probl

Le
Eric Belhomme
Bonjour,

Soit une machine fraichement installée en Debian Squeeze (amd64) :
- la machine est en IP fixe, avec 2 interfaces aggrégées
- l'authentification se fait via un annnuaire LDAP distant, via les
paquets libnss-ldapd, libpam-ldapd, nslcd, et nscd
- des montages NFS sont montés par autofs5, via une configuration LDAP

La configuration est fonctionnelle, à ceci près que lors du boot de la
machine, nslcd ne démarre pas en se plaignant de ne pouvoir joindre le
serveur LDAP, et autofs ne monte pas mes auto-montages.

Une fois ces deux daemons redémarrés manuellement, le tout fonctionne.

J'en conclus que le réseau est trop long à démarrer ou du moins que
insserv n'attend pas que mes interfaces soient effectivement up avant de
passer au démarrage de ces deux démons ce qui est ennuyeux !

J'avoue que le fonctionnement de sysv-rc et insserv est assez mystérieux
pour moi, malgré la lecture de http://wiki.debian.org/LSBInitScripts/
DependencyBasedBoot

Je prends donc toute explication claire sur la façon *propre* de
customiser l'ordre de démarrage des daemons avec ce nouveau système

Merci !



--
Rico
J'ose presque dire que l'état de réflexion est un état contre
nature et que l'homme qui médite est un animal dépravé.
-+- Jean-Jacques Rousseau, De l'inégalité parmi les hommes -+-
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Aeris
Le #22999621
Eric Belhomme wrote:

Je prends donc toute explication claire sur la façon propre de
customiser l'ordre de démarrage des daemons avec ce nouveau système...



Récemment Debian a changé sa politique de boot et fonctionne «à la makefile»
(on lance tout ce qui est lançable en même temps) et non plus en
sérialisation (on lance le service 1, puis le 2…)

Pour configurer l'ordre de boot, Debian se base sur des en-têtes présents
dans les scripts de init.d pour générer la chaîne de dépendances du boot.
Par exemple pour fail2ban:

### BEGIN INIT INFO
# Provides: fail2ban
# Required-Start: $local_fs $remote_fs
# Required-Stop: $local_fs $remote_fs
# Should-Start: $time $network $syslog iptables firehol shorewall


ipmasq arno-iptables-firewall
# Should-Stop: $network $syslog iptables firehol shorewall ipmasq


arno-iptables-firewall
# Default-Start: 2 3 4 5
# Default-Stop: 0 1 6
# Short-Description: Start/stop fail2ban
# Description: Start/stop fail2ban, a daemon scanning the log files


and
# banning potential attackers.
### END INIT INFO



Provides: le nom du service démarré
Required-Start: la liste des dépendances de démarrage du service, ie les
services qui DOIVENT être démarrés AVANT le service
Required-Stop: la liste des dépendances d'arrêt du service, ie les services
qui DOIVENT être arrétés APRES le service
Should-Start / Should-Stop: idem, sauf que la dépendance est plus faible, si
le service n'existe pas il n'est pas pris en compte
Default-Start / Default-Stop: les runlevel de start / stop

Dans ton cas, il faut donc s'assurer que les init.d de nslcd et autofs
comportent bien des Required-Start/Stop correct (à vu de pif $local_fs
$remote_fs $network et peut-être pam…)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme