réduire le nombre de licences utilisées...

Le
slatour
Bonjour,

Je tiens absolument à ce que ma société utilise Project EPM pour gérer ses
projets internationaux ce qui implique une cinquantaine de chefs de projets
et une centaines de contributeurs aux projets
Le problème est que la direction à du mal à accepter de payer autant de
licences
Selon vous est il enviseagable de réduire ce nombre de licences? Il y a par
exemple la solution de créer les planning sur excels et de les importer mais
je suppose que cette solution est limitée au niveau par exemple de
l'affecation des ressources ,non?

J'ai également pensé à mettre plusieurs postes à dispo des chefs de projets
pour qu'ils viennent y renseigner leur projets, mais la solution ne me parait
pas idéale non plus

Bref quelle est la stratégie à appliquer pour que le coût de mise en place
de cet outil soit minime..? (quite à réduire les fonctions le temps de
convaincre la direction des réels besoins au sujet de la gestion de
projet)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Vincent Isoz
Le #17919581
Bonjour,

Il y a je pense une solution que je vois souvent chez mes clients
américains: Dans ces grandes entreprises on interdit l'utilsation de Project
Server aux chefs de projets non certifiés et qui n'ont pas au moins un
licence universitaire (ou diplôme et ingénierie de projets).

Cela réduit souvent considérablement le nombre d'utilisateurs et améliore la
qualité de la gestion de projets (supprimant les chefs de projets qui n'ont
pas les compétences et aptidudes intelectuelles à utiliser l'outil
correctement).

Le temps de les former (1 à 2 ans souvent) cela laisse le temps à la
direction d'acheter les licences au goutte à goutte.
slatour
Le #17985341
Bonjour,

C'est en effet une solution, mais le problème est que l'intéret de Project
Server est d'avoir ensuite rapidement une vision global du portefeuille de
projets et si certains ne sont pas renseignés sur l'outil, on perd beaucoup
de l'intérêt de la chose...

Cordialement

"Vincent Isoz" a écrit :

Bonjour,

Il y a je pense une solution que je vois souvent chez mes clients
américains: Dans ces grandes entreprises on interdit l'utilsation de Project
Server aux chefs de projets non certifiés et qui n'ont pas au moins un
licence universitaire (ou diplôme et ingénierie de projets).

Cela réduit souvent considérablement le nombre d'utilisateurs et améliore la
qualité de la gestion de projets (supprimant les chefs de projets qui n'ont
pas les compétences et aptidudes intelectuelles à utiliser l'outil
correctement).

Le temps de les former (1 à 2 ans souvent) cela laisse le temps à la
direction d'acheter les licences au goutte à goutte.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme