[Pyrénées] - pic de Bareytes

Le
Stephan Peccini
Bonjour

Soulcem, encore Soulcem :-)
Cette fois-ci, on s'attaque au pic de Bareytes à la frontière And=
orrane. Comme le temps annoncé pour ce week-end est correct, on dÃ=
©cide de monter samedi à la cabane de port de Rat. Une fois les affa=
ires déposées, nous sommes montés au port de Rat pour rejoin=
dre le cap de Coste Grande. Les nuages menaçants sur la frontière=
, nous amène à rentrer tranquillement à la cabane après=
avoir mangé au sommet.
Le matin, nous montons au port d'Arinsal, beaucoup plus facile qu'il n'y pa=
rait, et on part en dévers rejoindre le deuxième pic de Bareytes =
juste au dessus du port du même nom (celui-là, ce sera pour une p=
rochaine fois). Ensuite tout en crête on part au pic de Bareytes, puis=
on rejoint le port d'Arinsal pour continuer en direction du pic des Langou=
nelles (lui aussi pour une prochaine fois). le retour se fait en montant au=
pic sans nom avant de descendre au port et retourner à la cabane pour=
finir notre week-end.

https://flic.kr/s/aHskJryGoK

Bonne balade
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #26409425
Le 12/09/2016 à 08:31, Stephan Peccini a écrit :
Bonjour
Soulcem, encore Soulcem :-)
Cette fois-ci, on s'attaque au pic de Bareytes à la frontière Andorrane. Comme le temps annoncé pour ce week-end est correct, on décide de monter samedi à la cabane de port de Rat. Une fois les affaires déposées, nous sommes montés au port de Rat pour rejoindre le cap de Coste Grande. Les nuages menaçants sur la frontière, nous amène à rentrer tranquillement à la cabane après avoir mangé au sommet.
Le matin, nous montons au port d'Arinsal, beaucoup plus facile qu'il n'y parait, et on part en dévers rejoindre le deuxième pic de Bareytes juste au dessus du port du même nom (celui-là, ce sera pour une prochaine fois). Ensuite tout en crête on part au pic de Bareytes, puis on rejoint le port d'Arinsal pour continuer en direction du pic des Langounelles (lui aussi pour une prochaine fois). le retour se fait en montant au pic sans nom avant de descendre au port et retourner à la cabane pour finir notre week-end.
https://flic.kr/s/aHskJryGoK
Bonne balade

Très beau ! Mais pourquoi ne pas effacer les trainées des
avions ? Ça gâche un peu amha...
--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Stephan Peccini
Le #26409424
Le lundi 12 septembre 2016 08:37:14 UTC+2, Jean-Pierre Roche a écrit  :
Très beau ! Mais pourquoi ne pas effacer les trainées des
avions ? Ça gâche un peu amha...

Merci.
Pour les traînées d'avion, je n'ai pas trouvé de solution qu i me satisfasse. Elles me gâchent aussi la vue en situation, et j'essa ye de cadrer pour les éviter quand je peux mais ce n'est pas toujours facile.
GhostRaider
Le #26409428
Le 12/09/2016 à 08:48, Stephan Peccini a écrit :
Le lundi 12 septembre 2016 08:37:14 UTC+2, Jean-Pierre Roche a écrit :
Très beau ! Mais pourquoi ne pas effacer les trainées des
avions ? Ça gâche un peu amha...

Merci.
Pour les traînées d'avion, je n'ai pas trouvé de solution qui me satisfasse. Elles me gâchent aussi la vue en situation, et j'essaye de cadrer pour les éviter quand je peux mais ce n'est pas toujours facile.

Je les trouve plus belles que souvent, sans doute grâce une meilleure
lumière du matin.
Ce ne sont pas des traînées d'avion, ce sont des alto-strato-lineus.
Stephan Peccini
Le #26409432
Le lundi 12 septembre 2016 10:24:28 UTC+2, GhostRaider a écrit :
Je les trouve plus belles que souvent, sans doute grâce une meilleur e
lumière du matin.
Ce ne sont pas des traînées d'avion, ce sont des alto-strato-li neus.

Il n'y a pas que des photos avec la lumière du matin ; par contre, il y avait beaucoup d'humidité dans l'air ce qui n'était pas toujour s du meilleur aloi mais cela a donné aussi de belles lumières en fond.
Quant aux traces, il y en a bien qui viennent des avions en plus des nuages naturels.
Jacques DASSIÉ
Le #26409438
Il se trouve que Stephan Peccini a formulé :
Le lundi 12 septembre 2016 08:37:14 UTC+2, Jean-Pierre Roche a
écrit :
Très beau ! Mais pourquoi ne pas effacer les trainées des
avions ? Ça gâche un peu amha...

Pour les traînées d'avion, je n'ai pas trouvé de solution qui me
satisfasse. Elles me gâchent aussi la vue en situation, et j'essaye
de cadrer pour les éviter quand je peux mais ce n'est pas toujours
facile.

Effectivement, il y a beaucoup de trainées. L'hygrométrie est
importante et ces traces s'en nourissent et croissent jusqu'à devenir
d'authentiques cirrus que l'on peut qualifier du néologisme de cuisine
de G-R
Il n'en demeure pas moins que c'est très beau et que cela fait réver
les gens des basses plaines !
Merci encore pour ces voyages auxquels tu nous convie !
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Stephan Peccini
Le #26409444
Le lundi 12 septembre 2016 15:23:26 UTC+2, Jacques DASSIÉ a écrit  :
Effectivement, il y a beaucoup de trainées. L'hygrométrie est
importante et ces traces s'en nourissent et croissent jusqu'à deveni r
d'authentiques cirrus que l'on peut qualifier du néologisme de cuisi ne
de G-R
Il n'en demeure pas moins que c'est très beau et que cela fait rà ©ver
les gens des basses plaines !
Merci encore pour ces voyages auxquels tu nous convie !

Merci pour les explications et ton commentaire.
Charles Vassallo
Le #26409448
Jacques DASSIÉ a écrit :
Effectivement, il y a beaucoup de trainées. L'hygrométrie est importante
et ces traces s'en nourissent et croissent jusqu'à devenir
d'authentiques cirrus que l'on peut qualifier du néologisme de cuisine
de G-R

Mais il existe déjà un mot spécialisé pour désigner ce genre de nuages,
«contrail», néologisme évidemment, formé à partir de condensation-trail.
Si nous autres français avaient réagi plus tôt, nous aurions pu en
proposer un autre, que nous aurions formé de la même façon avec trainée
(de) condensation. C'est trop bête !
charles
GhostRaider
Le #26409458
Le 12/09/2016 à 17:27, Charles Vassallo a écrit :
Jacques DASSIÉ a écrit :
Effectivement, il y a beaucoup de trainées. L'hygrométrie est importante
et ces traces s'en nourissent et croissent jusqu'à devenir
d'authentiques cirrus que l'on peut qualifier du néologisme de cuisine
de G-R


Il ne faut pas oublier que le français que nous parlons est une forme
évoluée de latin vulgaire où les termes de cuisine tiennent une bonne
place, comme tête qui vient de testa : cruche.
Mais il existe déjà un mot spécialisé pour désigner ce genre de nuages,
«contrail», néologisme évidemment, formé à partir de condensation-trail.
Si nous autres français avaient réagi plus tôt, nous aurions pu en
proposer un autre, que nous aurions formé de la même façon avec trainée
(de) condensation. C'est trop bête !

Compte tenu l'altitude, de la nature et de la forme de ces nuages, la
bonne appellation, selon moi, serait cirrus rectus.
F#FF0000
Le #26409468
Le 12/09/2016 à 17:27, Charles Vassallo a écrit :
trainée (de) condensation. C'est trop bête !

Tu veux dire traicon, n'est ce pas ?
GhostRaider
Le #26409467
Le 12/09/2016 à 19:29, GhostRaider a écrit :
Le 12/09/2016 à 17:27, Charles Vassallo a écrit :
Jacques DASSIÉ a écrit :
Effectivement, il y a beaucoup de trainées. L'hygrométrie est importante
et ces traces s'en nourissent et croissent jusqu'à devenir
d'authentiques cirrus que l'on peut qualifier du néologisme de cuisine
de G-R


Il ne faut pas oublier que le français que nous parlons est une forme
évoluée de latin vulgaire où les termes de cuisine tiennent une bonne
place, comme tête qui vient de testa : cruche.
Mais il existe déjà un mot spécialisé pour désigner ce genre de nuages,
«contrail», néologisme évidemment, formé à partir de condensation-trail.
Si nous autres français avaient réagi plus tôt, nous aurions pu en
proposer un autre, que nous aurions formé de la même façon avec trainée
(de) condensation. C'est trop bête !

Compte tenu l'altitude, de la nature et de la forme de ces nuages, la
bonne appellation, selon moi, serait cirrus rectus.

Et il y a un clin d'oeil dans ce message...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme