Propriété intellectuelle et simulation

Le
franck.lacroix
Je réalise en ce moment une simulation sur PC, que je souhaite mettre
à disposition sur Internet. Hors on vient de me dire qu'il fallait
absolument l'accord des constructeurs des machines simulées.

Je voulais savoir si le propriété intellectuelle s'étendait égaleme=
nt
à la modélisation 3D : Renault peut-il interdire un jeu simplement
parce que la voiture simulée ressemble à une Megane par exemple ?

Je n'utilise aucune photo, tout a été modélisé par moi-même.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marie-Gwen
Le #15548981

Je réalise en ce moment une simulation sur PC, que je souhaite mettre
à disposition sur Internet. Hors on vient de me dire qu'il fallait
absolument l'accord des constructeurs des machines simulées.

Je voulais savoir si le propriété intellectuelle s'étendait également
à la modélisation 3D : Renault peut-il interdire un jeu simplement
parce que la voiture simulée ressemble à une Megane par exemple ?

Je n'utilise aucune photo, tout a été modélisé par moi-même.

***

Vrai, il y a des droit d'auteurs sur le design des voitures, vous vous
exposez donc a priori à des représailles si vos modèles sont trop proches de
ceux d'un constructeur.
Néanmoins, sans exploitation commerciale de votre simulation, et en prenant
soin de changer quelques détails dans l'aspect des voitures, vous devriez
être tranquille...

;)

MG
Gérard
Le #15548931
>
Je voulais savoir si le propriété intellectuelle s'étendait également
à la modélisation 3D : Renault peut-il interdire un jeu simplement
parce que la voiture simulée ressemble à une Megane par exemple ?

Je n'utilise aucune photo, tout a été modélisé par moi-même.

***




Bonjour.

Informaticien, j'ai bossé chez Renault, il y a bin longtemps, à l'époque où
mon équipe (et nos concurrents) étions les pionniers en matière de création
de logiciels de CFAO (le mot m'existait même pô encore, d'ailleurs).
Quant aux données que nous traitions (données réelles, çà nous servait de
jeu d'essai, si si), nous étions déjà soumis à des contraintes de
confidentialité dignes de la sortie du futur ex-dernier missile de l'Armée
Française ...

Il faut bien comprendre que, pour ce type d'industriel, le plan de
production d'un nouveau modèle ne s'improvise pas ;
généralement les premières études sont menées 5 ans avant la sortie
commerciale éventuelle du véhicule.
Et toute fuite peut être conséquente, voire irrémédiablement dommageable
(quand on investit des dizaines de millions dans des chaînes de production,
on peut prétendre à vouloir garder son secret secret).
Des membres de mon équipe avaient d'ailleurs, à l'époque, été approchés par
"la concurrence" pour obtenir qui des plans, qui des infos.
Mais nous résistâmes vaillamment (là, j'ai attendu les trompettes et la
médaille ... mébon, rien n'est venu).

Pour résumer, on pourra dire que l'entreprise est TRES sensible à la
divulgation non contrôlée d'infos qui lui apparaissent comme vitales au plan
stratégique.

Chez eux, un service entier est dédié à la gestion des brevets, dépôts de
marque et d'images, etc ...
Et un autre service, le juridique, est particulièrement assez fourni pour
vous inciter à ne pas faire quoi que ce soit qui aille à l'encontre de leurs
intérêts légitimes.
Et ils ont tendance à dégainer assez vite.

Aussi je vous invite, dans votre propre intérêt, à prendre contact avec eux
avant de tenter une aventure inconséquente ...
Il savent aussi très bien concilier leur intérêt futur avec vos
préoccupations actuelles, et à ma connaissance ont toujours été
ouverts à ce qui pouvait leur donner une bonne image ... c'est le cas de le
dire !

Gérard.

P.S. : La protection industrielle telle qu'ils la pratiquent n'est pas
restreinte aux formes exactes des futurs modèles, mais également à
l'ensemble des définitions mathématiques qui permettent génériquement la
modélisation de modèles d'un certain type, par leurs outils où d'autres.
Donc, leur causer d'abord ...
jr
Le #15548921
Gérard :


Informaticien, j'ai bossé chez Renault,



Ah, c'est vous!

--
jr
franck.lacroix
Le #15548841
Merci pour vos réponses, mon simulateur n'est pas sur les voitures
mais j'ai pris cet exemple pour faire plus simple.

"Néanmoins, sans exploitation commerciale de votre simulation, et en
prenant
soin de changer quelques détails dans l'aspect des voitures, vous
devriez
être tranquille... "
-> le problème est de connaître le niveau de détail à faire
évoluer !!!

Donc sans contrat avec l'industriel, pas de sortie sur internet !!!
Publicité
Poster une réponse
Anonyme