processeur

Le
shepp
Bonjour,
Y a t il des caracteristiques particulieres à privilegier dans le choix d'un
processeur destiné à un ordinateur dédié à l'enregistrement audio
multipiste?
J'ai entendu parler du calcul de la virgule flottante, où tout les
processeurs ne se valent pas, mais ces indications ne sont pas décrites par
les fabricants dans les fiches techniques.
Est ce exact? y a t il d'autres parametres importants?
merci pour vos informations
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Yannick Palanque
Le #20004851
On Fri, 28 Aug 2009 10:19:16 +0200
"shepp"
Bonjour,
Y a t il des caracteristiques particulieres à privilegier dans le
choix d'un processeur destiné à un ordinateur dédié à
l'enregistrement audio multipiste?
J'ai entendu parler du calcul de la virgule flottante, où tout les
processeurs ne se valent pas, mais ces indications ne sont pas
décrites par les fabricants dans les fiches techniques.
Est ce exact? y a t il d'autres parametres importants?
merci pour vos informations



Alors, ça dépend :
Pour enregistrer du Jazz, il vaut mieux un processeur Intel qu'un AMD.
Si le contrebassiste fait entre 70 et 150 Kg, il vaut mieux prendre un
processeur qui a été gravé un jour pair, autrement, impair.
La question du régime alimentaire du preneur de son influe aussi sur la
fréquence de raisonnement du processeur mais c'est beaucoup trop
technique pour moi.
Tu n'as pas à te poser la question sur les performances en virgule
flottante si ton métronome est électronique. Pour un métronome
mécanique, il vaut mieux privilégier un processeur câblé à la main.
Enfin, il est recommandé d'utiliser autant de processeurs que de canaux
enregistrés afin de ne pas éviter les interférences électromagnétiques,
sauf si tu n'utilises pas de support de masse magnétique.

Bien à toi,
--
Yannick Palanque
(et mince, comment se fait-ce que j'ai perdu ma signature réservée à
Usenet ?)
Yannick Palanque
Le #20004841
On Fri, 28 Aug 2009 12:00:24 +0200
Yannick Palanque
la fréquence de raisonnement du processeur



Il fallait lire « fréquence de raisonnance », bien entendu.




--
« Quand je serai grand, je ferai des bug reports sur la LKML »
-- Octane in fcolm
Thierry B
Le #20004961
On 2009-08-28, Yannick Palanque

la fréquence de raisonnement du processeur



Il fallait lire « fréquence de raisonnance », bien entendu.



Tssseee: de _résonance_ !

--
ben non je savais pas. mais je me suis auto biztué avec le linuxconf
de la RH 5.2, qui lorsque tu cliquais pour supprimer un utilisateur,
te supprimait automatiquement le 1er de la liste : root.
jean-daniel dodin
Le #20005161
Yannick Palanque a écrit :

Alors, ça dépend :
Pour enregistrer du Jazz, il vaut mieux un processeur Intel qu'un AMD.


(...)
C'est vrai que la fréquence et le modèle de processeur avait de
l'importance il y a... 15 ans :-)

plus maintenant.

Par contre il vaut mieux un système d'exploitation "rt" (real time -
temps réel), donc noyau "rt" pour Linux, je ne sais pas pour les
autres systèmes

jdd


--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Yannick Palanque
Le #20005431
On 28 Aug 2009 10:16:21 GMT
Thierry B
On 2009-08-28, Yannick Palanque >
>> la fréquence de raisonnement du processeur
>
> Il fallait lire « fréquence de raisonnance », bien entendu.

Tssseee: de _résonance_ !




Fatigué, moi, ces temps-ci.
Et ça n'est pas aujourd'hui que je proposerai un patch afin que Claws
Mail gère les supersedes. :-P
(Non, ça n'est pas aujourd'hui non plus que je réussirai à me servir de
Slrn !)

Un petit rhésonance à l'armagnac, tonton ? ;-)

--
« Quand je serai grand, je ferai des bug reports sur la LKML »
-- Octane in fcolm
Gerald
Le #20006861
jean-daniel dodin
Par contre il vaut mieux un système d'exploitation "rt" (real time -
temps réel), donc noyau "rt" pour Linux, je ne sais pas pour les
autres systèmes



Oh, bien avant que Linux n'ait été créé et soit accessible (plus de dix
ans pour le grand public), on s'en sortait pas si mal avec les macs et
on continue depuis :-)

À destination du PO et pour donner suite à sa question : il semble que
le processeur ait moins d'importance que l'architecture de l'appareil et
la nature des composants qu'il intègre.

En tout cas si, pendant des années, la notion de "temps de latence" est
restée inconnue sur mac, c'est apparemment pour cette raison (de qualité
et de gestion des composants par le concepteur du système, et
d'architecture générale de l'appareil).

Enfin, dans le choix d'une machine, de très nombreux facteurs
interviennent qui peuvent contrarier les performances d'un processeur
par rapport à un autre ! Le prix déjà ! Mais aussi les conditions
d'utilisation. Je sais pertinemment que si je ne devais faire que de
l'audio, il me faudrait un Mac Pro, mais j'ai aussi des besoins de
mobilité qui nécessitent un portable. Hors problème de budget (qui
compte aussi pour moi, quand même !), le fait d'avoir deux machines et
de se taper les sauvegardes/synchronisations de dossiers, j'ai donné
dans le passé : même bien organisé, on n'est pas à l'abri d'un
écrasement fatal. Préférant ne plus me faire d'ulcère, je m'oriente vers
le compromis pour cette raison et je sais que je ne suis pas le seul :
on en est tous là, pour une raison ou pour une autre !

C'est un peu pour cela que la question initiale peut faire l'objet de
moquerie : c'est s'inquiéter d'une cylindrée de moteur de manière
abstraite sans même savoir si le véhicule est destiné à faire de la
route, de la ville ou à transporter du foin...

same player shoot again ?

--
Gérald
siger
Le #20008831
shepp a écrit :

Bonjour,
Y a t il des caracteristiques particulieres à privilegier dans le
choix d'un processeur destiné à un ordinateur dédié à
l'enregistrement audio multipiste?



Pour le multipiste il faut plutôt privilégier la vitesse de transfert
(firewire 400 plutôt que USB, ou mieux : PCI) et celle du support de
stockage : disques durs à 7200 t/mn au moins, de préférence en interne.



J'ai entendu parler du calcul de la virgule flottante, où tout les
processeurs ne se valent pas, mais ces indications ne sont pas
décrites par les fabricants dans les fiches techniques.
Est ce exact?



Oui, ça l'a été à une époque, les Intel étaient bien meilleurs pour ces
calculs. J'ignore ce qu'il en est aujourd'hui. C'était documenté, on
trouvait des tas de sites web qui en parlaient, je suppose que si c'est
toujours le cas on trouvera aussi, et inversement on ne trouvera rien
si ce critère n'existe plus.



y a t il d'autres parametres importants?



Je crois que la mémoire qui est dans le processeur ou juste pas loin
(de niveau 2, je crois) est un critère important, mais plutôt pour le
mixage. Pour l'enregistrement je ne sais pas. De même je ne sais pas ou
en est l'actualité de la technologie aujourd'hui à ce sujet.

Il y a aussi les multi-coeurs : même remarque que ci-dessus, il faut
aussi que le logiciel utilisé soit compatible, sinon il risque de
n'utiliser qu'un coeur.

Il doit être facile de trouver sur des sites de pratiquants (MAO) des
articles du genre "la config idéale" ou "comment choisir etc.". Ne pas
oublier de regarder la date de l'article.

Beaucoup de MAOistes ne se préoccupent de ça que quand ils veulent
changer d'ordinateur, donc un MAOiste ne connait souvent que ce qu'il
connaissait le jour de son dernier achat, c'est à dire la préhistoire,
donc un MAOiste ne sera pas forcément un bon conseilleur.

--
siger
RVG
Le #20689371
shepp a écrit :
Bonjour,
Y a t il des caracteristiques particulieres à privilegier dans le choix d'un
processeur destiné à un ordinateur dédié à l'enregistrement audio
multipiste?
J'ai entendu parler du calcul de la virgule flottante, où tout les
processeurs ne se valent pas, mais ces indications ne sont pas décrites par
les fabricants dans les fiches techniques.
Est ce exact? y a t il d'autres parametres importants?
merci pour vos informations





Non, l'important c'est plutôt la RAM et un disque dur dédié, comme pour
la vidéo. Privilégier aussi une carte audio à bus intégré qui ne tire
pas sur les resources système.

--
NEW/NOUVEAU:
Berceuse d'Hiver en Ré / Winter Lullaby in D
http://www.jamendo.com/en/album/56233
http://rvgmusic.bandcamp.com/track/berceuse-dhiver-en-r-majeur-single

"La première arme de la Résistance c'est l'information." Lucie Aubrac
RVG
Le #20689361
Gerald a écrit :
jean-daniel dodin
Par contre il vaut mieux un système d'exploitation "rt" (real time -
temps réel), donc noyau "rt" pour Linux, je ne sais pas pour les
autres systèmes



Oh, bien avant que Linux n'ait été créé et soit accessible (plus de dix
ans pour le grand public), on s'en sortait pas si mal avec les macs et
on continue depuis :-)




Et avant ça l'Atari Falcon...

--
NEW/NOUVEAU:
Berceuse d'Hiver en Ré / Winter Lullaby in D
http://www.jamendo.com/en/album/56233
http://rvgmusic.bandcamp.com/track/berceuse-dhiver-en-r-majeur-single

"La première arme de la Résistance c'est l'information." Lucie Aubrac
Gerald
Le #20689801
RVG
> Oh, bien avant que Linux n'ait été créé et soit accessible (plus de dix
> ans pour le grand public), on s'en sortait pas si mal avec les macs et
> on continue depuis :-)
>

Et avant ça l'Atari Falcon...



Tut tut !
Sortie du Falcon : 1992. Source :
Sortie du Macintosh : 1984. Source :
Sortie de Performer de Mark Of The Unicorn (MOTU) : 1985 :
Falcon : sept ou huit ans *après*, donc, ce qui est beaucoup en
informatique.

En fait, le premier modèle d'Atari qui a vraiment été utilisé
massivement dans le domaine musical était le 520 ST (puis le 1040ST),
sorti en 1986.
Ses avantages étaient nombreux : un prix beaucoup plus modique que celui
du mac (au moins deux fois moins cher !), l'existence de prises MIDI
intégrées (le mac ne pouvant en intégrer à l'époque à cause d'un conflit
entre Apple Corp., société des Beatles et Apple Computer), une interface
graphique (TOS) certes un peu rudimentaire mais bien efficace et très
réactive (ce sont les polices écran que je haïssais ! le reste était
très bien), et une bibliothèque de logiciels musicaux comportant en
particulier Pro-24, successeur du Pro16 qui tournait sur Commodore 64 et
précurseur de Cubase. Note que même Pro16 sur Commodore n'est sorti
qu'après le mac et Performer. Une larme d'émotion en se rappelant de
l'interface utilisateur de Pro-24 sur Atari :

C'est à partir de 1989, avec la sortie de Cubase d'une part
échantillonné économique MT-32 de Roland d'autre part
concurrence frontale des expandeurs Yamaha FB-01 puis TX-81Z, à
technologie FM considérée comme moins "réaliste") que l'Atari a vraiment
connu son heure de gloire et que la musique informatisée a viré de bord
dans une direction diamétralement opposée à celle que je défendais. Pour
le meilleur ou pour le pire ? (précisions possibles sur demande -
redite).

Concernant Cubase, il est bien noté dans le wiki que son premier nom fut
Cubit, mais l'explication sur le copyright gomme le fait qu'un des
concepteurs était français et avait pris le temps d'expliquer aux
allemands de Steinberg que, vraiment, "Cubit", pour une
commercialisation d'un produit en France... :-)

Cubase a dû son succès principalement à deux choses :
- une ergonomie d'agrégation de motifs (patterns) que je déteste
copieusement parce que traitant la musique comme une agrégation de
"sons" et non comme un texte linéaire, mais qui plait beaucoup aux
non-musiciens,
- un éditeur logique particulièrement puissant, intelligent et bien
fait, qui n'a été dépassé, à l'époque, que par celui du séquenceur
Vision d'Opcode.

À destination des p'tits jeunes : tout cela ne concernait qu'un
traitement MIDI des données, qui pilotaient des expandeurs externes. Il
faudra attendre encore une bonne dizaine d'années pour que les sons
échantillonnés soient mis à disposition des utilisateurs directement
"dans" l'ordinateur. Quelle évolution ! Même un passionné de MIDI comme
moi en est réduit à revendre son dispatch programmable 8-8 devenu
inutile (MJC-8 Yamaha, des fois que quelqu'un soit intéressé ici...).

hth,

--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme