Qui est responsable de l'hygiène, de la sécurité et des nuisances de voisinage dans une copropiété ?

Le
news.usenet-access.com
Bonjour,

voici ma modeste petite histoire.

J'habite un immeuble dans une résidence banale, jusqu'à il y a peu, assez
tranquille (en région Parisienne) et gérée par un syndic élu par une AG
annuelle (du classique, quoi).

Depuis quelques mois, de nouveaux voisins d'origine Turque, dont Madame ne
parle pas le Français, ce qui interdit de lui expliquer quoi que ce soit, se
sont installés dans l'appartement voisin du miens. Quant à "l'allure" des
nombreux messieurs qui circulent dans cet appartement, elle ne laissent pas
augurer d'une conclusion sereine en cas "d'incompréhension", justement, avec
"Madame", voilée des pieds à la tête et ne sachant apparemment que dire
"bonjour" (c'est déjà ça ! ;-))

Bref, ces nouveaux venus sont ce qu'ils sont, sans a priori de ma part (je
viens de reprendre mon appartement après l'avoir loué durant 3 ans à un
couple de "personnes de couleur"). Cependant, ils prennent NOTRE palier pour
une "annexe" de LEUR appartement : chaussures (2 ou 3 paires en moyenne,
sales et puantes !) jetées au sol sans même la moindre précaution, dans le
couloir formant palier (3 appartements par pallier). S'y ajoutent également
des poussettes d'enfants perpétuellement stationnées dans cet espace exigü
et étroit (moins de 1.20m de large) et obturant ainsi et notamment, la seule
issue de secours disponible (porte d'escalier de secours toujours
inaccessible puisqu'au moins une poussette se trouve stationnée devant). Je
pourrais aussi ajouter grâce à la porte ouverte quasiment en permanence de
cet appartement, pour "surveiller" les enfants sans doute (!?), il s'échappe
en permanence des odeurs de cuisine "de là-bas", ce qui n'est pas du
meilleur "goût" à 9h00 le matin et après le café, au moment de partir
travailler (là, je parle de moi).

En dehors de l'aspect hygiène et sécurité, s'ajoute encore pour moi la
"difficulté de recevoir". En effet, toute personne qui sort de l'ascenseur
doit obligatoirement "faire le ménage" (pousser un landeau, faire attention
de ne pas marcher sur des chaussures, etc.) avant de pouvoir atteindre ma
porte pour se rendre chez moi. Je dois donc prévenir mes visiteurs et
m'excuser auprès d'eux, avant leur venue, afin de ne pas risquer de créer
des incidents avec ces voisins indélicats

Enfin, "Madame" la voisine fait du babysiting à son domicile. Conséquences :
les enfants qu'elle garde jouent à longueur de journée dans le couloir du
palier, bruyamment (en vacances ces derniers jours, j'ai pu constater qu'il
était dorénavant strictement impossible d ese reposer en journée), mais
aussi en dégradant sol et murs : bombons sucrés définitivement collés sur le
revêtement linoleum, tapisseries murales arrachées petit à petit

Bref, j'estime être privé d'une jouissance normale et légitime de mon
appartement.

J'ai donc, par deux lettres R-AR déjà, plus une troisième que je m'apprête à
envoyer, prévenu le syndic de cette situation. Depuis 9 mois maintenant
(date de la première signification de ces errements), ce syndic n'a
strictement RIEN fait, pas même écrit une simple lettre au propriétaire de
l'appartement de ces charmants voisins (qui sont locataires).

Que faire maintenant ? Que se passera-t-il si un incendie se déclare par
exemple (j'ai déjà subit une évacuation par les pompiers depuis que je
réside à cet endroit) et que des difficultés rencontrées pour l'évacuation
entrainent des conséquences matérielles supplémentaires, voire humaines ?

Merci de vos conseils

TaiTai




-== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usenet News==-
http://www.newsfeeds.com The #1 Newsgroup Service in the World! >100,000 Newsgroups
= East/West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Spyou
Le #15380321
news.usenet-access.com a écrit :
J'ai donc, par deux lettres R-AR déjà, plus une troisième que je m'apprête à
envoyer, prévenu le syndic de cette situation. Depuis 9 mois maintenant
(date de la première signification de ces errements), ce syndic n'a
strictement RIEN fait, pas même écrit une simple lettre au propriétaire de
l'appartement de ces charmants voisins (qui sont locataires).



Mauvais syndic, changer de syndic.

Que faire maintenant ? Que se passera-t-il si un incendie se déclare par
exemple (j'ai déjà subit une évacuation par les pompiers depuis que je
réside à cet endroit) et que des difficultés rencontrées pour l'évacuation
entrainent des conséquences matérielles supplémentaires, voire humaines ?



Les assurances se battrons pour savoir a qui la faute et determiner
quelle police d'assurance doit prendre en charge le sinistre et les
dédomagements.

Accessoirement, si le syndic ne fait vraiment rien et qu'il n'y a pas
possibilité de le changer, la mairie vous renseignera sur les contacts a
prendre chez eux ou a la DDE pour les problemes d'insalubrité .. mais
ils n'interviennent deja que tres rarements sur des tas d'ordures
laissés a l'abandon, alors dans l'enceinte d'un immeuble ..
Jim CANADA
Le #15380151
"news.usenet-access.com" message de news:
Bonjour,

voici ma modeste petite histoire.

J'habite un immeuble dans une résidence banale, jusqu'à il y a
peu, assez tranquille (en région Parisienne) et gérée par un
syndic élu par une AG annuelle (du classique, quoi...).

Depuis quelques mois, de nouveaux voisins d'origine Turque, dont
Madame ne parle pas le Français, ce qui interdit de lui
expliquer quoi que ce soit, se sont installés dans l'appartement
voisin du miens. Quant à "l'allure" des nombreux messieurs qui
circulent dans cet appartement, elle ne laissent pas augurer
d'une conclusion sereine en cas "d'incompréhension", justement,
avec "Madame", voilée des pieds à la tête et ne sachant
apparemment que dire "bonjour" (c'est déjà ça ! ;-))

Bref, ces nouveaux venus sont ce qu'ils sont, sans a priori de
ma part (je viens de reprendre mon appartement après l'avoir
loué durant 3 ans à un couple de "personnes de couleur").
Cependant, ils prennent NOTRE palier pour une "annexe" de LEUR
appartement : chaussures (2 ou 3 paires en moyenne, sales et
puantes !) jetées au sol sans même la moindre précaution, dans
le couloir formant palier (3 appartements par pallier). S'y
ajoutent également des poussettes d'enfants perpétuellement
stationnées dans cet espace exigü et étroit (moins de 1.20m de
large) et obturant ainsi et notamment, la seule issue de secours
disponible (porte d'escalier de secours toujours inaccessible
puisqu'au moins une poussette se trouve stationnée devant). Je
pourrais aussi ajouter grâce à la porte ouverte quasiment en
permanence de cet appartement, pour "surveiller" les enfants
sans doute (!?), il s'échappe en permanence des odeurs de
cuisine "de là-bas", ce qui n'est pas du meilleur "goût" à 9h00
le matin et après le café, au moment de partir travailler (là,
je parle de moi...).

En dehors de l'aspect hygiène et sécurité, s'ajoute encore pour
moi la "difficulté de recevoir". En effet, toute personne qui
sort de l'ascenseur doit obligatoirement "faire le ménage"
(pousser un landeau, faire attention de ne pas marcher sur des
chaussures, etc.) avant de pouvoir atteindre ma porte pour se
rendre chez moi. Je dois donc prévenir mes visiteurs et
m'excuser auprès d'eux, avant leur venue, afin de ne pas risquer
de créer des incidents avec ces voisins indélicats...

Enfin, "Madame" la voisine fait du babysiting à son domicile.
Conséquences : les enfants qu'elle garde... jouent à longueur de
journée dans le couloir du palier, bruyamment (en vacances ces
derniers jours, j'ai pu constater qu'il était dorénavant
strictement impossible d ese reposer en journée...), mais aussi
en dégradant sol et murs : bombons sucrés définitivement collés
sur le revêtement linoleum, tapisseries murales arrachées petit
à petit...

Bref, j'estime être privé d'une jouissance normale et légitime
de mon appartement.

J'ai donc, par deux lettres R-AR déjà, plus une troisième que je
m'apprête à envoyer, prévenu le syndic de cette situation.
Depuis 9 mois maintenant (date de la première signification de
ces errements), ce syndic n'a strictement RIEN fait, pas même
écrit une simple lettre au propriétaire de l'appartement de ces
charmants voisins (qui sont locataires).

