protection sous les tropiques

Le
djiwhy
Bonjour,
je dois prochainement faire un voyage du côté de l'Afrique du Sud/Mozambique
avec mon eos 30D
Par contre je me demandais comment le protéger au mieux (humidité ,)
Y en a t-il parmis vous qui ont cette expérience?
merci pour vos avis
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Philippe Laval
Le #1838430
Bonjour,
je dois prochainement faire un voyage du côté de l'Afrique du Sud/Mozambique
avec mon eos 30D
Par contre je me demandais comment le protéger au mieux (humidité ,...)
Y en a t-il parmis vous qui ont cette expérience?
merci pour vos avis


Je suis particulièrement intéressé par les réponses. Moi je voudrai

prendre mon apareil sur un bateau avec des embruns.

GEKO4
Le #1838420
Philippe Laval
Bonjour,
je dois prochainement faire un voyage du côté de l'Afrique du Sud/Mozambique
avec mon eos 30D
Par contre je me demandais comment le protéger au mieux (humidité ,...)
Y en a t-il parmis vous qui ont cette expérience?
merci pour vos avis


Je suis particulièrement intéressé par les réponses. Moi je voudrai

prendre mon apareil sur un bateau avec des embruns.


Pour ce qui est des photos avec embruns, t'as intérêt à prévoir une
poche de protection, (genre pour patauger dans les lagons avec son APN),
car ce n'est pas l'eau, mais bien le sel, qui risque de poser problème.

Pour ce qui est des photos en Afrique du Sud et environs, en pleine
saison d'été (donc grosse humidité en effet), j'ai le regret de te dire
que j'en ai finit avec les Canon qui -de mon expérience- sont très mal
isolés, au niveau des composants.

Bon, c'est avis est assez personnel, je n'ai niqué que 2 camescopes
Canon depuis que je suis à la Réunion, à cause de la simple humidité
(malgré le Silicagel que je met toujours dans les housses).

C'est au niveau lecture/enregistrement, de plus, que ça a joué.

C'est peut-être différent, donc, avec des APN, récents qui plus est.

Je ne peux donner que ma propre expérience sur ce coup là, pour ce
qu'elle vaut donc.


--
La Réunion comme vous ne l'avez jamais vue!
www.LaCase.com
Mise à jour le mercredi 12 septembre 2007


ZAY
Le #1838416
"djiwhy" 471b805d$0$25944$
Bonjour,
je dois prochainement faire un voyage du côté de l'Afrique du
Sud/Mozambique avec mon eos 30D
Par contre je me demandais comment le protéger au mieux (humidité ,...)
Y en a t-il parmis vous qui ont cette expérience?
merci pour vos avis



Comme les dernières argentique "bourrés d'électronique qu'on utilisait ceci
sont normalement prévu pour ces climats aussi.
A moins d'être sous la flotte ( et cela même à Paris ) un filtre uv plus
pour protéger le verre de front de l'objectif des poussières .
EOS 30D c'est un canon et c'est aussi ce qui est le plus présent et vendus
dans cette zone et même dans las îles Madagascar , Réunion ... jusqu'à
l'île Maurice.Il n'y a ni tempête de neige ,moussons, et chaleur d'un désert
Les artifices courant un bon sac pour protéger des chocs et la pluie et le
kit entretien nettoyage.
ZAY

markorki
Le #1838395

Bonjour,
je dois prochainement faire un voyage du côté de l'Afrique du Sud/Mozambique
avec mon eos 30D
Par contre je me demandais comment le protéger au mieux (humidité ,...)
Y en a t-il parmis vous qui ont cette expérience?
merci pour vos avis


J'ai quelque expérience, mais jamais **très** longtemps (maxi 5 jours)

loin d'un abri correct (y compris hotel très rustique sans chauffage,
sans eau chaude et sans clim).
J'en suis à quelques voyages à Madagascar, en équateur, en amazonie
péruvienne, en Guyane (ah ben si, là > 7 jours sans sortir de la forêt,
tente, bâche ou carbet)
C'est en guyane que c'était le plus délicat.
Pas trop de précautions en journée, sauf avoir toujours une cape dans le
sac à dos (accessible **très** rapidement, l'idéal est le filet latéral
du sac à dos ;-). La cape couvre à la fois le sac à dos et le sac photo
en bandoulière (et parfois le camescope sur l'autre épaule). Bien sûr,
la cape est aussi une prise si on galère dans les épineux (aucun pb en
Guyane, où le sous-bois est souvent assez clairsemé pour cause de
canopée opaque), mais chez "Bermludes", il y a des modèles solides (la
mienne date de 1998 et n'a que 3 ou 4 accrocs à peine visibles, vers le
bas, et abrite toujours très bien).
La nuit, le matos photo/vidéo doit être impérativement à l'abri (soit
dans une touque soit dans un sac plastaique ne risquant pas la
déchirure) à l'heure où la température tombe "brutalement" vers 26 ou
27° et où tout condense à mort (vers 4h du mat, il me semble).

Sinon , on peut même photographier "sous la douche" pendant un cyclone:
on s'abrite sous la cape et on flashe (plus facile si on peut se faire
aider pour tenir la cape), et on remballe au plus vite après chaque
photo, après avoir essuyé au besoin les gouttes reçues.
Il faut tenir jusqu'au soir ou jusqu'au sec, avoir des kleenex (ou des
T-shirts en coton) secs d'avance, et tout aérer au maxi quand on se
pose, sauf en fin de nuit où tout doit être à l'abri, si poissible déjà sec.

Pour finir, je n'utilise **jamais** de filtre UV, qui protègerait quoi?
la lentille frontale en contre-plongée un jour de pluie ? On
photographie rarement vers le haut sous la flotte, et avoir la lentille
frontale à l'abri quand tout le reste du boitier prend la douche, c'est
gaguesque ;-))

Fred
Le #1838384
markorki wrote:

Pour finir, je n'utilise **jamais** de filtre UV, qui protègerait quoi?
la lentille frontale en contre-plongée un jour de pluie ? On
photographie rarement vers le haut sous la flotte, et avoir la lentille
frontale à l'abri quand tout le reste du boitier prend la douche, c'est
gaguesque ;-))


Ben, ch'ai pas moi... au hasard le sable sur l'objectif?

Jean-Claude Ghislain
Le #1838378

markorki wrote:
Pour finir, je n'utilise **jamais** de filtre UV, qui protègerait
quoi? la lentille frontale en contre-plongée un jour de pluie ? On
photographie rarement vers le haut sous la flotte, et avoir la
lentille frontale à l'abri quand tout le reste du boitier prend la
douche, c'est gaguesque ;-))


Ben, ch'ai pas moi... au hasard le sable sur l'objectif?


Une orange par jour de Carnaval ?

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com


Ricco
Le #1838375
Jean-Claude Ghislain wrote:

Ben, ch'ai pas moi... au hasard le sable sur l'objectif?


Une orange par jour de Carnaval ?


explique, tout le monde sait pas :=)

--
--
Ricco

( perso , j'ai eu aussi une Hotchkiss Grégoire )


markorki
Le #1838372
markorki wrote:

Pour finir, je n'utilise **jamais** de filtre UV, qui protègerait
quoi? la lentille frontale en contre-plongée un jour de pluie ? On
photographie rarement vers le haut sous la flotte, et avoir la
lentille frontale à l'abri quand tout le reste du boitier prend la
douche, c'est gaguesque ;-))



Ben, ch'ai pas moi... au hasard le sable sur l'objectif?


Le sable c'est pas en forêt humide ;-)
Je suis déjà allé dans le désert de sable...
Le sable est bien plus génant quand il pénètre entre les bagues d'un
objectif (si, si, reste le zooming, et les miens permettent la MAP
manuell) ou va se nicher dans le sac qu'en contact éventuel avec la
lentille frontal, où il arrive sans élan (sauf tempête de sable, où on
rentre **tout) et où il n'a rien pour l'inciter à rester (c'est pas trop
électrostatique, le sable).

Quant au troll filtre UV ou pas, on ne va pas le relancer. Plusieurs de
mes objectifs datent de 1983 (avant je roulais Miranda ;-) et certains,
sans jamais avoir été cachés derrière un filtre UV-bidon, sont encore
très frais; quand ils ne le sont pas, c'est plutôt suite à chute en
montagne, pour cause de changement d'objectif sur pente où on aurait
besoin de tous ses bras ;-)
Chacun sa position là-dessus, moi je n'en mets jamais en forêt humide,
c'est un sujet qui relève des convictions personnelles, voire de la foi,
comme "slip ou caleçon ?" ou "cumin ou pas sur le Munster ?" (moi c'est
sans, un bon Munster n'a pas besoin de cache-misère), ou "Chantilly ou
pas sur la tarte Tatin ?" (pareil pour le cache-misère ;-)).


Ricco
Le #1838369
markorki wrote:


Quant au troll filtre UV ou pas, on ne va pas le relancer. Plusieurs
de mes objectifs datent de 1983 (avant je roulais Miranda ;-) et
certains, sans jamais avoir été cachés derrière un filtre UV-bidon,
sont encore très frais; quand ils ne le sont pas, c'est plutôt suite
à chute en montagne, pour cause de changement d'objectif sur pente où
on aurait besoin de tous ses bras ;-)
Chacun sa position là-dessus, moi je n'en mets jamais en forêt humide,
c'est un sujet qui relève des convictions personnelles, voire de la
foi, comme "slip ou caleçon ?" ou "cumin ou pas sur le Munster ?"
(moi c'est sans, un bon Munster n'a pas besoin de cache-misère), ou
"Chantilly ou pas sur la tarte Tatin ?" (pareil pour le cache-misère
;-)).



j'ai recupéré un auto sensorex il n'y a pas longtemsp, parce que j'en avais
eu un
moi , en Afrique, ce que je faisais, c'est : rien
surtout ne pas calfeutrer son appareil, le laisser a l'air libre
normalement, sinon, ca se met a macerer et c'est foutu
ne même pas le laisser dans une pièce climatisée, sinon, quand tu le sors il
pompe la flotte et là où j'ai vécu, au Bénin : entre 30 et 40 ° et 95 %
d'humidité
--
--
Ricco

Jean-Claude Ghislain
Le #1838361

explique, tout le monde sait pas :=)


http://www.carnavaldebinche.be/

Et plus ils sont jeunes, plus il faut s'en méfier !
http://www.carnavaldebinche.be/page.php?menu&sousmenu=0&pagename=showphoto.php&pictpath=.%2Fgaleries%2F2007+Mardi-Gras+apres-midi%2Fmardapm_4241.jpg


--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

Publicité
Poster une réponse
Anonyme