[Pyrénées] - Toussaint 2016 en Couserans

Le
Stephan Peccini
Bonsoir

Le beau temps est annoncé pour 4 jours, la météo est stable =
depuis plusieurs jours et identique sur MétéoFrance et MeteoBlue.=
C'est décidé on part pour les 4 jours même si nous avions d=
écidé de ne plus porter du lourd pendant quelques semaines pour n=
ous reposer.
Le premier jour est consacré à rejoindre la cabane des Espugues d=
epuis le Pla de Lalau en passant par le Muscadet, chemin classique. Les cou=
leurs d'automne sont bien là mais les myrtilles, au grand regret de Jo=
ulua qui en est friande, ne sont plus là.
La montée se fait bien, le chemin étant bien tracée et contr=
airement à souvent en Ariège, il y a de vrais lacets. Classiqueme=
nt, nous arrivons à la cabane où nous sommes les premiers pour no=
us installer ; un week-end comme celui-là, les gens vont bien monter. =
On mange assis devant la cabane, sous la chaleur du soleil et nous profiton=
s ensuite pour nous reposer. Afin de finir tranquillement la journée, =
nous montons à l'étang du Cruzous pour profiter de la belle lumi=
ère. A notre retour, nous trouvons un jeune montagnard, équipÃ=
©, qui ne voulant pas nous déranger (très gentil à lui), d=
écide de monter sa tente (s'il lit certains groupes sur Facebook, il s=
e reconnaîtra). Le soir, le couchant est superbe et nous annonce une t=
rès belle nuit durant laquelle nous verrons un magnifique ciel ét=
oilé.
Le lendemain, la journée s'annonce comme la veille, belle et chaude. N=
otre objectif est de rejoindre l'étang d'Eychelle mais comme nous voyo=
ns un sentier balisé jaune partant sur la droite det qui n'est pas sur=
la carte avant de monter vers le col de la Crouzette, on décide de le=
suivre afin de rejoindre le col en travers des quelques barres qui nous en=
sépare. A proximité de la crête, on finit par y monter et d=
écider d'aller au Tuc de la Messe pour admirer le paysage. Nous voil=
à repartis en descente directe vers le col mais avec plein d'idée=
s en tête pour l'an prochain, on part rejoindre l'étang d'Eychell=
e pour monter au tuc de la Seube par un chemin que nous ne trouverons pas ;=
pour assurer le coup, on continue donc jusqu'au col d'Auédole avant d=
e remonter tout en crête vers le tuc de la Seube. Là haut, le pan=
orama est splendide avec les couleurs d'automne de la forêt en directi=
on de Bethmale, avec la vue sur Eychelle et Ayes ; c'est donc un bel endroi=
t pour se restaurer. On repart toujours en crête pour rejoindre le col=
sous le pic de Montgarié avant de retourner à vue vers la cabane=
. La soirée s'annonce comme la précédente à la diffÃ=
©rence qu'un couple arrive mais décide de ne pas nous déranger =
et redescend vers la cabane de Taus avant que 2 couples très sympathiq=
ues viennent ajouter de la convivialité à la cabane.
La soirée est aussi belle que la précédente et le lendemain,=
nous partons rejoindre la cabane de Barlonguère en vue de faire le pi=
c éponyme puisque toute la neige a fondu. Sur notre trajet, ce que nou=
s prendrons pour des nuages, est en fait la fumée d'un écobuage q=
ui a dû être énorme ; il aura comme conséquence de dÃ=
©tourner un montagnard de son itinéraire, ce qui l'amènera Ã=
  partager la cabane avec nous ; encore un autre très bon moment de =
convivialité et de partage d'expériences. Son objectif est en par=
tie comme le nôtre car il doit passer par le Barlonguère pour rej=
oindre sa destination tout en crête.
Le matin nous partons chacun de notre côté lui montant presque di=
rectement en crête depuis la cabane, nous prenant un chemin plus class=
ique. Nous nous retrouvons au niveau du dernier col avant la montée fi=
nale ou nous passerons un dernier moment ensemble avant que nos chemins se =
séparent. Et voilà, il faut descendre à la cabane reprendre =
nos affaires et filer droit sur le parking tout en ayant encore plein les y=
eux des paysages et des isards rencontrés au gré des valons ou ci=
rques.

https://www.flickr.com/photos/stephanpeccini/albums/72157676004875856

Bonne balade
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GhostRaider
Le #26415895
Le 04/11/2016 à 00:27, Stephan Peccini a écrit :
Bonsoir
Le beau temps est annoncé pour 4 jours, la météo est stable depuis plusieurs jours et identique sur MétéoFrance et MeteoBlue. C'est décidé on part pour les 4 jours même si nous avions décidé de ne plus porter du lourd pendant quelques semaines pour nous reposer.
Le premier jour est consacré à rejoindre la cabane des Espugues depuis le Pla de Lalau en passant par le Muscadet, chemin classique. Les couleurs d'automne sont bien là mais les myrtilles, au grand regret de Joulua qui en est friande, ne sont plus là.
La montée se fait bien, le chemin étant bien tracée et contrairement à souvent en Ariège, il y a de vrais lacets. Classiquement, nous arrivons à la cabane où nous sommes les premiers pour nous installer ; un week-end comme celui-là, les gens vont bien monter. On mange assis devant la cabane, sous la chaleur du soleil et nous profitons ensuite pour nous reposer. Afin de finir tranquillement la journée, nous montons à l'étang du Cruzous pour profiter de la belle lumière. A notre retour, nous trouvons un jeune montagnard, équipé, qui ne voulant pas nous déranger (très gentil à lui), décide de monter sa tente (s'il lit certains groupes sur Facebook, il se reconnaîtra). Le soir, le couchant est superbe et nous annonce une très belle nuit durant laquelle nous verrons un magnifique ciel étoilé.
Le lendemain, la journée s'annonce comme la veille, belle et chaude. Notre objectif est de rejoindre l'étang d'Eychelle mais comme nous voyons un sentier balisé jaune partant sur la droite det qui n'est pas sur la carte avant de monter vers le col de la Crouzette, on décide de le suivre afin de rejoindre le col en travers des quelques barres qui nous en sépare. A proximité de la crête, on finit par y monter et décider d'aller au Tuc de la Messe pour admirer le paysage. Nous voilà repartis en descente directe vers le col mais avec plein d'idées en tête pour l'an prochain, on part rejoindre l'étang d'Eychelle pour monter au tuc de la Seube par un chemin que nous ne trouverons pas ; pour assurer le coup, on continue donc jusqu'au col d'Auédole avant de remonter tout en crête vers le tuc de la Seube. Là haut, le panorama est splendide avec les couleurs d'automne de la forêt en direction de Bethmale, avec la vue sur Eychelle et Ayes ; c'est donc un bel endroit pour se restaurer. On repart toujours en crête pour rejoindre le col sous le pic de Montgarié avant de retourner à vue vers la cabane. La soirée s'annonce comme la précédente à la différence qu'un couple arrive mais décide de ne pas nous déranger et redescend vers la cabane de Taus avant que 2 couples très sympathiques viennent ajouter de la convivialité à la cabane.
La soirée est aussi belle que la précédente et le lendemain, nous partons rejoindre la cabane de Barlonguère en vue de faire le pic éponyme puisque toute la neige a fondu. Sur notre trajet, ce que nous prendrons pour des nuages, est en fait la fumée d'un écobuage qui a dû être énorme ; il aura comme conséquence de détourner un montagnard de son itinéraire, ce qui l'amènera à partager la cabane avec nous ; encore un autre très bon moment de convivialité et de partage d'expériences. Son objectif est en partie comme le nôtre car il doit passer par le Barlonguère pour rejoindre sa destination tout en crête.
Le matin nous partons chacun de notre côté lui montant presque directement en crête depuis la cabane, nous prenant un chemin plus classique. Nous nous retrouvons au niveau du dernier col avant la montée finale ou nous passerons un dernier moment ensemble avant que nos chemins se séparent. Et voilà, il faut descendre à la cabane reprendre nos affaires et filer droit sur le parking tout en ayant encore plein les yeux des paysages et des isards rencontrés au gré des valons ou cirques.
https://www.flickr.com/photos/stephanpeccini/albums/72157676004875856

Il y en a de chouettes, par exemple cette pyramide qui se reflète dans
le lac.
Et puis: ah, la convivialité des nuits dans les refuges ! Que de souvenirs !
http://www.dailymotion.com/video/x1z1o2d_les-bronzes-font-du-ski-la-nuit-au-chalet_fun
Stephan Peccini
Le #26415927
Le dimanche 6 novembre 2016 12:24:37 UTC+1, GhostRaider a écrit :
Il y en a de chouettes, par exemple cette pyramide qui se reflète da ns
le lac.

Merci !
Et puis: ah, la convivialité des nuits dans les refuges ! Que de sou venirs !
http://www.dailymotion.com/video/x1z1o2d_les-bronzes-font-du-ski-la-nuit- au-chalet_fun

Dans notre cas, ce n'est pas tout à fait la même chose.
Stephane Legras-Decussy
Le #26415929
Le 06/11/2016 16:36, Stephan Peccini a écrit :
Dans notre cas, ce n'est pas tout à fait la même chose.


si les photos ne m'emballent pas, tes textes sont vraiment
biens et de mieux en mieux :-)
Stephan Peccini
Le #26415937
Le dimanche 6 novembre 2016 17:00:46 UTC+1, Stephane Legras-Decussy a à ©crit :
si les photos ne m'emballent pas, tes textes sont vraiment
biens et de mieux en mieux :-)

Pour les photos, je m'en doutais suite aux discussions passées mais po ur les textes, cela me fait plaisir. Merci.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme