Radio numérique: Besson s'engage pour la bande III

Le
avour
AFP | 25-06-08

Le secrétaire d'Etat chargé de la prospective, de l'évaluation des
politiques publiques et du développement de l'économie numérique,
Eric Besson, s'est engagé à réserver les fréquences de la bande III
(174-223 MHz) à la radio numérique dans ses propositions au
gouvernement.

Intervenant en conclusion mardi soir d'un colloque organisée à Radio
France par le Groupement pour la radio numérique, M. Besson a
déclaré:
"L'accès privilégié des opérateurs de radio à la bande III fera partie
des scenaris présentés prochainement au Premier ministre" François
Fillon.

"Je m'engage à ce que votre demande d'accès privilégiée des
opérateurs de radio à la bande III fasse partie des premières
priorités que je soumettrai au Premier ministre dans le plan que je
lui rendrai avant fin juillet", a ajouté M. Besson, sous des
applaudissements nourris.

Actuellement occupée par la télévision (Canal+ pour sa diffusion
analogique), la bande III est convoitée par de nombreux acteurs des
médias, pour la diffusion de services numériques, en particulier par
les opérateurs de télécommunications.

Elle sera libérée fin 2011, au moment de l'extinction complète de la
diffusion analogique de la télévision.
en fait l'autorisation analogique de C+ ne va que jusqu'en décembre
2010 et la bande III devrait dont être libérée plus tôt
je cite le CSA: "La situation de la chaîne Canal + devra faire
l'objet d'un traitement particulier au regard du terme de son
autorisation fixé au 6 décembre 2010. Le Conseil recommande de préciser
de manière spécifique le calendrier et les modalités d'extinction de la
chaîne Canal + dans le schéma national d'arrêt de l'analogique de
manière à respecter le terme de son autorisation en analogique.
Ce calendrier d'extinction, tout en respectant la date du 6 décembre
2010, devra être accompagné d'un calendrier de déploiement
du multiplex numérique contenant la chaîne Canal + en garantissant la
continuité de son service."

Cette bande de fréquences assure un signal stable, susceptible de
pénétrer à l'intérieur des bâtiments et disponible sur une grande
partie du territoire.

Selon le Groupement pour la radio numérique, qui regroupe la plupart
des opérateurs, le passage de la radio analogique à la radio
numérique, prévue en 2009, sera "un échec" s'il ne dispose pas de la
bande III.

"La bande III, compte tenu de ses avantages techniques et
économiques, est la seule qui permette de déployer des réseaux de
radio dans des conditions économiques viables", écrit dans une
déclaration commune le Groupement pour la radio numérique (Autoroute
FM, Autoroute Info, Lagardère Active, MFM, NextRadioTV, NRJ Group,
Radio Classique, Radio France, Radio Trafic FM, RTL Group, leAFP |
25-06-08

Le secrétaire d'Etat chargé de la prospective, de l'évaluation des
politiques publiques et du développement de l'économie numérique,
Eric Besson, s'est engagé à réserver les fréquences de la bande III
(174-223 MHz) à la radio numérique dans ses propositions au
gouvernement.
Intervenant en conclusion mardi soir d'un colloque organisée à Radio
France par le Groupement pour la radio numérique, M. Besson a
déclaré: "L'accès privilégié des opérateurs de radio à la bande III
fera partie des scenarii présentés prochainement au Premier ministre"
François Fillon.

"Je m'engage à ce que votre demande d'accès privilégiée des
opérateurs de radio à la bande III fasse partie des premières
priorités que je soumettrai au Premier ministre dans le plan que je
lui rendrai avant fin juillet", a ajouté M. Besson, sous des
applaudissements nourris.

Actuellement occupée par la télévision (Canal+ pour sa diffusion
analogique), la bande III est convoitée par de nombreux acteurs des
médias, pour la diffusion de services numériques, en particulier par
les opérateurs de télécommunications.

Elle sera libérée fin 2011, au moment de l'extinction complète de la
diffusion analogique de la télévision.
(Note de Franck: en fait l'autorisation analogique de C+ ne va que
jusqu'en décembre 2010 et la bande III devrait dont être libérée plus
tôt je cite le CSA: "La situation de la chaîne Canal + devra faire
l'objet d'un traitement particulier au regard du terme de son
autorisation fixé au 6 décembre 2010. Le Conseil recommande de
préciser de manière spécifique le calendrier et les modalités
d'extinction de la chaîne Canal + dans le schéma national d'arrêt de
l'analogique de manière à respecter le terme de son autorisation en
analogique. Ce calendrier d'extinction, tout en respectant la date du
6 décembre 2010, devra être accompagné d'un calendrier de déploiement
du multiplex numérique contenant la chaîne Canal + en garantissant la
continuité de son service.")

Cette bande de fréquences assure un signal stable, susceptible de
pénétrer à l'intérieur des bâtiments et disponible sur une grande
partie du territoire.

Selon le Groupement pour la radio numérique, qui regroupe la plupart
des opérateurs, le passage de la radio analogique à la radio
numérique, prévue en 2009, sera "un échec" s'il ne dispose pas de la
bande III.

"La bande III, compte tenu de ses avantages techniques et
économiques, est la seule qui permette de déployer des réseaux de
radio dans des conditions économiques viables", écrit dans une
déclaration commune le Groupement pour la radio numérique (Autoroute
FM, Autoroute Info, Lagardère Active, MFM, NextRadioTV, NRJ Group,
Radio Classique, Radio France, Radio Trafic FM, RTL Group, leAFP |
25-06-08

Le secrétaire d'Etat chargé de la prospective, de l'évaluation des
politiques publiques et du développement de l'économie numérique,
Eric Besson, s'est engagé à réserver les fréquences de la bande III
(174-223 MHz) à la radio numérique dans ses propositions au
gouvernement.
Intervenant en conclusion mardi soir d'un colloque organisée à Radio
France par le Groupement pour la radio numérique, M. Besson a
déclaré: "L'accès privilégié des opérateurs de radio à la bande III
fera partie des scenarii présentés prochainement au Premier ministre"
François Fillon.

"Je m'engage à ce que votre demande d'accès privilégiée des
opérateurs de radio à la bande III fasse partie des premières
priorités que je soumettrai au Premier ministre dans le plan que je
lui rendrai avant fin juillet", a ajouté M. Besson, sous des
applaudissements nourris.

Actuellement occupée par la télévision (Canal+ pour sa diffusion
analogique), la bande III est convoitée par de nombreux acteurs des
médias, pour la diffusion de services numériques, en particulier par
les opérateurs de télécommunications.

Elle sera libérée fin 2011, au moment de l'extinction complète de la
diffusion analogique de la télévision.
(Note de Franck: en fait l'autorisation analogique de C+ ne va que
jusqu'en décembre 2010 et la bande III devrait dont être libérée plus
tôt je cite le CSA: "La situation de la chaîne Canal + devra faire
l'objet d'un traitement particulier au regard du terme de son
autorisation fixé au 6 décembre 2010. Le Conseil recommande de
préciser de manière spécifique le calendrier et les modalités
d'extinction de la chaîne Canal + dans le schéma national d'arrêt de
l'analogique de manière à respecter le terme de son autorisation en
analogique. Ce calendrier d'extinction, tout en respectant la date du
6 décembre 2010, devra être accompagné d'un calendrier de déploiement
du multiplex numérique contenant la chaîne Canal + en garantissant la
continuité de son service.")

Cette bande de fréquences assure un signal stable, susceptible de
pénétrer à l'intérieur des bâtiments et disponible sur une grande
partie du territoire.

Selon le Groupement pour la radio numérique, qui regroupe la plupart
des opérateurs, le passage de la radio analogique à la radio
numérique, prévue en 2009, sera "un échec" s'il ne dispose pas de la
bande III.

"La bande III, compte tenu de ses avantages techniques et
économiques, est la seule qui permette de déployer des réseaux de
radio dans des conditions économiques viables", écrit dans une
déclaration commune le Groupement pour la radio numérique (Autoroute
FM, Autoroute Info, Lagardère Active, MFM, NextRadioTV, NRJ Group,
Radio Classique, Radio France, Radio Trafic FM, RTL Group, lAFP |
25-06-08

Le secrétaire d'Etat chargé de la prospective, de l'évaluation des
politiques publiques et du développement de l'économie numérique,
Eric Besson, s'est engagé à réserver les fréquences de la bande III
(174-223 MHz) à la radio numérique dans ses propositions au
gouvernement.
Intervenant en conclusion mardi soir d'un colloque organisée à Radio
France par le Groupement pour la radio numérique, M. Besson a
déclaré: "L'accès privilégié des opérateurs de radio à la bande III
fera partie des scenarii présentés prochainement au Premier ministre"
François Fillon.

"Je m'engage à ce que votre demande d'accès privilégiée des
opérateurs de radio à la bande III fasse partie des premières
priorités que je soumettrai au Premier ministre dans le plan que je
lui rendrai avant fin juillet", a ajouté M. Besson, sous des
applaudissements nourris.

Actuellement occupée par la télévision (Canal+ pour sa diffusion
analogique), la bande III est convoitée par de nombreux acteurs des
médias, pour la diffusion de services numériques, en particulier par
les opérateurs de télécommunications.

Elle sera libérée fin 2011, au moment de l'extinction complète de la
diffusion analogique de la télévision.
(Note de Franck: en fait l'autorisation analogique de C+ ne va que
jusqu'en décembre 2010 et la bande III devrait dont être libérée plus
tôt je cite le CSA: "La situation de la chaîne Canal + devra faire
l'objet d'un traitement particulier au regard du terme de son
autorisation fixé au 6 décembre 2010. Le Conseil recommande de
préciser de manière spécifique le calendrier et les modalités
d'extinction de la chaîne Canal + dans le schéma national d'arrêt de
l'analogique de manière à respecter le terme de son autorisation en
analogique. Ce calendrier d'extinction, tout en respectant la date du
6 décembre 2010, devra être accompagné d'un calendrier de déploiement
du multiplex numérique contenant la chaîne Canal + en garantissant la
continuité de son service.")

Cette bande de fréquences assure un signal stable, susceptible de
pénétrer à l'intérieur des bâtiments et disponible sur une grande
partie du territoire.

Selon le Groupement pour la radio numérique, qui regroupe la plupart
des opérateurs, le passage de la radio analogique à la radio
numérique, prévue en 2009, sera "un échec" s'il ne dispose pas de la
bande III.

"La bande III, compte tenu de ses avantages techniques et
économiques, est la seule qui permette de déployer des réseaux de
radio dans des conditions économiques viables", écrit dans une
déclaration commune le Groupement pour la radio numérique
(Autoroute FM, Autoroute Info, Lagardère Active, MFM, NextRadioTV, NRJ
Group, Radio Classique, Radio France, Radio Trafic FM, RTL Group, le
SIRTI, TDF, TowerCast et VDL).

--
Mon blog sur mon installation
http://avour79.blogspace.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marc Zirnheld
Le #13769281
avour a écrit :

Ce calendrier d'extinction, tout en respectant la date du 6 décembre
2010, devra être accompagné d'un calendrier de déploiement
du multiplex numérique contenant la chaîne Canal + en garantissant la
continuité de son service."



Mais comme le déploiement de la TNT patine dans les régions frontalières
et/ou montagneuses, on imaginerait très bien Canal+ demander et obtenir
une prolongation dans ces régions.

A part ça, je rêve ou il y a QUATRE fois le même texte ?
avour
Le #13769271
pour une meilleur compréhension voici le texte en un unique exemplaire,
suis désolé mauvaise manip 8-o

AFP | 25-06-08

Le secrétaire d'Etat chargé de la prospective, de l'évaluation des
politiques publiques et du développement de l'économie numérique,
Eric Besson, s'est engagé à réserver les fréquences de la bande III
(174-223 MHz) à la radio numérique dans ses propositions au
gouvernement.

Intervenant en conclusion mardi soir d'un colloque organisée à Radio
France par le Groupement pour la radio numérique, M. Besson a
déclaré:
"L'accès privilégié des opérateurs de radio à la bande III fera partie
des scenaris présentés prochainement au Premier ministre" François
Fillon.

"Je m'engage à ce que votre demande d'accès privilégiée des
opérateurs de radio à la bande III fasse partie des premières
priorités que je soumettrai au Premier ministre dans le plan que je
lui rendrai avant fin juillet", a ajouté M. Besson, sous des
applaudissements nourris.

Actuellement occupée par la télévision (Canal+ pour sa diffusion
analogique), la bande III est convoitée par de nombreux acteurs des
médias, pour la diffusion de services numériques, en particulier par
les opérateurs de télécommunications.

Elle sera libérée fin 2011, au moment de l'extinction complète de la
diffusion analogique de la télévision.
en fait l'autorisation analogique de C+ ne va que jusqu'en décembre
2010 et la bande III devrait dont être libérée plus tôt...
je cite le CSA: "La situation de la chaîne Canal + devra faire
l'objet d'un traitement particulier au regard du terme de son
autorisation fixé au 6 décembre 2010. Le Conseil recommande de préciser
de manière spécifique le calendrier et les modalités d'extinction de la
chaîne Canal + dans le schéma national d'arrêt de l'analogique de
manière à respecter le terme de son autorisation en analogique.
Ce calendrier d'extinction, tout en respectant la date du 6 décembre
2010, devra être accompagné d'un calendrier de déploiement
du multiplex numérique contenant la chaîne Canal + en garantissant la
continuité de son service."

Cette bande de fréquences assure un signal stable, susceptible de
pénétrer à l'intérieur des bâtiments et disponible sur une grande
partie du territoire.

Selon le Groupement pour la radio numérique, qui regroupe la plupart
des opérateurs, le passage de la radio analogique à la radio
numérique, prévue en 2009, sera "un échec" s'il ne dispose pas de la
bande III.

"La bande III, compte tenu de ses avantages techniques et
économiques, est la seule qui permette de déployer des réseaux de
radio dans des conditions économiques viables", écrit dans une
déclaration commune le Groupement pour la radio numérique
(Autoroute FM, Autoroute Info, Lagardère Active, MFM, NextRadioTV, NRJ
Group, Radio Classique, Radio France, Radio Trafic FM, RTL Group, le
SIRTI, TDF, TowerCast et VDL).

--
Mon blog sur mon installation
http://avour79.blogspace.fr
avour
Le #13769261
Marc Zirnheld a émis l'idée suivante :
avour a écrit :

Ce calendrier d'extinction, tout en respectant la date du 6
décembre 2010, devra être accompagné d'un calendrier de déploiement
du multiplex numérique contenant la chaîne Canal + en garantissant
la
continuité de son service."



Mais comme le déploiement de la TNT patine dans les régions
frontalières et/ou montagneuses, on imaginerait très bien Canal+
demander et obtenir une prolongation dans ces régions.

A part ça, je rêve ou il y a QUATRE fois le même texte ?



une prolongation d'une petite année (2010-2011) vois pas l'intéret. B-)

--
Mon blog sur mon installation
http://avour79.blogspace.fr
Marc Zirnheld
Le #13769131
Nicolas Croiset a écrit :

Ils
ont tout intérêt à cesser la double diffusion analogique numérique au
plus vite pour diminuer les coûts de diffusion substentiellement.



M'étonnerait que la couverture numérique soit achevée en 2010 !
Mais ça n'empêche pas forcément de caser du DAB, ouch euh pardon du T-DMB.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme