[Q] Ex-ministre et pédophilie : une asso marocaine va porter plainte

Le
Beep Beep
Selon Ferry, un ancien ministre pédotouriste à Marrakech protégé par un
Premier ministre ? Au Maroc, on parle de « crime politique ».

http://www.rue89.com/confidentiels/2011/05/31/ex-ministre-et-pedophilie-une-asso-marocaine-va-porter-plainte-207170

/Question/ :

Ferry qui connaît l'histoire et croit en la véracité des faits, mais
n'alerte pas la justice peut-il être poursuivis ??

Bien sur il dit ne pas avoir la preuve, mais la justice ne peut-elle
pas considérer son témoignage comme assez "crédible" pour enquêter sans
alerter l'opinion publique ??

/Question à un juriste ou à un connaisseur/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
dmkgbt
Le #23406461
Beep Beep
Selon Ferry, un ancien ministre pédotouriste à Marrakech protégé par un
Premier ministre ? Au Maroc, on parle de « crime politique ».

http://www.rue89.com/confidentiels/2011/05/31/ex-ministre-et-pedophilie-un
e-asso-marocaine-va-porter-plainte-207170



Je ne comprends pas d'ailleurs, pourquoi personne ne dénonce les
personnalités politiques encore en activité ou en retraite qui ont
pratiqué et pratiquent encore le viol tarifé des mienurs , que ce soit
au Maroc ou en Tunisie.


/Question/ :

Ferry qui connaît l'histoire et croit en la véracité des faits, mais
n'alerte pas la justice peut-il être poursuivis ??



Code Pénal français : Article 434-3

Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de mauvais
traitements ou d'atteintes sexuelles infligés à un mineur de quinze ans
ou à une personne qui n'est pas en mesure de se protéger en raison de
son âge, d'une maladie, d'une infirmité, d'une déficience physique ou
psychique ou d'un état de grossesse, de ne pas en informer les autorités
judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et
de 45000 euros d'amende.

Sauf lorsque la loi en dispose autrement, sont exceptées des
dispositions qui précèdent les personnes astreintes au secret dans les
conditions prévues par l'article 226-13.


Bien sur il dit ne pas avoir la preuve, mais la justice ne peut-elle pas
considérer son témoignage comme assez "crédible" pour enquêter sans
alerter l'opinion publique ??



Bien sûr.

/Question à un juriste ou à un connaisseur/ ...



Autre question : qui a écrit ce qui suit ?

"J'ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j'ai lu ce
qu'on a pu écrire sur le commerce des garçons d'ici .[...] Je sais ce
qu'il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les
montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n'en retirent que
des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails
sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m'empêche pas d'y retourner.
Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m'excitent
énormément [...] On ne pourrait juger qu'un tel spectacle abominable
d'un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable...] La
profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles
me met dans un état de désir que je n'ai plus besoin de réfréner ou
d'occulter. L'argent et le sexe, je suis au c½ur de mon système, celui
qui fonctionne enfin car je sais qu'on ne me refusera pas".


--
"Quoique la justice soit un principe à portée universelle,
le juste apparait pouvoir varier en fonction de facteurs
culturels." Wikipedia
Shak Hale
Le #23406561
Dominique Gobeaut a écrit :

Je ne comprends pas d'ailleurs, pourquoi personne ne dénonce les
personnalités politiques encore en activité ou en retraite qui ont
pratiqué et pratiquent encore le viol tarifé des mienurs , que ce soit
au Maroc ou en Tunisie.



En Tunisie ? On parle du Maroc, là ... Tu penses à qqn en particulier,
peut-être ???

Code Pénal français : Article 434-3
Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de mauvais
traitements ou d'atteintes sexuelles infligés à un mineur de quinze ans



15 ans et un jour, par contre, ça l'fait ...

Bien sur il dit ne pas avoir la preuve, mais la justice ne peut-elle pas
considérer son témoignage comme assez "crédible" pour enquêter sans
alerter l'opinion publique ??


Bien sûr.



La justice française ou marocaine ?

Autre question : qui a écrit ce qui suit ?

"J'ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j'ai lu ce
qu'on a pu écrire sur le commerce des garçons d'ici .[...] Mais cela ne
m'empêche pas d'y retourner.
Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m'excitent
énormément [...] On ne pourrait juger qu'un tel spectacle abominable
d'un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable...]".



Ah oui, finalement, tu penses bien à qqn en particulier.

--
Le Shak Hale vous salue bien.
Shak Hale
Le #23406551
Beep Beep a écrit :

Bien sur il dit ne pas avoir la preuve, mais la justice ne peut-elle pas
considérer son témoignage comme assez "crédible" pour enquêter sans alerter
l'opinion publique ??



Le nom dudit homme politique n'aurait-il pas été prononcé dans "Arrêt
sur Images" ???

--
Le Shak Hale vous salue bien.
dmkgbt
Le #23406721
Shak Hale
Dominique Gobeaut a écrit :

> Je ne comprends pas d'ailleurs, pourquoi personne ne dénonce les
> personnalités politiques encore en activité ou en retraite qui ont
> pratiqué et pratiquent encore le viol tarifé des mienurs , que ce soit
> au Maroc ou en Tunisie.

En Tunisie ? On parle du Maroc, là ... Tu penses à qqn en particulier,
peut-être ???



Oui.
Mais je vais faire comme Ferry, me contenter d'allusions qui vont
pourrir encore plus le climat politqiue français...
Ça ressemble à une tentative de chantage, sa déclaration.

> Code Pénal français : Article 434-3
> Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de mauvais
> traitements ou d'atteintes sexuelles infligés à un mineur de quinze ans

15 ans et un jour, par contre, ça l'fait ...



Il faut bien donner une limite raisonnable.

>> Bien sur il dit ne pas avoir la preuve, mais la justice ne peut-elle pas
>> considérer son témoignage comme assez "crédible" pour enquêter sans
>> alerter l'opinion publique ??
> Bien sûr.

La justice française ou marocaine ?



Les deux mais au cas présent, c'est la française qui m'intéresse :

"Un Français qui commet un crime à l'étranger peut être poursuivi en
France (art.113-6 et 227-27-1du Code pénal) même s'il est devenu
Français après avoir commis les faits dont il est accusé (art.113-6 du
Code pénal). Il en est de même pour un étranger résidant habituellement
en France (art.222-22 du Code Pénal).
La peine encourue en France par une personne reconnue coupable d'un acte
de pédophilie est de 7 ans de prison ferme (article 227-22 du Code
pénal).
Une personne reconnue coupable d'actes pédophiles commis dans un pays où
ces actes ne sont pas punis pourra néanmoins être poursuivie en France
(art.222-22 du Code Pénal)."

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/fiches-refle
xes_12464/faire_12465/actes-pedophiles_17045/index.html


> Autre question : qui a écrit ce qui suit ?

> "J'ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j'ai lu ce
> qu'on a pu écrire sur le commerce des garçons d'ici .[...] Mais cela ne
> m'empêche pas d'y retourner.
> Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m'excitent
> énormément [...] On ne pourrait juger qu'un tel spectacle abominable
> d'un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable...]".

Ah oui, finalement, tu penses bien à qqn en particulier.



Pas seulement "quelqu'un" mais "quelques uns"...

--
"Quoique la justice soit un principe à portée universelle,
le juste apparait pouvoir varier en fonction de facteurs
culturels." Wikipedia
Patoultan
Le #23406891
"Dominique Gobeaut" a écrit dans le message de groupe de discussion : 1k26afa.fpn16sw7i39cN%

Beep Beep
/Question/ :

Ferry qui connaît l'histoire et croit en la véracité des faits, mais
n'alerte pas la justice peut-il être poursuivis ??



Code Pénal français : Article 434-3

Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de mauvais
traitements ou d'atteintes sexuelles infligés à un mineur de quinze ans
ou à une personne qui n'est pas en mesure de se protéger en raison de
son âge, d'une maladie, d'une infirmité, d'une déficience physique ou
psychique ou d'un état de grossesse, de ne pas en informer les autorités
judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et
de 45000 euros d'amende.

--------------------------------------------------------------------------------
Encore faut-il être en mesure de fournir un témoignage suffisamment
exact et vérifiable, comprenant les faits, les dates et les personnes
impliquées.

Il ne suffit pas de raconter que quelqu'un vous a dit que ..., qui le
tient lui-même d'on ne sait qui. Ça serait de la diffamation ou de la
dénonciation calomnieuse, si l'on n'est pas en mesure d'étayer un
minimum les faits qu'on dénonce.
Shak Hale
Le #23407121
Dominique Gobeaut a écrit :

Mais je vais faire comme Ferry, me contenter d'allusions qui vont
pourrir encore plus le climat politqiue français...
Ça ressemble à une tentative de chantage, sa déclaration.



Bah, il y a tellement de gens qui veulent se présenter contre le Minus,
il n'a trouvé que ça pour les calmer.

Code Pénal français : Article 434-3
Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de mauvais
traitements ou d'atteintes sexuelles infligés à un mineur de quinze ans


15 ans et un jour, par contre, ça l'fait ...


Il faut bien donner une limite raisonnable.



La majorité sexuelle à 15 ans, je ne suis pas contre, mais il me
semblait que dans le cas de relations tarifées et/ou homosexuelles,
elle était bel et bien à 18 ans. Légende urbaine ?

"Un Français qui commet un crime à l'étranger peut être poursuivi en
France (art.113-6 et 227-27-1du Code pénal) même s'il est devenu
Français après avoir commis les faits dont il est accusé (art.113-6 du
Code pénal). Il en est de même pour un étranger résidant habituellement
en France (art.222-22 du Code Pénal).
La peine encourue en France par une personne reconnue coupable d'un acte
de pédophilie est de 7 ans de prison ferme (article 227-22 du Code
pénal).
Une personne reconnue coupable d'actes pédophiles commis dans un pays où
ces actes ne sont pas punis pourra néanmoins être poursuivie en France
(art.222-22 du Code Pénal)."



Il semblerait que les faits évoqués se soient déroulés avant cette lui,
non ?

Ah oui, finalement, tu penses bien à qqn en particulier.


Pas seulement "quelqu'un" mais "quelques uns"...



Et du côté Marine, alors ? Elle ne se tape pas des mignons au Sénégal
(ou ailleurs) ? Rien ? Aucun ragot du genre femme-cougar ??? lol

--
Le Shak Hale vous salue bien.
Michelle Niouz
Le #23407381
Shak Hale wrote:
Dominique Gobeaut a écrit :

Mais je vais faire comme Ferry, me contenter d'allusions qui vont
pourrir encore plus le climat politqiue français...
Ça ressemble à une tentative de chantage, sa déclaration.



Bah, il y a tellement de gens qui veulent se présenter contre le
Minus, il n'a trouvé que ça pour les calmer.



Ferry voudrait faire son intéressant (il a un livre qui sort ?) en
répétant un ragot qui circule sur plusieurs hommes politiques...
Les histoires de "ballets bleus" ou "ballets roses" ont toujours fasciné
l'opinion !

Pour un philosophe, il a une drôle de manière d'élever le niveau !

Code Pénal français : Article 434-3
Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de
mauvais traitements ou d'atteintes sexuelles infligés à un mineur
de quinze ans


15 ans et un jour, par contre, ça l'fait ...


Il faut bien donner une limite raisonnable.



La majorité sexuelle à 15 ans, je ne suis pas contre, mais il me
semblait que dans le cas de relations tarifées et/ou homosexuelles,
elle était bel et bien à 18 ans. Légende urbaine ?



Vous parlez de la "majorité sexuelle", là on est dans la
non-dénonciation, c'est différent... Le fait que le mineur ait moins de
15 ans est une circonstance aggravante...

Dans le cas de relations homos, la différence d'âge de consentement
("majorité sexuelle") a été supprimée en 82, donc c'est pareil pour tout
le monde...

Et pour la prostitution de mineurs, c'est encore un autre sujet...
Michelle Niouz
Le #23407481
Patoultan wrote:
"Dominique Gobeaut" a écrit dans le message de groupe de discussion
: 1k26afa.fpn16sw7i39cN%
Beep Beep
/Question/ :

Ferry qui connaît l'histoire et croit en la véracité des faits, mais
n'alerte pas la justice peut-il être poursuivis ??



Code Pénal français : Article 434-3

Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de
mauvais traitements ou d'atteintes sexuelles infligés à un mineur de
quinze
ans ou à une personne qui n'est pas en mesure de se protéger en raison
de
son âge, d'une maladie, d'une infirmité, d'une déficience physique ou
psychique ou d'un état de grossesse, de ne pas en informer les
autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans
d'emprisonnement
et de 45000 euros d'amende.

--------------------------------------------------------------------------------
Encore faut-il être en mesure de fournir un témoignage suffisamment
exact et vérifiable, comprenant les faits, les dates et les personnes
impliquées.

Il ne suffit pas de raconter que quelqu'un vous a dit que ..., qui le
tient lui-même d'on ne sait qui. Ça serait de la diffamation ou de la
dénonciation calomnieuse, si l'on n'est pas en mesure d'étayer un
minimum les faits qu'on dénonce.



Il ne dénonceait pas, il se faisait mousser dans une émission people !

C'est comme ça que fonctionnent toutes les rumeurs, qui sont absolument
l'inverse de la justice, mais qui détruisent plus sûrement qu'un procès
:(
Beep Beep
Le #23407471
Beep Beep a écrit :
Selon Ferry, un ancien ministre pédotouriste à Marrakech protégé par un
Premier ministre ? Au Maroc, on parle de « crime politique ».

http://www.rue89.com/confidentiels/2011/05/31/ex-ministre-et-pedophilie-une-asso-marocaine-va-porter-plainte-207170

/Question/ :

Ferry qui connaît l'histoire et croit en la véracité des faits, mais n'alerte
pas la justice peut-il être poursuivis ??

Bien sur il dit ne pas avoir la preuve, mais la justice ne peut-elle pas
considérer son témoignage comme assez "crédible" pour enquêter sans alerter
l'opinion publique ??

/Question à un juriste ou à un connaisseur/ ...



Merci à tous pour vos réponses
Roland Garcia
Le #23408561
Le 31/05/2011 19:23, Beep Beep a écrit :
Selon Ferry, un ancien ministre pédotouriste à Marrakech protégé par un
Premier ministre ? Au Maroc, on parle de « crime politique ».

http://www.rue89.com/confidentiels/2011/05/31/ex-ministre-et-pedophilie-une-asso-marocaine-va-porter-plainte-207170


/Question/ :

Ferry qui connaît l'histoire et croit en la véracité des faits, mais
n'alerte pas la justice peut-il être poursuivis ??



Puisqu'il tiendrait cette rumeur d'un premier ministre ce dernier
devrait être poursuivi avant, et nous également mais en dernier car
personnellement depuis que j'ai pris connaissance de cette rumeur
(hier) je n'ai toujours rien dénoncé aux autorités judiciaires.

Bien sur il dit ne pas avoir la preuve, mais la justice ne peut-elle pas
considérer son témoignage comme assez "crédible" pour enquêter sans
alerter l'opinion publique ??



Elle peut mais très officiellement, enquêter "sans alerter l'opinion
publique" c'est les ex RG.

--
Roland Garcia
Publicité
Poster une réponse
Anonyme