Re-produire le menu.lst fourni par Debian installer

Le
Dominique MICOLLET
Bonjour,


Petite question qui m'enquiquine depuis un bout de temps.

Lors d'une installation de Debian lenny, grub (version 1) ou un outil qui
lui est associé génèrent un fichier menu.lst contenant tous les systèmes
bootables trouvés sur la machine.

Imaginons qu'on ait supprimé le menu.lst en question (1). update-grub
regénère un menu.lst mais qui ne contient que la référence au système
actif.

Existe-t'il un outil qui permette de reconstruire le menu.lst tel que généré
à l'installation ?

Cordialement.



(1) volontairement bien sûr.
--
Dominique MICOLLET
Adresse email : enlever deux francs
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
moi-meme
Le #23038611
Le Thu, 20 Jan 2011 13:30:49 +0100, Dominique MICOLLET a écrit :

Bonjour,


Petite question qui m'enquiquine depuis un bout de temps.

Lors d'une installation de Debian lenny, grub (version 1) ou un outil
qui lui est associé génèrent un fichier menu.lst contenant tous les
systèmes bootables trouvés sur la machine.

Imaginons qu'on ait supprimé le menu.lst en question (1). update-grub
regénère un menu.lst mais qui ne contient que la référence au système
actif.

Existe-t'il un outil qui permette de reconstruire le menu.lst tel que
généré à l'installation ?

Cordialement.



(1) volontairement bien sûr.


http://crunchbanglinux.org/forums/topic/970/how-to-regenerate-grub-menu/

tout est dit pour Ubuntu.
La transposition en Debian est triviale
Dominique MICOLLET
Le #23039861
moi-meme wrote:

http://crunchbanglinux.org/forums/topic/970/how-to-regenerate-grub-menu/

tout est dit pour Ubuntu.
La transposition en Debian est triviale



Je suppose que votre suggestion est :
dpkg-reconfigure grub

Ça n'a malheureusement eu aucun effet.

Je finis par penser que la génération du menu.lst pointant vers tous les
systèmes présents sur la machine est une spécificité du debian-installer.

Quoi qu'il en soit, merci

--
Dominique MICOLLET
Adresse email : enlever deux francs
Publicité
Poster une réponse
Anonyme