rasisme

Le
news
Bonjour,

j'ai une affaire de "rasisme" et j'ai besoin d'aide.

Ma mere travaille dans une societe ou elle vient d'etre traitée de
"rasiste". L'affaire est telement simple, soit disant, parce que ma mere
n'est pas du tout rasiste, mais il est vrai que dernierement elle avait une
grave operation, ensuite elle etait absente quelques mois au travail et
maintenant elle travaille encore doucement et on ne sait pas est ce que elle
ne sera pas obligee de nouveau rester a la maison. Bref, je suppose que
cette affaire de racisme est peut etre justement liee avec ses absences.

Pas tres claire cette affaire: 4 personnes de son travail (4 personnes
afroamericaines) l'ont accuse de rasisme et ont pose plainte au
commissariat, ensuite le commissariat a envoye une lettre a son patron et
lui, il l'a mise au conge du travail jusqu'au moment ou il l'appele pour
expliquer cette situation, en meme temps il a suggere a ma mere qu'elle doit
quitter le travail pout le bien des autres.

Bref, ma mere est maintenat a la maison en attendant la decision de son
chef, elle n'a rien recu personnelement du commisariat. Aucune lettre. Elle
a juste pu lire la lettre que son chef lui a monte ou etait ecrit son nom et
prenom et les plaintes de ces 4 personnes, les plaintes a vrai dire
grotesques, comme par exemple, l'avie d'une personne plaignante: que ma mere
lui a dit il ya trois ans qu'elle ne travaille bien!!!

Bref, ma mere est desesperee par ce que elle ne comprend pas la situation,
ces 4 personnes sont propablement manipulées par une autre (peut etre par
son chef), l'ambience est non amical, ma mere a toujours des problemes de
santé et je suppose que cete situation va les aggraver.

Cette affaire devient tres "amusante" meme, parce que ma mere, elle meme
n'est pas francaise, et autant qu'une etrangere en France elle a subbit
plusieurs cas de mechansete, mais elle se dit tout simplement qu'il ya des
gens bien et de gens pas bien, en gros, elle ne regarde pas les couleurs de
la paux, la religion, la nationalites, les moeurs.

Alors, j'ai besoin d'aide, parce que je ne sais pas trop comment moi je peux
aider a ma mere. Si 4 personnes disent une chose alors leur avis est plus
important que l'avis de ma mere, en tout ca, plus fort. Alors, si elle va
ceder aux accusations, elle peut avoir de problemes graves, autant plus que
elle va etre licencier de son travail san droit a quoi que ca soit. C'est
vraiment injuste.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jojolapin
Le #15693601
Racisme


Ensuite on ne dit pas simplement cette personne est raciste.
Si tu connais le chef, demande lui ce qu'aurait dit ta mère et ensuite on
pourra juger


"news" fgbvq0$car$
Bonjour,

j'ai une affaire de "rasisme" et j'ai besoin d'aide.

Ma mere travaille dans une societe ou elle vient d'etre traitée de
"rasiste". L'affaire est telement simple, soit disant, parce que ma mere
n'est pas du tout rasiste, mais il est vrai que dernierement elle avait
une
grave operation, ensuite elle etait absente quelques mois au travail et
maintenant elle travaille encore doucement et on ne sait pas est ce que
elle
ne sera pas obligee de nouveau rester a la maison. Bref, je suppose que
cette affaire de racisme est peut etre justement liee avec ses absences.

Pas tres claire cette affaire: 4 personnes de son travail (4 personnes
afroamericaines) l'ont accuse de rasisme et ont pose plainte au
commissariat, ensuite le commissariat a envoye une lettre a son patron et
lui, il l'a mise au conge du travail jusqu'au moment ou il l'appele pour
expliquer cette situation, en meme temps il a suggere a ma mere qu'elle
doit
quitter le travail pout le bien des autres.

Bref, ma mere est maintenat a la maison en attendant la decision de son
chef, elle n'a rien recu personnelement du commisariat. Aucune lettre.
Elle
a juste pu lire la lettre que son chef lui a monte ou etait ecrit son nom
et
prenom et les plaintes de ces 4 personnes, les plaintes a vrai dire
grotesques, comme par exemple, l'avie d'une personne plaignante: que ma
mere
lui a dit il ya trois ans qu'elle ne travaille bien!!!

Bref, ma mere est desesperee par ce que elle ne comprend pas la situation,
ces 4 personnes sont propablement manipulées par une autre (peut etre par
son chef), l'ambience est non amical, ma mere a toujours des problemes de
santé et je suppose que cete situation va les aggraver.

Cette affaire devient tres "amusante" meme, parce que ma mere, elle meme
n'est pas francaise, et autant qu'une etrangere en France elle a subbit
plusieurs cas de mechansete, mais elle se dit tout simplement qu'il ya des
gens bien et de gens pas bien, en gros, elle ne regarde pas les couleurs
de
la paux, la religion, la nationalites, les moeurs.

Alors, j'ai besoin d'aide, parce que je ne sais pas trop comment moi je
peux
aider a ma mere. Si 4 personnes disent une chose alors leur avis est plus
important que l'avis de ma mere, en tout ca, plus fort. Alors, si elle va
ceder aux accusations, elle peut avoir de problemes graves, autant plus
que
elle va etre licencier de son travail san droit a quoi que ca soit. C'est
vraiment injuste.






Mistike
Le #15693571
Bonjour,

"jojolapin" news:4729b90b$0$27395$
Racisme


Ensuite on ne dit pas simplement cette personne est raciste.
Si tu connais le chef, demande lui ce qu'aurait dit ta mère et ensuite on
pourra juger



Je suis étonnée du fait que la police aurait envoyé une lettre à
l'employeur.... ça me semble complètement anormal.

Je penche pour un coup de bluff de l'employeur...
- Jim CANADA -
Le #15693561
"news" fgbvq0$car$
Bonjour,

j'ai une affaire de "rasisme" et j'ai besoin d'aide.

Ma mere travaille dans une societe ou elle vient d'etre traitée
de
"rasiste". L'affaire est telement simple, soit disant, parce que
ma mere
n'est pas du tout rasiste, mais il est vrai que dernierement
elle avait une
grave operation, ensuite elle etait absente quelques mois au
travail et
maintenant elle travaille encore doucement et on ne sait pas est
ce que elle
ne sera pas obligee de nouveau rester a la maison. Bref, je
suppose que
cette affaire de racisme est peut etre justement liee avec ses
absences.



[...]

Bonjour,

Depuis la nouvelle loi (2000 ou 2001) antiracisme, çà peut arriver
lorsqu'on a un différent ou une différence de vue avec une
personne dite de couleur : la personne peut en profiter pour
essayer de se venger en portant plainte alors m^me qu'il n'y a pas
eu le moindre mot ou la moindre allusion à la couleur de sa peau
ou à ses origines. Heureusement que la grande majorité des gens
de couleur (cette expression ne semble plus la bonne aujourd'hui :
les gens de couleur préférant qu'on dise qu'ils sont "noirs")
sont, bien évidemment, des gens gentils et intelligents et qu'il
ne résolvent pas leurs problèmes de cette façon.

Je te conseille, dès maintenant, de solliciter des témoignages
écrits de gens de couleur qui sont des voisins, amis ou en
sympathie car ces personnes qui ont porté plainte veulent bien
évidemment que ta mère soit condamné à une forte amende, sinon,
ils ne l'auraient pas fait !
Cherche, aussi, des preuves qui démontrent que ta mère et ta
famille n'est pas raciste. Attention, les témoignages écrits
doivent avoir une certaine "formalisation" juridiques pour être
pris en compte et doivent être accompagnés d'une photocopie
recto-verso de la carte d'identité des personnes ayant témoigné.

Tu gardes tout cela pour le jour où la police convoquera ta mère
et tu demandera que ces pièces soient jointes à l'interrogatoire
de ta mère.


Si le dossier a été transmis au Procureur et que celui-ci n'a pu
le traiter dans un certain délai (8 mois, je crois), la plainte
tombe automatiquement pour "prescription".

Je tiens, aussi, à te dire à quel point certaines personnes
comprennent toujours mal ce qui leur est dit et considèrent
qu'elles font allusion à la couleur de leur peau alors que
l'interlocuteur voulait dire tout autre chose (dans le cas que je
cite, la personne se plaignait simplement d'un manque de
compétence de son interlocuteur). Par exemple, la phrase suivante,
extraite de son contexte, a été comprise comme une insulte raciste
par un fonctionnaire de couleur : "je ne sais pas pourquoi on
embauche des gens comme vous". EN fait, j'étais témoin de la
scène, la personne voulait dire et le disait clairement, que le
fonctionnaire était désagréable te incompétent ; il n'a jamais
fait allusion, ni pensé, à autre chose !

Cordialement
Harpo
Le #15719851
news wrote:

Pas tres claire cette affaire: 4 personnes de son travail (4 personnes
afroamericaines) l'ont accuse de rasisme et ont pose plainte au
commissariat, ensuite le commissariat a envoye une lettre a son patron
et lui, il l'a mise au conge du travail jusqu'au moment ou il l'appele
pour expliquer cette situation, en meme temps il a suggere a ma mere
qu'elle doit quitter le travail pout le bien des autres.



Ils peuvent aller se brosser, le fait d'être raciste n'est pas une
infraction, elle ne peut être condamnée que si elle a proféré des
insultes racistes ou a discriminé des personnes sur le critère de la
race ou de l'origine ou encore si elle a soutenu des thèses
négationistes.
Si ces gens avaient effectivement porté plainte, elle aurait été
convoquée au bout d'un certain temps.

Il est possible qu'on cherche a la faire démissioner ce qui arrangerait
peut-être le patron, mais si elle a été mise en congé sans son
consentement, c'est elle qui peut aller voir les prud'hommes, elle peut
aussi se plaindre de harcèlement dans son travail.
Mihamina Rakotomandimby
Le #15693431
news wrote:
j'ai une affaire de "rasisme"



Avec un "C".
Aurore
Le #15693411
"Mihamina Rakotomandimby"
j'ai une affaire de "rasisme"



Avec un "C".



Le racisme, c'est toujours des histoires de "C".
news
Le #15719791
Bonjour,
merci a tous qui ont voulu m'aider.

...au niveau de la lettre que la police a envoye au patron de ma mere - ca
me parait aussi un peu bizard, mais je n'ai aucune possibilite de
verification, ma mere non plus, parce qu'elle a vu juste une fois cette
lettre comme elle a ete convoquee au bureau de son chef, elle n'a pas recu
de copie.

Je pense que je vais solliciter des temoignages comme Jim Canada m'a
suggere - merci beaucoup, je pense que ce ne posera pas de problemes,
pourtant, je ne comprend pas tres bien qu'est ce que signifie que" les
témoignages écrits
doivent avoir une certaine "formalisation" juridiques pour être
pris en compte ", suis je obligee de demander l'aide d'un avocat? merci bien
pour l'explication plus claire.




"news" fgbvq0$car$
Bonjour,

j'ai une affaire de "rasisme" et j'ai besoin d'aide.

Ma mere travaille dans une societe ou elle vient d'etre traitée de
"rasiste". L'affaire est telement simple, soit disant, parce que ma mere
n'est pas du tout rasiste, mais il est vrai que dernierement elle avait


une
grave operation, ensuite elle etait absente quelques mois au travail et
maintenant elle travaille encore doucement et on ne sait pas est ce que


elle
ne sera pas obligee de nouveau rester a la maison. Bref, je suppose que
cette affaire de racisme est peut etre justement liee avec ses absences.

Pas tres claire cette affaire: 4 personnes de son travail (4 personnes
afroamericaines) l'ont accuse de rasisme et ont pose plainte au
commissariat, ensuite le commissariat a envoye une lettre a son patron et
lui, il l'a mise au conge du travail jusqu'au moment ou il l'appele pour
expliquer cette situation, en meme temps il a suggere a ma mere qu'elle


doit
quitter le travail pout le bien des autres.

Bref, ma mere est maintenat a la maison en attendant la decision de son
chef, elle n'a rien recu personnelement du commisariat. Aucune lettre.


Elle
a juste pu lire la lettre que son chef lui a monte ou etait ecrit son nom


et
prenom et les plaintes de ces 4 personnes, les plaintes a vrai dire
grotesques, comme par exemple, l'avie d'une personne plaignante: que ma


mere
lui a dit il ya trois ans qu'elle ne travaille bien!!!

Bref, ma mere est desesperee par ce que elle ne comprend pas la situation,
ces 4 personnes sont propablement manipulées par une autre (peut etre par
son chef), l'ambience est non amical, ma mere a toujours des problemes de
santé et je suppose que cete situation va les aggraver.

Cette affaire devient tres "amusante" meme, parce que ma mere, elle meme
n'est pas francaise, et autant qu'une etrangere en France elle a subbit
plusieurs cas de mechansete, mais elle se dit tout simplement qu'il ya des
gens bien et de gens pas bien, en gros, elle ne regarde pas les couleurs


de
la paux, la religion, la nationalites, les moeurs.

Alors, j'ai besoin d'aide, parce que je ne sais pas trop comment moi je


peux
aider a ma mere. Si 4 personnes disent une chose alors leur avis est plus
important que l'avis de ma mere, en tout ca, plus fort. Alors, si elle va
ceder aux accusations, elle peut avoir de problemes graves, autant plus


que
elle va etre licencier de son travail san droit a quoi que ca soit. C'est
vraiment injuste.






Patoultan
Le #15719701
"news"
Je pense que je vais solliciter des temoignages comme Jim Canada m'a
suggere - merci beaucoup, je pense que ce ne posera pas de problemes,
pourtant, je ne comprend pas tres bien qu'est ce que signifie que" les
témoignages écrits
doivent avoir une certaine "formalisation" juridiques pour être
pris en compte ", suis je obligee de demander l'aide d'un avocat? merci bien
pour l'explication plus claire.



Ce n'est nullement la peine de solliciter ces témoignages,
qui de toute façon n'auraient aucune valeur.

Ainsi que Harpo vous l'a dit, le racisme n'est pas en soi
un délit, et accuser quelqu'un de "racisme" n'a aucun sens,
juridiquement. Je crois, comme lui, que c'est une simple
manoeuvre d'intimidation, destinée à la faire démissionner.

Si une plainte avait réellement été déposée, pour insultes
racistes par exemple, votre mère aurait été convoquée
pour s'expliquer. Tant que ce n'est pas le cas, il est inutile
de faire quoi que ce soit.
Harpo
Le #15719661
in Patoultan wrote :

Ainsi que Harpo vous l'a dit, le racisme n'est pas en soi
un délit, et accuser quelqu'un de "racisme" n'a aucun sens,
juridiquement.



On a le droit d'être raciste, on a aussi le droit d'avoir un gros bouton
sur le nez, tout ça n'est pas très beau pour moi mais c'est
heureusement permis et comme on ne peut rien trouver a y redire,
l'employeur ne peut donc pas prendre cela comme motif de mise a pied.

Dire (surtout de manière répétée) a une employée qu'elle est raciste ou
qu'elle a un bouton sur le nez et lui suggérer de démissionner pour
cette raison pourrait être considéré comme du harcèlement. Prétexter
d'une lettre (peu vraisemblable) de la police n'arrange pas le cas et
cela témoigne d'une gestion effroyable du personnel.

Mais il est peut-être difficile d'apporter des preuves de ce harcèlement
s'il est verbal. Peut-être demander, au bluff, une copie de la 'lettre
de la police'...

Quand au témoignage du concierge ou même du député affirmant qu'elle
n'est pas raciste ou qu'elle n'a pas de bouton sur le nez...:-D cela
n'a aucun rapport avec le problème et strictement aucune valeur.
Patoultan
Le #15719581
"Harpo"
in On a le droit d'être raciste, on a aussi le droit d'avoir un gros bouton
sur le nez, tout ça n'est pas très beau pour moi mais c'est
heureusement permis et comme on ne peut rien trouver a y redire,
l'employeur ne peut donc pas prendre cela comme motif de mise a pied.



Oui, et à ce propos je m'interroge sur ce "congé" dont
parle "news", et qui n'a été signifié, je le crains, que
verbalement, et non par écrit comme doit l'être toute
sanction, si c'en est une.

Il faudrait savoir depuis combien de temps dure ce
"congé", et s'il a été signifié par écrit.

Est-il possible que ce soit une astuce du patron pour
pouvoir accuser son employée de rupture abusive de
contrat ou de faute entraînant un licenciement - à cause
du fait qu'elle ne se présente plus à son travail, sans
aucun motif qu'elle puisse prouver ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme