Rarefaction

Le
Arachide
Coucou,

J'ai pris plaisir, pendant de nombreuses années, à découvrir de
"nouvelles" vieilles machines. Bien sûr, ça demandait un petit budget,
des recherches, mais il y avait toujours du "nouveau" à se mettre sous
la dent.

Or, j'ai le sentiment que l'offre en ordinosaure se raréfie. Des
machines enthousiasmantes, y'en a moins. On retombe souvent sur les
mêmes séries de C64, Thomson, Amstrad, Atari, vieux PC, MSX.

Une page se tourne?
Ou est-ce que j'ai TOUT découvert? (ça m’étonnerait!).

Guillaume.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gzavsnap
Le #26365169
Le 01/09/2015 10:30, Arachide a écrit :
Coucou,
J'ai pris plaisir, pendant de nombreuses années, à découvrir de
"nouvelles" vieilles machines. Bien sûr, ça demandait un petit budget,
des recherches, mais il y avait toujours du "nouveau" à se mettre sous
la dent.
Or, j'ai le sentiment que l'offre en ordinosaure se raréfie. Des
machines enthousiasmantes, y'en a moins. On retombe souvent sur les
mêmes séries de C64, Thomson, Amstrad, Atari, vieux PC, MSX.
Une page se tourne?
Ou est-ce que j'ai TOUT découvert? (ça m’étonnerait!).
Guillaume.



Non, ça ne vient pas de toi!
Le secteur s'est professionnalisé, les stocks ont été détruit
volontairement pour organiser la pénurie.
De collectionneur rétro-informatique, certains sont passé néo-brocanteurs.

Le passionné ne rivalise plus avec ces "traders" de carcasses
informatiques.

Cela fait dix ans que les spéculateur dans le domaine tentent de gagner
de l'argent avec ces anciennes machines...

Et l'ambiance n'est plus la même sur les forums ou fse, pourri par les
annonces semi-commerciales.

L'aide n'est plus orientée vers des passionnés, mais pour la formation
de pseudo-réparateurs et restaurateurs d'anciennes machines.

Résultat, pour ces raisons, certaines personnes préfèrent virtualiser
leurs connaissances et leurs expériences.

Il faudra faire son deuil de ces objets, car enfermés dans des
collections, placés dans des musées ou œuvre d'art industrielle
destinées à la spéculation mercantile.

Une page se tourne...
Ces objets ne sont plus des outils, mais des babioles décoratives aux
prix excessifs.
Tu n'as pas changé, tu es seulement resté sur une vision "pratique" de
l'informatique... qui n'a plus rien de "Familiale".
Tintin
Le #26365228
Post Gzavsnap a tapote de ses doigts boudines :
Cela fait dix ans que les spéculateur dans le domaine tentent de gagner
de l'argent avec ces anciennes machines...

Et l'ambiance n'est plus la même sur les forums ou fse, pourri par les
annonces semi-commerciales.



Un bosniaque, qui a eu accès tard a un Amiga et a réaliser un truc pas
mal, jette un pavé dans la mare en annonçant que des acteurs Amiga lui ont mis
de sérieur bâtons dans les roues :
http://obligement.free.fr/articles/itwmajstorovic.php

--
Tintin
johanstechtv
Le #26365251
Le mardi 1 septembre 2015 10:30:57 UTC+2, Arachide a écrit :
Coucou,

J'ai pris plaisir, pendant de nombreuses années, à découvrir de
"nouvelles" vieilles machines. Bien sûr, ça demandait un petit budget ,
des recherches, mais il y avait toujours du "nouveau" à se mettre sous
la dent.

Or, j'ai le sentiment que l'offre en ordinosaure se raréfie. Des
machines enthousiasmantes, y'en a moins. On retombe souvent sur les
mêmes séries de C64, Thomson, Amstrad, Atari, vieux PC, MSX.

Une page se tourne?
Ou est-ce que j'ai TOUT découvert? (ça m'étonnerait!).

Guillaume.



Au debut de ce siècle j'ai vu des tas de gens se mettre eux aussi
a collectionner des bécanes .
Le nombre de contributeurs sur ce ng avait passablement augmenté.
il y a plein de bécanes interrssantes mais j'avoue préférer le gros . ..
johanstechtv
Le #26365253
Non, ça ne vient pas de toi!
Le secteur s'est professionnalisé, les stocks ont été détruit
volontairement pour organiser la pénurie.
De collectionneur rétro-informatique, certains sont passé néo-broca nteurs.



Ou certaines associations organisent une pénurie , ce qui contribue à f aire monter le prix artificiellement de certaines consoles ...
y a 5 ans on trouvait une N64 a 29 EURO aujourd'hui faut presque le double

Le passionné ne rivalise plus avec ces "traders" de carcasses
informatiques.

Cela fait dix ans que les spéculateur dans le domaine tentent de gagner
de l'argent avec ces anciennes machines...

Et l'ambiance n'est plus la même sur les forums ou fse, pourri par les
annonces semi-commerciales.



Je me rappelle qu'a une certaine époque y en avait pas mal

Il faudra faire son deuil de ces objets, car enfermés dans des
collections, placés dans des musées ou oeuvre d'art industrielle
destinées à la spéculation mercantile.

Une page se tourne...
Ces objets ne sont plus des outils, mais des babioles décoratives aux
prix excessifs.
Tu n'as pas changé, tu es seulement resté sur une vision "pratique" d e
l'informatique... qui n'a plus rien de "Familiale".



Pour ma part j'avoue avoir claqué des sommes considérables dans ma pass ion (jusqu'a 4 chiffres)
J'avoue aussi avoir parfois récupéré du matériel pour des collectio nneurs qui ne sont jamais passé les prendre ...
J'ai payé du transport , des bras , des restos pour récupérer des cho uettes bécanes
j'ai porté de mes bras pas musclés beaucoup de trucs pour faire plaisir des fois a des gens qu'en valaient pas vraiment la peine..
J'ai vendu des fois a 20 boules des trucs qui m'en avait couté 1000 des a nnées avant ...
Au final une tonne est partie chez la wda et a peu pres autant chez mo5.
Mais je me pose souvent la question , quand je vois des malades vendre des amigas 500 (qui est une machine ultra courante) a 200 euros , combien vaut mon amiga 1000 ultra rare et badgé de _1984_ !
S'agissant des musées j'ai plusieurs fois tenté dans plusieurs villes a vec plusieurs mairies et plusieurs maires d'ouvrir un musée en exposant mes >200 ordis a moi ... outre les promesses électorales de locaux , j ai jamais rien vu ...
L'informatique n'interesse personne en France , ici y a 58000 informaticien s au chomage et on a la culture du bug informatique dans toutes les adminis trations .
Nos DAB ont presque tous 15 ans avec du Pentium 3 @ 700mhz
Eric Demeester
Le #26365270
Bonsoir,

(Tue, 1 Sep 2015 11:54:58 -0700 (PDT) -
fr.comp.ordinosaures) :

L'informatique n'interesse personne en France,



Je pense que si, mais pas les politiques, incompétents en la matière
ainsi que dans la plupart des autres, qui ne s'intéressent qu'à la
préservation de leurs privilèges et à leur réélection.

Demander à des parasites d'aider, si ça ne sert pas directement leur
propre intérêt, ne sert malheureusement à rien.
Gzavsnap
Le #26365294
Le 01/09/2015 20:54, a écrit :
Non, ça ne vient pas de toi!
Le secteur s'est professionnalisé, les stocks ont été détruit
volontairement pour organiser la pénurie.
De collectionneur rétro-informatique, certains sont passé néo-brocanteurs.


Ou certaines associations organisent une pénurie , ce qui contribue à faire monter le prix artificiellement de certaines consoles ...
y a 5 ans on trouvait une N64 a 29 EURO aujourd'hui faut presque le double
Le passionné ne rivalise plus avec ces "traders" de carcasses
informatiques.
Cela fait dix ans que les spéculateur dans le domaine tentent de gagner
de l'argent avec ces anciennes machines...
Et l'ambiance n'est plus la même sur les forums ou fse, pourri par les
annonces semi-commerciales.


Je me rappelle qu'a une certaine époque y en avait pas mal
Il faudra faire son deuil de ces objets, car enfermés dans des
collections, placés dans des musées ou oeuvre d'art industrielle
destinées à la spéculation mercantile.
Une page se tourne...
Ces objets ne sont plus des outils, mais des babioles décoratives aux
prix excessifs.
Tu n'as pas changé, tu es seulement resté sur une vision "pratique" de
l'informatique... qui n'a plus rien de "Familiale".


Pour ma part j'avoue avoir claqué des sommes considérables dans ma passion (jusqu'a 4 chiffres)
J'avoue aussi avoir parfois récupéré du matériel pour des collectionneurs qui ne sont jamais passé les prendre ...
J'ai payé du transport , des bras , des restos pour récupérer des chouettes bécanes
j'ai porté de mes bras pas musclés beaucoup de trucs pour faire plaisir des fois a des gens qu'en valaient pas vraiment la peine..
J'ai vendu des fois a 20 boules des trucs qui m'en avait couté 1000 des années avant ...
Au final une tonne est partie chez la wda et a peu pres autant chez mo5.
Mais je me pose souvent la question , quand je vois des malades vendre des amigas 500 (qui est une machine ultra courante) a 200 euros , combien vaut mon amiga 1000 ultra rare et badgé de _1984_ !
S'agissant des musées j'ai plusieurs fois tenté dans plusieurs villes avec plusieurs mairies et plusieurs maires d'ouvrir un musée en exposant mes >200 ordis a moi ... outre les promesses électorales de locaux , j ai jamais rien vu ...
L'informatique n'interesse personne en France , ici y a 58000 informaticiens au chomage et on a la culture du bug informatique dans toutes les administrations .
Nos DAB ont presque tous 15 ans avec du Pentium 3 @ 700mhz



Paradoxalement, je me suis aperçu que le Français étaient des suiveur !
Certaine machine Françaises ont vu le jour en France, mais les produits
d'importation ont toujours eu la préférence des consommateurs.

Un bon nombre de machines étrangères ont été plébiscitées en France,
mais peu de vagues pour le matériel Télémécanique ou Thomson.

De bonnes machines, mais leurs survie est peut-être due à des
préférences politiques, qui ne prenaient peut-être pas en compte le
rapport qualité-prix, mais la proximité technique du service de dépannage.

S'équiper de Thomson dans l'éducation nationale à toujours été un
mystère pour moi! (et pour bon nombre de passionnés déjà possesseur
d'une autre machine à l'époque!)
johanstechtv
Le #26365298

Paradoxalement, je me suis aperçu que le Français étaient des suive ur !
Certaine machine Françaises ont vu le jour en France, mais les produits
d'importation ont toujours eu la préférence des consommateurs.



et pour cause:
1) pas une machine n 'est sorti avec un microprocesseur francais
2) aucune de ces machines n'etait franchemet compétitive ni sur l'aspect technique ni sur l'aspect economique

Un bon nombre de machines étrangères ont été plébiscitées en France,
mais peu de vagues pour le matériel Télémécanique ou Thomson.

De bonnes machines, mais leurs survie est peut-être due à des
préférences politiques..



Assurément

S'équiper de Thomson dans l'éducation nationale à toujours été un
mystère pour moi! (et pour bon nombre de passionnés déjà possesse ur
d'une autre machine à l'époque!)



fournir de la trésorerie a des entreprises proches du gouvernement de l' époque : goupil et thomson ... pas excelvision par exemple...

les PC goupils etaient peu compatibles et pas evolutifs (G4 G5 et G50)
https://www.youtube.com/watch?v=gHYgdPHj17w
https://www.youtube.com/watch?v=klErA3mn2gw
Lucas Levrel
Le #26365315
Le 1 septembre 2015, a écrit :

quand je vois des malades vendre
des amigas 500 (qui est une machine ultra courante) a 200 euros ,



Ils vendent, ou ils mettent en vente ?

S'agissant des musées j'ai plusieurs fois tenté dans plusieurs villes
avec plusieurs mairies et plusieurs maires d'ouvrir un musée en exposant
mes >200 ordis a moi ... outre les promesses électorales de locaux , j
ai jamais rien vu ...



As-tu essayé le Musée des arts et métiers à Paris, ou le Cnam local ?
Peut-être qu'un conservateur aura au moins des suggestions à te faire...

--
LL
Ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα (Σωκράτης)
Arachide
Le #26365327
Le 01/09/2015 22:42, Eric Demeester a écrit :
Bonsoir,

(Tue, 1 Sep 2015 11:54:58 -0700 (PDT) -
fr.comp.ordinosaures) :

L'informatique n'interesse personne en France,



Je pense que si, mais pas les politiques, incompétents en la matière
ainsi que dans la plupart des autres, qui ne s'intéressent qu'à la
préservation de leurs privilèges et à leur réélection.



Dernièrement, Arnaud Montebourg nous a équipés de tablettes (nous sommes
collège pilote) car elles sont construites dans le département 71 et on
favorise le français.
Rien à redire jusque là, les fameuses tablettes Qooq de cuisine,
solides, dont on a adapté le système pour l'enseignement.

On sait que les profs sont lents à le détente, normal, on ne refait pas
tous ses cours avec un nouvel outil du jour au lendemain.

Donc phase de test, la tablette est sous Linux.
Le temps que les gens s'habituent, jouent le jeu, fassent des remontées
d'expériences, hop! on passe en fait sous Android ! Tout est à
recommencer. Et certains ont vu d'autres expériences avec windows sur
tablettes et trouvent ça mieux et réclament à nouveau un changement...

Au vu de l'intertie normal d'un corps de 800 000 enseignants, il
faudrait des décisions globales, à long terme, concertées. Mais
l'informatique est un monde trop mobile pour qu'on n'y arrive semble t-il.

Guillaume.
johanstechtv
Le #26365347
Dernièrement, Arnaud Montebourg nous a équipés de tablettes (nous s ommes
collège pilote) car elles sont construites dans le département 71 et on
favorise le français.



Et heu n'y a t' il pas un calcul purement politique derriere ...?

Rien à redire jusque là, les fameuses tablettes Qooq de cuisine,
solides, dont on a adapté le système pour l'enseignement.



Avec un cpu français ...?

Au vu de l'intertie normal d'un corps de 800 000 enseignants, il
faudrait des décisions globales, à long terme, concertées. Mais
l'informatique est un monde trop mobile pour qu'on n'y arrive semble t-il .




T es trop gentil , mais globalement y a pas que l'EN qui ai 50 ans de retar d en france ...
On prend maps on regarde les zones ou c'est vert et on se rend compte que l a france est et restera un pays d'agriculteurs !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme