[relexion] le statut auotEntreprenneur et les freelance / societes

Le
Firetox
Bonjour, a tous

je post ce message pour avoir votre opinion et surtout savoir quel avenir
nous reste t il ?

voila le constat

j'ai un ami autoentreprenneur (inforatique et developpement) et comme c'est
un ami on a eu une conversation bien developpée mais je l'avoue assez tendue
et limite engeulade !

cet ami ayant un salaire fixe de part son emploi prend certaines missions ou
clients en baissant les prix au max (100 a 150 ? / jours) normale son salire
de 2500 ?uros net / mois en poche en en tant que chez de projet cadre des
horaire lui permettant d'etre a 17 h chez lui. ce qui lui laisse (de son
propre constat : 17 - 24 = 6 jeures / jours pour faire autre chose qui
renumere comme il le souhaites) ce qui m'a un peu remué c'est qu'en fait il
se paye des vacances a l'etranger rien qu'avec cela.)

de ce fait sur des developpements comme les miens il est donc en concurrence
avec moi et gagne le plus souvent d'ou une reprise importante des tarifs que
j'applique , sachant que pour ma societe et les charges ineheantes je ne
peux pas decendre en dessous de 200 ? / jours. donc mon CA a fait un bon (en
arriere de 30 à 40 %) ce qui au lieu de me permettre d'anticiper, je ne fait
des contrats qui couvrent simplement 1 mois (voir dans certain cas pas du
tout) or le but etant comme on le sait de pouvoir anticiper les periodes de
non activité et les charges de la csociete et donc chaque mois travailler
contribue pour une part a alimenter la tresorerie de la societe pour palier
ces periodes. tout cela car le statut d'autoentrepreneur ne laise que 7 % de
charge et comme generalement il a un salaire fixe qui tombe rien ne
l'empeche de baisser les prix au max car pour nous c'est en moyenne 23 a 35
%) donc sur un tarif de 200 e-25 % = 150 euros par jour sur un mois de 20
jour = 3000 ? - charges de l'entreprise (comptabilite, RSI , ursaff, impots
, taxe professionnelles, etc il resste pour se verser un salaire a peu
pres 1000 ?uros (a condition que nous n'ayaons pas de charge financiere du
au developpement de la societe ou pour un projet particulier et des credits
a rembourser)

voila tout cela m'agasse un peu car du fait cet ami qui touche un salaire de
43 000 / ans et avec son activité passe a 73 000 (pour rester dans le statut
d'autoentrepreneur et ne pas depasser les 32 000) donc ma question a ete
mais pourquoi ne pas sauter le pas et devenir entreprenneur ? reponse (la je
me suis contenu un peu) mais pourquoi je gagne presque 2 fois plus et j'ai
toujours la securtie de l'emploi et pas les problemes de gerant de scoiete
pourquoi je continuerais pas ?

ce cas ne se produit pas sur les autoentrepreneurs d'autres activités un
plombier par exemple aura du mal a avoir un job et dire a ces clients qu'il
bosse après 19h00 et le week end mais l'informatique permet de couper
l'herbe sous le pied des FreeLance et autre EURL qui sont en fait des
freelances car il n'ont pas d'employés.

bref avez vous vous aussi senti ce phenomene et surtout comment avez vous
réagi (pour ma part j'ai vu les tarifs journaliers chutés de façon
significative) . et je me demande ou on va

en amont pour mes anciens clients pas de soucis mais les nouveaux ou la
prospection devient tres difficile (surtout quand on s'entend dire mais j'ai
quelqueu'un qui me le fait pour moins de 150 ? / jour) et donc je le laisse
faire peut être qu'il reviendra plus tard, mais du coup je me retrouve en
concurrence avec des freeLances et societes qu'avant je n'avais pas et
surtout avec tout cela la tresorerie n'est pas suffisante pour attendre
parfois que le client reviennne

voila
j'attends de vous vos reflexions sur ce status qui je trouve deja autorise
certaun a prende le travail d'autre et surtout avez vous dans vos
connaissances des autoentreprenneur et savoir si vous avez discuté avec eux
?

cordialement
Firetox
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
ground
Le #21135831
en même temps, cela s'appelle la concurrence tout simplement. Et celà
s'appelle le libéralisme.

certes ça peut te paraitre déloyal mais finalement c'était déjà l e cas
avec la concurrence étrangère pratiquant tes tarifs nettement
inférieurs à ceux pratiqués par des sociétés françaises (mais c a c'est
un autre débat).

