Problème de poubelle

Le
ahbenzut
Je viens d'apprendre que j'allais devoir payer 100 Euros d'amende pour
avoir laissé trainer un sac poubelle dans lequel on aurait trouvé une
enveloppe portant mon adresse.

Le problème, c'est que je n'ai jamais laissé trainer le sac poubelle en
question. Sans doute quelqu'un l'aura t-il retiré de la poubelle où je
l'avais mis pour faire de la place ?

Une municipalité a t-elle réellement le droit d'appliquer ce type de
mesure qui me parait tout à fait arbitraire puisqu'elle se base
simplement sur le contenu du sac poubelle, sans chercher à savoir qui
l'a manipulé ?

Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent Jumet
Le #19857841
Hello ahbenzut !

ahbenzut
Je viens d'apprendre que j'allais devoir payer 100 Euros d'amende pour
avoir laissé trainer un sac poubelle dans lequel on aurait trouvé une
enveloppe portant mon adresse.
Le problème, c'est que je n'ai jamais laissé trainer le sac poubelle en
question. Sans doute quelqu'un l'aura t-il retiré de la poubelle où je
l'avais mis pour faire de la place ?
Une municipalité a t-elle réellement le droit d'appliquer ce type de
mesure qui me parait tout à fait arbitraire puisqu'elle se base
simplement sur le contenu du sac poubelle, sans chercher à savoir qui
l'a manipulé ?



C'est comme ça que ça se passe partout.
Il faut le cas échéant prouver qu'on n'était pas en ville cette semaine-là par exemple.
Il peut s'agir de malveillance: des individus prennent des documents nominatifs dans une poubelle pour les mettre dans une autre et faire accuser un voisin.

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
cet
Le #19857871
"Laurent Jumet" news:

Hello ahbenzut !

ahbenzut
Je viens d'apprendre que j'allais devoir payer 100 Euros d'amende pour
avoir laissé trainer un sac poubelle dans lequel on aurait trouvé une
enveloppe portant mon adresse.
Le problème, c'est que je n'ai jamais laissé trainer le sac poubelle en
question. Sans doute quelqu'un l'aura t-il retiré de la poubelle où je
l'avais mis pour faire de la place ?
Une municipalité a t-elle réellement le droit d'appliquer ce type de
mesure qui me parait tout à fait arbitraire puisqu'elle se base
simplement sur le contenu du sac poubelle, sans chercher à savoir qui
l'a manipulé ?



C'est comme ça que ça se passe partout.
Il faut le cas échéant prouver qu'on n'était pas en ville cette
semaine-là par exemple.
Il peut s'agir de malveillance: des individus prennent des documents
nominatifs dans une poubelle pour les mettre dans une autre et faire
accuser un voisin.

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]



Solution pour l'avenir : investir dans un broyeur de documents.
J'ai été dans le mème cas, sauf que c'était pour un etiquette sur un bout de
moquette dans un tas d'ordures trouvé dans la forêt...
Il me restait un grand bout et je l'avais posé à coté des poubelles.
djeel
Le #19857941
Laurent Jumet a écrit :

C'est comme ça que ça se passe partout.



Ah bon ?
Je crois qu'en France des textes autorisent une telle pratique.
Il existe même je crois à PARIS un service de police municipale spécialisé.

Il faut le cas échéant prouver qu'on n'était pas en ville cette semaine-là par exemple.



Ce qui ne prouve rien quand au contenu du sac poubelle

Il peut s'agir de malveillance: des individus prennent des documents nominatifs dans une poubelle pour les mettre dans une autre et faire accuser un voisin.



la CIA ?


--
Djeel
cet
Le #19858201
"djeel" news:4a728a78$0$22601$
Laurent Jumet a écrit :

C'est comme ça que ça se passe partout.



Ah bon ?
Je crois qu'en France des textes autorisent une telle pratique.
Il existe même je crois à PARIS un service de police municipale
spécialisé.

Il faut le cas échéant prouver qu'on n'était pas en ville cette
semaine-là par exemple.



Ce qui ne prouve rien quand au contenu du sac poubelle

Il peut s'agir de malveillance: des individus prennent des documents
nominatifs dans une poubelle pour les mettre dans une autre et faire
accuser un voisin.



la CIA ?



Non bien plus près.
De bon citoyens français.
Simplement pour le plaisir de nuire...
Delestaque
Le #19858721
Laurent Jumet wrote:



C'est comme ça que ça se passe partout.
Il faut le cas échéant prouver qu'on n'était pas en ville cette
semaine-là par exemple. Il peut s'agir de malveillance: des
individus prennent des documents nominatifs dans une poubelle pour
les mettre dans une autre et faire accuser un voisin.



Il suffit de voir comment ça se passe au tribunal de police de Paris, c'est
simple, un gendarme te dis à l'entrée que si tu bouges, tu manifeste quoique
ce soit au prononcé d'une condamnation, il te fout dehors et tu seras jugé
par défaut, c'est clair
deux remarques :
quand on voit comment ça se passe on comprend pourquoi il te dit de ne pas
bouger un sourcil
De toutes façons, si par hasard tu n'es pas d'accord, à l'époque une juge te
disait si tu persiste elle double la condamnation
Sauf si tu as un avocat.
le seul que j'ai vu s'en tirer est une personne qui avait une boutique aux
Quatre temps à la Défense, pareil, ordures sur la chaussée, mais l'avocat a
démontré que le service préposé aux ordures était payé par les charges du
centre commercial et que son client ne pouvait pas non plus veiller sur ses
poubelles à trois heures du matin, le seul qui s'en est tiré.
Sinon, un peintre à Montmartre s'est fait aligner parce qu'il occupait 2 m²
de l'espace public
Et moi, j'ai pris a l'époque 2500 F d'amende pour avoir laissé un panneau
sur le trottoir, j'ai tenté d'expliquer que bien qu'on soit dans une rie
piétonne, les voitures venaient se garer devant ma boutique et que parfois
des gens la laissaient là la nuit, je ne pouvais pas faire entrer mes
clients, de plus j'ai été condamné à titre personnel, bien que l'entreprise
ait été liquidée, la juge me disant qu'au moment des fait j'étais le gérant.
Je ne sais plus où est ce tribunal de Police à Paris d'ailleurs, mais c'est
une justice assez étrange quand même, il parait pourtant que la justice est
la même pour tous, quelle blague.
Ce jour là j'ai vu une dame, pareil pour des pb de poubelles balancer sa
carte d'identité en morceaux sur le bureau du procureur.
le flic n'a pas pu la foutre dehors vu qu'elle partait.
La justice, le droit sont les mêmes pour tous, là, le seul moyen de s'en
sortir est de prendre un avocat, sauf que payer un avocat pour une amende de
grande voirie, tout le monde n'a pas les moyens, ça peut même coûter plus
cher que l'amende.
mais ça c'est la justice réelle, pas la théorie de Maître Haribo.
Tribunal de Police, la honte de la justice.



--
G.Ricco
citoyen
Le #19879181
Le 31/07/2009 10:47, Delestaque a écrit :
Laurent Jumet wrote:



C'est comme ça que ça se passe partout.
Il faut le cas échéant prouver qu'on n'était pas en ville cette
semaine-là par exemple. Il peut s'agir de malveillance: des
individus prennent des documents nominatifs dans une poubelle pour
les mettre dans une autre et faire accuser un voisin.



Il suffit de voir comment ça se passe au tribunal de police de Paris, c'est
simple, un gendarme te dis à l'entrée que si tu bouges, tu manifeste quoique
ce soit au prononcé d'une condamnation, il te fout dehors et tu seras jugé
par défaut, c'est clair
deux remarques :
quand on voit comment ça se passe on comprend pourquoi il te dit de ne pas
bouger un sourcil
De toutes façons, si par hasard tu n'es pas d'accord, à l'époque une juge te
disait si tu persiste elle double la condamnation
Sauf si tu as un avocat.
le seul que j'ai vu s'en tirer est une personne qui avait une boutique aux
Quatre temps à la Défense, pareil, ordures sur la chaussée, mais l'avocat a
démontré que le service préposé aux ordures était payé par les charges du
centre commercial et que son client ne pouvait pas non plus veiller sur ses
poubelles à trois heures du matin, le seul qui s'en est tiré.
Sinon, un peintre à Montmartre s'est fait aligner parce qu'il occupait 2 m²
de l'espace public
Et moi, j'ai pris a l'époque 2500 F d'amende pour avoir laissé un panneau
sur le trottoir, j'ai tenté d'expliquer que bien qu'on soit dans une rie
piétonne, les voitures venaient se garer devant ma boutique et que parfois
des gens la laissaient là la nuit, je ne pouvais pas faire entrer mes
clients, de plus j'ai été condamné à titre personnel, bien que l'entreprise
ait été liquidée, la juge me disant qu'au moment des fait j'étais le gérant.
Je ne sais plus où est ce tribunal de Police à Paris d'ailleurs, mais c'est
une justice assez étrange quand même, il parait pourtant que la justice est
la même pour tous, quelle blague.
Ce jour là j'ai vu une dame, pareil pour des pb de poubelles balancer sa
carte d'identité en morceaux sur le bureau du procureur.
le flic n'a pas pu la foutre dehors vu qu'elle partait.
La justice, le droit sont les mêmes pour tous, là, le seul moyen de s'en
sortir est de prendre un avocat, sauf que payer un avocat pour une amende de
grande voirie, tout le monde n'a pas les moyens, ça peut même coûter plus
cher que l'amende.
mais ça c'est la justice réelle, pas la théorie de Maître Haribo.
Tribunal de Police, la honte de la justice.





Cela me fait penser à la chanson : La police sur laquelle je pisse
Publicité
Poster une réponse
Anonyme