Problème points de restauration windows et Acronis True image 2010

Le
Xavier Couture
Bonjour,

Depuis que j'utilise Acronis True image 2010 je ne peux plus restaurer de
point de restauration sous windows 7 home premium 64.
J'ai voulu restaurer hier et au démarrage j'ai eu un message du style
"bootmachin not found, press ctrl alt suppr to reset". Et on peut comme ça
rebooter à l'infini pour aboutir toujours au même message.
Donc impossible de lancer windows, j'ai fait une restauration d'une image
disque via le startup recovery manager et ça m'a permis de retrouver
windows, mais je ne touche plus aux points de restauration pour l'instant.

D'où ma question : les points de restauration windows sont-ils incompatibles
avec Acronis? Question subsidiaire : la sauvegarde Acronis de niveau fichier
avec la possibilité de sauvegarder les paramètres du système n'est-elle pas
plus efficace que les points de restauration windows?

Voilà, merci (Jacques Dassié, si tu m'entends)

Xavier
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GREENHORN
Le #22101511
Bonjour *Xavier*

Xavier Couture vient de nous annoncer :
Bonjour,

Depuis que j'utilise Acronis True image 2010 je ne peux plus restaurer de
point de restauration sous windows 7 home premium 64.



Ta question étant assez particulière, je te conseillerais de joindre
ATI via le chat :
http://www.acronis.fr/contactsupport.html?d=2
Hier, c'est le moyen que j'ai utilisé car préconisé par ATI. C'est
impeccable. J'ai eu tout de suite une personne qui m'a renseigné. De
plus, ce qui est rare, à la suite de la conversation elle m'a appelé
par téléphone pour me donner plus d'infos sur ce qu'elle allait
demander et j'ai reçu son mail cet après-midi.

J'ai voulu restaurer hier et au démarrage j'ai eu un message du style
"bootmachin not found, press ctrl alt suppr to reset". Et on peut comme ça
rebooter à l'infini pour aboutir toujours au même message.
Donc impossible de lancer windows, j'ai fait une restauration d'une image
disque via le startup recovery manager et ça m'a permis de retrouver
windows, mais je ne touche plus aux points de restauration pour l'instant.



Je commence à utiliser ATI, pourrais-tu m'en dire un peu plus sur
"startup recovery manager". Je n'ai pas osé l'activer car à la page 25
du Guide il est dit "il écrase le master boot record avec son propre
code de démarrage". Ca fait peur ! lol

D'où ma question : les points de restauration windows sont-ils
incompatibles avec Acronis? Question subsidiaire : la sauvegarde Acronis de
niveau fichier avec la possibilité de sauvegarder les paramètres du système
n'est-elle pas plus efficace que les points de restauration windows?



Ce sont aussi des interrogations que je me pose, mais que j'ai laissé
de côté pour l'instant car je commence à m'en servir. Rien que pour
lire le Guide... 227 pages ! ;-) Bon, on ne lit pas tout, mais quand
même ! Puis faire quelques tests sous indows ET à partir du CD de
secours. Tiens, je viens de créer une "Secure Zone" sur mon DD !

Voilà, merci (Jacques Dassié, si tu m'entends...)



Désolé de ne pas être assez pointu dans mes réponses.

--
Cordialement
GREENHORN
I N F O R A D I O
Le #22102651
Le Tue, 11 May 2010 11:19:34 +0200, "Xavier Couture"
Depuis que j'utilise Acronis True image 2010 je ne peux plus restaurer de
point de restauration sous windows 7 home premium 64.



Ton image, tu l'as réalisée à partir de Windows ou
en bootant sur le CDrom ?

Cordialement,
Ludovic
http://inforadio.free.fr
Jacques Dassié
Le #22102561
Le Tue, 11 May 2010 11:19:34 +0200, "Xavier Couture"

Bonjour,


Bonsoir,

Depuis que j'utilise Acronis True image 2010 je ne peux plus restaurer de
point de restauration sous windows 7 home premium 64.



???

D'où ma question : les points de restauration windows sont-ils incompatibles
avec Acronis?



A vrai dire, je ne vois aucun rapport... J'utilise les deux.

Question subsidiaire : la sauvegarde Acronis de niveau fichier
avec la possibilité de sauvegarder les paramètres du système n'est-elle pas
plus efficace que les points de restauration windows?



Sous Windows 7 (32), les points de restauration fonctionnent
admirablement.
Avec Acronis 9 ou 10, j'ai toujours utilisé la sauvegarde de partitions
complètes ainsi que le clônage de disques.

Les niveaux d'utilisation retenus sont les suivants :

Petite carafe (un changement de résolution balayage a créé un souk
indescriptible dans les icones du bureau et même après être revenu à la
définition initiale, c'est la panique) : cela pour moi relève de la
restauration d'un point antérieur, qu'il soit d'origine manuelle ou
automatique.

En quelques secondes, c'est réglé.
Un petit programme peut aussi rendre les mêmes services : Erunt.

Un cas plus embètant, un programme qui plante, un boot épisodique, des
fonctions importantes disparues... Alors pas d'hésitation et je restaure
une image antérieure Acronis de la partition C.
Un petit quart d'heure et ça baigne.

La grosse, voire très grosse carafe : ça ne veut plus booter du tout,
clavier muet et souris inexistante... On peut toujours essayer la
restauration de C, puis si ça ne suffit pas, celle de D où nous avons
logé tous nos programmes. Mais si ça s'obstine, alors je croise le cable
SATA du disque principal avec celui de l'un de ses clônes... Et tout est
reparti "comme avant, dis !". Ça aura bien pris 30 secondes...

Et bien sûr, le lendemain je reclônerai sur le disque qui ne veut pas
booter (En oubliant pas de lui corriger ensuite ses indispensables
labels, sous peine de ne plus savoir du tout où l'on en est avec ses
disques durs !

Voilà, merci (Jacques Dassié, si tu m'entends...)



Qu'est-ce que tu dis, parle plus fort !


--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Xavier Couture
Le #22103741
Ta question étant assez particulière, je te conseillerais de joindre ATI
via le chat :
http://www.acronis.fr/contactsupport.html?d=2
Hier, c'est le moyen que j'ai utilisé car préconisé par ATI. C'est
impeccable. J'ai eu tout de suite une personne qui m'a renseigné. De plus,
ce qui est rare, à la suite de la conversation elle m'a appelé par
téléphone pour me donner plus d'infos sur ce qu'elle allait demander et
j'ai reçu son mail cet après-midi.



Merci pour l'info, j'irai voir. Je vais en profiter pour leur demander 2 ou
3 autres trucs.

Je commence à utiliser ATI, pourrais-tu m'en dire un peu plus sur
"startup recovery manager". Je n'ai pas osé l'activer car à la page 25 du
Guide il est dit "il écrase le master boot record avec son propre code de
démarrage". Ca fait peur ! lol



Alors moi je l'ai activé, aucun problème. A mon avis il faut faire attention
parce que si tu as un démarrage un peu compliqué (dual boot ou autres), ça
peut mettre un peu la pagaille. Mais moi je n'ai eu aucun problème.
L'intérêt c'est qu'on peut sauvegarder et restaurer sans aucun support, ni
CD ni clé usb ou autre. C'est la même chose que de lancer à partir du CD
original (si tu as la version boite) ou du CD de secours que tu t'es
peut-être fait. Il faudra juste appuyer sur F11 au démarrage.
D'ailleurs un truc important quand tu restaures, il faut que tu valides dans
l'environnement de restauration même si tu l'as fait dans windows. Comme
l'environnement de restauration est sous linux, tu pourrais très bien avoir
une sauvegarde validée sous windows et non validée dans cet environnement.
Donc avant chaque restauration, validation dans l'environnement.

Ce sont aussi des interrogations que je me pose, mais que j'ai laissé de
côté pour l'instant car je commence à m'en servir. Rien que pour lire le
Guide... 227 pages ! ;-) Bon, on ne lit pas tout, mais quand même ! Puis
faire quelques tests sous indows ET à partir du CD de secours. Tiens, je
viens de créer une "Secure Zone" sur mon DD !



Hé hé! Bienvenue au club! Pour la Secure Zone là ça m'a mis un peu le
bordel. A mon avis c'est plutôt un truc à faire si tu n'as qu'un disque et
encore. Le seul intérêt c'est que c'est une partition cachée et qu'elle est
donc invisible à l'utilisateur. Donc utile en environnement professionnel.
Jacques Dassié pourra peut-être nous en dire plus.

Cordialement

Xavier
Xavier Couture
Le #22103731
Depuis que j'utilise Acronis True image 2010 je ne peux plus restaurer de
point de restauration sous windows 7 home premium 64.



Ton image, tu l'as réalisée à partir de Windows ou
en bootant sur le CDrom ?



Ni l'un ni l'autre. Je crois que je l'ai faite sous le startup manager. Mais
peut-être windows en fait, je sais plus.
Xavier Couture
Le #22103721
A vrai dire, je ne vois aucun rapport... J'utilise les deux.



Oui, c'est ce que tu avais dit. Mais chez moi ça ne fonctionne plus du tout!

Sous Windows 7 (32), les points de restauration fonctionnent
admirablement.
Avec Acronis 9 ou 10, j'ai toujours utilisé la sauvegarde de partitions
complètes ainsi que le clônage de disques.



Sinon pour moi l'utilisation est la suivante (pour l'instant).

Un SSD de 128 Go, 1 seule partition : tout l'ordinateur est là

Un disque de 300 Go avec 2 partitions (128 Go et 170 Go)

La première partition consacrée aux sauvegardes, la seconde aux sauvegardes
fichiers. Bon en fait ça n'a aucun sens tant d'espace (même pour les images
disques).
Je compte faire plutôt comme ça : un clonage sur la première partition, des
images disque, sauvegardes système et fichiers sur la seconde.

Pour moi l'intérêt du clonage c'est de pouvoir démarrer quoiqu'il advienne.
Imaginons que pour une raison quelconque je ne puisse pas restaurer une
image disque, je pourrai au moins booter sur le disque dur et accéder à
windows. Du coup le clonage c'est pour moi quelque chose qu'on ne fait
qu'une fois (pour avoir un environnement windows sain avec tous les pilotes
à partir duquel on va pouvoir travailler), à la différence de la sauvegarde
qui doit être mise à jour en de façon incrémentielle ou différentielle.
Jacques, tu fais des sauvegardes (.tib) ou tu clones?
Xavier Couture
Le #22104391
D'où ma question : les points de restauration windows sont-ils
incompatibles
avec Acronis?



A vrai dire, je ne vois aucun rapport... J'utilise les deux.



Chez moi ça ne fonctionne pas. Et en plus Acronis plante! Dès que je cherche
à modifier les tâches de sauvegarde, par exemple les règles de
consolidation, j'ai un freeze et je dois faire ctrl alt suppr. Je vais
réinstaller le logiciel.

Petite carafe (un changement de résolution balayage a créé un souk
indescriptible dans les icones du bureau et même après être revenu à la
définition initiale, c'est la panique) : cela pour moi relève de la
restauration d'un point antérieur, qu'il soit d'origine manuelle ou
automatique.

En quelques secondes, c'est réglé.
Un petit programme peut aussi rendre les mêmes services : Erunt.

Un cas plus embètant, un programme qui plante, un boot épisodique, des
fonctions importantes disparues... Alors pas d'hésitation et je restaure
une image antérieure Acronis de la partition C.
Un petit quart d'heure et ça baigne.

La grosse, voire très grosse carafe : ça ne veut plus booter du tout,
clavier muet et souris inexistante... On peut toujours essayer la
restauration de C, puis si ça ne suffit pas, celle de D où nous avons
logé tous nos programmes. Mais si ça s'obstine, alors je croise le cable
SATA du disque principal avec celui de l'un de ses clônes... Et tout est
reparti "comme avant, dis !". Ça aura bien pris 30 secondes...



Chez moi c'est comme ça :
Un SSD de 128 Go, 1 seule partition : tout l'ordinateur est là

Un disque de 300 Go avec 2 partitions (128 Go et 170 Go)

La première partition consacrée aux sauvegardes, la seconde aux sauvegardes
fichiers. Bon en fait ça n'a aucun sens tant d'espace (même pour les images
disques), j'en suis encore au stade des essais.
Je compte faire plutôt comme ça : un clonage sur la première partition, des
images disque, sauvegardes système et fichiers sur la seconde. Mais
malheureusement je crois qu'on ne peut pas planifier de tâches de clonage.
Il faut le faire à la main tous les jours si on veut avoir un clone up to
date. En gros si j'ai bien compris le clonage c'est une solution ultime dans
le cas où les sauvegardes ne fonctionneraient pas et/ou on ne pourrait pas
utiliser le clavier/souris au démarrage (car si les périphériques d'entrée
fonctionnent on pourrait toujours accéder à l'environnement de
restauration).
Jacques Dassié
Le #22104551
Le Wed, 12 May 2010 06:12:18 +0200, "Xavier Couture"

Chez moi c'est comme ça :
Un SSD de 128 Go, 1 seule partition : tout l'ordinateur est là



Et c'est très bien ! Mais c'est peut-être là que git l'hic : on peut y
trouver l'origine de cette incompréhension entre nous !

Je considère personnellement - sans donner aucun conseil- qu'un disque
principal a tout intérêt à être partitionné.

Pourquoi ? Parce que, sans faire de statistiques, mais avec le recul
d'une trentaine d'années, 95 % de mes problèmes étaient dûs à quelque
corruption (généralement du fait de l'opérateur et de ses manips à la
con...) de la partition de boot C. Donc :

C = le système (et si possible, lui seul) qui occupe (Windows 7, chez
moi = 30 Go). Je lui en ai mis 40, par précaution.

D = tous les programmes = 50 Go, mais bien que j'en ai énormément, ils
n'occupent que 15 Go. Erreur de visée ! Mais il y a toujours quelques
salopards qui occupent induement C !

E = toutes les productions courantes, les . doc, .xls, .cdr, messages,
news etc 130 Go.

F = Sons et fichiers graphiques = photos, diaporamas, videos, grands
bouffeurs de megas. Jamais assez grande... ici 250 Go.

L'image d'une partition C petite se crée et se restaure en qulques
minutes ! On n'hésite donc pas à en faire de fréquentes, voire
journalières et à en conserver au moins les 4 ou 5 dernières.

Cela n'a rien à voir du tout avec le clônage d'un gros disque qui
demande parfois plusieurs heures, surtout s'il est externe USB.
J'ai 3 clônes de mon principal, que j'actualise une fois par semaine, en
rotation.
Le dimanche soir, en quittant mes ordis, je lance le clônage et Acronis
se charge d'arrêter tout quand il a terminé.
Fiable et sans problème !

En gros si j'ai bien compris le clonage c'est une solution ultime dans
le cas où les sauvegardes ne fonctionneraient pas et/ou on ne pourrait pas
utiliser le clavier/souris au démarrage.



On pourrait dire cela... Mais il ne faut pas oublier qu'avec les diques
SATA, la permutation de deux disques par leur cable de données se fait
en quelques secondes... C'est si facile ! C'est parfois à prendre en
compte. Mon coté d'ordi n'est jamais fixé par les vis...

Mais je crois que chaque cas est un cas particulier et que les
meilleures règles sont celles que l'on a soi-même déterminé !

Bon choix !

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
GREENHORN
Le #22105501
Bonjour *Xavier*

Xavier Couture avait soumis l'idée :
Ta question étant assez particulière, je te conseillerais de joindre ATI
via le chat :
http://www.acronis.fr/contactsupport.html?d=2
Hier, c'est le moyen que j'ai utilisé car préconisé par ATI. C'est
impeccable. J'ai eu tout de suite une personne qui m'a renseigné. De plus,
ce qui est rare, à la suite de la conversation elle m'a appelé par
téléphone pour me donner plus d'infos sur ce qu'elle allait demander et
j'ai reçu son mail cet après-midi.



Merci pour l'info, j'irai voir. Je vais en profiter pour leur demander 2 ou
3 autres trucs.



Oui, je pense aussi que c'est à voir et à tester. J'en ai été très
satisfait. Suite à ma demande de renseignements ATI m'a fait parvenir,
dès le lendemain, un petit questionnaire pour demander mon avis. "Ils"
ont l'air de suivre les dossiers des clients de très près.

====================================== Vous avez contacté récemment notre service clients ou notre équipe de
support technique.
Afin d’améliorer notre service, nous vous serions reconnaissants de
nous faire part de vos impressions. Ceci ne vous prendra que 2 à 3
minutes.

Les informations que vous nous confiez seront transmises aux équipes de
service clients et de support technique d’Acronis sous format agrégé
afin de contribuer à améliorer notre service.

Il n’y aura pas de prospection téléphonique.

Pour démarrer l’enquête, cliquez sur ce lien :
https://www.pollzter.com/RenderSurvey.aspx?sid D50000001Wekc&oidD300000000Zcb&cid35000000eziQl&c2idP050000008vJdM

Nous vous remercions par avance de votre contribution.

Ed Benack
Chief Customer Officer

REMARQUE : ne pas inclure d’informations confidentielles relatives à
votre compte ou de données financières dans vos réponses ou vos
courriels.
=======================================
> Je commence à utiliser ATI, pourrais-tu m'en dire un peu plus sur
"startup recovery manager". Je n'ai pas osé l'activer car à la page 25 du
Guide il est dit "il écrase le master boot record avec son propre code de
démarrage". Ca fait peur ! lol



Alors moi je l'ai activé, aucun problème. A mon avis il faut faire
attention parce que si tu as un démarrage un peu compliqué (dual boot ou
autres), ça peut mettre un peu la pagaille. Mais moi je n'ai eu aucun
problème. L'intérêt c'est qu'on peut sauvegarder et restaurer sans aucun
support, ni CD ni clé usb ou autre. C'est la même chose que de lancer à
partir du CD original (si tu as la version boite) ou du CD de secours que
tu t'es peut-être fait. Il faudra juste appuyer sur F11 au démarrage.



Acheté via le site, j'ai la version du CD de secours et, comme il est
préconisé dans le Guide, j'ai fait un essai jusqu'à l'exécution pour
m'assurer que ça fonctionne, MAIS sans exécuter l'opération. Pas de
problème ! :-) Je vais donc attendre d'être plus sûr de moi [voir avec
ATI ?] avant de me lancer avec "startup recovery manager". Ce n'est pas
urgent ! ;-)

D'ailleurs un truc important quand tu restaures, il faut que tu valides
dans l'environnement de restauration même si tu l'as fait dans windows.
Comme l'environnement de restauration est sous linux, tu pourrais très bien
avoir une sauvegarde validée sous windows et non validée dans cet
environnement. Donc avant chaque restauration, validation dans
l'environnement.



Tout à fait, j'avais bien noté. Au demeurant j'ai l'intention de faire
toutes mes sauvegardes [images "complètes"] "hors Windows". De plus,
j'ai sélectionné dans les options de faire la validation à la suite de
la sauvegarde. De cette façon non seulement ne n'oublierai pas et tout
de suite je saurai si l'opération s'est bien déroulée.

Ce sont aussi des interrogations que je me pose, mais que j'ai laissé de
côté pour l'instant car je commence à m'en servir. Rien que pour lire le
Guide... 227 pages ! ;-) Bon, on ne lit pas tout, mais quand même ! Puis
faire quelques tests sous indows ET à partir du CD de secours. Tiens, je
viens de créer une "Secure Zone" sur mon DD !



Hé hé! Bienvenue au club! Pour la Secure Zone là ça m'a mis un peu le
bordel.



Je n'ai pas eu de problème ! ;-)

A mon avis c'est plutôt un truc à faire si tu n'as qu'un disque et encore.



Je ne serais pas aussi catégorique ! ;-)

Le seul intérêt c'est que c'est une partition cachée et qu'elle est donc
invisible à l'utilisateur. Donc utile en environnement professionnel.
Jacques Dassié pourra peut-être nous en dire plus.



Tiens, c'est curieux, je vois et j'ai accès à cette partition. Elle est
mentionnée dans le "Poste de travail" sous "Autre" avec l'appellation
"Acronis Secure Zone" - Dossier système.

Je note :
1 - La sauvegarde des fichiers ne permet pas d'ajouter les dossiers que
l'on veut. Par exemple "Mes paramètres d'applications" propose
uniquement IE, FF et WMP12. Mon e-mail ne propose que les contacts et
encore, j'ai fait un test pour voir et il n'a rien sauvegardé !
2 - L'exploration "directement" d"un fichier sauvegardé semble bien
compliqué, il faut faire tout un chemin pour voir les fichiers désirés.
Ou je me trompe ?
3 - Il semble qu'à partir de la "Secure Zone", il faille passer par le
Poste de Travail, suivre le chemin de la sauvegarde du fichier à
explorer. Alors que hors "Secure Zone", on peut peut demander
l'exploration du fichier sauvegardé depuis ATI par un clic droit
"Explorer" sur le fichier souhaité, option qui n'est pas disponible
pour explorer un fichier placé dans la "Secure Zone". C'est assez
curieux : à voir !

Voila un petit tour d'horizon sur les questions que je me pose. ;-)

--
Cordialement
GREENHORN
Jacques Dassié
Le #22106141
Le Tue, 11 May 2010 23:10:48 +0200, "Xavier Couture"

Hé hé! Bienvenue au club! Pour la Secure Zone là ça m'a mis un peu le
bordel. A mon avis c'est plutôt un truc à faire si tu n'as qu'un disque et
encore. Le seul intérêt c'est que c'est une partition cachée et qu'elle est
donc invisible à l'utilisateur. Donc utile en environnement professionnel.
Jacques Dassié pourra peut-être nous en dire plus.



He non, Messeigneurs...

Je ne taris d'éloges sur Acronis et sa remarquable fiabilité, lorqu'on
gère tout à partir du disque de boot qu'il a créé. Mais j'ai une
certaine réticence à ne pas savoir ce qui se passe ! Pour cette unique
raison, je n'ai jamais ni créé ni utilisé la Secure Zone.

C'est moi qui distribue et aiguille les différentes images dans leurs
répertoires particuliers, dans le disque interne, différent du
principal, qui leur est consacré.
--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme