Procès : 120 dossiers contre Numericable

Le
david
Le procès de Numericable s'ouvre aujourd'hui. Le Vitréen Marcel Lacour,
président des Déçus du câble, espère que ce cas fera jurisprudence.

Le procès contre Numericable doit s'ouvrir aujourd'hui devant le
tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne). La société de
câble-opérateur comparaît pour publicité mensongère, infraction à la
législation sur le démarchage, tromperie sur les qualités substantielles
des prestations, abus de faiblesse et vente forcée. Pour les Déçus du
câble, c'est l'aboutissement de deux ans de procédure. Ce collectif de
clients, créé à Vitré, a déposé 4 000 plaintes. Le président, Marcel
Lacour, est confiant.

Qu'attendez-vous du procès ?

Trois prévenus comparaissent : le président de Noos/Numéricable, le
président et le directeur général d'UPC France, une filiale du groupe.
Nous voulons les peines maximales, de la prison. Nous réclamons 50 000 €
de dommages et intérêts. Devant le tribunal, nous défendrons 120
dossiers qui nous viennent de toute la France. Nous voulons que ce
procès soit exemplaire et qu'il fasse tâche d'huile.

Que faut-il réformer dans le domaine du câble et de la téléphonie ?

Avec Numericable, on a constaté des pratiques inacceptables. La société
présentait son produit par téléphone, puis envoyait le matériel alors
que le client n'avait pas signé de contrat. Numericable avait aussi
l'habitude de ne jamais recevoir de courrier et ne prenait pas en compte
les demandes de résiliation. Par des offres alléchantes, elle attirait
de nouveaux clients et débitait les factures avant même que le matériel
ne fonctionne. Nous souhaitons que se mettent en place des contrats de
type EDF d'une durée d'un an avec la somme à débiter clairement écrite
et des traductions en langues étrangères. Il faut en finir avec ces
promotions et leurs sous-entendus.

Êtes-vous confiant ?

Nous avons un dossier en béton. La répression des fraudes et la police
ont fait un travail remarquable. On est très confiant. Il faut toujours
se méfier d'une eau qui dort. À force d'être arnaqués, les citoyens se
rassemblent et ça peut faire très mal.

Camille SARRET.

http://www.ouest-france.fr/Proces-120-dossiers-contre-Numericable-/re/actu_B/actu_8619-636321_actu.html

Ca devrait servir de leçon aux autres dirigeants de FAI défaillant.
C'est désormais le pénal qui les attend!

--
http://www.horreurecologique.blogspot.com/
http://www.gruene-bundestag.de/cms/verbraucherschutz/rubrik/4/4814.verbraucherschutz.html
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Me, myself & and I
Le #6720901
UPC France ? Noos ?
De quand datent ces dossiers ?
Ca fait un peu profanateur de sépultures, non ?

Le procès de Numericable s'ouvre aujourd'hui. Le Vitréen Marcel Lacour,
président des Déçus du câble, espère que ce cas fera jurisprudence.

Le procès contre Numericable doit s'ouvrir aujourd'hui devant le
tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne). La société de
câble-opérateur comparaît pour publicité mensongère, infraction à la
législation sur le démarchage, tromperie sur les qualités substantielles
des prestations, abus de faiblesse et vente forcée. Pour les Déçus du
câble, c'est l'aboutissement de deux ans de procédure. Ce collectif de
clients, créé à Vitré, a déposé 4 000 plaintes. Le président, Marcel
Lacour, est confiant.

Qu'attendez-vous du procès ?

Trois prévenus comparaissent : le président de Noos/Numéricable, le
président et le directeur général d'UPC France, une filiale du groupe.
Nous voulons les peines maximales, de la prison. Nous réclamons 50 000 €
de dommages et intérêts. Devant le tribunal, nous défendrons 120
dossiers qui nous viennent de toute la France. Nous voulons que ce
procès soit exemplaire et qu'il fasse tâche d'huile.

Que faut-il réformer dans le domaine du câble et de la téléphonie ?

Avec Numericable, on a constaté des pratiques inacceptables. La société
présentait son produit par téléphone, puis envoyait le matériel alors
que le client n'avait pas signé de contrat. Numericable avait aussi
l'habitude de ne jamais recevoir de courrier et ne prenait pas en compte
les demandes de résiliation. Par des offres alléchantes, elle attirait
de nouveaux clients et débitait les factures avant même que le matériel
ne fonctionne. Nous souhaitons que se mettent en place des contrats de
type EDF d'une durée d'un an avec la somme à débiter clairement écrite
et des traductions en langues étrangères. Il faut en finir avec ces
promotions et leurs sous-entendus.

Êtes-vous confiant ?

Nous avons un dossier en béton. La répression des fraudes et la police
ont fait un travail remarquable. On est très confiant. Il faut toujours
se méfier d'une eau qui dort. À force d'être arnaqués, les citoyens se
rassemblent et ça peut faire très mal.

Camille SARRET.

http://www.ouest-france.fr/Proces-120-dossiers-contre-Numericable-/re/actu_B/actu_8619-636321------_actu.html


Ca devrait servir de leçon aux autres dirigeants de FAI défaillant.
C'est désormais le pénal qui les attend!



Jil S
Le #6723411
david avait soumis l'idée :
Le procès de Numericable s'ouvre aujourd'hui. Le Vitréen Marcel Lacour,
président des Déçus du câble, espère que ce cas fera jurisprudence.

Le procès contre Numericable doit s'ouvrir aujourd'hui devant le tribunal
correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne). La société de câble-opérateur
comparaît pour publicité mensongère, infraction à la législation sur le
démarchage, tromperie sur les qualités substantielles des prestations, abus
de faiblesse et vente forcée. Pour les Déçus du câble, c'est l'aboutissement
de deux ans de procédure. Ce collectif de clients, créé à Vitré, a déposé 4
000 plaintes. Le président, Marcel Lacour, est confiant.

Qu'attendez-vous du procès ?

Trois prévenus comparaissent : le président de Noos/Numéricable, le président
et le directeur général d'UPC France, une filiale du groupe. Nous voulons les
peines maximales, de la prison. Nous réclamons 50 000 ¤ de dommages et
intérêts. Devant le tribunal, nous défendrons 120 dossiers qui nous viennent
de toute la France. Nous voulons que ce procès soit exemplaire et qu'il fasse
tâche d'huile.

Que faut-il réformer dans le domaine du câble et de la téléphonie ?

Avec Numericable, on a constaté des pratiques inacceptables. La société
présentait son produit par téléphone, puis envoyait le matériel alors que le
client n'avait pas signé de contrat. Numericable avait aussi l'habitude de ne
jamais recevoir de courrier et ne prenait pas en compte les demandes de
résiliation. Par des offres alléchantes, elle attirait de nouveaux clients et
débitait les factures avant même que le matériel ne fonctionne. Nous
souhaitons que se mettent en place des contrats de type EDF d'une durée d'un
an avec la somme à débiter clairement écrite et des traductions en langues
étrangères. Il faut en finir avec ces promotions et leurs sous-entendus.

Êtes-vous confiant ?

Nous avons un dossier en béton. La répression des fraudes et la police ont
fait un travail remarquable. On est très confiant. Il faut toujours se méfier
d'une eau qui dort. À force d'être arnaqués, les citoyens se rassemblent et
ça peut faire très mal.

Camille SARRET.

http://www.ouest-france.fr/Proces-120-dossiers-contre-Numericable-/re/actu_B/actu_8619-636321------_actu.html

Ca devrait servir de leçon aux autres dirigeants de FAI défaillant. C'est
désormais le pénal qui les attend!


et pourtant sans aucune vergogne, tu promeuts Noos Numéricable en
exemple

cherchez l'erreur

--
http://www.rue89.com/2008/05/18/television-tant-de-cerveaux-disponibles

Aurelgadjo
Le #6724141
et pourtant sans aucune vergogne, tu promeuts Noos Numéricable en exemple

cherchez l'erreur



Parce qu'il faut avoir du recul sur soi même, parfois. Certains y
arrivent. Pas d'autres.

david
Le #6724311
UPC France ? Noos ?
De quand datent ces dossiers ?


Comme dit dans l'interview de deux années [de procédure]! Donc fin 2006

Ca fait un peu profanateur de sépultures, non ?


Non c'est le temps de la justice! Elle juge des faits antérieurs.

D'ailleurs Numéricable est entrain de réagir sur les médias de
FreeRoquet qui confondent sciemment les réquisitions du procureur et la
peine qui sera prononcée. Au passage les juges ne sont pas obligés de
les suivre, ni dans un sens, ni dans l'autre:

Droit de réponse : Numericâble

Suite à notre publication d’hier matin, basée sur un article du Parisien
au sujet des litiges en cours avec Numéricâble devant le tribunal
correctionnel de Meaux, nous avons été contacté par mail par le
porte-parole de Numericâble.

Vous pouvez retrouver ci-dessous leur droit de réponse en intégralité...

« Suite à votre brève relative à l’audience qui a eu lieu lundi au
Tribunal de Meaux, nous tenons à apporter quelques précisions.

Tout d’abord, les 180.000 euros d’amende dont il est question
correspondent à la réquisition du Procureur et en aucun cas au jugement
du tribunal, qui n’interviendra qu’à l’été.

En ce qui concerne les faits, nous ne nions pas qu’il y ait eu des
problèmes dans le passé, mais nous affirmons avec constance et énergie
qu’ils ne relèvent pas d’une volonté délibérée ni d’une intention de
nuire, et par conséquent pas d’une tromperie, mais de problèmes
techniques résolus dans le cadre de la relation commerciale.

Nous précisons à cet égard que tous les 40 clients concernés, et non pas
4000 comme le prétend l’association, ont fait l’objet d’une
régularisation commerciale. Aujourd’hui, ils demeurent partie civile,
mais ils ont été intégralement remboursés des sommes éventuellement trop
perçues.

Nous tenons à indiquer par ailleurs que, depuis ces faits, Numericable a
amélioré la qualité de son service et de ses relations avec ses clients.
Récemment des organismes indépendants tels que l’AFUTT, IP Label,
Ariase, la DGCCRF, entre autres, reconnaissent tous que la situation a
changé du tout au tout. Concrètement, le temps d’attente à la hotline
est passé de 7 à1 minutes entre mars 2007 et janvier 2008 et s’est
maintenu à ce niveau depuis lors, le nombre d’appels à la hotline a
baissé de 50% et les réclamations, selon l’Afutt, ont baissé de 75%. Nos
efforts ne sont donc pas vains. »

Merci de votre compréhension

http://www.freenews.fr/nat/6001-autres-fai-droit-de-reponse-numericable.html#commentaires

Suffit de lire la brève d'Univers Intox pour s'en rendre compte:

"Le tribunal correctionnel de Meaux en Seine-et-Marne a condamné le
câblo-opérateur Noos (Numéricâble) à 180.000 € d’amende, et son
président, Philippe Besnier à 25.000 € d’amende pour infraction au code
de la consommation."

http://www.universfreebox.com/article5384.html

A comparer avec un article équilibré sur Ariase:


Noos Numericable : le procès du passé

Deux décisions judiciaires concernant le cablo-opérateur sont attendues
dans les jours à venir.


noos numericable L'actualité de Numericable ne se limite pas uniquement
à la fibre optique, au lancement de sa gamme de téléphonie mobile ou
encore à son offre de rachat d'Alice. Le cablo-opérateur doit
actuellement gérer son "passé" à Meaux (77) et à Douai (59).

Dans un premier temps, les regards se tournent vers la la 3ème chambre
du tribunal correctionnel de Meaux où les débats ont opposé une
quarantaine d'abonnés mécontents à l'ancien directeur général d'UPC
France/ Noos (Jack Mikaloff), et à l'actuel PDG de Numericable (Philippe
Besnier).

Publicité mensongère, vente forcée, tromperie sur la nature d'une
prestation, démarchage sans contrat, abus de faiblesse... certaines
pratiques du passé (faits antérieurs à 2007) déterrées par les
associations d'abonnés et la DGCCRF ont ressurgi le temps d'un procès,
semble-t-il, houleux.

Alors que la défense annonce "on ne dit pas qu'il n'y a pas de problèmes
mais qu'il n'y a jamais eu d'intention de nuire et que tout ceci ne
relève pas du pénal mais du civil", les plaignants estiment que le
cablo-opérateur "a escroqué des gens et qu'il se moque d'eux aujourd'hui".

A l'issue des débats, le Parquet a requis une amende de 180 000€ contre
la société Noos (fusionnée depuis avec Numericable), mais aussi 25000€
d'amende contre Philippe Besnier et 7500 contre Jack Mikaloff.

Numericable va-t-il faire face à ses vieux démons pour mieux rebondir
sur le marché des télécoms ?

En cette fin mai, ce procès n'est néanmoins pas le seul qui implique le
cablo-opérateur. Après sa condamnation dans l'affaire l'opposant à un
autre client mécontent, Numericable avait décidé de faire appel. La Cour
de Douai rendra son verdict le 9 juin prochain et confirmera - ou non -
l'amende de 1500€ (avec publication dans 2 magazines) infligée par le
tribunal d'instance de Béthune (62). Après sa période difficile en 2007,
Numericable a amélioré la qualité de son réseau technique mais également
la gestion de son service clients. "Même si tout n'est pas réglé"
rappelle l'UFC Que Choisir dans son magazine de mai 2008.

http://www.ariase.com/fr/news/noos-numericable-proces-article-1621.html

--
http://www.horreurecologique.blogspot.com/
http://www.gruene-bundestag.de/cms/verbraucherschutz/rubrik/4/4814.verbraucherschutz.html

david
Le #6724781

et pourtant sans aucune vergogne, tu promeuts Noos Numéricable en exemple


Par ce que contrairement aux FreeRoquets je ne passe pas mon temps à
mentir pour le compte d'un fournisseur sur tous les médias d'Internet.
Comme je passe mon temps ici et ailleurs à rectifier ou à faire
rectifier vos mensonges direct ou par omission n'a rien à voir à
promouvoir Neuf, Orange, Alice, Tele2, Darty, Numéricable ou même Free ...

La seule chose que je promeus c'est la défense du consommateur et ses
acteurs...

cherchez l'erreur


L'erreur ce sont les FreeRoquets. Une création qui va finir par coûter
très cher à leurs maîtres.

Il n'empêche que ces procès au pénal annonce aussi la couleur pour les
dirigeants de Fai qui n'auraient pas compris que la fête était finie
dans les pratiques inacceptables!

Et ainsi qui abusent de la confiance des consommateurs sur les
prélèvement automatique, le remboursement forcé du matériel prêté en
panne, la facturation et le prélèvement sans service...

article 314-1 du code pénal: « L'abus de confiance est le fait par une
personne de détourner, au préjudice d'autrui, des fonds, des valeurs ou
un bien quelconque qui lui ont été remis et qu'elle a acceptés à charge
de les rendre, de les représenter ou d'en faire un usage déterminé.
L'abus de confiance est puni de trois ans d'emprisonnement et de 375.000
euros d'amende. »

--
http://www.horreurecologique.blogspot.com/
http://www.gruene-bundestag.de/cms/verbraucherschutz/rubrik/4/4814.verbraucherschutz.html

david
Le #6724771
et pourtant sans aucune vergogne, tu promeuts Noos Numéricable en
exemple

cherchez l'erreur



Parce qu'il faut avoir du recul sur soi même, parfois. Certains y
arrivent. Pas d'autres.


Surtout qu'en donnant l'interview de Marcel Lacour dans Ouest France,
c'est clairement un parti pris qui donne le point de vu des
consommateurs en cause dans cette affaire car cet article est moins
connu par rapport aux dépêches AFP et aux médias spécialisés...

--
http://www.horreurecologique.blogspot.com/
http://www.gruene-bundestag.de/cms/verbraucherschutz/rubrik/4/4814.verbraucherschutz.html


Jil S
Le #6725591
david a présenté l'énoncé suivant :

et pourtant sans aucune vergogne, tu promeuts Noos Numéricable en exemple


Par ce que contrairement aux FreeRoquets je ne passe pas mon temps à mentir
pour le compte d'un fournisseur sur tous les médias d'Internet. Comme je
passe mon temps ici et ailleurs à rectifier ou à faire rectifier vos
mensonges direct ou par omission n'a rien à voir à promouvoir Neuf, Orange,
Alice, Tele2, Darty, Numéricable ou même Free ...

La seule chose que je promeus c'est la défense du consommateur et ses
acteurs...



tu as clairement défendu ici l'opinion que le meilleur "FAI adsl" était
Numéricable , ce qui est 2 fois mensonger
Sachant qu'il y a même eu des manifs de consommateurs venus même de
province pour se faire entendre, je ne vois pas du tout en quoi tu
défends le consommateur ce faisant
au contraire

serais-tu vendu, davidounet?


cherchez l'erreur


L'erreur ce sont les FreeRoquets. Une création qui va finir par coûter très
cher à leurs maîtres.


bah je donne clairement mes opinions sans faux semblants, moi


Il n'empêche que ces procès au pénal annonce aussi la couleur pour les
dirigeants de Fai qui n'auraient pas compris que la fête était finie dans les
pratiques inacceptables!

Et ainsi qui abusent de la confiance des consommateurs sur les prélèvement
automatique, le remboursement forcé du matériel prêté en panne, la
facturation et le prélèvement sans service...


tssss pure diffamation une fois de plus, sinon on serait plus de 3
millions de foyers d'imbéciles masos

pour le matos, suffit de lire les cgv hein


article 314-1 du code pénal: « L'abus de confiance est le fait par une
personne de détourner, au préjudice d'autrui, des fonds, des valeurs ou un
bien quelconque qui lui ont été remis et qu'elle a acceptés à charge de les
rendre, de les représenter ou d'en faire un usage déterminé.
L'abus de confiance est puni de trois ans d'emprisonnement et de 375.000
euros d'amende. »


tu dérapes complet,là, reprends toi

--
http://www.rue89.com/2008/05/18/television-tant-de-cerveaux-disponibles


Alf92
Le #6799231
Dans
et pourtant sans aucune vergogne, tu promeuts Noos Numéricable en
exemple

cherchez l'erreur


ta pensée est trop binaire pour comprendre.

je suis un client très satisfait de free (très peu d'incident en 5ans),
cela ne m'empèche pas de critiquer ce FAI si j'estime cela nécessaire.
comme la direction de free est intelligente, je suis certain qu'elle
prend la critique de façon positive / constructive.
en somme, tout l'inverse de toi.

pourquoi t'identifies tu autant à ce FAI ?
manque de personnalité ?
besoins de se rattacher à qquechose (à défaut de qqu'un...) ?
ta freebox ne serait-elle pas un objet transitionnel ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Objet_transitionnel


--
Alf92
En avoir une plus GROSSE :
http://grandeur-nature.skynetblogs.be/post/4101358/en-avoir-une-plus-grosse

Jil S
Le #6801101
Alf92 a présenté l'énoncé suivant :
Dans
et pourtant sans aucune vergogne, tu promeuts Noos Numéricable en
exemple

cherchez l'erreur


ta pensée est trop binaire pour comprendre.



en expliquant indéfiniment que je place Neuf très prés de free, mais
néanmoins juste derière, et la proposition Livebox derrière et bcp plus
chère, en précisant que c'est selon mes critères persos, je ne vosi nul
sectarisme dans mes propos

encore moins du binarisme

sur Noos, c'est quand même le seul opérateur qui a connu des manifs de
consos devant son siège social, faut quand même le faire!!!!!

david pourfendeur d'opérateurs et grands défendeurs de consos ( en
théorie) ne parait pas avoir du tout une attitude cohérente en vantant
les performances et le service de Noos Numéricable

--
http://www.rue89.com/2008/05/18/television-tant-de-cerveaux-disponibles


xenufrance
Le #18877221
"Me, myself & and I" news: 483c8a00$0$4774$
UPC France ? Noos ?
De quand datent ces dossiers ?
Ca fait un peu profanateur de sépultures, non ?



et après ça, tu diras que tu n'es pas payé par NC? Oh la... profanateur de
sépultures?

Mais hélas, une grande partie des clients ignore que NC s'est fait rattraper
par la justice, sinon, peut-être la société aurait-elle changé ses méthodes
au lieu d'insister lourdement à utiliser les mêmes quavant ou pire.

Car extorquer sans raison deux euros supplémentaires par mois sur un tarif
déjà hors de prix et sans avoir respecté les règles du code de la conso, ou
appeler "gratuit" un service qui coûte à lui seul 10 euros par mois plus 179
euros à la livraison alors que tout était garanti gratos... c'est quoi?

tu sembles oublier que Chello - UPC NOOS habitent ou habitaient tous 10
allée Albert Einstein à 77420 Champs sur Marne.

à bon entendeur, je ne te salue pas.

r
Publicité
Poster une réponse
Anonyme