Question bête

Le
Robert
Bonjour,
Voila j'ai un Nikon D40 donc je enregister en format .nef, aprés
retouches pour conserver l'image qquel format est préconisé ??
jpeg,tiff,png.
Merci d'avance pour vos réponses.

--
Cordialement.
Robert
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
John Kelly
Le #1813501
Robert wrote:
Bonjour,
Voila j'ai un Nikon D40 donc je enregister en format .nef, aprés
retouches pour conserver l'image qquel format est préconisé ??
jpeg,tiff,png....
Merci d'avance pour vos réponses.


Hello,

voir ici par exemple pour quelques explications
http://www.freelance2hire.com/questions/3d/format_image_psd_tif_jpeg_gif.php

Charles VASSALLO
Le #1813500
Robert wrote:
Voila j'ai un Nikon D40 donc je enregister en format .nef, aprés
retouches pour conserver l'image qquel format est préconisé ??
jpeg,tiff,png....
Merci d'avance pour vos réponses.


Si tu as enregistré tes différentes interventions dans des calques et
que tu souhaites conserver la trace de ces interventions, par exemple
pour revenir dessus après un temps de réflextion, il faut enregistrer
dans le format spécifique de ton application (psd si c'est Photoshop).

Si tu veux simplement archiver ton image finale toute aplatie, jpeg (en
qualité maximum) ira très bien.

Ne bazarde jamais ton raw d'origine, c'est comme le négatif des siècles
derniers.

Tu peux oublier le reste, sauf si quelqu'un (un imprimeur, par exemple)
te demande un autre format, auquel cas il sera souvent plus simple de
faire la conversion pour le satisfaire, sans chercher à discuter davantage.

Charles

Max
Le #1813492
"Charles VASSALLO" message de news:46892572$0$25923$
Robert wrote:
Voila j'ai un Nikon D40 donc je enregister en format .nef, aprés
retouches pour conserver l'image qquel format est préconisé ??
jpeg,tiff,png....
Merci d'avance pour vos réponses.


Si tu as enregistré tes différentes interventions dans des calques et
que tu souhaites conserver la trace de ces interventions, par exemple
pour revenir dessus après un temps de réflextion, il faut enregistrer
dans le format spécifique de ton application (psd si c'est Photoshop).

Si tu veux simplement archiver ton image finale toute aplatie, jpeg (en
qualité maximum) ira très bien.

Ne bazarde jamais ton raw d'origine, c'est comme le négatif des siècles
derniers.

Tu peux oublier le reste, sauf si quelqu'un (un imprimeur, par exemple)
te demande un autre format, auquel cas il sera souvent plus simple de
faire la conversion pour le satisfaire, sans chercher à discuter
davantage.



D'autant que l'imprimeur est toujours un peu inquiet quand il doit recevoir
des images d'un non-professionnel. Combien de fois ai-je reçu des images en
640/480 pour en tirer des pleines pages sur un prospectus ! «Mais m'sieur,
c'est très bien sur mon écran...» ;-)
Pour le stockage des images qui ont été modifiées, j'utilise PSD s'il y a
des calques, sinon TIF-LZW. Pour les photos en RAW ou NEF d'origine, bien
sûr je conserve ce format.
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


JPW
Le #1813488
"Robert"
Bonjour,
Voila j'ai un Nikon D40 donc je enregister en format .nef, aprés retouches
pour conserver l'image qquel format est préconisé ?? jpeg,tiff,png....
Merci d'avance pour vos réponses.


moi je conserve :

1°) le format original (nef ou jpeg selon le cas )

2°) le format définitif qui va me servir à tirer ou imprimer
il peut y en avoir plusieurs différents selon les agrandissement s faits
c'est toujours du jpeg

3°) un format intermédiaire pour des photos compliqués avec des calques
multiples
des détourages etc.... je les conserve dans le format du logiciel qui a
servi à ces manipulation c'est à dire photoshop

mais ce 3ème cas concerne moins de 0,1 % de mes photos

jpw

Ricco
Le #1813480
Max wrote:

D'autant que l'imprimeur est toujours un peu inquiet quand il doit
recevoir des images d'un non-professionnel.


comme la seule chse qu il ait à peu pres comprise c'est que ca doit etre a
300 Dpi parce qu on ne sait jamais....
touilleurs d'encres grasses offset, c'est tout, comme les photograveurs ont
disparu avec le numerique il reste les conducteurs offset quatre couleurs,
ils sont devenu photograveur d'un seul coup, comme par magie
c'est vrai qu il y en a des bons, mais ce n'est pas le cas general à mon
avis
--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr

Max
Le #1813454
"Ricco" de news:f6bhoj$7mb$
Max wrote:

D'autant que l'imprimeur est toujours un peu inquiet quand il doit
recevoir des images d'un non-professionnel.


comme la seule chse qu il ait à peu pres comprise c'est que ca doit etre a
300 Dpi parce qu on ne sait jamais....
touilleurs d'encres grasses offset, c'est tout, comme les photograveurs
ont

disparu avec le numerique il reste les conducteurs offset quatre couleurs,
ils sont devenu photograveur d'un seul coup, comme par magie
c'est vrai qu il y en a des bons, mais ce n'est pas le cas general à mon
avis



Il reste des artisans imprimeurs qui sont tour à tour, paoistes, balayeurs,
conducteurs offset, comptables, relation publiques, papetiers, etc.
L'immense majorité des documents imprimés le sont par les procédés
classiques, offset, hélio, et même encore typographie, oui !
Non, l'histoire des "300 dpi", ce n'est pas parce "qu'on ne sait jamais",
c'est tout simplement que l'expérience a prouvé que c'est la bonne
résolution pour imprimer correctement avec une trame de 150. Et puis, 300
dpi à telle dimension, cela va sans dire. Pour certaines presses d'ailleurs,
journal ou hebdomadiare, 180 dpi est bien suffisant...
Ici nous sommes sur un news group consacré photo numérique et je pense que
la très grande majorité des contributeurs savent parfaitement ce que pixel
veut dire. Mais combien d'utilisateur d'APN l'ignore totalement et quand
j'évoque les affres de l'imprimeur (je ne parle pas du manoeuvre
presse-bouton), c'est quand il est en "affaire" avec l'un d'eux !
Bien cordialement,
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Ricco
Le #1813444
Max wrote:



Il reste des artisans imprimeurs qui sont tour à tour, paoistes,
balayeurs, conducteurs offset, comptables, relation publiques,
papetiers, etc. L'immense majorité des documents imprimés le sont par
les procédés classiques, offset, hélio, et même encore typographie,
oui !


je sais ce qu 'est être artisan, on a de multiples casquettes,



Non, l'histoire des "300 dpi", ce n'est pas parce "qu'on ne sait
jamais", c'est tout simplement que l'expérience a prouvé que c'est la
bonne résolution pour imprimer correctement avec une trame de 150. Et
puis, 300 dpi à telle dimension, cela va sans dire. Pour certaines
presses d'ailleurs, journal ou hebdomadiare, 180 dpi est bien
suffisant...


toujours d'accord

Ici nous sommes sur un news group consacré photo numérique et je
pense que la très grande majorité des contributeurs savent
parfaitement ce que pixel veut dire.


- justement, pas forcément, et des gens qui font imprimer , c'est rare chez
les amateurs, quand même


Mais combien d'utilisateur d'APN
l'ignore totalement et quand j'évoque les affres de l'imprimeur (je
ne parle pas du manoeuvre presse-bouton), c'est quand il est en
"affaire" avec l'un d'eux !
Bien cordialement,


- de toutes façons, imprimer même chez soi, chez un photographe ou un
imprimeur est devenu un parcours du combattant, c'est sûr que depuis la
disparition du métier de photograveur, les choses ne se sont pas
simplifiées, tout le monde croit tout métier, j'ai vu des gens me dire qu
ils allaient acheter photoshop parce que je leur demandait trente euros pour
remplacer un personnage et recréer un fond, ce qui me semble très modeste
par rapport au travail; alors se prendre pour un grand manitou de
l'imprimerie ne me semble pas étonnant parce qu on a un APN et un ordi
C'est étonnant cette propension aujoud hui de voir beaucoup de gens huit
mieux les divers métiers de autres que le spécialiste lui même, en tout cas
ça me semble assez général. :=)

--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr

Max
Le #1813433
"Ricco" de news:f6d8fe$9oc$

- de toutes façons, imprimer même chez soi, chez un photographe ou un
imprimeur est devenu un parcours du combattant, c'est sûr que depuis la
disparition du métier de photograveur, les choses ne se sont pas
simplifiées, tout le monde croit tout métier, j'ai vu des gens me dire qu
ils allaient acheter photoshop parce que je leur demandait trente euros
pour

remplacer un personnage et recréer un fond, ce qui me semble très modeste
par rapport au travail; alors se prendre pour un grand manitou de
l'imprimerie ne me semble pas étonnant parce qu on a un APN et un ordi
C'est étonnant cette propension aujoud hui de voir beaucoup de gens huit
mieux les divers métiers de autres que le spécialiste lui même, en tout
cas

ça me semble assez général. :=)


Nous sommes bien d'accord !
Imprimer sur une presse offset, avec l'opération incontournable du flashage
et la préparation des plaques, n'a aucun rapport avec l'impression numérique
directe sur une imprimante ou une presse numérique. Détermination des trames
et de leur orientation, séparation des couleurs, pantones, dorure à chaud,
repérage, engraissement du point, bords perdus, traits de coupe, vernis,
etc.
La hantise de mon fiston (c'est lui l'imprimeur!), c'est quand un client
potentiel annonce qu'il va fournir sa composition... faite sur Publisher :-(
Allons, ne nous serions-nous pas un peu hors charte ;-)
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre

Ricco
Le #1813427
Max wrote:

Nous sommes bien d'accord !
Imprimer sur une presse offset, avec l'opération incontournable du
flashage et la préparation des plaques, n'a aucun rapport avec
l'impression numérique directe sur une imprimante ou une presse
numérique. Détermination des trames et de leur orientation,
séparation des couleurs, pantones, dorure à chaud, repérage,
engraissement du point, bords perdus, traits de coupe, vernis, etc.
La hantise de mon fiston (c'est lui l'imprimeur!), c'est quand un
client potentiel annonce qu'il va fournir sa composition... faite sur
Publisher :-( Allons, ne nous serions-nous pas un peu hors charte ;-)
Max.


mais non, on n'est pas hors charte, il y a bien pire!
j'imagine sa tête, c'est comme les peintres en batiment quand le client
apporte sa barbouille,
en fait c'est " ici on peut apporter son manger " :=)

--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr

Max
Le #1813423
"Ricco" de news:f6dh5d$d89$
Max wrote:

Nous sommes bien d'accord !
Imprimer sur une presse offset, avec l'opération incontournable du
flashage et la préparation des plaques, n'a aucun rapport avec
l'impression numérique directe sur une imprimante ou une presse
numérique. Détermination des trames et de leur orientation,
séparation des couleurs, pantones, dorure à chaud, repérage,
engraissement du point, bords perdus, traits de coupe, vernis, etc.
La hantise de mon fiston (c'est lui l'imprimeur!), c'est quand un
client potentiel annonce qu'il va fournir sa composition... faite sur
Publisher :-( Allons, ne nous serions-nous pas un peu hors charte ;-)
Max.


mais non, on n'est pas hors charte, il y a bien pire!
j'imagine sa tête, c'est comme les peintres en batiment quand le client
apporte sa barbouille,
en fait c'est " ici on peut apporter son manger " :=)



Très bon, oui c'est un peu ça ;-)
Sauf que là, le "manger" est vraiment indigeste, on ne peut pas faire grand
chose avec un fichier Publisher :-(
Point de salut en dehors de Xpress ou InDesing !
Bien cordialement,
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Publicité
Poster une réponse
Anonyme