Et ce même discours je l'ai déjà entendu de la part d'entreprise de
bâtiment. Ces mêmes entreprises prenant (exploitant) de temps en temps
des salariés européens des pays de l'est.

Bref tout un paradoxe.

Ca crée de l'activité à des gens qui ne s'en sortait pas, étant en fin
de droit (c'est bien un des seuls points positifs des guignols ump
nous gouvernant), mais ça nuit aux petites entreprises.
Comment habiller Paul en déshabillant Jacques, en gros. Mais ca donne
l'impression que le résultat est probant. Pourtant bcp de boite
exploitent leur salarié en leur demandant de se mettre en
autoentrepreneur.

On a le pays qu'on mérite.
JeAn-PhI
Le #21136081
Dans son message précédent, Firetox a écrit :
Bonjour, a tous

je post ce message pour avoir votre opinion et surtout savoir quel avenir
nous reste t il ?

voila le constat

j'ai un ami autoentreprenneur (inforatique et developpement) et comme c'est
un ami on a eu une conversation bien developpée mais je l'avoue assez tendue
et limite engeulade !

cet ami ayant un salaire fixe de part son emploi


est-il salarié ou gérant d'une société ?
dans le 1er cas cela dépend de son contrat de travail mais la logique
veut que si son activité est identique il peut faire l'objet d'une
plainte de son employeur
dans le 2e cas il ne doit pas être gérant majoritaire de SARL, associé
de SNC, gérant ou associé de EURL pour pouvoir bénéficier du status
d'autoentrepreneur

cordialement
Firetox



je comprends votre perplexité et je suis d'accord mais il faut garder à
l'esprit que le status d'autoentrepreneur a été créé pour créer une
activié et non pour un complément d'activité

--
Cordialement JeAn-PhI
Alex
Le #21136331
SALAIRE MENSUEL MOYEN ÉQUIVALENT AU SMIC :
http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/11/24/les-auto-entrepreneurs-se -multiplient-mais-leur-chiffre-d-affaires-reste-faible_1271430_3234.html

Les dérives du statut d'auto-entrepreneur :
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Les-derives-du-statut-d-auto-entre preneur-_3634-1251554_actu.Htm

Les auto-entrepreneurs faussent la concurrence :
http://www.lefigaro.fr/entreprise/2010/02/03/05011-20100203ARTFIG00564-les- auto-entrepreneurs-faussent-la-concurrence-.php

Auto-entreprise : développer est moins simple que créer :
http://www.lefigaro.fr/entreprise/2010/02/02/05011-20100202ARTFIG00614-auto -entreprise-developper-est-moins-simple-que-creer-.php

L'auto-entreprise : entre facilité, précarité et dérives... un stat ut
qui fait réfléchir :
http://www.lejpb.com/paperezkoa/20100205/181237/fr/Lauto-entreprise--entre- facilite-precarite-et-derives-statut-qui-fait-reflechir

Auto-entrepreneurs : premier bilan en demi-teinte :
http://www.tpe-pme.com/creation/creation/news/9080-auto-entrepreneurs-premi er-bilan-en-demi-teinte.php

Auto entrepreneur de merde :
http://baladoimprobable.blogspot.com/2009/09/balado-22-auto-entrepreneur-de -merde.html

L'arnaque de l'auto-entrepreneur :
55 % des auto-entrepreneurs font peu, ou pas du tout, de chiffre
d'affaires.
45 % d'auto-entrepreneurs qui font un chiffre d'affaires déclarent un
gain net moyen de 775 euros par mois.
http://www.intox2007.info/index.php?post/2009/12/01/l-arnaque-de-l-auto-ent repreneur

COMMENT FERMER SON AUTO ENTREPRISE :
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-4227770-comment-ferm er-son-auto-entreprise

A voir ... perso je voie ce statut comme une bidouille :
-pour se faire un complément de salaire
-pour tester une idée
Créer une activité et en vivre? C'est pas gagné.

Alex
Firetox
Le #21136321
> cet ami ayant un salaire fixe de part son emploi est-il salarié ou gérant
d'une société ?


salarie, donc pas ou peut d'activité sur son autoentreprise ne lui genere
aucune crainte puisque son salaire est la et c'est la que je ne suis pas en
accord avec ce type de concurrence

pour repondre au post rprecedent j'ai des client qui perefere ne pas donnée
au chinois ou autre car l'idée est automatiquement pompé et proteger une
idée au niveau internationnale coute cher tres cher et donc pour un monimum
de confidentialité il est preferable de prendre certain prestataire que
d'autre

dans le 1er cas cela dépend de son contrat de travail mais la logique veut
que si son activité est identique il peut faire l'objet d'une plainte de
son employeur



pas si son emploeyur est d'accord et estime qu'il n'y a pas concurrence il
suffit qu'il soit d'accord

je comprends votre perplexité et je suis d'accord mais il faut garder à
l'esprit que le status d'autoentrepreneur a été créé pour créer une activié
et non pour un complément d'activité



oui je suis d'accord et c'est la que le base blesse sur notre metier
la grande mojorité des autoentrepreneur informatique sont des salarié qui on
tune passion pour l'info et se font un complement de salaire (mais nous
avons une activité qui le permet.


"JeAn-PhI" news:4b6c238f$0$5384$
Dans son message précédent, Firetox a écrit :
Bonjour, a tous

je post ce message pour avoir votre opinion et surtout savoir quel avenir
nous reste t il ?

voila le constat

j'ai un ami autoentreprenneur (inforatique et developpement) et comme
c'est un ami on a eu une conversation bien developpée mais je l'avoue
assez tendue et limite engeulade !

cet ami ayant un salaire fixe de part son emploi


est-il salarié ou gérant d'une société ?
dans le 1er cas cela dépend de son contrat de travail mais la logique veut
que si son activité est identique il peut faire l'objet d'une plainte de
son employeur
dans le 2e cas il ne doit pas être gérant majoritaire de SARL, associé de
SNC, gérant ou associé de EURL pour pouvoir bénéficier du status
d'autoentrepreneur

cordialement
Firetox



je comprends votre perplexité et je suis d'accord mais il faut garder à
l'esprit que le status d'autoentrepreneur a été créé pour créer une
activié et non pour un complément d'activité

--
Cordialement JeAn-PhI




Alex
Le #21136481
L'auto-entrepreneur séduit toujours plus, parfois au détriment des
salariés :
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iksk9Xg4Teg_N9WDN1AKIcJo s_GQ

Auto-entrepreneur : 4000€ de CA / trim.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/27/01011-20100127FILWWW00808-auto -entrepreneur-4000-de-ca-trim-.php

...
febere
Le #21136471
Bonjour,
Tu oublies qu'un autoentreprenneur ne facture pas de TVA.Face à une
société s'il facture 150.00 ¤ c'est "TTC" toi si tu factures 150¤ c'est
HT . Quand on parle de société à société c'est tjrs HT.Lui si il donne
150¤ à un client, celui ci ne pourra pas récupérer la TVA.
Pas tellement de différence et aucune garantie pour le client.
Salutations.F.B.


Le 05/02/2010 14:56, JeAn-PhI a écrit :
Dans son message précédent, Firetox a écrit :
Bonjour, a tous

je post ce message pour avoir votre opinion et surtout savoir quel
avenir nous reste t il ?

voila le constat

j'ai un ami autoentreprenneur (inforatique et developpement) et comme
c'est un ami on a eu une conversation bien developpée mais je l'avoue
assez tendue et limite engeulade !

cet ami ayant un salaire fixe de part son emploi


est-il salarié ou gérant d'une société ?
dans le 1er cas cela dépend de son contrat de travail mais la logique
veut que si son activité est identique il peut faire l'objet d'une
plainte de son employeur
dans le 2e cas il ne doit pas être gérant majoritaire de SARL, associé
de SNC, gérant ou associé de EURL pour pouvoir bénéficier du status
d'autoentrepreneur

cordialement
Firetox



je comprends votre perplexité et je suis d'accord mais il faut garder à
l'esprit que le status d'autoentrepreneur a été créé pour créer une
activié et non pour un complément d'activité



Firetox
Le #21136461
>en même temps, cela s'appelle la concurrence tout simplement. Et celà
s'appelle le libéralisme.


ou je suis d'accord je ne porte pas de jugement la dessus.

certes ça peut te paraitre déloyal mais finalement c'était déjà le cas
avec la concurrence étrangère pratiquant tes tarifs nettement
inférieurs à ceux pratiqués par des sociétés françaises (mais ca c'est
un autre débat).


le debat n'est pas sur la concurrence car j'y suis confronté tous les jours
ou on me dit mais dans tel pays je pourrais avoir 10 programmeurs pour le
meme prix : ma reponse est toujours la meme : allez y pourquoi 'estes vous
encore la : il y a bien quelque chose qui vous derange labas pour que vous
me contactiez.

Et ce même discours je l'ai déjà entendu de la part d'entreprise de
bâtiment. Ces mêmes entreprises prenant (exploitant) de temps en temps
des salariés européens des pays de l'est.



oui mais comme je le citais precedement le droit francais apporte certaines
garanties et voila pourquoi en fait le developpement dans des pays etranger
faire plus peur que l'avantage qu'il apporterait mais dans le cas ou les 2
sont en france c'est le prix qui va joué et avoir 2 salaires permet de
baisser les prix : est ce deloyale ou non cela peut faire l'objet d'un
debat. mais ce n'etait pas la question : comment régissez vous a ce fait ?

Ca crée de l'activité à des gens qui ne s'en sortait pas, étant en fin
de droit (c'est bien un des seuls points positifs des guignols ump
nous gouvernant), mais ça nuit aux petites entreprises.
Comment habiller Paul en déshabillant Jacques, en gros. Mais ca donne
l'impression que le résultat est probant. Pourtant bcp de boite
exploitent leur salarié en leur demandant de se mettre en
autoentrepreneur.



cela est un autre debat car dans ce cas l'auto entrepreneur sera dans le cas
d'une societe avec des charge en moins et c'est peut etre bien pour debuter
mais il ne cumule pas. et il prend les meme risque que n'importe quel
freelance. le debat etait plutot sur les autoEntreprneur qui font ca pour
avoir plus et donc soit prenne un job a d'autre qu'in n'en ont pas soit
mette des societe en peril en pratiquant des tarifs bas du a leur deux
acitvité

Bon dev
@+
Firetox
Le #21136451
Bonjour,

société s'il facture 150.00 ¤ c'est "TTC" toi si tu factures 150¤ c'est HT
.


oui mais il ne paye pas la TVA et que dire de l'entreprise qui paye la
facture si c'est TTC elle recupere la TVA
sinon on en revient au meme comme sans TVA pour les clients etranger je
facture 150 HT, je recois 150 HT et je ne paye pas la TVA mais mon client
lui a paye 150 aussi

donc dans le cas d'un autoentreprneur
150 TTC donc ~= 125 HT
mais l'autoEntrepreneur encaisse 150
la societe qui a payé paye 150 TTC donc recupere la TVA

au final on est au meme point
toto
Le #21156121
Le 05/02/2010 15:45, Firetox a écrit :
Bonjour,

société s'il facture 150.00 ¤ c'est "TTC" toi si tu factures 150¤
c'est HT .


oui mais il ne paye pas la TVA et que dire de l'entreprise qui paye la
facture si c'est TTC elle recupere la TVA
sinon on en revient au meme comme sans TVA pour les clients etranger je
facture 150 HT, je recois 150 HT et je ne paye pas la TVA mais mon
client lui a paye 150 aussi

donc dans le cas d'un autoentreprneur
150 TTC donc ~= 125 HT
mais l'autoEntrepreneur encaisse 150
la societe qui a payé paye 150 TTC donc recupere la TVA

au final on est au meme point



Bonjour,

Je pense que tu te trompes, il s'agit d'un prix net ( aucune tva n'est
récupérable ), c'est d'ailleurs une obligation de le spécifier dans les
factures.Ce n'est pas une spécificité à l'autoentrepreneur.

Par contre il paye des charges sur son chiffre d'affaire. S'il à
beaucoup de frais ça risque de coincer pour lui.

Tout étant basé sur son chiffre d'affaire, il ne déduit pas l'achat de
sa licence windev, les frais de son véhicule, l'achat d'un ordinateur ou
de consommables.

Pour du service il ne peut pas dépasser 32000 euros de CA ce qui
représente environ 213 jours à 150 euros .... ou 91 jours à 350 euros :)

Si c'est un boulot d'appoint (cumul d'acitvité ,la personne est salariée
à temps plein) , faut trouver les jours ! et s'il à un revenu imposable
de base > 25000 euros ses charges peuvent être 40 %

c'est dur de cumuler et si en plus tu as 40% de charges, si tu te fais
payer 150 euros / jour .... ben pas évident

Vincent
Daniel
Le #21158321
Le 08/02/2010 21:12, toto a écrit :
Le 05/02/2010 15:45, Firetox a écrit :
Bonjour,

société s'il facture 150.00 ¤ c'est "TTC" toi si tu factures 150¤
c'est HT .


oui mais il ne paye pas la TVA et que dire de l'entreprise qui paye la
facture si c'est TTC elle recupere la TVA
sinon on en revient au meme comme sans TVA pour les clients etranger je
facture 150 HT, je recois 150 HT et je ne paye pas la TVA mais mon
client lui a paye 150 aussi

donc dans le cas d'un autoentreprneur
150 TTC donc ~= 125 HT
mais l'autoEntrepreneur encaisse 150
la societe qui a payé paye 150 TTC donc recupere la TVA

au final on est au meme point



Bonjour,

Je pense que tu te trompes, il s'agit d'un prix net ( aucune tva n'est
récupérable ), c'est d'ailleurs une obligation de le spécifier dans les
factures.Ce n'est pas une spécificité à l'autoentrepreneur.

Par contre il paye des charges sur son chiffre d'affaire. S'il à
beaucoup de frais ça risque de coincer pour lui.

Tout étant basé sur son chiffre d'affaire, il ne déduit pas l'achat de
sa licence windev, les frais de son véhicule, l'achat d'un ordinateur ou
de consommables.

Pour du service il ne peut pas dépasser 32000 euros de CA ce qui
représente environ 213 jours à 150 euros .... ou 91 jours à 350 euros :)

Si c'est un boulot d'appoint (cumul d'acitvité ,la personne est salariée
à temps plein) , faut trouver les jours ! et s'il à un revenu imposable
de base > 25000 euros ses charges peuvent être 40 %

c'est dur de cumuler et si en plus tu as 40% de charges, si tu te fais
payer 150 euros / jour .... ben pas évident

Vincent



Effectivement si tu factures à 150 euros tu as un équivalent de 75 euros.

Sauf si le gars développe pour son compte perso pendant les heures qu'il
bosse pour un patron, je ne vois pas comment on peut tenir longtemps à
ce rythme lorsqu'on facture 10 euros/heure c-a-d moins qu'une femme de
ménage.

La concurrence déloyale à mon avis ne vient pas des auto-entrepreneurs,
mais des pseudos SSII où il n'y a aucun dév, et dont le seul boulot est
de faire de la prosepection pour trouver des missions et qui prennent
50% (ou plus) sur le CA.

Je croyais que le proxénétisme était interdit en France mais à priori ce
n'est pas le cas dans tous les domaines d'activité.


--
Daniel
;-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme