesures...
Georges Solignac
Le #19138301
Delestaque a écrit :

Petits coquelicots se frayant un discret passage entre le béton
fissuré, gentil petit coquelicot né du béton, reviendra tu l'année
prochaine ?
www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijDmct4XS.jpg



Si tu vexes cette plante, sur qu'elle ne reviendra pas !

C'est une tulipe et non un coquelicot, et elle n'est pas venue là par hazard
car les tulipes sont des plantes à bulbe !

Ceci dit joli symnolique !

Plutôt que de centrer la tulipe, n'aurait il pas mieux valu la déporter sur
la gauche de façon à voir les arbustes en entier ?

--
Georges Solignac
Delestaque
Le #19138561
Stephane Legras-Decussy wrote:
"Delestaque" 49e8fe73$0$6701$
C'est vrai, comme cette émission que j'ai vue, dix, vingt ans etc
après la disparition de l'homme



il suffit de s'arrêter quelques instants pour que la nature
reprenne le dessus...

par exemple, avec le 11sept, le traffic aérien dans tous
les USA a été arrêté 3 jours, et bien ça c'est vu immédiatement dans
la clarté du ciel et par diverses mesures...



incroyable, je ne savais pas

--
--
G.Ricco


Car avec le constat bourgeois, il y a beaucoup de chagrin
une vérité qui accroît sa science, accroît la douleur arbitraire de
celui qui la parle.
Delestaque
Le #19138621
Georges Solignac wrote:
Delestaque a écrit :

Petits coquelicots se frayant un discret passage entre le béton
fissuré, gentil petit coquelicot né du béton, reviendra tu l'année
prochaine ?
www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijDmct4XS.jpg



Si tu vexes cette plante, sur qu'elle ne reviendra pas !

C'est une tulipe et non un coquelicot, et elle n'est pas venue là par
hazard car les tulipes sont des plantes à bulbe !



ah bon, peut être mais je puis t'assurer que c'est bien venu là par hasard,
je te poste une vue plus générale, l'endroit est muré depuis longtemps, ça
peut venir par les pattes d'un oiseau, par le vent

Ceci dit joli symnolique !

Plutôt que de centrer la tulipe, n'aurait il pas mieux valu la
déporter sur la gauche de façon à voir les arbustes en entier ?



le cadrage d'origine n'est pas celui ci, j'en ai plusieurs, avec des volets
a droite, je poste un patchwork des autres vues.
mais , j'ai un complément optique sur l'appareil et là, je suis en focale
fixe et c'est un peu bazar entre les cyclos garés, les arbres et une bouche
de métro sur elevée

www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijG4CZSU5.jpg

--
--
G.Ricco


Car avec le constat bourgeois, il y a beaucoup de chagrin
une vérité qui accroît sa science, accroît la douleur arbitraire de
celui qui la parle.
filh
Le #19139071
Delestaque
Salut

Pris sur ce site que j'aime tant et que je vois se dégrader inexorablement,
la piscine Molitor, en ruines ; à l'abandon, murée, en attendant qu'on
statue sur son sort, centre commercial ou autre opération immobilière.
Ce bâtiment tente de se parer des couleurs du printemps, par petites touches
discrètes, il vaut mieux ne pas attirer l'attention des budozzers.
Petits coquelicots se frayant un discret passage entre le béton fissuré,
gentil petit coquelicot né du béton, reviendra tu l'année prochaine ?



C'est beau comme du Minou Drouet


www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijDmct4XS.jpg



C'est presque bien cadré.

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Georges Solignac
Le #19141071
> Delestaque a écrit :



ah bon, peut être mais je puis t'assurer que c'est bien venu là par
hasard, je te poste une vue plus générale, l'endroit est muré depuis
longtemps, ça peut venir par les pattes d'un oiseau, par le vent



Apparemment, vu ton patchwork, il s'agit de jardinières incorporées à la
balustrade d'un balcon.

Ces tulipes ont pu être plantées il y a plusieurs années et le bulbe
refleurit à chaque printemps, suffit d'un peu d'eau et de soleil.

Georges Solignac
Delestaque
Le #19142481
Georges Solignac wrote:
Delestaque a écrit :



ah bon, peut être mais je puis t'assurer que c'est bien venu là par
hasard, je te poste une vue plus générale, l'endroit est muré depuis
longtemps, ça peut venir par les pattes d'un oiseau, par le vent



Apparemment, vu ton patchwork, il s'agit de jardinières incorporées
à la balustrade d'un balcon.

Ces tulipes ont pu être plantées il y a plusieurs années et le bulbe
refleurit à chaque printemps, suffit d'un peu d'eau et de soleil.

Georges Solignac



certes, c'est peut être une résurgence d'un passé déjà lointain, les leiux
sont murés et a l'abandon depuis plus de vingt ans, ça fait partie de
quelques scandales parisiens l'ex piscine patinoire Molitor, je l'ai connue
en service , l'hiver en patinoire, j'y allais dans les années 70, c'était à
ciel ouvert, très agréable.

--
--
G.Ricco


Car avec le constat bourgeois, il y a beaucoup de chagrin
une vérité qui accroît sa science, accroît la douleur arbitraire de
celui qui la parle.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme