Questionnaire synthetique sur l'art(iste), le gout, l'elitisme etc.

Le
Alban Taraire
albert wrote:

> "Alban Taraire" <zarma@toto.com> a écrit :
>
> -etc..
>
> Oui, mais je ne vois pas trop ou tu veux en venir. Il y a des trucs
> intéressants et qui m'interpellent dans ton discours, mais il est trop axé
> sur ta polémique personnelle avec Bour-Brown. Un peu comme si tu faisais
> une photo-souvenir de Bour-Brown devant le Fuji-Yama, après un bon repas
> de nouilles, et que tu la publies pour tout le monde (-:
>
> Tu ne voudrais pas être un peu plus concis et faire un effort de
> synthèse. C'est vachement fatiguant à la lecture pour les autres les : "Je
> te reprend point par point".

Rondudju, faut faire un effort, tout de même !

Bon. Alors. Synthétisons.

Globalement, tout tourne une fois de plus sur les questions éternelles de
frp :

1 - qu'est-ce qu'un artiste ?
2 - un artiste, parce qu'il est artiste, est-il supérieur à l'ensemble de la
population non-artiste ?
3 - l'art est-il élitiste ?
4 - si oui, est-ce que ça répond à la question 2 ?
5 - si non, est-ce que cela signifie que toutes choses sont égales entre
elles et juste "une question de goût" ?
6 - qu'est-ce qu'un BON artiste ? (ce qui implique qu'il y ait de mauvais
artistes et donc commence à infirmer la question 2)
7 - y a-t-il une vie après frp ?
8 - est-ce que j'existe ?


Globalement, mes reponses :

1 - quelqu'un qui fait (dans le cas de frp) des photos artistiques, c'est à
dire conçues et produites dans le but d'être partagées sans spécialement
vouloir véhiculer un souvenir partagé (le sourire bavant du petit dernier)
ou une information (le tremblement de terre en haïti par exemple). Comme
aussi dit plus haut, ce ne sont pas des catégories étanches mais plutôt une
échelle, un contiuum entre deux points, avec tout un tas de valeurs
intermédiaires. On pourrait par exemple se demander si Sentimental Journey
et Winter Journey de Araki sont plus proches de l'art ou du reportage ?
En tous cas, dans mon optique, des gens comme toi, Noëlle, Filh, et même ce
bon gros BB sont des artistes, au moins a temps partiel, puisque tous font
des photos concues dès l'origine pour être montrées.

2 - évidement non, car le fait de faire de la photo "artistique" n'indique
en rien la qualité de la-dite oeuvre, qui peut être très mauvaise, pourquoi
pas ? Il n'y a donc aucun jugement de valeur en qualifiant quelqu'un
d'artiste. Par contre, on peut en effet faire une distinction entre
l'artiste et le non-artiste, dans la volonté de faire quelque chose pour le
montrer. Mais différence n'est pas hiérarchie. D'autant que encore une fois
les catégories ne sont pas étanches mais plutôt des gradations.

3 - Comme dit dans 2, il y a sans doute différence entre les personnes, et
dans tout ensemble qui se regroupe autour d'affinités, il y a un
communautarisme plus ou moins marqué, qu'il soit culturel, linguistique (y
compris jargon), référentiel, etc. Quand il y a communautarisme, il y a
nécessairement exclusion, soit volontaire soit de fait, par un manque de
références communes par exemple. Cette exclusion même involontaire est
souvent perçue à tort pour de l'élitisme.
Évidement, il y a aussi des cas d'élitisme pur, mais bon, il y a des cons
partout.

4 - on vient d'établir qu'il ne s'agit en général pas d'élitisme mais plus
de l'exclusion de fait qui apparaît lorsqu'un groupe se forme, même avec
toute la bonne volonté et l'ouverture qui soit.

5 - Toutes choses ne sont clairement pas égales, mais tout dépend en effet
du référentiel de départ. Dans le cas de l'art, il y a un historique, un
ensemble de consensus ou de règles, de coutûmes, d'habitudes, de courants de
pensée, pas du tout universel d'ailleurs, mais par simplification on a
tendance sur frp à tout rapporter à la culture occidentale et à l'état de
l'art actuel, tel que décrit par tout un tas d'experts, de philosophes,
d'artistes, de courants de pensée etc.
Pour en tirer la substantifique moëlle, il y a un sacré boulot à faire.
Récement justement je lisais un truc dans lequel l'auteur tente d'expliquer
la différence entre une opinion d'expert et une opinion de profane, en
faisant une analogie cullinaire, entre l'avis du client de base et l'avis du
critique professionel de restaurant. C'est ici
http://aseigo.blogspot.com/2010/01/we-do-it-to-ourselves.html et c'est pas
mal vu (en Anglais).

6 - C'est une très bonne question, et pas évidente du tout à répondre sans
être expert (cf juste au dessus). Une chose est sûre, il est crucial de
faire la distinction entre la qualité et le goût qu'on peut avoir de quelque
chose. Ce sont deux notions complètement différentes, faiblement corelées,
mais qui sont très largement confondues. Le goût étant personel, ça dégénère
en querelles de personnes (cf les très nombreuses attaques contre Filh), et
on a tendance à associer "j'aime pas" avec "c'est de la merde", et "j'aime
bien" avec "ce type est un génie".

7 - et avant, et même pendant !

8 - moi oui, tout le reste, vous tous compris, n'est que le produit de mon
imagination.

Si ça l'intéresse, j'encourage BB ou tout autre personne, ou toi-même Albert
à répondre aussi à ce questionnaire synthétique, qui sait, ça éclaircira
peut-être les choses ?
Si j'ai oublié des questions essentielles, merci de les rajouter, je
complèterai !

A+

--
Alban
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 19
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bour-Brown
Le #21043481
Alban Taraire a écrit
( news:hjj730$9mi$ )

Si ça l'intéresse, j'encourage BB ou tout autre personne, ou toi-même
Albert à répondre aussi à ce questionnaire synthétique



Ce n'est pas pour dire, mais je crois que la dernière fois que j'ai pris ce
genre de questionnement au sérieux, je devais être adolescent, c'est dire le
niveau du truc.

Plus directement, se la jouer artiste du seul fait qu'on bricole des photos,
c'est du grand n'importe quoi. Il y en a qui en ont envie, c'est indéniable,
mais dans ce cas-là, la reconnaissance, on ne vient pas la chercher sur un
forum.

J'insiste : pratiquement *tous* les photographes font des photos à
prétention artistique. Le banc sous la brume, un cadrage audacieux, dès que
le regard se porte sur quelque chose d'uniquement formel, pof, on a une
photo qui s'inscrit dans ce genre. Jusqu'à la mettre sous verre et à
l'accrocher au mur, c'est dire si c'est de l'art.

Bon, eh bien ça ne marche pas comme ça. Ou alors faut arrêter de citer
certains noms comme tu le fais si bêtement, et dire que tout le monde est un
artiste.

Bravo, belle avancée.
FiLH
Le #21043611
"Bour-Brown"

Plus directement, se la jouer artiste du seul fait qu'on bricole des photos,
c'est du grand n'importe quoi.



Est-ce du seul fait vraiment ?
Moi je dirais que c'est la réduction que tu en fais afin de pouvoir
dire « se la jouer ».

D'ailleurs, « se la jouer » c'est déjà du mépris.

Ce qui est amusant dans ta façon d'écrire c'est que tu te construits
un monde uniquement pour justifier le mépris que tu as d'abord.


Il y en a qui en ont envie, c'est indéniable,
mais dans ce cas-là, la reconnaissance, on ne vient pas la chercher sur un
forum.



Voilà une affirmation péromptoire de plus. BB se prend pour le grand
ordonnateur des règles du monde.

Finalement il dit « ne pas se la jouer artiste », il se la joue juste
« grand juge de tout » :)



FiLH


--
FiLH photography. A taste of freedom in a conventional world.
Web: http://www.filh.org e-mail
FAQ fr.rec.photo : http://frp.parisv.com/
Sitafoto la photo a Bordeaux : http://sitafoto.free.fr/
FiLH
Le #21043671
"Bour-Brown"
Alban Taraire a écrit
( news:hjj730$9mi$ )

Si ça l'intéresse, j'encourage BB ou tout autre personne, ou toi-même
Albert à répondre aussi à ce questionnaire synthétique



Ce n'est pas pour dire, mais je crois que la dernière fois que j'ai pris ce
genre de questionnement au sérieux, je devais être adolescent,



Nous dit celui quoi provoque et prend imanquablement part à ce débat.
C'est quand même à pisser de rire de puérilité comme comportement : le
déni infantile du gamin les doigts dans la confiture et qui jure qu'il
n'aime pas ça :)

Ahhh ce BB, il se prend tellement au sérieux qu'il se prend les pieds
dans le tapis qu'il met lui même en place :)

FiLH


--
FiLH photography. A taste of freedom in a conventional world.
Web: http://www.filh.org e-mail
FAQ fr.rec.photo : http://frp.parisv.com/
Sitafoto la photo a Bordeaux : http://sitafoto.free.fr/
Jacques
Le #21043931
"FiLH"

D'ailleurs, « se la jouer » c'est déjà du mépris.




tu vois, tu reconnais que, chez toi, quelque part..... hein?

Ce qui est amusant dans ta façon d'écrire c'est que tu te construits
un monde uniquement pour justifier le mépris que tu as d'abord.



tu vois, là, ta glace te sert bien......


Voilà une affirmation péromptoire de plus. BB se prend pour le grand
ordonnateur des règles du monde.
Finalement il dit « ne pas se la jouer artiste », il se la joue juste
« grand juge de tout » :)



ça c'est emmerdant pour toi, toi qui te prend pour le centre
du monde, ça t'en fout un coup sur ton ego, hein filnogoude?
Alban Taraire
Le #21044061
Bour-Brown wrote:

Ce n'est pas pour dire, mais je crois que la dernière fois que j'ai pris
ce genre de questionnement au sérieux, je devais être adolescent, c'est
dire le niveau du truc.



Alors que maintenant tu es le vieux sage sur la montagne. C'est dire ton
niveau...

Plus directement, se la jouer artiste



Déjà ça part mal : tu n'as rien compris à ce que j'ai écrit. On sait pas
lire, dans la montagne ?


J'insiste : pratiquement *tous* les photographes font des photos à
prétention artistique. Le banc sous la brume, un cadrage audacieux, dès
que le regard se porte sur quelque chose d'uniquement formel, pof, on a
une photo qui s'inscrit dans ce genre. Jusqu'à la mettre sous verre et à
l'accrocher au mur, c'est dire si c'est de l'art.



Non, sur l'ensemble des photos prises dans le monde, c'est une petite
minorité. Évidement, même en minorité ça reste beaucoup en volume, parce que
bon, nous sommes nombreux sur la planète. N'empêche.

Bon, eh bien ça ne marche pas comme ça. Ou alors faut arrêter de citer
certains noms comme tu le fais si bêtement, et dire que tout le monde est
un artiste.



T'as du mal avec les nuances toi dis-moi ?

Bravo, belle avancée.



N'hésite pas à nous expliquer comment avancer encore plus loin, parce qu'au
final, on ne sait toujours pas ce qu'est un artiste pour toi... Tu nous
dispenses ta lumière, stp ?

--
Alban
Delestaque
Le #21044191
Alban Taraire wrote:

N'hésite pas à nous expliquer comment avancer encore plus loin, parce
qu'au final, on ne sait toujours pas ce qu'est un artiste pour toi...



suffit de demander à artiste auto proclamé : l'artiste photographe auto
proclamé , certainement auto proclamé plasticien, celui qui bricole du flou
depuis des années, son "travail "quoi !

--
G.Ricco
Alban Taraire
Le #21044471
Delestaque wrote:

suffit de demander à artiste auto proclamé : l'artiste photographe auto
proclamé , certainement auto proclamé plasticien, celui qui bricole du
flou depuis des années, son "travail "quoi !



oui, et ?

--
Alban
Delestaque
Le #21044461
Alban Taraire wrote:
Delestaque wrote:

suffit de demander à artiste auto proclamé : l'artiste photographe
auto proclamé , certainement auto proclamé plasticien, celui qui
bricole du flou depuis des années, son "travail "quoi !



oui, et ?



et rien.

--
G.Ricco
Alban Taraire
Le #21044451
Delestaque wrote:

oui, et ?



et rien.



Tu as toujours tellement de choses intéressantes à dire...

--
Alban
Charles VASSALLO
Le #21044791
Bour-Brown wrote:


J'insiste : pratiquement *tous* les photographes font des photos à
prétention artistique. Le banc sous la brume, un cadrage audacieux, dès que
le regard se porte sur quelque chose d'uniquement formel, pof, on a une
photo qui s'inscrit dans ce genre. Jusqu'à la mettre sous verre et à
l'accrocher au mur, c'est dire si c'est de l'art.



Je suis bien d'accord que «pratiquement *tous* les photographes»
aimeraient voir leur talent reconnu. Mais finalement, ce sont les autres
qui vous décrètent artiste ou pas. Ensuite, on accepte ou pas
l'étiquette qu'on vous tend généreusement.

Sur ce forum, beaucoup te tendent cette étiquette, même parmi ceux qui
aimeraient bien te tailler des croupières. Tu ne veux pas de cette
étiquette (des croupières non plus, je pense): on peut s'interroger sur
ce refus mais ça ne change rien à la façon dont on te perçoit.

Charles
Publicité
Poster une réponse
Anonyme