A propos des musiques de films, de documentaires et d'émission

Le
rogergonnet
J'ai constaté trop souvent ceci à propos des musiques de films, de
documentaires et d'émissions diverses:

Quelques points que j'ai observés depuis quelques années: la manie d'ajouter
trop souvent de la "musique" à diverses émissions, films etc.

1. les réglages des musiques sont souvent trop forts pendant que les acteurs
ou les gens qui discutent sont en train de parler. C'est le pire des
quelques reproches que je puisse faire, car il recoupe un des défauts
courants d'audition: beaucoup de gens n'arrivent en effet pas bien à suivre
quand plusieurs personnes bavardent en même temps, où lorsqu'il y a trop de
bruit environnants. Du cup, on finit dans certains cas par zapper, ou à
sortr de la salle de ciné, j'ai déjà vu ça.

2. Musiques répétitives (phrases msicales courtes, par exemple) sans le
moindre intérêt, revenant sans cesse et sans génie musical ni vraie
créativité, qui distraient du sujet en cours en plus de bien souvent
perturber le sujet plutôt que lui apporter quoi que ce soit d'utile ouu
d'agréable: du "hors sujet", dont on devrait facilement faire son deuil si
l'on pouvait. (voir aussi poinn 5)

3. Trop de percussions quand elles ne servent à rien, sinonn à faire valoir
on ne sait quoi - le gars qui accompagne? Je l'ignore. C'est également vrai
dans diverses compositions, chansons etc, où les percussions nous cassent
les oreilles.

4. Musiques carrément inutiles, et qu'on remarque justement parce qu'elles
perturbent ce qui devrait (par exemple) être un moment de silence.

5. C'est psychologique comme effet et cela rejoint le point précédent: les
musiques inutiles qui empèchent de savourer le sujet, en génant le
spectateur, et, c'est là qu'est la gène psychologique, on l'empèche de
réfléchir ou de méditer sur tel ou tel passage du sujet en encombrant "le
cerveau".
C'est déjà un encombrement ridicule dans notre société d'être constamment
agressés par des publicités souvent ineptes et sans rapport avec le sujet,
aussi, lorsqu'en plus du vacarme ambiant, visuel, mental, olfactif, on y
ajoute des bruits inutiles sous forme de "musiques", elles ne font que
perturber davantage l'intérêt qu'on peut porter au spectacle.
==

Bref, donnons du vrai boulot aux compositeurs, mais cessons de payer des
gens qui font ça à la va-vite ou dans des situations où leur travail dérange
plus qu'il n'apporte.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
voir_le_reply-to
Le #26410877
rogergonnet
Bref, donnons du vrai boulot aux compositeurs, mais cessons de payer des
gens qui font ça à la va-vite ou dans des situations où leur travail dérange
plus qu'il n'apporte.

Concernant fr.comp.musique, tu es complètement hors-charte. Pour
fr.education.divers je ne sais pas, mais je redirige vers le groupe
approprié : en l'état et par défaut : fr.rec.arts.musique.classique (où,
en fait, tu trouveras un maximum d'interlocuteurs compétents sur le
sujet de la composition).
En effet, le comp de fcm veut dire "computer" (ça date des débuts de
l'usenet) et non "compositeur", et ce groupe est consacré aux échanges
sur les applications informatiques dédiées à la musique : logiciels et
fichiers essentiellement. Un peu matériel par extension communément
admise aussi (périphériques d'E/S et MIDI, etc.). Les discussions "sur"
la musique dépendent, elles, des fr.rec.arts.musique.*
Sur le fond de ton message, ta généralisation sans le moindre exemple
concret (lien) ne permet guère d'enchaîner. On ne sait pas vraiment de
quoi tu parles. Ni quelles sont tes conditions d'écoute : mono ? stéréo
? (réduction/conversion effectuée comment ?), quel type d'enceintes ?
Multicanal ? Dans ce dernier cas, la séparation entre les dialogues (au
centre) et l'ambiance (surround) augmente souvent l'intelligibilité du
texte... Je viens ainsi de re-déguster hier soir Amadeus de Milos Forman
en 5.1 sur une bonne installation : c'est vraiment un cache-col !
Un cinéaste emblématique de la nouvelle-vague, Jean Rouch, a décidé, à
partir du milieu des années 1950, de cesser quasi définitivement
d'utiliser des musiques "de fond" dans ses films et il explique pourquoi
de manière très intéressante (ça peut accompagner ta réflexion) dans le
bonus de son moyen métrage "Bataille sur le grand fleuve", au temps 4:05
et surtout 5:29. Le coffret dont je parle est celui-là :
je peux vous faire un relevé de ce texte essentiel s'il y a de la
demande.
hth,
--
Gérald
Marc_L
Le #26411184
Le 26/09/2016 à 20:54, rogergonnet a écrit :
J'ai constaté trop souvent ceci à propos des musiques de films, de
documentaires et d'émissions diverses:
Quelques points que j'ai observés depuis quelques années: la manie d'ajouter
trop souvent de la "musique" à diverses émissions, films etc.


Bonjour,
Je tiens d'abord à dire que je suis d'accord sur la fait que la
"musique", disons plutôt l'"illustration musicale" ou les bruitages sont
devenus incontournables.
La raison en est simple : rajouter un impact auditif au contenu souvent
mièvre des émissions de TV.
IL en est de même pour les films, principalement les films d"horreur",
qui se résument souvent en des accords enharmoniques à faible niveau,
suivis d'un hurlement avec moult effets si bruyants qu'une explosion
parait facile à entendre en comparaison.
Tout cela n'a qu'un seul but : essayer d'attirer le spectateur sur des
émissions pourries au contenu médiocre.
Les séries américaines étant ce qui se fait de pire dans le genre.

1. les réglages des musiques sont souvent trop forts pendant que les acteurs
ou les gens qui discutent sont en train de parler. C'est le pire des
quelques reproches que je puisse faire, car il recoupe un des défauts
courants d'audition: beaucoup de gens n'arrivent en effet pas bien à suivre
quand plusieurs personnes bavardent en même temps, où lorsqu'il y a trop de
bruit environnants. Du cup, on finit dans certains cas par zapper, ou à
sortr de la salle de ciné, j'ai déjà vu ça.

C'est peut être parce qu'il n'y a rien à suivre, et que vous vous êtes
fait berner par une bande annonce dite "alléchante".
3. Trop de percussions quand elles ne servent à rien, sinonn à faire valoir
on ne sait quoi - le gars qui accompagne? Je l'ignore. C'est également vrai
dans diverses compositions, chansons etc, où les percussions nous cassent
les oreilles.

Ca sert à donner de l'impact. Disons plutôt que ça "devrait donner" de
l'impact.
5. C'est psychologique comme effet et cela rejoint le point précédent: les
musiques inutiles qui empèchent de savourer le sujet, en génant le
spectateur, et, c'est là qu'est la gène psychologique, on l'empèche de
réfléchir ou de méditer sur tel ou tel passage du sujet en encombrant "le
cerveau".

Mais qui t'as demandé de réfléchir ?
Tu n'as pas encore compris le principe de la TV ?
Cibler un public pour faire passer de la pub ciblée.
C'est déjà un encombrement ridicule dans notre société d'être constamment
agressés par des publicités souvent ineptes et sans rapport avec le sujet,
aussi, lorsqu'en plus du vacarme ambiant, visuel, mental, olfactif, on y
ajoute des bruits inutiles sous forme de "musiques", elles ne font que
perturber davantage l'intérêt qu'on peut porter au spectacle.
=

Quel spectacle ? Un show TV surement, une pièce de théâtre, je doute ...
Bref, donnons du vrai boulot aux compositeurs, mais cessons de payer des
gens qui font ça à la va-vite ou dans des situations où leur travail dérange
plus qu'il n'apporte.


