Quand France2 ment en direct et censure Marine Le Pen !

Le
philo.ra
le 1er juin 2009

http://www.nationspresse.info/?pF012

Menteurs !

Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du service
public payée avec l'argent des contribuables français, a menti en direct
et a censuré le «patriotisme économique» proposé par Marine Le Pen et sa
dénonciation de la complicité des partis du système au Parlement
européen !

De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le Pen
avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les conditions
du direct».

Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front national
annonçait devant la situation économique dramatique que beaucoup de nos
compatriotes subissent, devant le nombre de travailleurs pauvres de
notre pays, devant les nombreuses faillites et délocalisations
d'entreprises, et devant la situation catastrophique de la France, qu'il
fallait mettre en place un «patriotisme économique» en faveur de nos
entreprises nationales, cette proposition de bon sens n'était pas
diffusée, comme prévu, à l'antenne.

Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la même
façon dans 97% des cas, les directives européennes.

Hé oui, mais c'était sans compter sur les ciseaux des censeurs qui
allaient passer par là.

Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis du
système.

Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
simplement, ce que Marine venait de déclarer dans son rôle de
candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans les
conditions du direct et donc de toutes les règles déontologiques en
vigueur. C'est véritablement inouï !

Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper sans
raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le sens
souhaité par eux.

On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct et
sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée, coupée,
montée dans le sens qui convient au « journaliste ».

Et le tour de passe passe est joué. Et que France 2 ne vienne pas nous
dire que cette coupure a été justifiée par une question de « temps
d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les autres têtes
de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.

Entre le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
mensonger, tente de se faire victime (lire ici) alors qu'il est
agresseur http://www.nationspresse.info/?pE956

et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui ne lui
conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession qui devient
très préoccupante pour le respect de la démocratie.

J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je le
fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En tout cas,
et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur indigne d'un service
public dans un pays démocratique !

Jacques Vassieux
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
patriote
Le #19463651
On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
le 1er juin 2009

http://www.nationspresse.info/?pF012

Menteurs !

Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du servi ce
public payée avec l'argent des contribuables français, a menti en dir ect
et a censuré le «patriotisme économique» proposé par Marine Le Pen et sa
dénonciation de la complicité des partis du système au Parlement
européen !

De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le Pen
avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les c onditions
du direct».

Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front national
annonçait devant la situation économique dramatique que beaucoup de n os
compatriotes subissent, devant le nombre de travailleurs pauvres de
notre pays, devant les nombreuses faillites et délocalisations
d'entreprises, et devant la situation catastrophique de la France, qu'il
fallait mettre en place un «patriotisme économique» en faveur de no s
entreprises nationales, cette proposition de bon sens n'était pas
diffusée, comme prévu, à l'antenne.  

Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la même
façon dans 97% des cas, les directives européennes.

Hé oui, mais c'était sans compter sur  les ciseaux des censeurs qui
allaient passer par là.

Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis d u
système.

Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
simplement, ce que  Marine venait de déclarer dans son rôle de
candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans les
conditions du direct et donc de toutes les règles déontologiques en
vigueur. C'est véritablement inouï !

Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper sa ns
raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le sens
souhaité par eux.

On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct et
sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée, coup ée,
montée dans le sens qui convient au « journaliste ».

Et le tour de passe passe est joué.  Et que France 2 ne vienne pas no us
dire que cette coupure a été justifiée par une question de « temp s
d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les autres t êtes
de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.

Entre  le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
mensonger, tente de se faire victime (lire  ici) alors qu'il est
agresseur  http://www.nationspresse.info/?pE956

et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui ne lui
conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession qui devient
très préoccupante pour le respect de la démocratie.

J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je le
fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En tout cas,
et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur indigne d'un servic e
public dans  un pays  démocratique !

Jacques Vassieux



L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
financiers depuis tres longtemps.

Vous n'arretez pas de vous mettre à la voile ou à la vapeur selon
l'air du temps.

Voila ce que devrait dire les journalistes :
- alors que vous réclamiez un protectionnisme pour protéger l'emploi
en France, vous vous etes alignés subitement sur l'idée d'un
"protectionnisme européen" au meme titre que l'UMP, le PS, le Modem et
autres marionnettes de la haute finance. Tout en sachant pertinemment
que cela n'améliorera pas l'emploi en France qui restera concurrencé
par les pays de l'Est comme la Pologne ou la Roumanie ;

- vous vous plaignez de l'immigration magrébine, alors que vous etiez
les premiers à hurler comme des veaux "Algerie Francaise" selon les
souhaits et mots d'ordre des gros colons, apres avoir soutenu la
guerre d'Indochine selon les intérêts des financiers. Vous vous amusez
comme de vrais imbéciles de l'histoire malheureuse de la seconde
guerre mondial pour vous moquer du malheur des juifs et des vrais
résistants ;

- vous vous plaignez comme les autres clampins de l'ingérence de
Bruxelles, alors que vous vous bousculez avec vos collègues pour
recevoir l'argent des lobbyistes et les émoluments de députés
européens comme salaire de votre traîtrise ;

- vous prétendez avoir les solutions pour régler la crise économique
mais quand on regarde le détail de vos programmes on apprend tout sur
le déflationisme de type Laval que vous encouragez par la
défiscalisation sur les grandes fortunes, le gain de compétitivité su r
le dos des travailleurs, la haine de l'action syndicale et ouvriere,
l'exigence de réduction de la dépense publique en particulier au
niveau des services publics et de l'action social en direction des
plus défavorisés, ce qui est exactement la ligne politique de
Bruxelles et des banquiers allemands.

Toutes, oui toutes vos pleurnicheries font partie du show médiatico-
politique pour alimenter une serie de faux débats pour berner et
decevoir les citoyens.

Honte à vous patriotes de carnaval, la cinquième colonne du Reich !
Revenez avec vos faces d'hypocrites et de faux jetons nous parler de
la France, mais ne vous étonnez pas de recevoir des pierres !
LeLapin
Le #19464071
se fendait de cette prose :

On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
le 1er juin 2009

http://www.nationspresse.info/?pF012

Menteurs !

Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du servi


ce
public payée avec l'argent des contribuables français, a menti en dir


ect
et a censuré le «patriotisme économique» proposé par Marine Le


Pen et sa
dénonciation de la complicité des partis du système au Parlement
européen !

De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le Pen
avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les c


onditions
du direct».

Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front national
annonçait devant la situation économique dramatique que beaucoup de n


os
compatriotes subissent, devant le nombre de travailleurs pauvres de
notre pays, devant les nombreuses faillites et délocalisations
d'entreprises, et devant la situation catastrophique de la France,




qu'il
fallait mettre en place un «patriotisme économique» en faveur de no


s
entreprises nationales, cette proposition de bon sens n'était pas
diffusée, comme prévu, à l'antenne.  

Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la même
façon dans 97% des cas, les directives européennes.

Hé oui, mais c'était sans compter sur  les ciseaux des censeurs qui
allaient passer par là.

Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis d


u
système.

Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
simplement, ce que  Marine venait de déclarer dans son rôle de
candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans les
conditions du direct et donc de toutes les règles déontologiques en
vigueur. C'est véritablement inouï !

Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper sa


ns
raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le sens
souhaité par eux.

On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct et
sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée, coup


ée,
montée dans le sens qui convient au « journaliste ».

Et le tour de passe passe est joué.  Et que France 2 ne vienne pas no


us
dire que cette coupure a été justifiée par une question de « temp


s
d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les autres t


êtes
de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.

Entre  le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
mensonger, tente de se faire victime (lire  ici) alors qu'il est
agresseur  http://www.nationspresse.info/?pE956

et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui ne


lui
conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession qui devient
très préoccupante pour le respect de la démocratie.

J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2,


comme je le
fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En tout cas,
et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur indigne d'un




servic
e
public dans  un pays  démocratique !

Jacques Vassieux



L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
financiers depuis tres longtemps.

Vous n'arretez pas de vous mettre à la voile ou à la vapeur selon
l'air du temps.

Voila ce que devrait dire les journalistes :
- alors que vous réclamiez un protectionnisme pour protéger l'emploi
en France, vous vous etes alignés subitement sur l'idée d'un
"protectionnisme européen" au meme titre que l'UMP, le PS, le Modem et
autres marionnettes de la haute finance. Tout en sachant pertinemment
que cela n'améliorera pas l'emploi en France qui restera concurrencé
par les pays de l'Est comme la Pologne ou la Roumanie ;

- vous vous plaignez de l'immigration magrébine, alors que vous etiez
les premiers à hurler comme des veaux "Algerie Francaise" selon les
souhaits et mots d'ordre des gros colons, apres avoir soutenu la
guerre d'Indochine selon les intérêts des financiers. Vous vous amusez
comme de vrais imbéciles de l'histoire malheureuse de la seconde
guerre mondial pour vous moquer du malheur des juifs et des vrais
résistants ;

- vous vous plaignez comme les autres clampins de l'ingérence de
Bruxelles, alors que vous vous bousculez avec vos collègues pour
recevoir l'argent des lobbyistes et les émoluments de députés
européens comme salaire de votre traîtrise ;

- vous prétendez avoir les solutions pour régler la crise économique
mais quand on regarde le détail de vos programmes on apprend tout sur
le déflationisme de type Laval que vous encouragez par la
défiscalisation sur les grandes fortunes, le gain de compétitivité sur
le dos des travailleurs, la haine de l'action syndicale et ouvriere,
l'exigence de réduction de la dépense publique en particulier au
niveau des services publics et de l'action social en direction des
plus défavorisés, ce qui est exactement la ligne politique de
Bruxelles et des banquiers allemands.

Toutes, oui toutes vos pleurnicheries font partie du show médiatico-
politique pour alimenter une serie de faux débats pour berner et
decevoir les citoyens.

Honte à vous patriotes de carnaval, la cinquième colonne du Reich !
Revenez avec vos faces d'hypocrites et de faux jetons nous parler de
la France, mais ne vous étonnez pas de recevoir des pierres !



Pourquoi tu parles sérieusement à Raï ? Il ne sert normalement qu'à
s'amuser à la baballe !

--
LeLapin
philo.ra
Le #19464241

On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
> le 1er juin 2009
>
> http://www.nationspresse.info/?pF012
>
> Menteurs !
>
> Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du service
> public payée avec l'argent des contribuables français, a menti en direct
> et a censuré le «patriotisme économique» proposé par Marine Le Pen et sa
> dénonciation de la complicité des partis du système au Parlement
> européen !
>
> De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
> heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
> Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le Pen
> avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les conditions
> du direct».
>
> Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front national
> annonçait devant la situation économique dramatique que beaucoup de nos
> compatriotes subissent, devant le nombre de travailleurs pauvres de
> notre pays, devant les nombreuses faillites et délocalisations
> d'entreprises, et devant la situation catastrophique de la France, qu'il
> fallait mettre en place un «patriotisme économique» en faveur de nos
> entreprises nationales, cette proposition de bon sens n'était pas
> diffusée, comme prévu, à l'antenne.
>
> Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
> l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la même
> façon dans 97% des cas, les directives européennes.
>
> Hé oui, mais c'était sans compter sur les ciseaux des censeurs qui
> allaient passer par là.
>
> Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
> frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis du
> système.
>
> Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
> simplement, ce que Marine venait de déclarer dans son rôle de
> candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans les
> conditions du direct et donc de toutes les règles déontologiques en
> vigueur. C'est véritablement inouï !
>
> Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
> publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper sans
> raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le sens
> souhaité par eux.
>
> On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct et
> sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée, coupée,
> montée dans le sens qui convient au « journaliste ».
>
> Et le tour de passe passe est joué. Et que France 2 ne vienne pas nous
> dire que cette coupure a été justifiée par une question de « temps
> d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les autres têtes
> de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.
>
> Entre le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
> mensonger, tente de se faire victime (lire ici) alors qu'il est
> agresseur http://www.nationspresse.info/?pE956
>
> et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
> réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui ne lui
> conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession qui devient
> très préoccupante pour le respect de la démocratie.
>
> J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
> loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je le
> fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En tout cas,
> et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur indigne d'un service
> public dans un pays démocratique !
>
> Jacques Vassieux

L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
financiers depuis tres longtemps.



Baratin stupide qui n'a rien à voir avec le Front National dont il est
question.

Rien à voir avec la censure dont il est victime.

Renseignez-vous sur son programme, ça vous évitera de raconter des
idioties.
patriote
Le #19464511
On 1 juin, 19:50, (Philippe RAI) wrote:
> On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
> > le 1er juin 2009

> >http://www.nationspresse.info/?pF012

> > Menteurs !

> > Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du s ervice
> > public payée avec l'argent des contribuables français, a menti en direct
> > et a censuré le «patriotisme économique» proposé par Marine Le Pen et sa
> > dénonciation de la complicité des partis du système au Parlemen t
> > européen !

> > De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
> > heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
> > Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le P en
> > avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans l es conditions
> > du direct».

> > Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front nationa l
> > annonçait devant la situation économique dramatique que beaucoup de nos
> > compatriotes subissent, devant le nombre de travailleurs pauvres de
> > notre pays, devant les nombreuses faillites et délocalisations
> > d'entreprises, et devant la situation catastrophique de la France, qu 'il
> > fallait mettre en place un «patriotisme économique» en faveur d e nos
> > entreprises nationales, cette proposition de bon sens n'était pas
> > diffusée, comme prévu, à l'antenne.  

> > Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
> > l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la mêm e
> > façon dans 97% des cas, les directives européennes.

> > Hé oui, mais c'était sans compter sur  les ciseaux des censeurs qui
> > allaient passer par là.

> > Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
> > frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des part is du
> > système.

> > Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
> > simplement, ce que  Marine venait de déclarer dans son rôle de
> > candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans l es
> > conditions du direct et donc de toutes les règles déontologiques en
> > vigueur. C'est véritablement inouï !

> > Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
> > publique, se permettent de mentir impunément et décident de coupe r sans
> > raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le sens
> > souhaité par eux.

> > On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct et
> > sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée, co upée,
> > montée dans le sens qui convient au « journaliste ».

> > Et le tour de passe passe est joué.  Et que France 2 ne vienne pa s nous
> > dire que cette coupure a été justifiée par une question de « temps
> > d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les autre s têtes
> > de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.

> > Entre  le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
> > mensonger, tente de se faire victime (lire  ici) alors qu'il est
> > agresseur  http://www.nationspresse.info/?pE956

> > et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
> > réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui ne lui
> > conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession qui dev ient
> > très préoccupante pour le respect de la démocratie.

> > J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
> > loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je le
> > fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En tout c as,
> > et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur indigne d'un se rvice
> > public dans  un pays  démocratique !

> > Jacques Vassieux

> L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
> financiers depuis tres longtemps.

Baratin stupide qui n'a rien à voir avec le Front National dont il est
question.

Rien à voir avec la censure dont il est victime.

Renseignez-vous sur son programme, ça vous évitera de raconter des
idioties.



Vous me prenez peut-être pour un imbécile ? Croyez-vous que je ne
sache pas lire ou mieux que je puisse porter le moindre crédit à un
bout de papier qui n'engage a rien ?

Tout chez vous transpire la malhonnêteté... Mon conseil est de vous
reconvertir dans le commerce d'articles de farces et attrapes, nigaud !
philo.ra
Le #19464501

On 1 juin, 19:50, (Philippe RAI) wrote:
> > > On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
> > > le 1er juin 2009
>
> > >http://www.nationspresse.info/?pF012
>
> > > Menteurs !
>
> > > Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du service
> > > public payée avec l'argent des contribuables français, a menti en direct
> > > et a censuré le «patriotisme économique» proposé par Marine Le Pen et sa
> > > dénonciation de la complicité des partis du système au Parlement
> > > européen !
>
> > > De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
> > > heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
> > > Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le Pen
> > > avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les conditions
> > > du direct».
>
> > > Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front national
> > > annonçait devant la situation économique dramatique que beaucoup de nos
> > > compatriotes subissent, devant le nombre de travailleurs pauvres de
> > > notre pays, devant les nombreuses faillites et délocalisations
> > > d'entreprises, et devant la situation catastrophique de la France, qu'il
> > > fallait mettre en place un «patriotisme économique» en faveur de nos
> > > entreprises nationales, cette proposition de bon sens n'était pas
> > > diffusée, comme prévu, à l'antenne.
>
> > > Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
> > > l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la même
> > > façon dans 97% des cas, les directives européennes.
>
> > > Hé oui, mais c'était sans compter sur les ciseaux des censeurs qui
> > > allaient passer par là.
>
> > > Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
> > > frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis du
> > > système.
>
> > > Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
> > > simplement, ce que Marine venait de déclarer dans son rôle de
> > > candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans les
> > > conditions du direct et donc de toutes les règles déontologiques en
> > > vigueur. C'est véritablement inouï !
>
> > > Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
> > > publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper sans
> > > raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le sens
> > > souhaité par eux.
>
> > > On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct et
> > > sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée, coupée,
> > > montée dans le sens qui convient au « journaliste ».
>
> > > Et le tour de passe passe est joué. Et que France 2 ne vienne pas nous
> > > dire que cette coupure a été justifiée par une question de « temps
> > > d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les autres têtes
> > > de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.
>
> > > Entre le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
> > > mensonger, tente de se faire victime (lire ici) alors qu'il est
> > > agresseur http://www.nationspresse.info/?pE956
>
> > > et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
> > > réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui ne lui
> > > conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession qui devient
> > > très préoccupante pour le respect de la démocratie.
>
> > > J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
> > > loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je le
> > > fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En tout cas,
> > > et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur indigne d'un service
> > > public dans un pays démocratique !
>
> > > Jacques Vassieux
>
> > L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
> > financiers depuis tres longtemps.
>
> Baratin stupide qui n'a rien à voir avec le Front National dont il est
> question.
>
> Rien à voir avec la censure dont il est victime.
>
> Renseignez-vous sur son programme, ça vous évitera de raconter des
> idioties.

Vous me prenez peut-être pour un imbécile ? Croyez-vous que je ne
sache pas lire ou mieux que je puisse porter le moindre crédit à un
bout de papier qui n'engage a rien ?



Vous êtes en train de le prouver.

Tout chez vous transpire la malhonnêteté... Mon conseil est de vous
reconvertir dans le commerce d'articles de farces et attrapes, nigaud !



Cessez de jouer les idiots utiles en recopiant des conneries et faites
fonctionner votre cerveau.
Elephant Man
Le #19464651
Philippe RAI le 01.06.09 à 20h14 du côté de fr.rec.tv.programmes :

Cessez de jouer les idiots utiles en recopiant des conneries et faites
fonctionner votre cerveau.



Si vous pouviez faire fonctionner votre quoteuse ou votre machine à fu2 (ou
même oublier frtp), ça aiderait bien.
LeLapin
Le #19464871
Philippe RAI se fendait de cette prose :


On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
> le 1er juin 2009
>
> http://www.nationspresse.info/?pF012
>
> Menteurs !
>
> Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du
> service public payée avec l'argent des contribuables français, a
> menti en direct et a censuré le «patriotisme économique» proposé
> par Marine Le Pen et sa dénonciation de la complicité des partis du
> système au Parlement européen !
>
> De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
> heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
> Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le
> Pen avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les
> conditions du direct».
>
> Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front
> national annonçait devant la situation économique dramatique que
> beaucoup de nos compatriotes subissent, devant le nombre de
> travailleurs pauvres de notre pays, devant les nombreuses faillites
> et délocalisations d'entreprises, et devant la situation
> catastrophique de la France, qu'il fallait mettre en place un
> «patriotisme économique» en faveur de nos entreprises nationales,
> cette proposition de bon sens n'était pas diffusée, comme prévu, à
> l'antenne.
>
> Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
> l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la
> même façon dans 97% des cas, les directives européennes.
>
> Hé oui, mais c'était sans compter sur les ciseaux des censeurs qui
> allaient passer par là.
>
> Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
> frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis
> du système.
>
> Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
> simplement, ce que Marine venait de déclarer dans son rôle de
> candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans
> les conditions du direct et donc de toutes les règles
> déontologiques en vigueur. C'est véritablement inouï !
>
> Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
> publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper
> sans raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le
> sens souhaité par eux.
>
> On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct
> et sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée,
> coupée, montée dans le sens qui convient au « journaliste ».
>
> Et le tour de passe passe est joué. Et que France 2 ne vienne pas
> nous dire que cette coupure a été justifiée par une question de «
> temps d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les
> autres têtes de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.
>
> Entre le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
> mensonger, tente de se faire victime (lire ici) alors qu'il est
> agresseur http://www.nationspresse.info/?pE956
>
> et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
> réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui
> ne lui conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession
> qui devient très préoccupante pour le respect de la démocratie.
>
> J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
> loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je
> le fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En
> tout cas, et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur
> indigne d'un service public dans un pays démocratique !
>
> Jacques Vassieux

L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
financiers depuis tres longtemps.



Baratin stupide qui n'a rien à voir avec le Front National dont il est
question.

Rien à voir avec la censure dont il est victime.

Renseignez-vous sur son programme, ça vous évitera de raconter des
idioties.




Le programme du FN ? Vichy quoi.

--
LeLapin
philo.ra
Le #19466091
LeLapin
Philippe RAI se fendait de cette prose :

> >
>> On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
>> > le 1er juin 2009
>> >
>> > http://www.nationspresse.info/?pF012
>> >
>> > Menteurs !
>> >
>> > Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du
>> > service public payée avec l'argent des contribuables français, a
>> > menti en direct et a censuré le «patriotisme économique» proposé
>> > par Marine Le Pen et sa dénonciation de la complicité des partis du
>> > système au Parlement européen !
>> >
>> > De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
>> > heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
>> > Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le
>> > Pen avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les
>> > conditions du direct».
>> >
>> > Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front
>> > national annonçait devant la situation économique dramatique que
>> > beaucoup de nos compatriotes subissent, devant le nombre de
>> > travailleurs pauvres de notre pays, devant les nombreuses faillites
>> > et délocalisations d'entreprises, et devant la situation
>> > catastrophique de la France, qu'il fallait mettre en place un
>> > «patriotisme économique» en faveur de nos entreprises nationales,
>> > cette proposition de bon sens n'était pas diffusée, comme prévu, à
>> > l'antenne.
>> >
>> > Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
>> > l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la
>> > même façon dans 97% des cas, les directives européennes.
>> >
>> > Hé oui, mais c'était sans compter sur les ciseaux des censeurs qui
>> > allaient passer par là.
>> >
>> > Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
>> > frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis
>> > du système.
>> >
>> > Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
>> > simplement, ce que Marine venait de déclarer dans son rôle de
>> > candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans
>> > les conditions du direct et donc de toutes les règles
>> > déontologiques en vigueur. C'est véritablement inouï !
>> >
>> > Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
>> > publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper
>> > sans raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le
>> > sens souhaité par eux.
>> >
>> > On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct
>> > et sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée,
>> > coupée, montée dans le sens qui convient au « journaliste ».
>> >
>> > Et le tour de passe passe est joué. Et que France 2 ne vienne pas
>> > nous dire que cette coupure a été justifiée par une question de «
>> > temps d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les
>> > autres têtes de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.
>> >
>> > Entre le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
>> > mensonger, tente de se faire victime (lire ici) alors qu'il est
>> > agresseur http://www.nationspresse.info/?pE956
>> >
>> > et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
>> > réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui
>> > ne lui conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession
>> > qui devient très préoccupante pour le respect de la démocratie.
>> >
>> > J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
>> > loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je
>> > le fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En
>> > tout cas, et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur
>> > indigne d'un service public dans un pays démocratique !
>> >
>> > Jacques Vassieux
>>
>> L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
>> financiers depuis tres longtemps.
>
> Baratin stupide qui n'a rien à voir avec le Front National dont il est
> question.
>
> Rien à voir avec la censure dont il est victime.
>
> Renseignez-vous sur son programme, ça vous évitera de raconter des
> idioties.
>



Le programme du FN ? Vichy quoi.



Encore un idiot utile qui vient nous déverser ses saloperies !

Parce qu'aujourd'hui à la télé ce n'est pas le FN qui censure, ce sont
ses adversaires.

Ce sont eux qui bafouent la démocratie. Et vous qui essayez de faire
diversion avec Vichy d'il y a 65 ans, vous faites vraiment minable.
xyzt
Le #19466081
On Mon, 1 Jun 2009 22:37:20 +0200, (Philippe
RAI) wrote:

LeLapin
Philippe RAI se fendait de cette prose :

> >
>> On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
>> > le 1er juin 2009
>> >
>> > http://www.nationspresse.info/?pF012
>> >
>> > Menteurs !
>> >
>> > Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du
>> > service public payée avec l'argent des contribuables français, a
>> > menti en direct et a censuré le «patriotisme économique» proposé
>> > par Marine Le Pen et sa dénonciation de la complicité des partis du
>> > système au Parlement européen !
>> >
>> > De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
>> > heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
>> > Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le
>> > Pen avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les
>> > conditions du direct».
>> >
>> > Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front
>> > national annonçait devant la situation économique dramatique que
>> > beaucoup de nos compatriotes subissent, devant le nombre de
>> > travailleurs pauvres de notre pays, devant les nombreuses faillites
>> > et délocalisations d'entreprises, et devant la situation
>> > catastrophique de la France, qu'il fallait mettre en place un
>> > «patriotisme économique» en faveur de nos entreprises nationales,
>> > cette proposition de bon sens n'était pas diffusée, comme prévu, à
>> > l'antenne.
>> >
>> > Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
>> > l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la
>> > même façon dans 97% des cas, les directives européennes.
>> >
>> > Hé oui, mais c'était sans compter sur les ciseaux des censeurs qui
>> > allaient passer par là.
>> >
>> > Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
>> > frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis
>> > du système.
>> >
>> > Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
>> > simplement, ce que Marine venait de déclarer dans son rôle de
>> > candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans
>> > les conditions du direct et donc de toutes les règles
>> > déontologiques en vigueur. C'est véritablement inouï !
>> >
>> > Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
>> > publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper
>> > sans raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le
>> > sens souhaité par eux.
>> >
>> > On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct
>> > et sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée,
>> > coupée, montée dans le sens qui convient au « journaliste ».
>> >
>> > Et le tour de passe passe est joué. Et que France 2 ne vienne pas
>> > nous dire que cette coupure a été justifiée par une question de «
>> > temps d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les
>> > autres têtes de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.
>> >
>> > Entre le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
>> > mensonger, tente de se faire victime (lire ici) alors qu'il est
>> > agresseur http://www.nationspresse.info/?pE956
>> >
>> > et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
>> > réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui
>> > ne lui conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession
>> > qui devient très préoccupante pour le respect de la démocratie.
>> >
>> > J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
>> > loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je
>> > le fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En
>> > tout cas, et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur
>> > indigne d'un service public dans un pays démocratique !
>> >
>> > Jacques Vassieux
>>
>> L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
>> financiers depuis tres longtemps.
>
> Baratin stupide qui n'a rien à voir avec le Front National dont il est
> question.
>
> Rien à voir avec la censure dont il est victime.
>
> Renseignez-vous sur son programme, ça vous évitera de raconter des
> idioties.
>



Le programme du FN ? Vichy quoi.



Encore un idiot utile qui vient nous déverser ses saloperies !

Parce qu'aujourd'hui à la télé ce n'est pas le FN qui censure, ce sont
ses adversaires.

Ce sont eux qui bafouent la démocratie. Et vous qui essayez de faire
diversion avec Vichy d'il y a 65 ans, vous faites vraiment minable.






Vous n'êtes que de tristes fachos encore plus fachos que notre système
actuel, c'est dire...

Lisez autre chose que Mein KAmpf et les révisionistes, et apprenez
l'ouverture d'esprit.
philo.ra
Le #19466241
xyzt
On Mon, 1 Jun 2009 22:37:20 +0200, (Philippe
RAI) wrote:

>LeLapin >
>> Philippe RAI se fendait de cette prose :
>>
>> > >> >
>> >> On 1 juin, 13:21, (Philippe RAI) wrote:
>> >> > le 1er juin 2009
>> >> >
>> >> > http://www.nationspresse.info/?pF012
>> >> >
>> >> > Menteurs !
>> >> >
>> >> > Ce dimanche soir, France 2, chaîne de télévision nationale du
>> >> > service public payée avec l'argent des contribuables français, a
>> >> > menti en direct et a censuré le «patriotisme économique» proposé
>> >> > par Marine Le Pen et sa dénonciation de la complicité des partis du
>> >> > système au Parlement européen !
>> >> >
>> >> > De plus en plus fort. Marie Drucker, présentatrice du journal de 20
>> >> > heures, nous a annoncé ce soir à l'issue de l'intervention de la
>> >> > Vice-Présidente du Front National, que la prestation de Marine Le
>> >> > Pen avait été enregistrée un peu avant l'émission et ce «dans les
>> >> > conditions du direct».
>> >> >
>> >> > Or il en est rien ! En effet, alors que la candidate du Front
>> >> > national annonçait devant la situation économique dramatique que
>> >> > beaucoup de nos compatriotes subissent, devant le nombre de
>> >> > travailleurs pauvres de notre pays, devant les nombreuses faillites
>> >> > et délocalisations d'entreprises, et devant la situation
>> >> > catastrophique de la France, qu'il fallait mettre en place un
>> >> > «patriotisme économique» en faveur de nos entreprises nationales,
>> >> > cette proposition de bon sens n'était pas diffusée, comme prévu, à
>> >> > l'antenne.
>> >> >
>> >> > Mais ce n'est pas tout. Marine Le Pen avait aussi rappelé dans
>> >> > l'enregistrement que les partis institutionnels, votaient de la
>> >> > même façon dans 97% des cas, les directives européennes.
>> >> >
>> >> > Hé oui, mais c'était sans compter sur les ciseaux des censeurs qui
>> >> > allaient passer par là.
>> >> >
>> >> > Et ainsi vous n'avez pas entendu ni la proposition de la candidate
>> >> > frontiste, ni la dénonciation de la complicité effective des partis
>> >> > du système.
>> >> >
>> >> > Et pour cause, la rédaction de France 2 a censuré purement et
>> >> > simplement, ce que Marine venait de déclarer dans son rôle de
>> >> > candidate, et ce en dépit de l'assurance de l'enregistrement dans
>> >> > les conditions du direct et donc de toutes les règles
>> >> > déontologiques en vigueur. C'est véritablement inouï !
>> >> >
>> >> > Ainsi donc, aujourd'hui , certains journalistes, de la télévision
>> >> > publique, se permettent de mentir impunément et décident de couper
>> >> > sans raison objective, les interventions qui n'iraient pas dans le
>> >> > sens souhaité par eux.
>> >> >
>> >> > On assure à l'intervenant que ce sera dans les conditions du direct
>> >> > et sitôt enregistrée, la prestation de l'invité est triturée,
>> >> > coupée, montée dans le sens qui convient au « journaliste ».
>> >> >
>> >> > Et le tour de passe passe est joué. Et que France 2 ne vienne pas
>> >> > nous dire que cette coupure a été justifiée par une question de «
>> >> > temps d'antenne ». Marine Le Pen a utilisé 2 minutes 45 alors les
>> >> > autres têtes de listes ont eux usé de 3 minutes et 55 secondes.
>> >> >
>> >> > Entre le journal La Voix du Nord qui ce matin, dans un article
>> >> > mensonger, tente de se faire victime (lire ici) alors qu'il est
>> >> > agresseur http://www.nationspresse.info/?pE956
>> >> >
>> >> > et France 2 qui nous explique que l'interview de Marine le Pen est
>> >> > réalisée dans les conditions du direct mais coupe les phrases qui
>> >> > ne lui conviennent pas, on assiste à une dérive de la profession
>> >> > qui devient très préoccupante pour le respect de la démocratie.
>> >> >
>> >> > J'invite donc les lecteurs de NP Info et les Français attachés à la
>> >> > loyauté et à la vérité, à dire à la rédaction de France 2, comme je
>> >> > le fais ici, que leur méthode est tout simplement honteuse ! En
>> >> > tout cas, et pour le moins, que c'est une méthode de tricheur
>> >> > indigne d'un service public dans un pays démocratique !
>> >> >
>> >> > Jacques Vassieux
>> >>
>> >> L'extreme-droite est au service de la Banque de France et des
>> >> financiers depuis tres longtemps.
>> >
>> > Baratin stupide qui n'a rien à voir avec le Front National dont il est
>> > question.
>> >
>> > Rien à voir avec la censure dont il est victime.
>> >
>> > Renseignez-vous sur son programme, ça vous évitera de raconter des
>> > idioties.
>> >
>
>> Le programme du FN ? Vichy quoi.
>
>Encore un idiot utile qui vient nous déverser ses saloperies !
>
>Parce qu'aujourd'hui à la télé ce n'est pas le FN qui censure, ce sont
>ses adversaires.
>
>Ce sont eux qui bafouent la démocratie. Et vous qui essayez de faire
>diversion avec Vichy d'il y a 65 ans, vous faites vraiment minable.



Vous n'êtes que de tristes fachos encore plus fachos que notre système
actuel, c'est dire...

Lisez autre chose que Mein KAmpf et les révisionistes, et apprenez
l'ouverture d'esprit.



Et allez donc, encore un idiot utile qui vient nous déverser ses
mensonges et sa haine espérant encore faire diversion.

L'ouverture d'esprit ne consiste pas à gober vos mensonges.

Rien à foutre de votre livre de chevet MK ni des révisionnistes, on est
en 2009, et c'est la politique de 2009 avec les censeurs de 2009 qui ne
sont pas au FN mais à France 2 qui m'intéressent.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme