RAID 1 logiciel comment ça marche ?!?

Le
essomba84
Bonjour à tous,

je pose rapidement mon problème. Soit une machine avec deux disques
montés en RAID 1 logiciel, avec LVM dessus, puis ext4 et grub comme
lanceur. OS : debian stable.

L'autre jour, SMART me signale qu'il ne reste plus que 24h à vivre à
l'un des deux. Je me dis, cool, heureusement que j'ai un RAID 1 :)

J'achète donc un nouveau disque et benoitement je me dis que :
- 1- je vire le disque dur faulty ;
- 2- je met le nouveau ;
- 3- je l'attache au RAID ;
- 4- le tableau se reconstruit et voilà.

Donc je fais ça, je boote et là, stupeur : arrivé sur GRUB, ça reboote.
Je me dis : ok, peut être que la carte mère boote sur le mauvais disque.
J'enlève donc le disque neuf, je reboote et là : pareil.

Heureusement que je m'en aperçois. Je me dis ok, je vais booter avec le
disque dur neuf et le faulty. Je boote, ça boote. Je partitionne le
disque neuf, je l'ajoute au tableau, le tableau se reconstruit et ça
fonctionne. Sauf que le disque faulty est toujours présent dans la machine.

J'installe grub sur le disque neuf, j'arrête, je met le disque neuf et
le disque sain du tableau, je boote, et là grub me dit qu'il ne peut pas
démarrer car il y a deux disques qui ont l'ID 0.

Donc ma question : comment je peux faire pour sortir le disque faulty du
tableau, avoir une machine qui boote, même si un disque du tableau est
retiré ?

Y a un problème de conception dans ce RAID 1 ou c'est moi qui n'ai rien
compris ??

Merci !

L
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
essomba84
Le #24411721

Donc ma question : comment je peux faire pour sortir le disque faulty du
tableau, avoir une machine qui boote, même si un disque du tableau est
retiré ?



sachant que sans le disque faulty, je n'arrive à booter sur aucun des
autres disques alors que grub est installé !
denis.paris
Le #24411831
Le 18/04/2012 09:47, essomba84 a écrit :
Bonjour à tous,

je pose rapidement mon problème. Soit une machine avec deux disques
montés en RAID 1 logiciel, avec LVM dessus, puis ext4 et grub comme
lanceur. OS : debian stable.

L'autre jour, SMART me signale qu'il ne reste plus que 24h à vivre à
l'un des deux. Je me dis, cool, heureusement que j'ai un RAID 1 :)

J'achète donc un nouveau disque et benoitement je me dis que :
- 1- je vire le disque dur faulty ;
- 2- je met le nouveau ;
- 3- je l'attache au RAID ;
- 4- le tableau se reconstruit et voilà.

Donc je fais ça, je boote et là, stupeur : arrivé sur GRUB, ça reboote.
Je me dis : ok, peut être que la carte mère boote sur le mauvais disque.
J'enlève donc le disque neuf, je reboote et là : pareil.

Heureusement que je m'en aperçois. Je me dis ok, je vais booter avec le
disque dur neuf et le faulty. Je boote, ça boote. Je partitionne le
disque neuf, je l'ajoute au tableau, le tableau se reconstruit et ça
fonctionne. Sauf que le disque faulty est toujours présent dans la machine.

J'installe grub sur le disque neuf, j'arrête, je met le disque neuf et
le disque sain du tableau, je boote, et là grub me dit qu'il ne peut pas
démarrer car il y a deux disques qui ont l'ID 0.

Donc ma question : comment je peux faire pour sortir le disque faulty du
tableau, avoir une machine qui boote, même si un disque du tableau est
retiré ?

Y a un problème de conception dans ce RAID 1 ou c'est moi qui n'ai rien
compris ??

Merci !

L



Tu as fait un RAID logiciel sur un disque système? tu as le goût du risque!

Ce type de RAID est normalement réservé aux data, à moins d'être géré au
niveau hardware par une carte dédiée.
JKB
Le #24411991
Le Wed, 18 Apr 2012 10:24:36 +0200,
denis.paris
Le 18/04/2012 09:47, essomba84 a écrit :
Bonjour à tous,

je pose rapidement mon problème. Soit une machine avec deux disques
montés en RAID 1 logiciel, avec LVM dessus, puis ext4 et grub comme
lanceur. OS : debian stable.

L'autre jour, SMART me signale qu'il ne reste plus que 24h à vivre à
l'un des deux. Je me dis, cool, heureusement que j'ai un RAID 1 :)

J'achète donc un nouveau disque et benoitement je me dis que :
- 1- je vire le disque dur faulty ;
- 2- je met le nouveau ;
- 3- je l'attache au RAID ;
- 4- le tableau se reconstruit et voilà.

Donc je fais ça, je boote et là, stupeur : arrivé sur GRUB, ça reboote.
Je me dis : ok, peut être que la carte mère boote sur le mauvais disque.
J'enlève donc le disque neuf, je reboote et là : pareil.

Heureusement que je m'en aperçois. Je me dis ok, je vais booter avec le
disque dur neuf et le faulty. Je boote, ça boote. Je partitionne le
disque neuf, je l'ajoute au tableau, le tableau se reconstruit et ça
fonctionne. Sauf que le disque faulty est toujours présent dans la machine.

J'installe grub sur le disque neuf, j'arrête, je met le disque neuf et
le disque sain du tableau, je boote, et là grub me dit qu'il ne peut pas
démarrer car il y a deux disques qui ont l'ID 0.

Donc ma question : comment je peux faire pour sortir le disque faulty du
tableau, avoir une machine qui boote, même si un disque du tableau est
retiré ?

Y a un problème de conception dans ce RAID 1 ou c'est moi qui n'ai rien
compris ??

Merci !

L



Tu as fait un RAID logiciel sur un disque système? tu as le goût du risque!

Ce type de RAID est normalement réservé aux data, à moins d'être géré au
niveau hardware par une carte dédiée.



Pourquoi donc ? Le tout est d'installer le secteur d'amorçage sur
les deux disques et que le bios (ou openprom ou ce que tu veux)
bascule d'un disque sur l'autre.

Personnellement, je n'ai que du raid1 soft pour les disques systèmes
sur tous mes serveurs ayant déjà perdu assez de données avec les
cartes raid matérielles.

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
denis.paris
Le #24412261
Le 18/04/2012 10:49, JKB a écrit :
Le Wed, 18 Apr 2012 10:24:36 +0200,
denis.paris
Le 18/04/2012 09:47, essomba84 a écrit :
Bonjour à tous,

je pose rapidement mon problème. Soit une machine avec deux disques
montés en RAID 1 logiciel, avec LVM dessus, puis ext4 et grub comme
lanceur. OS : debian stable.

L'autre jour, SMART me signale qu'il ne reste plus que 24h à vivre à
l'un des deux. Je me dis, cool, heureusement que j'ai un RAID 1 :)

J'achète donc un nouveau disque et benoitement je me dis que :
- 1- je vire le disque dur faulty ;
- 2- je met le nouveau ;
- 3- je l'attache au RAID ;
- 4- le tableau se reconstruit et voilà.

Donc je fais ça, je boote et là, stupeur : arrivé sur GRUB, ça reboote.
Je me dis : ok, peut être que la carte mère boote sur le mauvais disque.
J'enlève donc le disque neuf, je reboote et là : pareil.

Heureusement que je m'en aperçois. Je me dis ok, je vais booter avec le
disque dur neuf et le faulty. Je boote, ça boote. Je partitionne le
disque neuf, je l'ajoute au tableau, le tableau se reconstruit et ça
fonctionne. Sauf que le disque faulty est toujours présent dans la machine.

J'installe grub sur le disque neuf, j'arrête, je met le disque neuf et
le disque sain du tableau, je boote, et là grub me dit qu'il ne peut pas
démarrer car il y a deux disques qui ont l'ID 0.

Donc ma question : comment je peux faire pour sortir le disque faulty du
tableau, avoir une machine qui boote, même si un disque du tableau est
retiré ?

Y a un problème de conception dans ce RAID 1 ou c'est moi qui n'ai rien
compris ??

Merci !

L



Tu as fait un RAID logiciel sur un disque système? tu as le goût du risque!

Ce type de RAID est normalement réservé aux data, à moins d'être géré au
niveau hardware par une carte dédiée.



Pourquoi donc ? Le tout est d'installer le secteur d'amorçage sur
les deux disques et que le bios (ou openprom ou ce que tu veux)
bascule d'un disque sur l'autre.

Personnellement, je n'ai que du raid1 soft pour les disques systèmes
sur tous mes serveurs ayant déjà perdu assez de données avec les
cartes raid matérielles.

JKB




Je ne dis pas qu'on ne peut pas y arriver, mais c'est assez délicat à
mettre en place. Le pire étant de se croire protégé alors qu'on ne l'est
pas.

Pour les raid hardware il faut choisir son camp en effet, et en rester
sur des cartes de grand constructeur en fuyant comme la peste les
"pseudo-raids" proposés avec les cartes-mères. Je n'ai JAMAIS eu de
problème avec HP (ni bien sûr avec l'ancien COMPAQ) ni DELL, ou IBM.
Fabien LE LEZ
Le #24412501
On Wed, 18 Apr 2012 10:24:36 +0200, "denis.paris"

Tu as fait un RAID logiciel sur un disque système? tu as le goût du risque!

Ce type de RAID est normalement réservé aux data



Non. Si tu veux que le système continue à tourner même en cas de panne
de disque (ce qui est la raison d'être du RAID), toutes les partitions
doivent être en RAID, même le swap.

à moins d'être géré au niveau hardware par une carte dédiée.



Je ne vois pas quelle peut être la contre-indication pour du RAID 1
(ou 10) logiciel.
JKB
Le #24412571
Le Wed, 18 Apr 2012 12:24:28 +0200,
denis.paris
Le 18/04/2012 10:49, JKB a écrit :
Le Wed, 18 Apr 2012 10:24:36 +0200,
denis.paris
Le 18/04/2012 09:47, essomba84 a écrit :
Bonjour à tous,

je pose rapidement mon problème. Soit une machine avec deux disques
montés en RAID 1 logiciel, avec LVM dessus, puis ext4 et grub comme
lanceur. OS : debian stable.

L'autre jour, SMART me signale qu'il ne reste plus que 24h à vivre à
l'un des deux. Je me dis, cool, heureusement que j'ai un RAID 1 :)

J'achète donc un nouveau disque et benoitement je me dis que :
- 1- je vire le disque dur faulty ;
- 2- je met le nouveau ;
- 3- je l'attache au RAID ;
- 4- le tableau se reconstruit et voilà.

Donc je fais ça, je boote et là, stupeur : arrivé sur GRUB, ça reboote.
Je me dis : ok, peut être que la carte mère boote sur le mauvais disque.
J'enlève donc le disque neuf, je reboote et là : pareil.

Heureusement que je m'en aperçois. Je me dis ok, je vais booter avec le
disque dur neuf et le faulty. Je boote, ça boote. Je partitionne le
disque neuf, je l'ajoute au tableau, le tableau se reconstruit et ça
fonctionne. Sauf que le disque faulty est toujours présent dans la machine.

J'installe grub sur le disque neuf, j'arrête, je met le disque neuf et
le disque sain du tableau, je boote, et là grub me dit qu'il ne peut pas
démarrer car il y a deux disques qui ont l'ID 0.

Donc ma question : comment je peux faire pour sortir le disque faulty du
tableau, avoir une machine qui boote, même si un disque du tableau est
retiré ?

Y a un problème de conception dans ce RAID 1 ou c'est moi qui n'ai rien
compris ??

Merci !

L



Tu as fait un RAID logiciel sur un disque système? tu as le goût du risque!

Ce type de RAID est normalement réservé aux data, à moins d'être géré au
niveau hardware par une carte dédiée.



Pourquoi donc ? Le tout est d'installer le secteur d'amorçage sur
les deux disques et que le bios (ou openprom ou ce que tu veux)
bascule d'un disque sur l'autre.

Personnellement, je n'ai que du raid1 soft pour les disques systèmes
sur tous mes serveurs ayant déjà perdu assez de données avec les
cartes raid matérielles.

JKB




Je ne dis pas qu'on ne peut pas y arriver, mais c'est assez délicat à
mettre en place. Le pire étant de se croire protégé alors qu'on ne l'est
pas.



Alors qu'on ne l'est pas ? J'aimerais comprendre. Lorsqu'un disque
saute, tu continues sur le second et tu as une alerte qui remonte.
Quelle différence ? Effectivement, avec un raid matériel, tu ne te
poses pas la question du secteur de boot, c'est transparent. Mais de
toi à moi, quelqu'un qui tombe dans le piège ne devrait pas avoir à
administrer ce genre de configuration.

Pour les raid hardware il faut choisir son camp en effet, et en rester
sur des cartes de grand constructeur en fuyant comme la peste les
"pseudo-raids" proposés avec les cartes-mères. Je n'ai JAMAIS eu de
problème avec HP (ni bien sûr avec l'ancien COMPAQ) ni DELL, ou IBM.



Je parle de vrais raid. À chaque fois que j'ai eu un contrôleur à
mettre à la benne, j'ai fait une croix sur les données parce qu'il
fallait un contrôleur du même constructeur et la même révision du
firmware pour reconstruire la chose. Ça m'a fait le coup avec des
Intel et des GDTH. Depuis, je préfère largement le soft, ce me
permet de récupérer beaucoup plus facilement les données en cas de
panne du contrôleur.

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
denis.paris
Le #24412601
Le 18/04/2012 14:12, Fabien LE LEZ a écrit :
On Wed, 18 Apr 2012 10:24:36 +0200, "denis.paris"

Tu as fait un RAID logiciel sur un disque système? tu as le goût du risque!

Ce type de RAID est normalement réservé aux data



Non. Si tu veux que le système continue à tourner même en cas de panne
de disque (ce qui est la raison d'être du RAID), toutes les partitions
doivent être en RAID, même le swap.

à moins d'être géré au niveau hardware par une carte dédiée.



Je ne vois pas quelle peut être la contre-indication pour du RAID 1
(ou 10) logiciel.



Au plan théorique, aucun, au plan pratique une relative complexité de
mise en oeuvre, et sans doute une petite perte de performance car c'est
le processeur de la machine qui fait le travail.

Dans les environnements professionnels auxquels j'ai eu accès j'ai
constaté que la quasi-totalité des système étaient protégés par du raid
hardware, ou bien pas du tout dans le cas d'une machine de test.

J'en déduis que si on le fait c'est un pis-aller si on n'a pas le budget
suffisant et qu'on estime que la machine est tout de même critique, mais
je n'ai pas rencontré ce cas.

Maintenant je ne prétends pas avoir fait le tour de touts les
datacenters de la planète, si on veut me contredire je ne m'en
formaliserais pas.
Fabien LE LEZ
Le #24412731
On Wed, 18 Apr 2012 14:52:11 +0200, "denis.paris"

Au plan théorique, aucun, au plan pratique une relative complexité de
mise en oeuvre,



Bof...
Avec un RAID matériel, tu as besoin d'un logiciel spécifique à la
carte (ne serait-ce que pour être averti d'un problème).
Le RAID logiciel, c'est partout le même. Une fois que tu as compris
comment fonctionne mdadm, tu peux mettre tout ça en place les yeux
fermés un soir de cuite.

et sans doute une petite perte de performance car c'est
le processeur de la machine qui fait le travail.



J'ai pu détecter une utilisation processeur (1 à 2 %) avec du RAID5,
sur une vieille machine (Sempron d'entrée de gamme).

En RAID1, sur une machine raisonnablement récente, les écritures sur
les deux disques se font en parallèle, et l'utilisation processeur est
négligeable. Ça m'étonnerait que tu puisses détecter une quelconque
différence de performances.

Par ailleurs, avec le RAID logiciel, tu peux t'amuser à faire
correspondre le début d'un disque avec la fin de l'autre. Ça permet
d'améliorer la performance en lecture, puisque la lecture d'une donnée
peut se faire systématiquement au début d'un disque, là où le disque
est le plus rapide.

Dans les environnements professionnels auxquels j'ai eu accès j'ai
constaté que la quasi-totalité des système étaient protégés par du raid
hardware,



J'ai l'impression que la décision vient de l'inertie plutôt que d'une
étude raisonnée. (Y'a qu'à voir le nombre de gens convaincus qu'on
doit avoir une partition de swap de taille égale à deux fois la taille
de la RAM. Perso, je ne suis pas convaincu de l'utilité du swap sur un
serveur moderne.)

Il y a aussi l'aspect marketing : c'est plus cher, donc c'est mieux.

Note : je parle ici de RAID1. Le RAID5 est une bête différente. Je ne
sais pas si le RAID5 logiciel est fiable. Mais de toute façon, à moins
d'avoir des disques très chers, le RAID1 logiciel est souvent plus
économique que le RAID5 matériel, à capacité effective égale.
JKB
Le #24412721
Le Wed, 18 Apr 2012 15:51:59 +0200,
Fabien LE LEZ
On Wed, 18 Apr 2012 14:52:11 +0200, "denis.paris"

Au plan théorique, aucun, au plan pratique une relative complexité de
mise en oeuvre,



Bof...
Avec un RAID matériel, tu as besoin d'un logiciel spécifique à la
carte (ne serait-ce que pour être averti d'un problème).
Le RAID logiciel, c'est partout le même. Une fois que tu as compris
comment fonctionne mdadm, tu peux mettre tout ça en place les yeux
fermés un soir de cuite.

et sans doute une petite perte de performance car c'est
le processeur de la machine qui fait le travail.



J'ai pu détecter une utilisation processeur (1 à 2 %) avec du RAID5,
sur une vieille machine (Sempron d'entrée de gamme).



Avec du Raid6 logiciel sur une blade-2000 (deux UltraSparc-III+ à
900 MHz), j'arrivais à 200 Mo/s en écriture soutenue (carte SCSI LSI
U320 en PCI 64 bits/66 MHz). À peine moins qu'en écriture directe
sur un seul disque.

En RAID1, sur une machine raisonnablement récente, les écritures sur
les deux disques se font en parallèle, et l'utilisation processeur est
négligeable. Ça m'étonnerait que tu puisses détecter une quelconque
différence de performances.

Par ailleurs, avec le RAID logiciel, tu peux t'amuser à faire
correspondre le début d'un disque avec la fin de l'autre. Ça permet
d'améliorer la performance en lecture, puisque la lecture d'une donnée
peut se faire systématiquement au début d'un disque, là où le disque
est le plus rapide.

Dans les environnements professionnels auxquels j'ai eu accès j'ai
constaté que la quasi-totalité des système étaient protégés par du raid
hardware,



J'ai l'impression que la décision vient de l'inertie plutôt que d'une
étude raisonnée. (Y'a qu'à voir le nombre de gens convaincus qu'on
doit avoir une partition de swap de taille égale à deux fois la taille
de la RAM. Perso, je ne suis pas convaincu de l'utilité du swap sur un
serveur moderne.)

Il y a aussi l'aspect marketing : c'est plus cher, donc c'est mieux.

Note : je parle ici de RAID1. Le RAID5 est une bête différente. Je ne
sais pas si le RAID5 logiciel est fiable. Mais de toute façon, à moins
d'avoir des disques très chers, le RAID1 logiciel est souvent plus
économique que le RAID5 matériel, à capacité effective égale.



Les raid5 et 6 soft de Linux sont fiables. Comme le 1. Je n'ai pas
esasyé les autres. J'ai même en production un raid51 soft monté en
iSCSI qui ronronne depuis cinq ans (raid5 de part et d'autre d'un
lien iSCSI).

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Philippe Naudin
Le #24412951
Le mer. 18 avril 2012 15:51:59 CEST, Fabien LE LEZ a écrit:

On Wed, 18 Apr 2012 14:52:11 +0200, "denis.paris"

>Au plan théorique, aucun, au plan pratique une relative complexité d e
>mise en oeuvre,

Bof...
Avec un RAID matériel, tu as besoin d'un logiciel spécifique à la
carte (ne serait-ce que pour être averti d'un problème).



Sur ce point précis : smartmontools sait accéder aux disques
individuels derrière bon nombre de cartes RAID pro, sans qu'il
soit besoin de logiciels supplémentaires.

--
Philippe
Publicité
Poster une réponse
Anonyme