Quand on est con, on est con...

Le
Molotov
Quand on est con on est con
Sacré Brassens, il serait toujours vivant il écrirait une nouvelle
chanson, un truc du genre : "Quand on est Free-roquet, on est Free
roquet'

Une juge d'instruction force un journaleux à venir fissa dans son bureau
pour s'expliquer comme la loi le lui commande et certain hurlent à la
mort de la liberté de la presse Comme si se conformer à la loi
n'entrait pas dans les obligations de certains du seul fait qu'il
détiennent une carte de presse Passons, on a vu pire et surtout plus
ridicule.

Non, le top c'est de voir le lâcher de Free-roquet qui s'abat sur ce
forum pour défendre la veuve, l'orphelin et un certain Xavier, dont je
tairai le nom patronymique ainsi que le nom de la société dont il est
l'actionnaire majoritaire, pure charité chrétienne de ma part

Que le gars Xav ai un passé hilarant, tout le monde le sait, qu'il soit
aussi couillon que ses clients qui signent leurs contrats sans lire les
CGV, ça aussi on le sait. Alors pourquoi remettre sur le tapis des
histoires qui nous ont bien fait marrer à une certaine époque mais qui
deviennent franchement lourdingues en ce moment.

Donc, très cher Jilou, Aribaud, Agrippa, FILG et autres, s'il vous
plait, allez donc philosopher doctement sur un forum privé de la
nébuleuse Free, ça nous fera des vacances et vous éviterez de passer,
encore une fois, pour une bandes de lèche-bottes aux ordres

D'un autre coté, si ça vous plait
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jil S
Le #18007271
Molotov a écrit :
Quand on est con on est con...
Sacré Brassens, il serait toujours vivant il écrirait une nouvelle chanson,
un truc du genre : "Quand on est Free-roquet, on est Free roquet...'

Une juge d'instruction force un journaleux à venir fissa dans son bureau pour
s'expliquer comme la loi le lui commande et certain hurlent à la mort de la
liberté de la presse... Comme si se conformer à la loi n'entrait pas dans les
obligations de certains du seul fait qu'il détiennent une carte de presse...
Passons, on a vu pire et surtout plus ridicule.



justement, ne passons pas, c'est le sujet des fils et des articles
actuels

zip le baratin façon rengaine



D'un autre coté, si ça vous plait...



ben pourquoi relancer un fil alors, si tu ne fais pâs partie de
ceux-là?

pour te faire remarquer encore? c'est un peu raté
Albert ARIBAUD
Le #18007371
Le Sun, 30 Nov 2008 19:59:22 +0100, Molotov a écrit :

Quand on est con on est con...
Sacré Brassens, il serait toujours vivant il écrirait une nouvelle
chanson, un truc du genre : "Quand on est Free-roquet, on est Free
roquet...'



Brassens n'aurait pas supporté les encagoulés avant tout.

Une juge d'instruction force un journaleux à venir fissa dans son bureau
pour s'expliquer comme la loi le lui commande et certain hurlent à la
mort de la liberté de la presse... Comme si se conformer à la loi
n'entrait pas dans les obligations de certains du seul fait qu'il
détiennent une carte de presse... Passons, on a vu pire et surtout plus
ridicule.



Tu glisses un peu vite sur les événements.

Non, le top c'est de voir le lâcher de Free-roquet



Le lâcher, ça a été celui des anti-Niel. Même pas des anti-Free, des anti-
Niel. Le reste n'est que bavassage.

tentatives pour attribuer à Niel ce qu'a subi De Filippis.

qui s'abat sur ce
forum pour défendre la veuve, l'orphelin et un certain Xavier, dont je
tairai le nom patronymique ainsi que le nom de la société dont il est
l'actionnaire majoritaire, pure charité chrétienne de ma part...



Tu as une lecture sélective.

Que le gars Xav ai un passé hilarant, tout le monde le sait, qu'il soit
aussi couillon que ses clients qui signent leurs contrats sans lire les
CGV, ça aussi on le sait. Alors pourquoi remettre sur le tapis des
histoires qui nous ont bien fait marrer à une certaine époque mais qui
deviennent franchement lourdingues en ce moment.



Cela il faut le demander à ceux qui ont impliqué Niel dans cette
histoire. Curieusement, tu t'abstiens de leur demander leurs motifs.

Donc, très cher Jilou, Aribaud, Agrippa, FILG et autres, s'il vous
plait, allez donc philosopher doctement sur un forum privé



Je causerai où je veux quand je veux.

de la
nébuleuse Free, ça nous fera des vacances et vous éviterez de passer,
encore une fois, pour une bandes de lèche-bottes aux ordres



Tu espères vraiment réussir à ce que personne ne te mette plus le nez
dans tes âneries ?

D'un autre coté, si ça vous plait...



De rectifier les conneries partisanes ? Oui.

Amicalement,
--
Albert.
Saladin
Le #18007561
Albert ARIBAUD a pensé très fort :
Le Sun, 30 Nov 2008 19:59:22 +0100, Molotov a écrit :

Quand on est con on est con...
Sacré Brassens, il serait toujours vivant il écrirait une nouvelle
chanson, un truc du genre : "Quand on est Free-roquet, on est Free
roquet...'



Brassens n'aurait pas supporté les encagoulés avant tout.



Elle me fait toujours autant sourire celle là...

Faut-il poster sous un nom (qui n'atteste en rien de la véritable
identité du posteur) pour être crédible?

Truman Capote, Georges Courteline, Marguerite Duras, Molière, George
Sand, Voltaire, Marguerite Yourcenar...

Qu'elle est longue la liste des "encagoulés" que Brassens respectait
sans doute énormément...
Molotov
Le #18007551
Jil S a écrit :
Molotov a écrit :
Quand on est con on est con...
Sacré Brassens, il serait toujours vivant il écrirait une nouvelle
chanson, un truc du genre : "Quand on est Free-roquet, on est Free
roquet...'

Une juge d'instruction force un journaleux à venir fissa dans son
bureau pour s'expliquer comme la loi le lui commande et certain
hurlent à la mort de la liberté de la presse... Comme si se conformer
à la loi n'entrait pas dans les obligations de certains du seul fait
qu'il détiennent une carte de presse... Passons, on a vu pire et
surtout plus ridicule.



justement, ne passons pas, c'est le sujet des fils et des articles actuels




Non, le top c'est de voir le lâcher de Free-roquet qui s'abat sur ce
forum pour défendre la veuve, l'orphelin et un certain Xavier, dont je
tairai le nom patronymique ainsi que le nom de la société dont il est
l'actionnaire majoritaire, pure charité chrétienne de ma part...

Que le gars Xav ai un passé hilarant, tout le monde le sait, qu'il soit
aussi couillon que ses clients qui signent leurs contrats sans lire les
CGV, ça aussi on le sait. Alors pourquoi remettre sur le tapis des
histoires qui nous ont bien fait marrer à une certaine époque mais qui
deviennent franchement lourdingues en ce moment.

Donc, très cher Jilou, Aribaud, Agrippa, FILG et autres, s'il vous
plait, allez donc philosopher doctement sur un forum privé de la
nébuleuse Free, ça nous fera des vacances et vous éviterez de passer,
encore une fois, pour une bandes de lèche-bottes aux ordres

D'un autre coté, si ça vous plait...


C'est marrant... il manquait tout ça.
Une erreur de copier-coller sans doute ?


zip le baratin façon rengaine



D'un autre coté, si ça vous plait...



ben pourquoi relancer un fil alors, si tu ne fais pâs partie de ceux-là?

pour te faire remarquer encore? c'est un peu raté




Albert ARIBAUD
Le #18007701
Le Sun, 30 Nov 2008 20:32:52 +0100, Saladin a écrit :

Albert ARIBAUD a pensé très fort :
Le Sun, 30 Nov 2008 19:59:22 +0100, Molotov a écrit :

Quand on est con on est con...
Sacré Brassens, il serait toujours vivant il écrirait une nouvelle
chanson, un truc du genre : "Quand on est Free-roquet, on est Free
roquet...'



Brassens n'aurait pas supporté les encagoulés avant tout.



Elle me fait toujours autant sourire celle là...

Faut-il poster sous un nom (qui n'atteste en rien de la véritable
identité du posteur) pour être crédible?



Non, et Petit Poucet par exemple porte un pseudo sans porter de cagoule.

Truman Capote, Georges Courteline, Marguerite Duras, Molière, George
Sand, Voltaire, Marguerite Yourcenar...



Aucun n'était une cagoule.

Qu'elle est longue la liste des "encagoulés" que Brassens respectait
sans doute énormément...



Bonjour, Saladin.

Amicalement,
--
Albert.
Saladin
Le #18008271
Albert ARIBAUD a présenté l'énoncé suivant :
Le Sun, 30 Nov 2008 20:32:52 +0100, Saladin a écrit :

Albert ARIBAUD a pensé très fort :
Le Sun, 30 Nov 2008 19:59:22 +0100, Molotov a écrit :
Brassens n'aurait pas supporté les encagoulés avant tout.


Elle me fait toujours autant sourire celle là...
Truman Capote, Georges Courteline, Marguerite Duras, Molière, George
Sand, Voltaire, Marguerite Yourcenar...


Aucun n'était une cagoule.



En même temps, je le comprends, la diffamation est dégainée plus
facilement que le colt d'un cow boy dans un western.

Et plus rapidement que la résolution de certains problèmes.

Saladin, qui reboote sa Freebox HD plusieurs fois par jour pour
récupérer tantôt la TNT, tantôt CanalSat.
Albert ARIBAUD
Le #18008281
Le Sun, 30 Nov 2008 21:55:29 +0100, Saladin a écrit :

Albert ARIBAUD a présenté l'énoncé suivant :
Le Sun, 30 Nov 2008 20:32:52 +0100, Saladin a écrit :

Albert ARIBAUD a pensé très fort :
Le Sun, 30 Nov 2008 19:59:22 +0100, Molotov a écrit : Brassens
n'aurait pas supporté les encagoulés avant tout.


Elle me fait toujours autant sourire celle là... Truman Capote,
Georges Courteline, Marguerite Duras, Molière, George Sand, Voltaire,
Marguerite Yourcenar...


Aucun n'était une cagoule.



En même temps, je le comprends, la diffamation est dégainée plus
facilement que le colt d'un cow boy dans un western.



Oui, la diffamation est souvent dégainée par des encagoulés.

Ah, tu voulais dire "la plainte en diffamation" ? Pardon, je me serai
mépris, et puis on voit tellement plus de diffamations encagoulées
dégainées qu'on ne voit de plaintes, tu sais.

Et plus rapidement que la résolution de certains problèmes.

Saladin, qui reboote sa Freebox HD plusieurs fois par jour pour
récupérer tantôt la TNT, tantôt CanalSat.



Mais qui ne se permettrait pas de laisser ses sentiments personnels
d'abonné l'entraîner à juger partialement un individu qui, pour être
professionnellement lié à Free, n'est pour rien personnellement avec ces
déboires de freebox, n'est-ce pas ?

Amicalement,
--
Albert.
Jil S
Le #18009341
Dans son message précédent, Molotov a écrit :
Quand on est con on est con...



tous devenus fous, plutôt:

LE JOURNALISME D'INVESTIGATION EN DANGER?

Martine Aubry, qui a pris les rênes du Parti socialiste cette semaine,
a demandé à Nicolas Sarkozy que "la lumière soit faite dans les plus
brefs délais sur cette affaire qui constitue manifestement une grave
atteinte à la liberté de la presse et aux libertés individuelles".

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a dénoncé la "démesure avec
laquelle sont désormais instruits certains délits de presse" et y voit
une "manoeuvre de plus" pour "intimider" les journalistes.

"Une intimidation de plus, une intimidation de trop", s'élève également
l'Union syndicale des journalistes CFDT.

"Cette interpellation vient s'ajouter à la tentative de perquisition
dans les locaux du Canard Enchaîné, à la très contestée loi sur le
secret des sources d'information des journalistes, ou encore aux dix
procédures en diffamation récemment engagées par les dirigeants du
groupe Caisse d'Epargne contre le site internet d'informations
Médiapart", rappelle le syndicat.

Pour Reporters sans Frontières, "traiter un journaliste comme un
criminel et recourir à des procédés tels que la fouille au corps est
non seulement choquant, mais aussi indigne de la justice française".


source:
http://fr.news.yahoo.com/4/20081130/tts-france-presse-liberation-ca02f96.html

il me tarde de lire ce qu'en dira le Canard lol

--
Coût estimé d'une reconduite à la frontière : 20.970 euros par personne
reconduite.
maitre-eolas.fr
nanart
Le #18009631
Molotov a écrit :
Quand on est con on est con...
Sacré Brassens, il serait toujours vivant il écrirait une nouvelle
chanson, un truc du genre :



gare aux gori-i-i-i-illeux ;-p

--
Nan'Art
Albert ARIBAUD
Le #18010101
Le Sun, 30 Nov 2008 23:02:39 +0100, Guillaume a écrit :

Albert ARIBAUD a écrit :

Mais qui ne se permettrait pas de laisser ses sentiments personnels
d'abonné l'entraîner à juger partialement un individu qui, pour être
professionnellement lié à Free, n'est pour rien personnellement avec
ces déboires de freebox, n'est-ce pas ?

Amicalement,



Ca je crois que ce n'est pas gagné... Si Vittorio de Filippis est
responsable des propos tenus par un internaute sur le site de Libé, le
sieur X. Niel est certainement responsable de ce que sa société ne lui
fourni pas le service attendu.



Oui, à titre professionnel, comme je l'ai dit. Et donc, criticable à cet
égard à ce titre. Mais pas à titre personnel.

Mais surtout, on pourrait bientôt voir des plaintes nominatives à
l'encontre de ce Mr Niel, de la part des maisons de disques et autres
maisons de cinéma.



Au titre de quel article de loi la personne physique serait-elle
inquiétée en lieu et place de la personne morale ?

Car s'il faut rechercher la responsabilité de l'éditeur, il faudra aussi
aller chercher celle du fournisseur d'accès internet dont le client aura
commis un acte délictueux (téléchargement de contenus dont il ne détient
pas les droits, propos diffamatoires, etc ...).



La loi dite LCEN, précisément, définit un statut d'hébergeur qui garantit
à celui qui en relève de ne pas se voir rendu responsable dès lors que
notifié dans les formes il a pris promptement les mesure adéquates. Donc
non, le FAI s'il n'est qu'hébergeur ne sera pas inquiété pour autant
qu'il donne les suites adéquates aux plaintes LCEN.

C'est bien sûr une autre question s'il est éditeur, et l'appréciation de
la justice à ce sujet est encore fluctuante, voir l'affaire Fuzz, mais il
semble se dessiner, et c'est assez logique, une distinction simple fondée
sur l'origine du choix éditorial d'espèce : si la décision de publier un
contenu est faite par un utilisateur, alors le service agit en hébergeur
quand bien même ce service fournit par exemple des rubrriques ou un cadre
de présentation agrémenté de pubs de son cru.

Amicalement,
--
Albert.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme