Problème avec employeur ?

Le
Loulou
Bonsoir

Comment réagir face à un employeur qui parle à ses employés de façon
agressive ou irrespectueuse ?

En effet, un Directeur qui habituellement s'intéresse de loin au travail
des autres, pourtant important (Travail de la RH)et qui est d'ailleurs
le responsable direct du social, va suite à un conflit dans la société
s'intéresser d'un peu trop près au travail de cette dernière.
Celui-ci intervient dès qu'un problème surgit ou qu'une éventuelle
erreur de la RH est mis en évidence (même peu important). Il intervient
de façon inadéquate, sans égard pour la personne.
Celle-ci ne sait comment réagir face à un tel comportement.

Comment réagir face à ce problème ?

Merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Sankt
Le #15821121
> Celui-ci intervient dès qu'un problème surgit ou qu'une éventuelle
erreur de la RH est mis en évidence (même peu important). Il intervient



C'est un peu son rôle, non ?
www.juristprudence.c.la
Le #15820921
?fr> a écrit dans le message de news:
477a9f4d$0$850$
Comment réagir face à un employeur qui parle à ses employés de façon
agressive ou irrespectueuse ?



s'il y a une RéELLE atteinte à la dignité des personnes, !!!de façon
répétitive!!!,
alors vous pourriez mettre en cause l'employeur pour "harcèlement"

MAIS
attention aux pré-qualifications subjectives : ne confondez pas opinion et
certitude.

En effet, un Directeur qui habituellement s'intéresse de loin au travail
des autres,



ce n'est pas avec ce genre de dénigrement que vous allez pouvoir ensuite
vous plaindre crédiblement du vocabulaire de ce Directeur


pourtant important (Travail de la RH)et qui est d'ailleurs
le responsable direct du social, va suite à un conflit dans la société
s'intéresser d'un peu trop près au travail de cette dernière.



le "trop près" étant déterminé avec quel étalon objectif ?


Celui-ci intervient dès qu'un problème surgit



scandaleux, n'est-ce pas....
[là encore, l'apparence de vos exagérations peut nuire à votre thèse ;
visez des faits au lieu de sombrer dans les commentaires]


ou qu'une éventuelle
erreur de la RH est mis en évidence (même peu important).



la répétitivité d'un pointillisme hors normes peut caractériser un
harcèlement



Il intervient
de façon inadéquate,



bla bla bla

sans égard pour la personne.



simple allégation

Celle-ci ne sait comment réagir face à un tel comportement.
Comment réagir face à ce problème ?



conseil de prud'hommes, syndicat, avocat, mèdecin du travail, inspecteur du
travail, délégué du personnel, chef d'entreprise...

en ne tombant pas dans la simple "délation" ...
si ! si ! cela arrive aussi que des directeurs soient "victimes" de ce genre
de situation...

alors, si vous voulez lui apporter une aide efficace,
réécrivez l'histoire en visant des faits précis, circonstanciés
Jeffbie
Le #15820911
Sankt avait écrit le 01/01/2008 :
Celui-ci intervient dès qu'un problème surgit ou qu'une éventuelle
erreur de la RH est mis en évidence (même peu important). Il intervient





C'est un peu son rôle, non ?



De parler comme à une merde à ses employés ?

--
Le pessimiste se plaint du vent et l'optimiste espère que le vent va
tourner.
Le leader ajuste les voiles.
www.juristprudence.c.la
Le #15820901


Sankt avait écrit le 01/01/2008 :
Celui-ci intervient dès qu'un problème surgit ou qu'une éventuelle
erreur de la RH est mis en évidence (même peu important). Il intervient





C'est un peu son rôle, non ?



De parler comme à une merde à ses employés ?




encore une simple affirmation
Jeffbie
Le #15820891
www.juristprudence.c.la a émis l'idée suivante :

Celui-ci intervient dès qu'un problème surgit ou qu'une éventuelle
erreur de la RH est mis en évidence (même peu important). Il intervient


C'est un peu son rôle, non ?


De parler comme à une merde à ses employés ?


encore une simple affirmation



Donc, sans preuve ni témoin, un patron peut donc s'arroger le pouvoir
de traiter son personnel comme de la merde. Je le note.

--
Sine potentia vita est quasi mortis imago.
Gérard
Le #15820881
>
Donc, sans preuve ni témoin, un patron peut donc s'arroger le pouvoir de
traiter son personnel comme de la merde. Je le note.



L'inverse aussi, donc, puisque pas de preuve ni de témoins ... vous avez
noté ?
Roland Garcia
Le #15820861
Loulou a écrit :

Comment réagir face à un employeur qui parle à ses employés de façon
agressive ou irrespectueuse ?



Un directeur n'est pas un employeur.

En effet, un Directeur qui habituellement s'intéresse de loin au travail
des autres, pourtant important (Travail de la RH)et qui est d'ailleurs
le responsable direct du social, va *suite à un conflit* dans la société
*s'intéresser* d'un peu trop près au travail de cette dernière.
Celui-ci intervient dès qu'un problème surgit ou qu'une éventuelle
*erreur de la RH* est mis en évidence (même peu important). Il intervient
de façon inadéquate, sans égard pour la personne.
Celle-ci ne sait comment réagir face à un tel comportement.

Comment réagir face à ce problème ?



Si la RH fait des erreurs et qu'en plus il y a conflit le directeur est
dans son rôle.


--
Roland Garcia
www.juristprudence.c.la
Le #15820761
>>> /.../ parler comme à une merde à ses employés ?







www.juristprudence.c.la a émis l'idée suivante :
encore une simple affirmation






a écrit dans le message de news:

Donc, sans preuve ni témoin, un patron peut donc s'arroger le pouvoir de
traiter son personnel comme de la merde. Je le note.



proneriez-vous une système judiciaire où VOUS pourriez être accusé, par
exemple, de faire étalage de diarrhées verbales...
alors que nul n'en aurait (éventuellement) la preuve ?

dois-je "relever" votre préférence ?
Harpo
Le #15820741
Loulou wrote:

En effet, un Directeur qui habituellement s'intéresse de loin au travail
des autres,



... n'est pas un bon directeur.

Mais ça dépend de ce que vous appelez 'de loin' ou de trop près. Il a la
responsabilité du travail de ses subordonnés, il peut être plus ou moins
doué pour s'en occuper, tout le monde n'est pas diplomate et même le
harcèlement existe, je l'ai rencontré, mais avant d'accuser quelqu'un de
cela il faut qu'il ait fait un peu plus que réprimander un employé pour des
erreurs.

--
http://patrick.davalan.free.fr/
Gérard
Le #15820061
"Roland Garcia"
Loulou a écrit :

Comment réagir face à un employeur qui parle à ses employés de façon
agressive ou irrespectueuse ?



Un directeur n'est pas un employeur.



Cà dépend.

Un directeur prut faire partie du collège employeurs, comme il peut ne pas
en faire partie, selon les entreprises.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme