profondeur de champ

Le
news-Orange
Bonjour,
Avant de me lancer dans l’achat d’un numérique équipé d’un capteur
24x36mm, pour monter sur un microscope quelqu’un pourrait-il me
confirmer, si à taille image photographiée égale, la profondeur de
champ est plus grande avec un capteur 24x36mm (EOS5D) qu’avec un
appareil à capteur 23,7 x 15,7 mmm (Nikon D100 et autres…) ?
Merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
filodeclic
Le #1804149
comprends pas, il n'a a pas de profondeur de champ our presque pas sur un
microscope, c'est son objetif et son ouverture qui compte.


"news-Orange" 45f82abf$0$5085$
Bonjour,
Avant de me lancer dans l’achat d’un numérique équipé d’un capteur
24x36mm, pour monter sur un microscope quelqu’un pourrait-il me confirmer,
si à taille image photographiée égale, la profondeur de champ est plus
grande avec un capteur 24x36mm (EOS5D) qu’avec un appareil à capteur 23,7
x 15,7 mmm (Nikon D100 et autres…) ?
Merci



Lépi-Marbois
Le #1804147
il y a une profondeur de champs qui est faible certes, mon appareil
Nikon D100 monté sur un tube sur une loupe binoculaire Olympus SZX9
,cette profondeur de champs est plus grande lorsque j'observe mes sujets.
Le capteur étant plus petit, il augmente la focale avec un même objectif
et diminue la profondeur de champ ? ou je me trompe ?



comprends pas, il n'a a pas de profondeur de champ our presque pas sur un
microscope, c'est son objetif et son ouverture qui compte.


"news-Orange" 45f82abf$0$5085$

Bonjour,
Avant de me lancer dans l’achat d’un numérique équipé d’un capteur
24x36mm, pour monter sur un microscope quelqu’un pourrait-il me confirmer,
si à taille image photographiée égale, la profondeur de champ est plus
grande avec un capteur 24x36mm (EOS5D) qu’avec un appareil à capteur 23,7
x 15,7 mmm (Nikon D100 et autres…) ?
Merci








Fernand Naudin
Le #1804146
"filodeclic" 45f83417$0$5100$
comprends pas, il n'a a pas de profondeur de champ our presque pas sur un
microscope, c'est son objetif et son ouverture qui compte.


Oui...en général, au microscope on ne met pas d'objectif
sur le boitier, donc le pdc est identique sur tous les capteurs
(ou en argentique)




"news-Orange" 45f82abf$0$5085$
Bonjour,
Avant de me lancer dans l'achat d'un numérique équipé d'un capteur
24x36mm, pour monter sur un microscope quelqu'un pourrait-il me
confirmer, si à taille image photographiée égale, la profondeur de champ
est plus grande avec un capteur 24x36mm (EOS5D) qu'avec un appareil à
capteur 23,7 x 15,7 mmm (Nikon D100 et autres.) ?
Merci







Fernand Naudin
Le #1804145
"Lépi-Marbois" 45f838f4$0$25914$
il y a une profondeur de champs qui est faible certes, mon appareil Nikon
D100 monté sur un tube sur une loupe binoculaire Olympus SZX9 ,cette
profondeur de champs est plus grande lorsque j'observe mes sujets.


Peut-être à cause de l'adaptabilité de l'oeil ?


Le capteur étant plus petit, il augmente la focale avec un même objectif
et diminue la profondeur de champ ? ou je me trompe ?


Sans objectif sur le boitier, la dimension du capteur change le champ
couvert, pas la pdc.

Pierre Vandevenne
Le #1804140
news-Orange @news.orange.fr:

Avant de me lancer dans l’achat d’un numérique équipé d’un capteur
24x36mm, pour monter sur un microscope quelqu’un pourrait-il me
confirmer, si à taille image photographiée égale, la profondeur de


L'APN n'est peut-être pas la meilleure solution dans ce cas. Et, comme
d'autres l'ont déjà signalé, la notion de PDC n'a pas beaucoup d'intérêt
ici. Il vaut mieux raisonner en termes de pouvoir résolvant d'un certain
train optique et de taille effective de pixel.

Voir par exemple la page 7-8 de ce document (anglais, désolé)

http://lnk.nu/rds.yahoo.com/dxf.pdf

--
Pierre Vandevenne - DataRescue sa/nv - www.datarescue.com

Lépi-Marbois
Le #1804139
Merci pour l’article.
Pour les sujets qui m’intéressent, je travaille avec un grossissement de
10 à 50 et le sujet a une certaine épaisseur, je ne travaille pas entre
lame / lamelle. Je n’ai pas de problème de résolution d’image avec le
D100 c’est parfait, mais j’ai un flou lié à la profondeur de champs.
Lorsque je travaillais avec un argentique OM1, monté aussi sans
objectif, il me semblait que la profondeur de champs était meilleure (
?), par contre, j'avais d'autres gros inconvénients liés à la difficulté
de mise au point, au temps d'attente des résultats, numérisation,...j’ai
vite basculé sur le numérique et aujourd’hui, je me pose la question du
capteur 24x36 si cela pourrait améliorer la profondeur de champ ?


news-Orange @news.orange.fr:


Avant de me lancer dans l’achat d’un numérique équipé d’un capteur
24x36mm, pour monter sur un microscope quelqu’un pourrait-il me
confirmer, si à taille image photographiée égale, la profondeur de



L'APN n'est peut-être pas la meilleure solution dans ce cas. Et, comme
d'autres l'ont déjà signalé, la notion de PDC n'a pas beaucoup d'intérêt
ici. Il vaut mieux raisonner en termes de pouvoir résolvant d'un certain
train optique et de taille effective de pixel.

Voir par exemple la page 7-8 de ce document (anglais, désolé)

http://lnk.nu/rds.yahoo.com/dxf.pdf




Jean-Pierre Roche
Le #1804125

Merci pour l’article.
Pour les sujets qui m’intéressent, je travaille avec un grossissement de
10 à 50 et le sujet a une certaine épaisseur, je ne travaille pas entre
lame / lamelle. Je n’ai pas de problème de résolution d’image avec le
D100 c’est parfait, mais j’ai un flou lié à la profondeur de champs.
Lorsque je travaillais avec un argentique OM1, monté aussi sans
objectif, il me semblait que la profondeur de champs était meilleure (
?), par contre, j'avais d'autres gros inconvénients liés à la difficulté
de mise au point, au temps d'attente des résultats, numérisation,...j’ai
vite basculé sur le numérique et aujourd’hui, je me pose la question du
capteur 24x36 si cela pourrait améliorer la profondeur de champ ?


Pas du tout. Toutes choses égales, plus la surface sensible
est grande plus la profondeur de champ se réduit...
Envisagez plutôt un compact numérique...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/

Jacques
Le #1804115
"Lépi-Marbois" news:45f859f9$0$27397$
Merci pour l’article.
Pour les sujets qui m’intéressent, je travaille avec un grossissement de
10 à 50 et le sujet a une certaine épaisseur, je ne travaille pas entre
lame / lamelle. Je n’ai pas de problème de résolution d’image avec le D100
c’est parfait, mais j’ai un flou lié à la profondeur de champs.
Lorsque je travaillais avec un argentique OM1, monté aussi sans objectif,
il me semblait que la profondeur de champs était meilleure ( ?), par
contre, j'avais d'autres gros inconvénients liés à la difficulté de mise
au point, au temps d'attente des résultats, numérisation,...j’ai vite
basculé sur le numérique et aujourd’hui, je me pose la question du capteur
24x36 si cela pourrait améliorer la profondeur de champ ?


Comme l'a dit Pascal, c'est l'inverse. Le 5D est apprécié par certains
professionnels parce qu'il leur permet (toutes choses égales par ailleurs)
d'avoir une profondeur de champ plus réduite et donc de mettre encore plus
en relief le sujet sur lequel la mise au point est faite.

Jacques

Fernand Naudin
Le #1804098
"Jean-Pierre Roche" news: etan6t$2l9l$

Pas du tout. Toutes choses égales, plus la surface sensible est grande

plus la profondeur de champ se réduit... Envisagez plutôt un compact
numérique...


En photo classique, comme tu le sais, la pdc dépend de la focale
de l'objectif et par conséquent du format utilisé , mais pas en
microscopie où la pdc est donnée par l'objectif du microscope.
LA SOLUTION consiste à utiliser des logiciels comme CombineZ
qui permet le compositage de plusieurs vues avec des m.a.p.
légèrement décalées (par usage de la vis micromètrique).

http://www.hadleyweb.pwp.blueyonder.co.uk/CZ5/combinez5.htm

D'ailleurs c'est ce que font, inconsciemment, tous ceux qui utilisent
un microscope, ils "pompent" constamment la map, pour à partir
d'une image 2D restituer mentalement un objet 3D.


Fernand Naudin
Le #1804096
D'ailleurs c'est ce que font, inconsciemment, tous ceux qui utilisent
un microscope, ils "pompent" constamment la map, pour à partir
**d'une succession d' images 2D** restituer mentalement un objet 3D.





Publicité
Poster une réponse
Anonyme