Des compositeurs, ca existe encore ?
Michel Legrand, Ennio Morricone, Francis Lai, Vladimir Cosma etc ...
sont des gens d'une autre époque.
C'est comme les "vrais" acteurs : Gabin, De Funes, Ventura, Bourvil,
Belmondo ... yen a plus, fini !
Aujourd'hui on crie "au génie" pour un Kad Merad, un Dany Boon ou une
Cotillard ... mouais, bon. Chacun ses (sales) gouts.
Pour finir je vais te donner un exemple simple de ce qu'est devenue
l'illustration sonore aujourd'hui :
sur RMC decouverte (tnt 24) ils ont compris que le pékin moyen "zap"
pendant la pub, ou fait autre chose, les jingles de début et de fin de
pub le rappelant devant son écran.
Ils ont donc trouvé un "format" qui essaie de contrecarrer cette
habitude, et ça marche assez bien (jusqu’à ce qu'on s'habitue).
Emission - Jingle pub - pub - jingle pub - (on revient, on c'est fait
avoir) - re-pub (merde les cons) - jingle pub - Emission.
Le "re-pub" contient 50% du nombre de pubs.
Pas cons chez RMC, lul :P
rogergonnet
Le #26411303
"Marc_L" 57ed0bde$0$4309$
Le 26/09/2016 à 20:54, rogergonnet a écrit :
J'ai constaté trop souvent ceci à propos des musiques de films, de
documentaires et d'émissions diverses:
Quelques points que j'ai observés depuis quelques années: la manie
d'ajouter
trop souvent de la "musique" à diverses émissions, films etc.

Bonjour,
Je tiens d'abord à dire que je suis d'accord sur la fait que la "musique",
disons plutôt l'"illustration musicale" ou les bruitages sont devenus
incontournables.
La raison en est simple : rajouter un impact auditif au contenu souvent
mièvre des émissions de TV.
IL en est de même pour les films, principalement les films d"horreur", qui
se résument souvent en des accords enharmoniques à faible niveau, suivis
d'un hurlement avec moult effets si bruyants qu'une explosion parait
facile à entendre en comparaison.
Tout cela n'a qu'un seul but : essayer d'attirer le spectateur sur des
émissions pourries au contenu médiocre.
Les séries américaines étant ce qui se fait de pire dans le genre.

1. les réglages des musiques sont souvent trop forts pendant que les
acteurs
ou les gens qui discutent sont en train de parler. C'est le pire des
quelques reproches que je puisse faire, car il recoupe un des défauts
courants d'audition: beaucoup de gens n'arrivent en effet pas bien à
suivre
quand plusieurs personnes bavardent en même temps, où lorsqu'il y a trop
de
bruit environnants. Du cup, on finit dans certains cas par zapper, ou à
sortr de la salle de ciné, j'ai déjà vu ça.

C'est peut être parce qu'il n'y a rien à suivre, et que vous vous êtes
fait berner par une bande annonce dite "alléchante".
3. Trop de percussions quand elles ne servent à rien, sinonn à faire
valoir
on ne sait quoi - le gars qui accompagne? Je l'ignore. C'est également
vrai
dans diverses compositions, chansons etc, où les percussions nous cassent
les oreilles.

Ca sert à donner de l'impact. Disons plutôt que ça "devrait donner" de
l'impact.
5. C'est psychologique comme effet et cela rejoint le point précédent:
les
musiques inutiles qui empèchent de savourer le sujet, en génant le
spectateur, et, c'est là qu'est la gène psychologique, on l'empèche de
réfléchir ou de méditer sur tel ou tel passage du sujet en encombrant "le
cerveau".

Mais qui t'as demandé de réfléchir ?
Tu n'as pas encore compris le principe de la TV ?
Cibler un public pour faire passer de la pub ciblée.
C'est déjà un encombrement ridicule dans notre société d'être constamment
agressés par des publicités souvent ineptes et sans rapport avec le
sujet,
aussi, lorsqu'en plus du vacarme ambiant, visuel, mental, olfactif, on y
ajoute des bruits inutiles sous forme de "musiques", elles ne font que
perturber davantage l'intérêt qu'on peut porter au spectacle.
= >

Quel spectacle ? Un show TV surement, une pièce de théâtre, je doute ...
Bref, donnons du vrai boulot aux compositeurs, mais cessons de payer des
gens qui font ça à la va-vite ou dans des situations où leur travail
dérange
plus qu'il n'apporte.

Des compositeurs, ca existe encore ?
Michel Legrand, Ennio Morricone, Francis Lai, Vladimir Cosma etc ... sont
des gens d'une autre époque.
C'est comme les "vrais" acteurs : Gabin, De Funes, Ventura, Bourvil,
Belmondo ... yen a plus, fini !
Aujourd'hui on crie "au génie" pour un Kad Merad, un Dany Boon ou une
Cotillard ... mouais, bon. Chacun ses (sales) gouts.
Pour finir je vais te donner un exemple simple de ce qu'est devenue
l'illustration sonore aujourd'hui :
sur RMC decouverte (tnt 24) ils ont compris que le pékin moyen "zap"
pendant la pub, ou fait autre chose, les jingles de début et de fin de pub
le rappelant devant son écran.
Ils ont donc trouvé un "format" qui essaie de contrecarrer cette habitude,
et ça marche assez bien (jusqu’à ce qu'on s'habitue).
Emission - Jingle pub - pub - jingle pub - (on revient, on c'est fait
avoir) - re-pub (merde les cons) - jingle pub - Emission.
Le "re-pub" contient 50% du nombre de pubs.
Pas cons chez RMC, lul :P

en effet! les pubs à la con, ils essaient aussi en PIRE que tout sur
internet. On est forcé depuis des années à bannir le son sauf quand on
regarde ou qu'on écoute vraiment quelque chose qu'on a choisi, sans quoi dès
qu'on ouvre certains sites, on est aggressé par des "musiques" sans rapport
avec ce qu'on est venu chercher, et de touttes manières, on se paie des
bandeaux à gauche, à droite, en haut, en bas, au milieu des écrans, pour des
cacas dont on a absolument rien à foutre.
Et pire de chez pire, les malades qui sortent des écoles de commerce en sont
arrivés à venir faire des pubs du même genre que l'internet dans la
télévision, soit pour rappeler qu'il y a un film au ciné, soit pour vendre
n'importe quoi.

voir_le_reply-to
Le #26411306
Je me permets de rediriger à nouveau cet échange (cette fois au complet)
vers le forum approprié. J'amènerai ma réponse là-bas. hth,
rogergonnet
"Marc_L" 57ed0bde$0$4309$
Le 26/09/2016 à 20:54, rogergonnet a écrit :
J'ai constaté trop souvent ceci à propos des musiques de films, de
documentaires et d'émissions diverses:
Quelques points que j'ai observés depuis quelques années: la manie
d'ajouter
trop souvent de la "musique" à diverses émissions, films etc.

Bonjour,
Je tiens d'abord à dire que je suis d'accord sur la fait que la "musique",
disons plutôt l'"illustration musicale" ou les bruitages sont devenus
incontournables.
La raison en est simple : rajouter un impact auditif au contenu souvent
mièvre des émissions de TV.
IL en est de même pour les films, principalement les films d"horreur", qui
se résument souvent en des accords enharmoniques à faible niveau, suivis
d'un hurlement avec moult effets si bruyants qu'une explosion parait
facile à entendre en comparaison.
Tout cela n'a qu'un seul but : essayer d'attirer le spectateur sur des
émissions pourries au contenu médiocre.
Les séries américaines étant ce qui se fait de pire dans le genre.

1. les réglages des musiques sont souvent trop forts pendant que les
acteurs
ou les gens qui discutent sont en train de parler. C'est le pire des
quelques reproches que je puisse faire, car il recoupe un des défauts
courants d'audition: beaucoup de gens n'arrivent en effet pas bien à
suivre
quand plusieurs personnes bavardent en même temps, où lorsqu'il y a trop
de
bruit environnants. Du cup, on finit dans certains cas par zapper, ou à
sortr de la salle de ciné, j'ai déjà vu ça.

C'est peut être parce qu'il n'y a rien à suivre, et que vous vous êtes
fait berner par une bande annonce dite "alléchante".
3. Trop de percussions quand elles ne servent à rien, sinonn à faire
valoir
on ne sait quoi - le gars qui accompagne? Je l'ignore. C'est également
vrai
dans diverses compositions, chansons etc, où les percussions nous cassent
les oreilles.

Ca sert à donner de l'impact. Disons plutôt que ça "devrait donner" de
l'impact.
5. C'est psychologique comme effet et cela rejoint le point précédent:
les
musiques inutiles qui empèchent de savourer le sujet, en génant le
spectateur, et, c'est là qu'est la gène psychologique, on l'empèche de
réfléchir ou de méditer sur tel ou tel passage du sujet en encombrant "le
cerveau".

Mais qui t'as demandé de réfléchir ?
Tu n'as pas encore compris le principe de la TV ?
Cibler un public pour faire passer de la pub ciblée.
C'est déjà un encombrement ridicule dans notre société d'être constamment
agressés par des publicités souvent ineptes et sans rapport avec le
sujet,
aussi, lorsqu'en plus du vacarme ambiant, visuel, mental, olfactif, on y
ajoute des bruits inutiles sous forme de "musiques", elles ne font que
perturber davantage l'intérêt qu'on peut porter au spectacle.
= > >

Quel spectacle ? Un show TV surement, une pièce de théâtre, je doute ...
Bref, donnons du vrai boulot aux compositeurs, mais cessons de payer des
gens qui font ça à la va-vite ou dans des situations où leur travail
dérange
plus qu'il n'apporte.

Des compositeurs, ca existe encore ?
Michel Legrand, Ennio Morricone, Francis Lai, Vladimir Cosma etc ... sont
des gens d'une autre époque.
C'est comme les "vrais" acteurs : Gabin, De Funes, Ventura, Bourvil,
Belmondo ... yen a plus, fini !
Aujourd'hui on crie "au génie" pour un Kad Merad, un Dany Boon ou une
Cotillard ... mouais, bon. Chacun ses (sales) gouts.
Pour finir je vais te donner un exemple simple de ce qu'est devenue
l'illustration sonore aujourd'hui :
sur RMC decouverte (tnt 24) ils ont compris que le pékin moyen "zap"
pendant la pub, ou fait autre chose, les jingles de début et de fin de pub
le rappelant devant son écran.
Ils ont donc trouvé un "format" qui essaie de contrecarrer cette habitude,
et ça marche assez bien (jusqu'à ce qu'on s'habitue).
Emission - Jingle pub - pub - jingle pub - (on revient, on c'est fait
avoir) - re-pub (merde les cons) - jingle pub - Emission.
Le "re-pub" contient 50% du nombre de pubs.
Pas cons chez RMC, lul :P

en effet! les pubs à la con, ils essaient aussi en PIRE que tout sur
internet. On est forcé depuis des années à bannir le son sauf quand on
regarde ou qu'on écoute vraiment quelque chose qu'on a choisi, sans quoi dès
qu'on ouvre certains sites, on est aggressé par des "musiques" sans rapport
avec ce qu'on est venu chercher, et de touttes manières, on se paie des
bandeaux à gauche, à droite, en haut, en bas, au milieu des écrans, pour des
cacas dont on a absolument rien à foutre.
Et pire de chez pire, les malades qui sortent des écoles de commerce en sont
arrivés à venir faire des pubs du même genre que l'internet dans la
télévision, soit pour rappeler qu'il y a un film au ciné, soit pour vendre
n'importe quoi.




--
Gérald
salvadordomigo
Le #26417534
Je suis un banquier à la retraite qui travaille de coeur avec ma
banque. j'ai une grosse somme dans mon compte et mon souci est d aidé
les gens n'ayant pas les moyens de réaliser leur projet, j'aide les
gens sérieux et honnêtes, qui peuvent rembourser ce prêt dan s le temps
normale. Cela laissera le soin de travailler en étroite collaboration
avec mon notaire pour les procédures d'utiliser pour effectuer cette
transaction. J'offre des prêts à court, moyen et long terme allan t de
1000 Euro à 500.000 Euro et au-delà. Mon rebroussement se fait av ec
un intérêt de 3%.
Une seul adresse :
Mr Kevain Garelli
salvadordomigo
Le #26417548
Je suis un banquier à la retraite qui travaille de coeur avec ma
banque. j'ai une grosse somme dans mon compte et mon souci est d aidé
les gens n'ayant pas les moyens de réaliser leur projet, j'aide les
gens sérieux et honnêtes, qui peuvent rembourser ce prêt dan s le temps
normale. Cela laissera le soin de travailler en étroite collaboration
avec mon notaire pour les procédures d'utiliser pour effectuer cette
transaction. J'offre des prêts à court, moyen et long terme allan t de
1000 Euro à 500.000 Euro et au-delà. Mon rebroussement se fait av ec
un intérêt de 3%.
Une seul adresse :
Mr Kevain Garelli
Publicité
Poster une réponse
Anonyme