rdisk(x) et multiboot

Le
chrodax
Bonjour à tous,

J'utilise avec bonheur le dual boot XP/XP depuis un certain temps déjà
en combinant les méthodes de Michel_D (clonage de XP) et de Jean-
Claude Bellamy (montage de ruche pour l'échange des lettres de l'XP
cloné) et je souhaiterais avoir l'avis des spécialistes sur les points
suivants :

Existe-t-il une relation entre la numérotation logique des disques
durs telle que définie dans le gestionnaire de disques de XP (Disque
0, Disque 1, . . .) et le câblage physique de ces disques sur les
ports IDE (0,1) (Master ou Slave) et/ou SATA (0,1) par exemple. Les
paramètres rdisk(x), x={1,2,3} du fichier boot.ini sont-ils dépendant=
s
de cette éventuelle relation ? (J'exclus rdisk(0) correspondant au
premier disque de boot défini dans le bios)

Dans l'hypothèse d'un cas d'école relatif à la création d'un multib=
oot
mettant en jeu par exemple quatre systèmes XP sur la partition 1 de
quatre disques durs (diverses combinaisons possibles de disques IDE et
SATA), pourrait-on dire alors à l'avance (sans faire le test) quel
paramètre rdisk(x) est associé à quel type de disque dur hormis rdisk
(0) car je n'arrive pas véritablement à dégager clairement une
règle ?

Je vous remercie
Christophe
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
  • Le smartphone Sony Xperia X voit sa résistance aux immersions testée durant deux ...
  • Présentation du Wendelstein 7-X le réacteur à fusion nucléaire le plus grand jamais ...
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Michel__D
Le #17933121
Bonjour,

a écrit :
Bonjour à tous,

J'utilise avec bonheur le dual boot XP/XP depuis un certain temps déjà
en combinant les méthodes de Michel_D (clonage de XP) et de Jean-
Claude Bellamy (montage de ruche pour l'échange des lettres de l'XP
cloné) et je souhaiterais avoir l'avis des spécialistes sur les points
suivants :

Existe-t-il une relation entre la numérotation logique des disques
durs telle que définie dans le gestionnaire de disques de XP (Disque
0, Disque 1, . . .) et le câblage physique de ces disques sur les
ports IDE (0,1) (Master ou Slave) et/ou SATA (0,1) par exemple. Les
paramètres rdisk(x), x={1,2,3} du fichier boot.ini sont-ils dépendants
de cette éventuelle relation ? (J'exclus rdisk(0) correspondant au
premier disque de boot défini dans le bios)

Dans l'hypothèse d'un cas d'école relatif à la création d'un multiboot
mettant en jeu par exemple quatre systèmes XP sur la partition 1 de
quatre disques durs (diverses combinaisons possibles de disques IDE et
SATA), pourrait-on dire alors à l'avance (sans faire le test) quel
paramètre rdisk(x) est associé à quel type de disque dur hormis rdisk
(0) car je n'arrive pas véritablement à dégager clairement une
règle ?



La représentation fournit par le gestionnaire de disque semble
correspondre à la configuration physique en tout cas en ce qui
concerne les ports IDE avec Master en 1er.

Par contre c'est l'ordre de boot défini au niveau du bios qui détermine
la numérotation de 'rdisk' du boot.ini.
chrodax
Le #17953721
Bonjour,

Michel__D a écrit :

- Afficher le texte des messages précédents -



Par contre c'est l'ordre de boot défini au niveau du bios qui détermi ne
la numérotation de 'rdisk' du boot.ini.- Masquer le texte des message s précédents -



En fait, on observe que l'association entre les rdisk(x), x={1,2,3} et
les systèmes bootables XP sur ces disques dépend non seulement de
l'ordre dans la liste "Hard Disk Boot Priority" du bios mais également
du câblage physique des disques durs sur les nappes.

J'ai vérifié le fonctionnement de cette règle avec une configuration
de 4 disques : 3 systèmes XP (XP1, XP2 cloné et XP3 cloné) sur 3
disques différents plus un disque de données.
Ce qui concrétement signifie qu'au niveau du fichier boot.ini un rdisk
(x) parmi les rdisk(1), rdisk(2), rdisk(3) conduit à un plantage ! Oui
mais lequel en théorie ?

En modifiant de diverses manières l'ordre de la liste "Hard Disk Boot
Priority" du bios ainsi que les câblages physiques des disques durs,
j'ai constaté que le raisonnement théorique consistant à trouver le
mauvais rdisk(x), celui qui fait planter, était toujours validé par la
mise en œuvre pratique.

J'ai réalisé un petit développement à propos de cette règle que j e
souhaiterais vous soumettre (je suis chrodax et j'habite chez gmail)
Serait-il possible également de me communiquer la dernière version de
votre script VBS (documenté au minimum si possible) tel qu'indiqué
dans votre post du 23 novembre 2004

Je vous remercie,
Christophe
Michel__D
Le #17959921
Bonjour,

a écrit :
Bonjour,

Michel__D a écrit :

- Afficher le texte des messages précédents -



Par contre c'est l'ordre de boot défini au niveau du bios qui détermine
la numérotation de 'rdisk' du boot.ini.- Masquer le texte des messages précédents -



En fait, on observe que l'association entre les rdisk(x), x={1,2,3} et
les systèmes bootables XP sur ces disques dépend non seulement de
l'ordre dans la liste "Hard Disk Boot Priority" du bios mais également
du câblage physique des disques durs sur les nappes.

J'ai vérifié le fonctionnement de cette règle avec une configuration
de 4 disques : 3 systèmes XP (XP1, XP2 cloné et XP3 cloné) sur 3
disques différents plus un disque de données.
Ce qui concrétement signifie qu'au niveau du fichier boot.ini un rdisk
(x) parmi les rdisk(1), rdisk(2), rdisk(3) conduit à un plantage ! Oui
mais lequel en théorie ?

En modifiant de diverses manières l'ordre de la liste "Hard Disk Boot
Priority" du bios ainsi que les câblages physiques des disques durs,
j'ai constaté que le raisonnement théorique consistant à trouver le
mauvais rdisk(x), celui qui fait planter, était toujours validé par la
mise en ½uvre pratique.

J'ai réalisé un petit développement à propos de cette règle que je
souhaiterais vous soumettre (je suis chrodax et j'habite chez gmail)
Serait-il possible également de me communiquer la dernière version de
votre script VBS (documenté au minimum si possible) tel qu'indiqué
dans votre post du 23 novembre 2004



Pas besoin de développement, j'utilise un gestionnaire de boot perso
qui met en pratique ce que je viens d'énoncer donc le rdisk est
strictement liés à l'ordre de boot et plus concrétement à l'id que le
bios attribue au disque id:0x80 > rdisk(0), id:0x81 > rdisk(1), etc ...

Quand au script vbs que j'utilisais pour réactualiser la lettre du
système cloné, je ne l'utilise plus car cela perturbait certain soft
et donc je préfére à partir du système originel charger la ruche
system du système cloné et faire la modif manuellement.
chrodax
Le #17972721
Bonjour,

Michel__D a écrit :

Pas besoin de développement, j'utilise un gestionnaire de boot perso
qui met en pratique ce que je viens d'énoncer (c'est l'ordre de boot d éfini au niveau du bios qui détermine la
numérotation de 'rdisk' du boot.ini ) donc le rdisk est strictement l iés à l'ordre de boot et plus concrétement à
l'id que le bios attribue au disque id:0x80 > rdisk(0), id:0x81 > rdisk (1), etc ...



C'est d'accord bien entendu dans le cas particulier de votre boot
perso pour lequel vous imposez une liaison stricte.


Quand au script vbs que j'utilisais pour réactualiser la lettre du
système cloné, je ne l'utilise plus car cela perturbait certain sof t
et donc je préfére à partir du système originel charger la ruch e
system du système cloné et faire la modif manuellement.



C'est noté pour le script
Je trouve que votre méthode dual boot XP/XP qui associe XP cloné et
échange de lettres par chargement de ruche est très rapide, puissante
et, last but not least, élégante !
Je m'étonne que cette technique soit si peu évoquée dans la
littérature spécialisée.

Merci pour vos réponses.
JF
Le #17973311
*Bonjour chrodax PAS METTRE SON ADRESSE EN CLAIR gmail.com * !
Salut Michel !

Pas besoin de développement, j'utilise un gestionnaire de boot perso
qui met en pratique ce que je viens d'énoncer (c'est l'ordre de boot défini
au niveau du bios qui détermine la numérotation de 'rdisk' du boot.ini )
donc le rdisk est strictement liés à l'ordre de boot et plus concrétement à
l'id que le bios attribue au disque id:0x80 > rdisk(0), id:0x81 >
rdisk(1), etc ...





C'est d'accord bien entendu dans le cas particulier de votre boot
perso pour lequel vous imposez une liaison stricte.



Quand au script vbs que j'utilisais pour réactualiser la lettre du
système cloné, je ne l'utilise plus car cela perturbait certain soft
et donc je préfére à partir du système originel charger la ruche
system du système cloné et faire la modif manuellement.





C'est noté pour le script
Je trouve que votre méthode dual boot XP/XP qui associe XP cloné et
échange de lettres par chargement de ruche est très rapide, puissante
et, last but not least, élégante !
Je m'étonne que cette technique soit si peu évoquée dans la
littérature spécialisée.



On peut voir ?
Ça ferait bien dans http://fspsa.free.fr/ruche-distante-edition.htm

--
Salutations, Jean-François
Index de la FAQ XP de Panthère Noire : http://www.d2i.ch/pn/az
Un problème difficile à décrire ? http://fspsa.free.fr/copiecran.htm
Comment se protègent les parasites
http://forum.malekal.com/viewtopic.php?t098
Michel__D
Le #17973301
Bonjour,

Bonjour,

Michel__D a écrit :

[...]

Quand au script vbs que j'utilisais pour réactualiser la lettre du
système cloné, je ne l'utilise plus car cela perturbait certain soft
et donc je préfére à partir du système originel charger la ruche
system du système cloné et faire la modif manuellement.



C'est noté pour le script
Je trouve que votre méthode dual boot XP/XP qui associe XP cloné et
échange de lettres par chargement de ruche est très rapide, puissante
et, last but not least, élégante !
Je m'étonne que cette technique soit si peu évoquée dans la
littérature spécialisée.

Merci pour vos réponses.

-----------------------------------

En fait concernant la manip manuelle par rapport à l'exécution du script vbs,
c'est exactement la même chose, sauf que ce n'est pas réalisée sous le même
système car le script vbs était exécuté aprés avoir démarré le système cloné
alors que la manip manuelle est réalisée sur le système originel avant d'avoir
redémarrer le système cloné.

PS:Il serait théoriquement possible de scripter la manip manuelle en utilisant
reg.exe.
Michel__D
Le #17973831
Bonjour,

Michel__D a écrit :

[...]

Je trouve que votre méthode dual boot XP/XP qui associe XP cloné et
échange de lettres par chargement de ruche est très rapide, puissante
et, last but not least, élégante !
Je m'étonne que cette technique soit si peu évoquée dans la
littérature spécialisée.

Merci pour vos réponses.

-----------------------------------

Voici les liens que j'ai trouvés qui sont en rapport avec ce problème :

http://support.microsoft.com/kb/914232/fr

http://support.microsoft.com/kb/223188/fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme