R412-37 du CDR

Le
.
Bonsoir


Cet article impose d'emprunter un passage piéton
s'il est distant de moins de 50 metres, ok

mais cette obligation reste-t-elle valable par nuit noire
dans une agglomération dont on a coupé l'éclairage public
pour raison économique
la passage piéton n'étant ni lumineux, ni balisé
la visibilité au sol étant limitée à 10 mètres


Les plaques signalétiques de rue et place étant elles aussi
invisibles comment respecter le R412-39
fixant les conditions de traversée ?

L'utilisation et le port de jumelles de vision nocturnes
est-elle autorisée sur le domaine public ?


Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
*dans* une agglomération


V
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jac
Le #26339613
. a émis l'idée suivante :
Bonsoir


Cet article impose d'emprunter un passage piéton
s'il est distant de moins de 50 metres, ok

mais cette obligation reste-t-elle valable par nuit noire
dans une agglomération dont on a coupé l'éclairage public
pour raison économique
la passage piéton n'étant ni lumineux, ni balisé
la visibilité au sol étant limitée à 10 mètres


Les plaques signalétiques de rue et place étant elles aussi
invisibles comment respecter le R412-39
fixant les conditions de traversée ?

L'utilisation et le port de jumelles de vision nocturnes
est-elle autorisée sur le domaine public ?


Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
*dans* une agglomération



Bien dit !
patrick.1200RTcazaux
Le #26339645
"."
Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
*dans* une agglomération



Pourquoi devrait-il y avoir une obligation de s'éclairer quand on n'y
voit rien ? Et pourquoi pas une obligation de se moucher quand on
éternue ?

Trois posssiblités :
- soit il y voit assez pour aller là où il veut, malgré l'absence
d'éclairage, et il est donc en mesure de respecter la réglementation,
- soit il n'y voit absolument rien et il n'est donc pas en mesure de se
déplacer, et il ne peut que restert où il est,
- soit il n'y voit rien, et bien qu'il n'en ait pas l'obligation, il a
pensé à prendre une lampe (incroyable, non ?), et il voit donc
suffisamment pour respecter la réglementation.


--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
Jac
Le #26339648
Le 18/02/2015, Tardigradus a supposé :

- soit il n'y voit absolument rien et il n'est donc pas en mesure de se
déplacer, et il ne peut que restert où il est



Ça, c'est dans le cas où la nuit l'a surpris en tombant tout d'un coup
et il se voit forcé d'attendre le matin pour pouvoir repartir :)
Enfin, tout ça, ce sont les élucubrations de Vocatus et souvent, il se
fait les réponses tout seul !
dmkgbt
Le #26339650
Tardigradus
"."
> Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
> pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
> *dans* une agglomération

Pourquoi devrait-il y avoir une obligation de s'éclairer quand on n'y
voit rien ? Et pourquoi pas une obligation de se moucher quand on
éternue ?

Trois posssiblités :
- soit il y voit assez pour aller là où il veut, malgré l'absence
d'éclairage, et il est donc en mesure de respecter la réglementation,
- soit il n'y voit absolument rien et il n'est donc pas en mesure de se
déplacer, et il ne peut que restert où il est,
- soit il n'y voit rien, et bien qu'il n'en ait pas l'obligation, il a
pensé à prendre une lampe (incroyable, non ?), et il voit donc
suffisamment pour respecter la réglementation.



Et s'il est aveugle, il n'a pas le droit de se déplacer la nuit sans
éclairage, non plus?

--
Blanc-seing
foo
Le #26339649
On 17/02/2015 21:34, . wrote:
Bonsoir


Cet article impose d'emprunter un passage piéton
s'il est distant de moins de 50 metres, ok

mais cette obligation reste-t-elle valable par nuit noire
dans une agglomération dont on a coupé l'éclairage public
pour raison économique
la passage piéton n'étant ni lumineux, ni balisé
la visibilité au sol étant limitée à 10 mètres


Les plaques signalétiques de rue et place étant elles aussi
invisibles comment respecter le R412-39
fixant les conditions de traversée ?

L'utilisation et le port de jumelles de vision nocturnes
est-elle autorisée sur le domaine public ?


Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
*dans* une agglomération


V



Le passage piéton doit être visible à 50 mètres de jour comme de nuit.
Si ce n'est pas le cas, il n'y a pas d'infraction si le piéton traverse
en dehors de ce passage.
http://routes.wikia.com/wiki/Fichier:Circulaire_n%C2%B0_96-55_du_1er_juillet_1996.pdf

http://vignette3.wikia.nocookie.net/routes/images/2/27/Circulaire_n%C2%B0_96-55_du_1er_juillet_1996.pdf/revision/latest?cb 100221103650
Jac
Le #26339671
Le 18/02/2015, Tardigradus a supposé :

- soit il n'y voit absolument rien et il n'est donc pas en mesure de se
déplacer, et il ne peut que restert où il est



Ça, c'est dans le cas où la nuit l'a surpris en tombant tout d'un coup
et il se voit forcé d'attendre le matin pour pouvoir repartir :)
Enfin, tout ça, ce sont les élucubrations de Vocatus et souvent, il se
fait les réponses tout seul !
Bali Balo
Le #26339674
. a écrit sur fr.misc.droit :
Bonsoir

Cet article impose d'emprunter un passage piéton
s'il est distant de moins de 50 metres, ok

mais cette obligation reste-t-elle valable par nuit noire
dans une agglomération dont on a coupé l'éclairage public
pour raison économique
la passage piéton n'étant ni lumineux, ni balisé
la visibilité au sol étant limitée à 10 mètres

Les plaques signalétiques de rue et place étant elles aussi
invisibles comment respecter le R412-39
fixant les conditions de traversée ?

L'utilisation et le port de jumelles de vision nocturnes
est-elle autorisée sur le domaine public ?

Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
*dans* une agglomération



S'il ne voit rien pour cause d'absence d'éclairage public, il peut se
guider grâce à la lumière fournie par les phares des bagnoles qui lui
indiquent au moins l'emplacement de la chaussée. Et s'il n'y a pas de
lumière parce qu'il n'y a pas de bagnoles, il peut donc traverser où et
quand il veut, sans venir faire chier en trollant ici.
La loi, au départ, c'est pas fait pour les cons, en fait.
Bali Balo
Le #26339673
Jac a écrit sur fr.misc.droit :

Enfin, tout ça, ce sont les élucubrations de Vocatus et souvent, il
se fait les réponses tout seul !



Vocagus se fait tout seul sur lui-même.
.
Le #26339672
Le 18/02/2015 11:08, Tardigradus a écrit :
"."
Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
*dans* une agglomération



Pourquoi devrait-il y avoir une obligation de s'éclairer quand on n'y
voit rien ? Et pourquoi pas une obligation de se moucher quand on
éternue ?




Pour se signaler
Il vous manque la lecture des autres articles du CDR
concernant les piétons 412-34 à 412-42
relisez les avant d'éventuellement me répondre.


Trois posssiblités :
- soit il y voit assez pour aller là où il veut, malgré l'absence
d'éclairage, et il est donc en mesure de respecter la réglementation,


de jour l'observation des 2 x 50m est depuis le point où on vous
déposerait en VL, à la sortie d'un immeuble etc...
mais de nuit à condition topo identique ya rien de marqué dans le CDR

Si je suis votre réponse plus loin je serais donc tenu de m'équiper
d'une lampe torche portant au moins à 50 m
( et l'utiliser sans éblouir la circulation ...)
mais ya rien de marqué dans le CDR

- soit il n'y voit absolument rien et il n'est donc pas en mesure de se
déplacer, et il ne peut que rester où il est,


en attendant le lever du soleil ?

- soit il n'y voit rien, et bien qu'il n'en ait pas l'obligation, il a
pensé à prendre une lampe (incroyable, non ?), et il voit donc
suffisamment pour respecter la réglementation.


ben voila on y arrive
A-t-on obligation de s'équiper d'une lampe ?
deux possibilités
1 vous êtes un horsaing
2 vous êtes contribuable des lieux et jusqu'à ce jour vous avez acquitté
vos impôts et le financement de l'EP sans coupure nocturne
Aucune disposition de circulation des piétons n'a été prise par la
municipalité suite à cette mesure


Exemple à la con avec votre lampe
Vous arrivez perpendiculaire sur une chaussée en ville
( manque de bol ce serait une place d'après la plaque signalétique
qui se trouve ....aux extrémités )
Un coup de lampe ..pas de passages piétons à 2 x 50 m

Traversée de la place comme une rue , donc bien perpendiculaire et boum
vous vous faites renverser

le rapport de police mentionnera-t-il que c'est une place
et que vous auriez du la contourner ?



V





.
Le #26339679
Le 18/02/2015 16:04, Bali Balo a écrit :
. a écrit sur fr.misc.droit :
Bonsoir



Cet article impose d'emprunter un passage piéton
s'il est distant de moins de 50 metres, ok



mais cette obligation reste-t-elle valable par nuit noire
dans une agglomération dont on a coupé l'éclairage public
pour raison économique
la passage piéton n'étant ni lumineux, ni balisé
la visibilité au sol étant limitée à 10 mètres



Les plaques signalétiques de rue et place étant elles aussi
invisibles comment respecter le R412-39
fixant les conditions de traversée ?



L'utilisation et le port de jumelles de vision nocturnes
est-elle autorisée sur le domaine public ?



Je ne trouve aucune obligation pour *un* piéton d'avoir à s'éclairer
pour cheminer sur les trottoirs ou la chaussée quand il n'y en a pas
*dans* une agglomération



S'il ne voit rien pour cause d'absence d'éclairage public, il peut se
guider grâce à la lumière fournie par les phares des bagnoles qui lui
indiquent au moins l'emplacement de la chaussée. Et s'il n'y a pas de
lumière parce qu'il n'y a pas de bagnoles, il peut donc traverser où et
quand il veut, sans venir faire chier en trollant ici.
La loi, au départ, c'est pas fait pour les cons, en fait.



branleur

V
Publicité
Poster une réponse
Anonyme