r

Le
moi-meme
bonjour,
suite au fil sur les SSD et la réécriture des fichiers :
j'ai un RPi dans lequel je stocke un par un des milliers d'images
(jusqu'à 15000) dans une clé USB.
À chaque création de fichier, il y a écriture bien sûr mais aussi
écriture du "descripteur" du répertoire. C'est lui qui souffre.

Comme il y a 20 secondes entre deux demandes d'écriture il n'y a pas de
mise en cache (ce que j'ai constaté par la LED d'activité sur la cle USB.

Peut-on limiter le nombre d'écritures en faisant un tar d'une centaine
d'images dans un /tmp en RAM puis d'écrire ce fichier tar une fois qu'il
atteint une certaine taille.

De l'autre côté pour "détarrer" c'est un DD "normal" donc le problème ne
se pose pas.

Si vous voyez d'autres solutions, je suis preneur.

Merci d'avance

Entrevoyez vous d'autres solutionspour limiter le nombre d'écritures.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Nicolas George
Le #26321017
moi-meme , dans le message écrit :
Peut-on limiter le nombre d'écritures en faisant un tar d'une centaine
d'images dans un /tmp en RAM puis d'écrire ce fichier tar une fois qu'il
atteint une certaine taille.



Oui, évidemment, puisque tu as décrit la méthode.
Denis Corbin
Le #26321062
Le 06/11/2014 19:52, Nicolas George a écrit :
moi-meme , dans le message écrit :
Peut-on limiter le nombre d'écritures en faisant un tar d'une centaine
d'images dans un /tmp en RAM puis d'écrire ce fichier tar une fois qu'il
atteint une certaine taille.



Oui, évidemment, puisque tu as décrit la méthode.



utiliser dar http://dar.linux.free.fr/ au lieu de tar, il sait créer
des archives en tranches de taille définie par l'utilisateur ... sans
compter qu'il sauvegarde plus de choses que tar (lien durs, fichiers
creux, ACL, extended Attributes, etc.)
moi-meme
Le #26321116
Le Thu, 06 Nov 2014 20:50:24 +0100, Denis Corbin a écrit :

utiliser dar http://dar.linux.free.fr/ au lieu de tar, il sait créer des
archives en tranches de taille définie par l'utilisateur ... sans
compter qu'il sauvegarde plus de choses que tar (lien durs, fichiers
creux, ACL, extended Attributes, etc.)



Vu le package.

J'essaie
Merci
Dominique MICOLLET
Le #26321119
Bonjour,


moi-meme wrote:
Si vous voyez d'autres solutions, je suis preneur.



Il fût une époque où existait le "jffs" (journalized flash file system).
Je n'en vois plus de trace claire dans ma Debian.
Quelqu'un sait-il si ça existe toujours ?

Cordialement

Dominique.
Pascal Hambourg
Le #26321129
Dominique MICOLLET a écrit :

Il fût une époque où existait le "jffs" (journalized flash file system).
Je n'en vois plus de trace claire dans ma Debian.
Quelqu'un sait-il si ça existe toujours ?



Le support de jffs2 est inclus dans le noyau standard. Mais jffs2 et ses
cousins (yaffs, ubifs...) ne sont pas adaptés aux clés USB et autres
périphériques bloc qui cachent la mémoire flash derrière un contrôleur
USB/SATA/autre, ils sont conçus pour fonctionner directement avec des
puces de mémoire flash comme on peut en trouver dans les équipements
"embarqués".
Dominique MICOLLET
Le #26321145
Bonjour,

Pascal Hambourg wrote:
ils sont conçus pour fonctionner directement avec des
puces de mémoire flash comme on peut en trouver dans les équipements
"embarqués".



Je suis surpris. Je pensais qu'il serait possible d'implanter le système de
journalisation au dessus du système d'écriture en bloc (qui pour moi se
trouve à un niveau matériel plus bas que le système de fichier dans le
noyau).
Mais je dois reconnaître ma grande ignorance en la matière.

Cordialement

Dominique.
Dominique MICOLLET
Le #26321151
Bonjour,

Pascal Hambourg wrote:
des choses qui ont piqué ma curiosité.



D'après wikipedia, il y aurait des solutions.
http://en.wikipedia.org/wiki/JFFS2 en mentionne plusieurs parmi lesquelles
NILFS semblerait une solution intéressante.

Il va falloir que je regarde de plus près.

Cordialement

Dominique.
moi-meme
Le #26321154
Le Thu, 06 Nov 2014 20:50:24 +0100, Denis Corbin a écrit :

Le 06/11/2014 19:52, Nicolas George a écrit :
moi-meme , dans le message écrit :
Peut-on limiter le nombre d'écritures en faisant un tar d'une centaine
d'images dans un /tmp en RAM puis d'écrire ce fichier tar une fois
qu'il atteint une certaine taille.



Oui, évidemment, puisque tu as décrit la méthode.



utiliser dar http://dar.linux.free.fr/ au lieu de tar, il sait créer des
archives en tranches de taille définie par l'utilisateur ... sans
compter qu'il sauvegarde plus de choses que tar (lien durs, fichiers
creux, ACL, extended Attributes, etc.)



vu la manière de faire un tmpfs : je vais approfondir.
Nicolas George
Le #26321176
Dominique MICOLLET , dans le message
Je suis surpris. Je pensais qu'il serait possible d'implanter le système de
journalisation au dessus du système d'écriture en bloc (qui pour moi se
trouve à un niveau matériel plus bas que le système de fichier dans le
noyau).



On peut, oui, mais ce n'est pas ce que fait JFFS2. JFFS2 est spécifiquement
conçu pour les périphériques flash contrôlables directement.

Accessoirement, les clefs USB et compagnie sont censées faire un peu de
wear-levelling. Même s'il est tout pourri sur les versions d'entrée de
gamme, ça ruine les possibilités de contrôler finement ce qui se passe.
JKB
Le #26321187
Le Fri, 07 Nov 2014 09:50:11 +0100,
Pascal Hambourg
Dominique MICOLLET a écrit :

Il fût une époque où existait le "jffs" (journalized flash file system).
Je n'en vois plus de trace claire dans ma Debian.
Quelqu'un sait-il si ça existe toujours ?



Le support de jffs2 est inclus dans le noyau standard. Mais jffs2 et ses
cousins (yaffs, ubifs...) ne sont pas adaptés aux clés USB et autres
périphériques bloc qui cachent la mémoire flash derrière un contrôleur
USB/SATA/autre, ils sont conçus pour fonctionner directement avec des
puces de mémoire flash comme on peut en trouver dans les équipements
"embarqués".



Tu peux néanmoins l'utiliser. J'ai eu tellement de merdes avec des
disques SSD dans l'embarqué que je n'utilise plus aujourd'hui que
des adaptateurs SATA vers CF et des cartes CF SLC. Avec le module
mtdblock, tu peux émuler un device mtd au dessus d'un device de type
block et tu peux alors utiliser ubifs ou consort (je préfère ubifs
aux autres car le montage est bienplus rapide).

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme