qu'est-ce que la 3d relief?

Le
jdd
Bonjour,
C'est sans doute marginal en ce qui concerne l'objet de ce forum, mais
comme ce thème revient souvent, j'aimerai qu'on discute un peu des bases.

Je ne comprends pas très bien ce qu'on entend par "3D relief".

** voir le relief

* vision binoculaire

Si on regarde sans instrument autour de soi, on voit très nettement le
relief pour les objets très proches, jusqu'à disons 2 ou 3 mètres.

On ne voit absolument aucun relief pour les objets lointains, dont,
par exemple, il est impossible de connaitre la taille.

Entre les deux, on ne voit pas grand chose comme relief.

* changement de perspective

Quand on se déplace, ou qu'on regarde un objet qui se déplace, les
choses changent légèrement, dans le sens d'une augmentation de
l'impression de relief. On parlait il y a quelques minutes de
l'application du relief dans un travelling.

C'est vrai aussi quand on suit des yeux un objet qui se rapproche ou
s'éloigne, le changement de taille apparente permet de reconstituer
le relief.

* les effets d'échelle

Si on voit deux objets voisins, et que l'on connait la taille d'un de
ces objets, on peut en déduire la taille de l'autre, d'où la distance
et le relief.

**Représenter le relief

Les auteurs de science fiction traitent volontiers de la vision en
relief en imaginant un personnage qui se tient sur un socle et qui est
vu sur un socle ailleurs. On décrit souvent une image légèrement
transparente. On peut tourner autour de l'image et voir tous les
angles du personnage.

Cette vision est voisine de celle d'un hologramme. Un hologramme est
une plaque de verre qui, éclairée par un laser, diffuse dans toutes
les directions une image qui y a été enregistrée. Très
approximativement (c'est monochrome et par sur toute la sphère) on
retrouve ce que la SF avait décrit.

Penser aussi aux photos en relief des livres des magiciens dans Harry
Potter.

Plus couramment, on représente le relief sur un support à deux
dimensions grâce à la perspective. Notons que cette perspective est
très récente dans l'histoire de l'art, auparavant on représentait les
personnages en fonction de leur importance sociale, pas en fonction de
leur position réelle.

Depuis l'avènement du cinéma et de la télévision, on peut mettre en
pratique les deux derniers types de relief décrits ci-dessus
(déplacement et échelle). Cependant le fait que l'écran soit situé à
une distance non négligeable du spectateur oblige à un effort
important d'adaptation conventionnelle. On sait très bien qu'un gros
plan d'un objet ne correspond pas à sa proximité.

Au cinéma, le noir de la salle aide à cette abstraction. On peut
imaginer que l'objet est très proche car on ne voit pas la salle de
cinéma.

A la télévision, il faut faire une abstraction supplémentaire pour
ignorer la pièce environnante.

On a alors l'impression de voir une "maquette" en 3D. On voit un
univers par une fenêtre. Si l'image est assez bonne pour être
réaliste, l'impression de relief dans les scènes à distance réduite
(quelques mètres) est très grande.

** 3D relief: l'ajout du binoculaire

La 3D relief n'ajoute à cela que la vision binoculaire (stéréoscopique).

Pour les vues en gros plans, la nécessité d'adaptation est très forte.
Les premiers films 3D relief du futuroscope (lunettes actives)
permettaient de faire la bise à une girafe, mais l'effet était proche
de celui de la 3D de science fiction (transparence).

Pour les plans moyens, ceux ou le relief est le plus vraisemblable, on
ne voit quand même qu'une image en relief déconnectée de la réalité de
la salle de visionnage.

Même en salle, les scènes ou la 3D relief offre vraiment un avantage
sont peu nombreuses dans un film (le déplacement en forêt, dans
Avatar, par exemple).

** exploitation de la technologie.

Ces limitations me font me demander si la réalisation pratique d'un
film en relief 3D ne va pas aboutir à un changement profond de la
structure du film. On devrait y trouver davantage de plans moyens,
moins de travellings, peut-être moins de très gros plans.

Les plans extrêmes mis en avant par Howard Hugues (plongées ou contre
plongées extrêmes dans Citizen Kane) et si souvent repris
(Almodovar) vont sans doute laisser place à autre chose.

J'imagine aussi que si nous devons tourner en 3DS nous même (ou quand
nous devrons) il va falloir s'adapter

jdd



--
Pour nous montrer vos photos, créez votre album sur le compte frpm
(demandez-nous login et mot de passe, on vous le donnera!)
http://www.flickr.com/photos/76105150@N07/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 8
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry M.
Le #24479201
jdd a écrit :

Je ne comprends pas très bien ce qu'on entend par "3D relief".

** voir le relief

* vision binoculaire



vision bino

Si on regarde sans instrument autour de soi



on a en plus de la perspective une perception des distances, donc du
relief, par les accomodations oculaires (la mise au point)
c'est le cerveau qui mélange tout ça, la sensation de relief existe
donc en 2D, par interpolation, mais c'est un apprentissage de l'image
(les aborigenes n'ayant jamais vu de photo n'y sont pas forcement
sensible)
elle est plus forte chez les borgnes, qui vont pouvoir accomoder
et elle est totale en vision binoculaire, dont le champ chez l'homme
est exceptionnel (beaucoup d'animaux n'ont qu'un petit angle en stéreo)

au cinema, n'existe que la perspective et la vision binoculaire,
l'accomodation étant même une gêne au début, puisqu'elle est
automatique en fonction de la convergence, d'ou maux de têtes lors des
premiers visionnages, avant que le cerveau se fasse a cette nouvelle
façon de voir (on peut rapprocher ça des porteurs de verres progressifs
qui doivent apprendre de maniere instinctive a regarder en haut et en
bas au lieu d'accomoder)

on voit très nettement le relief
pour les objets très proches, jusqu'à disons 2 ou 3 mètres.



plus que ça quand même
le relief s'attenue, jusqu'a disparaitre vers 100m, c'est normal, les
images reçues étant pratiquement les mêmes
la différence entre les images a un nom (que je ne me rappelle plus,
robby le sait qui nous l'avait appris)

C'est vrai aussi quand on suit des yeux un objet qui se rapproche ou
s'éloigne, le changement de taille apparente permet de reconstituer le
relief.



c'est la perspective

maintenant, quand NOUS on se deplace pour examiner un objet, ça ne peut
exister qu'en holographie, au cinema, c'est impossible puisqu'il
faudrait prévoir une infinité de points de vue

Les auteurs de science fiction traitent volontiers de la vision en relief en
imaginant un personnage qui se tient sur un socle et qui est vu sur un socle
ailleurs. On décrit souvent une image légèrement transparente. On peut
tourner autour de l'image et voir tous les angles du personnage.
Cette vision est voisine de celle d'un hologramme.



c'en est un non ?

Notons que cette perspective est très récente dans
l'histoire de l'art



tu devrais regarder le film documentaire de Herzog sur la grotte
Chauvet, les plus vieilles gravures rupestres (-30 000) l'utilisaient
déjà et utilisaient même le relief des parois de la caverne pour
représenter le relief des animaux qui n'étaient donc pas peints
n'importe ou...

on peut pas plus ancien :')

Même en salle, les scènes ou la 3D relief offre vraiment un avantage sont peu
nombreuses dans un film (le déplacement en forêt, dans Avatar, par exemple).



ça c'est votre avis !

visionnez le top (pour moi) du relief (et les cuisses de la Casta)
avec "derriere les murs"
c'est simple et tout simplement parfait, sur tous les plans et tous les
éclairages

Ces limitations me font me demander si la réalisation pratique d'un film en
relief 3D ne va pas aboutir à un changement profond de la structure du film.
On devrait y trouver davantage de plans moyens, moins de travellings,
peut-être moins de très gros plans.



pourquoi ?

je croyais ça, et certains réalisateurs aussi, qu'il falait tourner
autrement, mais ça fatigue et finirai de dégouter les gens de la 3D
par exemple, les effets jaillissants, ça finit par être aussi gonflant
que les ralentis a tout propos dans un film :
le relief ne doit (pour moi), n'etre qu'un instrument d'immersion
parmis d'autres, les principaux étant la taille de l'image (les angles
de vision) et la définition.

rien que sur la taille de l'image, on aura plus d'immersion si celle ci
submerge la vision peripherique qu'une petite image relief, qui fera
certes realiste, mais pas immersive


PS = désolé de vous sauter dessus, mais ce sujet est mon dada et source
d'embrouille dans le forum ciné :o)

--
Thierry
Qu'est-ce qu' un embryon ? un foetus ?
(cours a l'intention des étudiants en médecine - site suisse)
http://www.embryology.ch/francais/jfetalperiod/entwicklung01.html#fetal
jdd
Le #24479351
Le 15/05/2012 14:40, Thierry M. a écrit :

PS = désolé de vous sauter dessus, mais ce sujet est mon dada et
source d'embrouille dans le forum ciné :o)



mais non, la discussion apporte beaucoup et je suis d'accord avec
presque tout ce que tu dis.

Mais aussi bien les améliorations dans les images (photo, puis
mouvement, puis son, puis couleur...) ont toutes amené des changements
dans la méthode de réalisation (c'est ce qui est en charte ici).

Comme tu dis, les avancées vers le spectateur ne dureront sans doute
pas très longtemps (encore que des balles perdues volant vers le
publics auraient de l'effet :-)

et que la 3D soit au point ou pas, c'est probablement le futur...

jdd

--
Pour nous montrer vos photos, créez votre album sur le compte frpm
(demandez-nous login et mot de passe, on vous le donnera!)
http://www.flickr.com/photos//
Alf92
Le #24480151
"jdd"
et que la 3D soit au point ou pas, c'est probablement le futur...



le futur de quoi ?
pehache
Le #24480311
Le 15/05/12 23:34, Alf92 a écrit :
"jdd"
et que la 3D soit au point ou pas, c'est probablement le futur...



le futur de quoi ?



et c'est reparti :-))))
Thierry M.
Le #24480501
pehache a formulé ce mercredi :
Le 15/05/12 23:34, Alf92 a écrit :
"jdd"
et que la 3D soit au point ou pas, c'est probablement le futur...



le futur de quoi ?



et c'est reparti :-))))



le futur c'est le noir et blanc, son mono, sur un écran 2 pouces

--
Thierry
Qu'est-ce qu' un embryon ? un foetus ?
(cours a l'intention des étudiants en médecine - site suisse)
http://www.embryology.ch/francais/jfetalperiod/entwicklung01.html#fetal
pehache
Le #24480551
Le 16/05/12 05:48, Thierry M. a écrit :
pehache a formulé ce mercredi :
Le 15/05/12 23:34, Alf92 a écrit :
"jdd"
et que la 3D soit au point ou pas, c'est probablement le futur...



le futur de quoi ?



et c'est reparti :-))))



le futur c'est le noir et blanc, son mono, sur un écran 2 pouces




"...la Grande-Bretagne où "malgré l'augmentation du nombre de sorties 3D
(47 en 2011 contre 28 en 2010), la part de la 3D dans les recettes
brutes des salles a chuté de 24 % à 20 %"."

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/l-attrait-de-la-3d-marque-le-pas-dans-les-cinemas-europeens-719623
Thierry M.
Le #24480761
pehache a utilisé son clavier pour écrire :

le futur c'est le noir et blanc, son mono, sur un écran 2 pouces



--
Thierry
http://ardf.free.fr
pdorange
Le #24481061
Thierry M.
le futur c'est le noir et blanc, son mono, sur un écran 2 pouces



2 pouces c'est bien trop grand.

--
Pierre-Alain Dorange
Ce message est sous licence Creative Commons "by-nc-sa-2.0"
Alf92
Le #24481101
"Pierre-Alain Dorange"
le futur c'est le noir et blanc, son mono, sur un écran 2 pouces



2 pouces c'est bien trop grand.



plus sérieusement : l'avenir ne serait-il pas justement de s'affranchir de la
taille de l'écran avec des lunettes de visionnage ? 180° pour tous que ce soit
en 2D ou en 3D !
un début :
http://www.erenumerique.fr/lunettes_multimedias_3d_chez_epson-article-1664-1.html
pdorange
Le #24481251
Alf92
>> le futur c'est le noir et blanc, son mono, sur un écran 2 pouces
>
> 2 pouces c'est bien trop grand.

plus sérieusement : l'avenir ne serait-il pas justement de s'affranchir de
la taille de l'écran avec des lunettes de visionnage ? 180° pour tous que
ce soit en 2D ou en 3D ! un début :
http://www.erenumerique.fr/lunettes_multimedias_3d_chez_epson-article-1664
-1.html



Il faut se méfier des prévisions du futurs a court, moyen ou long
terme... On se trompe bien souvent... Sinon au aurait déjà tous des
voitures volantes ;-)

Non plus sérieusement, perso je suis pas du tout convaincu de l'intérêt
de la 3D... Encore moins sur une TV... Mais bon je suis aussi
probablement un "vieux con" ;-)

Quand aux lunettes de visionnage (sans écran) ça va bientot exister et
se développera probablement mais je suis pas convaincu que cela
remplacera intégralement les écrans qui ont l'énorme avantage d'être
partageable (on peut regarder à plusieurs) et peux intrusif (on peut
détourner la tête et ne plus suivre ou que d'un ½il).
Un peu comme la TV n'a jamais remplacé la radio...

AMHA, les lunettes seront probablement cantoné a des usages spécifiques.
je crois plus a moyens terme aux écrans souples, aux écrans intégrés
dans les murs, les fenêtres voir holographique...

--
Pierre-Alain Dorange
Ce message est sous licence Creative Commons "by-nc-sa-2.0"
Publicité
Poster une réponse
Anonyme