Que faire maintenant ? Que se passera-t-il si un incendie se
déclare par exemple (j'ai déjà subit une évacuation par les
pompiers depuis que je réside à cet endroit) et que des
difficultés rencontrées pour l'évacuation entrainent des
conséquences matérielles supplémentaires, voire humaines ?

Merci de vos conseils



TOUT ce que tu dénonces est interdit par tous les réglements de
copropriété : il est donc de l'obligation du syndic de les faire
cesser. Tu peux contacter le conseil syndical et son président. Tu
peux évoquer cela en réunion de copropriété.
Arnaud
Le #15380091
toute ma compassion....

Chirac avait finalement bien raison quand il parlait du bruit et de
l'odeur....

bon. le 22 Avril, vous savez pour qui vous avez voter.
Le Pen bien sûr. ne vous trompez pas.

et la turquie, jamais en Europe !


On Sat, 31 Mar 2007 19:07:57 +0200, "news.usenet-access.com"

Bonjour,

voici ma modeste petite histoire.

J'habite un immeuble dans une résidence banale, jusqu'à il y a peu, assez
tranquille (en région Parisienne) et gérée par un syndic élu par une AG
annuelle (du classique, quoi...).

Depuis quelques mois, de nouveaux voisins d'origine Turque, dont Madame ne
parle pas le Français, ce qui interdit de lui expliquer quoi que ce soit, se
sont installés dans l'appartement voisin du miens. Quant à "l'allure" des
nombreux messieurs qui circulent dans cet appartement, elle ne laissent pas
augurer d'une conclusion sereine en cas "d'incompréhension", justement, avec
"Madame", voilée des pieds à la tête et ne sachant apparemment que dire
"bonjour" (c'est déjà ça ! ;-))

Bref, ces nouveaux venus sont ce qu'ils sont, sans a priori de ma part (je
viens de reprendre mon appartement après l'avoir loué durant 3 ans à un
couple de "personnes de couleur"). Cependant, ils prennent NOTRE palier pour
une "annexe" de LEUR appartement : chaussures (2 ou 3 paires en moyenne,
sales et puantes !) jetées au sol sans même la moindre précaution, dans le
couloir formant palier (3 appartements par pallier). S'y ajoutent également
des poussettes d'enfants perpétuellement stationnées dans cet espace exigü
et étroit (moins de 1.20m de large) et obturant ainsi et notamment, la seule
issue de secours disponible (porte d'escalier de secours toujours
inaccessible puisqu'au moins une poussette se trouve stationnée devant). Je
pourrais aussi ajouter grâce à la porte ouverte quasiment en permanence de
cet appartement, pour "surveiller" les enfants sans doute (!?), il s'échappe
en permanence des odeurs de cuisine "de là-bas", ce qui n'est pas du
meilleur "goût" à 9h00 le matin et après le café, au moment de partir
travailler (là, je parle de moi...).

En dehors de l'aspect hygiène et sécurité, s'ajoute encore pour moi la
"difficulté de recevoir". En effet, toute personne qui sort de l'ascenseur
doit obligatoirement "faire le ménage" (pousser un landeau, faire attention
de ne pas marcher sur des chaussures, etc.) avant de pouvoir atteindre ma
porte pour se rendre chez moi. Je dois donc prévenir mes visiteurs et
m'excuser auprès d'eux, avant leur venue, afin de ne pas risquer de créer
des incidents avec ces voisins indélicats...

Enfin, "Madame" la voisine fait du babysiting à son domicile. Conséquences :
les enfants qu'elle garde... jouent à longueur de journée dans le couloir du
palier, bruyamment (en vacances ces derniers jours, j'ai pu constater qu'il
était dorénavant strictement impossible d ese reposer en journée...), mais
aussi en dégradant sol et murs : bombons sucrés définitivement collés sur le
revêtement linoleum, tapisseries murales arrachées petit à petit...

Bref, j'estime être privé d'une jouissance normale et légitime de mon
appartement.

J'ai donc, par deux lettres R-AR déjà, plus une troisième que je m'apprête à
envoyer, prévenu le syndic de cette situation. Depuis 9 mois maintenant
(date de la première signification de ces errements), ce syndic n'a
strictement RIEN fait, pas même écrit une simple lettre au propriétaire de
l'appartement de ces charmants voisins (qui sont locataires).

Que faire maintenant ? Que se passera-t-il si un incendie se déclare par
exemple (j'ai déjà subit une évacuation par les pompiers depuis que je
réside à cet endroit) et que des difficultés rencontrées pour l'évacuation
entrainent des conséquences matérielles supplémentaires, voire humaines ?

Merci de vos conseils

TaiTai




----== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usenet News==----
http://www.newsfeeds.com The #1 Newsgroup Service in the World! >100,000 Newsgroups
---= East/West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =---


news.usenet-access.com
Le #15379651
"Jim CANADA" a écrit dans le message de news: 46104317$0$27380$

"news.usenet-access.com" news:
Bonjour,

voici ma modeste petite histoire.

J'habite un immeuble dans une résidence banale, jusqu'à il y a peu, assez
tranquille (en région Parisienne) et gérée par un syndic élu par une AG
annuelle (du classique, quoi...).

Depuis quelques mois, de nouveaux voisins d'origine Turque, dont Madame
ne parle pas le Français, ce qui interdit de lui expliquer quoi que ce
soit, se sont installés dans l'appartement voisin du miens. Quant à
"l'allure" des nombreux messieurs qui circulent dans cet appartement,
elle ne laissent pas augurer d'une conclusion sereine en cas
"d'incompréhension", justement, avec "Madame", voilée des pieds à la tête
et ne sachant apparemment que dire "bonjour" (c'est déjà ça ! ;-))

Bref, ces nouveaux venus sont ce qu'ils sont, sans a priori de ma part
(je viens de reprendre mon appartement après l'avoir loué durant 3 ans à
un couple de "personnes de couleur"). Cependant, ils prennent NOTRE
palier pour une "annexe" de LEUR appartement : chaussures (2 ou 3 paires
en moyenne, sales et puantes !) jetées au sol sans même la moindre
précaution, dans le couloir formant palier (3 appartements par pallier).
S'y ajoutent également des poussettes d'enfants perpétuellement
stationnées dans cet espace exigü et étroit (moins de 1.20m de large) et
obturant ainsi et notamment, la seule issue de secours disponible (porte
d'escalier de secours toujours inaccessible puisqu'au moins une poussette
se trouve stationnée devant). Je pourrais aussi ajouter grâce à la porte
ouverte quasiment en permanence de cet appartement, pour "surveiller" les
enfants sans doute (!?), il s'échappe en permanence des odeurs de cuisine
"de là-bas", ce qui n'est pas du meilleur "goût" à 9h00 le matin et après
le café, au moment de partir travailler (là, je parle de moi...).

En dehors de l'aspect hygiène et sécurité, s'ajoute encore pour moi la
"difficulté de recevoir". En effet, toute personne qui sort de
l'ascenseur doit obligatoirement "faire le ménage" (pousser un landeau,
faire attention de ne pas marcher sur des chaussures, etc.) avant de
pouvoir atteindre ma porte pour se rendre chez moi. Je dois donc prévenir
mes visiteurs et m'excuser auprès d'eux, avant leur venue, afin de ne pas
risquer de créer des incidents avec ces voisins indélicats...

Enfin, "Madame" la voisine fait du babysiting à son domicile.
Conséquences : les enfants qu'elle garde... jouent à longueur de journée
dans le couloir du palier, bruyamment (en vacances ces derniers jours,
j'ai pu constater qu'il était dorénavant strictement impossible d ese
reposer en journée...), mais aussi en dégradant sol et murs : bombons
sucrés définitivement collés sur le revêtement linoleum, tapisseries
murales arrachées petit à petit...

Bref, j'estime être privé d'une jouissance normale et légitime de mon
appartement.

J'ai donc, par deux lettres R-AR déjà, plus une troisième que je
m'apprête à envoyer, prévenu le syndic de cette situation. Depuis 9 mois
maintenant (date de la première signification de ces errements), ce
syndic n'a strictement RIEN fait, pas même écrit une simple lettre au
propriétaire de l'appartement de ces charmants voisins (qui sont
locataires).

Que faire maintenant ? Que se passera-t-il si un incendie se déclare par
exemple (j'ai déjà subit une évacuation par les pompiers depuis que je
réside à cet endroit) et que des difficultés rencontrées pour
l'évacuation entrainent des conséquences matérielles supplémentaires,
voire humaines ?

Merci de vos conseils



TOUT ce que tu dénonces est interdit par tous les réglements de
copropriété : il est donc de l'obligation du syndic de les faire cesser.
Tu peux contacter le conseil syndical et son président. Tu peux évoquer
cela en réunion de copropriété.



Le Président du syndic habite dans l'escalier d'à côté, et il est victime
lui-même de "difficultés" encore plus graves que les miennes, sans rien y
faire (pouvoir y faire ?).

Les réunions de copros me sont inetrdites en raison de mes horaires de
travail... Je ne peux y assister sauf à prendre des jours de congé, ce que
je ne pensais pas devoir faire cette année encore, pensant que mes lettres
R-AR finiraient par produire leur "effet" !

Quand au syndic lui-même, 3 lettres R-AR sans réponse ni prise en compte des
problèmes de sécurité et salubrité aussi basiques (je ne parle pas, par
exmple encore, des véhcilues épaves qui jonchent maintenant les parkings,
extérieurs et souterrains...), il doit bien y avoir quelque chose de
"simple" à faire, non ?

Notre résidence se dégrade de jour en jour, de manière dramatiquement rapide
et visible. Ce soir, nouvelles dégradations des ascenseurs (gravage profond
d'idioties de "gamins" sur les murs en tôle, c'est à dire maintenant gravées
de manière indélébile !). Si aucune réaction ne met fin à cela DES
MAINTENANT, la résidence est FOUTUE ! Les autres copros ne semblent pas
s'en émouvoir...

Merci pour le commentaire en tous cas.

TaiTai



----== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usenet News==----
http://www.newsfeeds.com The #1 Newsgroup Service in the World! 120,000+ Newsgroups
----= East and West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =----
news.usenet-access.com
Le #15379631
"Arnaud"
toute ma compassion....

Chirac avait finalement bien raison quand il parlait du bruit et de
l'odeur....

bon. le 22 Avril, vous savez pour qui vous avez voter.
Le Pen bien sûr. ne vous trompez pas.

et la turquie, jamais en Europe !



Je ne pense pas que voter Oui ou Non, Merde ou Merci, Gauche ou Droite, Nord
ou Sud, changera désormais quoi que ce soit... à quoi que ce soit !

Europe ou pas, Turquie ou pas, le problème n'est ABSOLUMENT PAS LA (selon
moi, qui ai toujours vécu en "banlieue"), mais dans l'esprit CRIMINEL des
maires des communes "sensibles" (ou qui le deviennent), qui préfèrent se
faire élire et profiter de leur situation à court terme plutôt que de
prévoir l'avenir, auquel ils ne participeront pas de toutes façons ! En
laissant se dégrader dangereusement certains quartiers de leur ville, ils
assurent tout au pire et dans les 10 à 20 ans, l'éventualité d'une
"réhabilitation", qui... en mettra de nouveau plein les poches aux
promoteurs et aus élus qui s'occuperont de cela, le moment venu !

TaiTai



----== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usenet News==----
http://www.newsfeeds.com The #1 Newsgroup Service in the World! 120,000+ Newsgroups
----= East and West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =----
news.usenet-access.com
Le #15379621
"Spyou" 46100850$0$1382$
news.usenet-access.com a écrit :
J'ai donc, par deux lettres R-AR déjà, plus une troisième que je
m'apprête à envoyer, prévenu le syndic de cette situation. Depuis 9 mois
maintenant (date de la première signification de ces errements), ce
syndic n'a strictement RIEN fait, pas même écrit une simple lettre au
propriétaire de l'appartement de ces charmants voisins (qui sont
locataires).



Mauvais syndic, changer de syndic.



Oui... Mais lequel ? On sort déjà d'un autre syndic, escroc celui-là...

Que faire maintenant ? Que se passera-t-il si un incendie se déclare par
exemple (j'ai déjà subit une évacuation par les pompiers depuis que je
réside à cet endroit) et que des difficultés rencontrées pour
l'évacuation entrainent des conséquences matérielles supplémentaires,
voire humaines ?



Les assurances se battrons pour savoir a qui la faute et determiner quelle
police d'assurance doit prendre en charge le sinistre et les
dédomagements.



Ce que je cherche à déterminer (je connais "à peu près bien" le problème des
assurances et des indemnisations, par un acien métier... ;-)), c'est comment
amener le syndic à réagir PREVENTIVEMENT, plutôt que de trouver des
solutions purement financières aux éventuelles catastrophes qui pourraient
découler d'un tel laxisme !
Car quoi qu'il en soit, ce sont les occupants qui paieront le plus cher au
final, assurance ou pas, responsabilité déterminée ou pas !
Imaginons un incendie avec pertes humaines, le syndic s'en battra les
roudoudous, en comparaison de ce que pourraient alors subir les familles en
deuil... Je parle en connaissance de cause (je travaille dans le
funéraire...).

Accessoirement, si le syndic ne fait vraiment rien et qu'il n'y a pas
possibilité de le changer, la mairie vous renseignera sur les contacts a
prendre chez eux ou a la DDE pour les problemes d'insalubrité .. mais ils
n'interviennent deja que tres rarements sur des tas d'ordures laissés a
l'abandon, alors dans l'enceinte d'un immeuble ..



Nous n'en sommes pas encore là... Mais, je ne suis pas certain qu'il ne
faille pas craindre en effet de parvenir à un tel seuil assez rapidement si
tout ce qui parait bénin aujourd'hui reste dans la plus parfaite impunité,
ou pire, sans la moindre réaction de qui que ce soit !

Merci en tous cas pour la contribution à ce fil

TaiTai



----== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usenet News==----
http://www.newsfeeds.com The #1 Newsgroup Service in the World! 120,000+ Newsgroups
----= East and West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =----
stephane
Le #15745401
On 2 avr, 22:37, "news.usenet-access.com"
"Spyou" 46100850$0$1382$ news.usenet-access.com a écri t :
>> J'ai donc, par deux lettres R-AR déjà, plus une troisième que je
>> m'apprête à envoyer, prévenu le syndic de cette situation. Depui s 9 mois
>> maintenant (date de la première signification de ces errements), ce
>> syndic n'a strictement RIEN fait, pas même écrit une simple lettre au
>> propriétaire de l'appartement de ces charmants voisins (qui sont
>> locataires).

> Mauvais syndic, changer de syndic.

Oui... Mais lequel ? On sort déjà d'un autre syndic, escroc celui-l à...

>> Que faire maintenant ? Que se passera-t-il si un incendie se déclar e par
>> exemple (j'ai déjà subit une évacuation par les pompiers depuis que je
>> réside à cet endroit) et que des difficultés rencontrées pour
>> l'évacuation entrainent des conséquences matérielles supplémen taires,
>> voire humaines ?

> Les assurances se battrons pour savoir a qui la faute et determiner que lle
> police d'assurance doit prendre en charge le sinistre et les
> dédomagements.

Ce que je cherche à déterminer (je connais "à peu près bien" le p roblème des
assurances et des indemnisations, par un acien métier... ;-)), c'est co mment
amener le syndic à réagir PREVENTIVEMENT, plutôt que de trouver des
solutions purement financières aux éventuelles catastrophes qui pourr aient
découler d'un tel laxisme !
Car quoi qu'il en soit, ce sont les occupants qui paieront le plus cher au
final, assurance ou pas, responsabilité déterminée ou pas !
Imaginons un incendie avec pertes humaines, le syndic s'en battra les
roudoudous, en comparaison de ce que pourraient alors subir les familles en
deuil... Je parle en connaissance de cause (je travaille dans le
funéraire...).

> Accessoirement, si le syndic ne fait vraiment rien et qu'il n'y a pas
> possibilité de le changer, la mairie vous renseignera sur les contact s a
> prendre chez eux ou a la DDE pour les problemes d'insalubrité .. mais ils
> n'interviennent deja que tres rarements sur des tas d'ordures laissés a
> l'abandon, alors dans l'enceinte d'un immeuble ..

Nous n'en sommes pas encore là... Mais, je ne suis pas certain qu'il ne
faille pas craindre en effet de parvenir à un tel seuil assez rapidemen t si
tout ce qui parait bénin aujourd'hui reste dans la plus parfaite impuni té,
ou pire, sans la moindre réaction de qui que ce soit !

Merci en tous cas pour la contribution à ce fil

TaiTai

----== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usene t News==----http://www.newsfeeds.comThe #1 Newsgroup Service in the Wor ld! 120,000+ Newsgroups
----= East and West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =----



Voici ce que je vous propose.
Faite une pétition avec copie à la mairie.
Normalement, le syndic devrai adresser une mise ne demeure au
copropriétaire bailleur.
S'il ne fait rien, il faut mettre à l'ordre du jour de la prochaine AG
l'engagement d'une procédure contre le locataire (action oblique) pour
le résiliation du bail et du copropriétaire pour une condamnation en D
I. et virer les syndic....

Normalement, cela devrai faire bouger tous le monde.

Par contre il faut "border le dossier" photos, pétitions, rapport des
services d'hygiène. Vous dites qu'elle garde des enfants ? saisissez
les services sociaux.

En faisant cela, les choses finirons par rentrer dans l'ordre.
Arnaud
Le #15744691
>En
laissant se dégrader dangereusement certains quartiers de leur ville, ils
assurent tout au pire et dans les 10 à 20 ans, l'éventualité d'une
"réhabilitation", qui... en mettra de nouveau plein les poches aux
promoteurs et aus élus qui s'occuperont de cela, le moment venu !



ssans doute exact, c'est bien ce qui s'est passé dans les quartiers
populaires de Paris.
devenus quartiers Bobo.

mais bon, dans un sens , il faut bien réhabiliter les immeubles. et ça
ne sera pas fait quand les occupants sont insolvables et n'ont pas la
moindre idée des règles du pays où ils sont venus semer leur
progéniture.
news.usenet-access.com
Le #15743911
"stephane"
On 2 avr, 22:37,


[...]

Voici ce que je vous propose.
Faite une pétition avec copie à la mairie.
Normalement, le syndic devrai adresser une mise ne demeure au
copropriétaire bailleur.
S'il ne fait rien, il faut mettre à l'ordre du jour de la prochaine AG
l'engagement d'une procédure contre le locataire (action oblique) pour
le résiliation du bail et du copropriétaire pour une condamnation en D
I. et virer les syndic....

Normalement, cela devrai faire bouger tous le monde.

Par contre il faut "border le dossier" photos, pétitions, rapport des
services d'hygiène. Vous dites qu'elle garde des enfants ? saisissez
les services sociaux.

En faisant cela, les choses finirons par rentrer dans l'ordre.


+++++++++++++++

Merci pour ces pistes d'actions à mener.

Malheureusement, je ne dispose pas de sufisamment de temps (pour le moment
du moins) à consacrer à toutes ces "actions", légitimes, certainement
porteuses de résultats, mais Ô combien difficiles à réaliser dans un
contexte tel que celui que je dois affronter en l'ocurence...

Mais je retiens les idées, et si aucune action n'est menée par le syndic
d'ici là, je consacrerai quelques jours de mes prochaines vancances (en
Juin) pour tenter de telles actions.

merci encore

TaiTai




----== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usenet News==----
http://www.newsfeeds.com The #1 Newsgroup Service in the World! >100,000 Newsgroups
---= East/West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =---
news.usenet-access.com
Le #15743901
"Arnaud"
>En
laissant se dégrader dangereusement certains quartiers de leur ville, ils
assurent tout au pire et dans les 10 à 20 ans, l'éventualité d'une
"réhabilitation", qui... en mettra de nouveau plein les poches aux
promoteurs et aus élus qui s'occuperont de cela, le moment venu !



ssans doute exact, c'est bien ce qui s'est passé dans les quartiers
populaires de Paris.
devenus quartiers Bobo.

mais bon, dans un sens , il faut bien réhabiliter les immeubles. et ça
ne sera pas fait quand les occupants sont insolvables et n'ont pas la
moindre idée des règles du pays où ils sont venus semer leur
progéniture.



C'est certain, mais la réhabilitation, "bobo" ou pas, c'est PURE PERTE pour
les honnêtes gens (comme je prétends l'être encore ! ;-))





----== Posted via Newsfeeds.Com - Unlimited-Unrestricted-Secure Usenet News==----
http://www.newsfeeds.com The #1 Newsgroup Service in the World! >100,000 Newsgroups
---= East/West-Coast Server Farms - Total Privacy via Encryption =---
Publicité
Poster une réponse
Anonyme