Réparation à charge du propriétaire ou locataire ?

Le
Barbara
Bonjour,

Je sais que les questions concernant ce genre de cas sont nombreuses. Mais
mes recherches n'ont rien donné, mêmes les textes ne sont pas suffisamment
précis dans notre cas.

Nous sommes locataires depuis 5 mois. Nous avions remarqué en emménageant
une légère fuite des chasses d'eau sur les 2 WC, mais sans plus, on ne s'est
pas alarmés. Suite à une facture d'eau exorbitante, nous avons coupé les
robinets et vérifié le compteur : il y a en effet une fuite énorme sur
chacun des WC (énorme au niveau m3, sinon rien de très visible).

Nous avons voulu vérifier si un joint était en cause, pour savoir si la
réparation nous incombait : mais le joint intermédiaire nous est
inaccessible car la cuvette est accrochée par deux écrous complètement
rouillés et que nous n'arrivons pas à dévisser. Il nous faudrait l'aide d'un
professionnel, qui pourrait établir un diagnostic et un devis. Mais notre
propriétaire se refuse à nous donner l'autorisation d'en contacter un, car
il estime ne pas avoir à payer pour cette réparation. Si c'est un joint,
certes, mais si ce n'est pas cela ? Et comment le savoir sans le plombier ?
Les textes disent que l'entretien des joints est à la charge des locataires,
mais que faire lorsque l'était général du sanitaire empêche l'accès aux dits
joints ? Nous avons changé nous-mêmes et à nos frais le mécanisme de chasse
d'eau, mais la fuite continue, le mécanisme n'était pas en cause.

Nous ferons de toute façon appel à un plombier, puisqu'il faut réparer, mais
nous voudrions d'abord savoir si nous pouvons demander une participation au
propriétaire. Merci pour vos avis éventuels.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bernard Guérin
Le #18129061
Bonjour,

"Barbara" discussion : 4942e766$0$20465$

Nous sommes locataires depuis 5 mois. Nous avions remarqué en emménageant
une légère fuite des chasses d'eau sur les 2 WC, mais sans plus, on ne
s'est



Si vous avez signalé la fuite à l'agence ou à votre propriétaire peu de
temps après votre arrivée, c'est à la charge du propriétaire, quitte à se
qu'il se retourne contre le locataire précédent. Vous ne pouvez pas être
responsables d'avoir fait rouiller les attaches ou user les joints dès votre
arrivée. Mais plus vous trainez à le signaler, et plus ça peut être
considéré comme une usure ou une conséquence de mauvais entretien à votre
charge.

--
Bernard Guérin
Barbara
Le #18131051
Bernard Guérin wrote:

Si vous avez signalé la fuite à l'agence ou à votre propriétaire peu
de temps après votre arrivée, c'est à la charge du propriétaire,
quitte à se qu'il se retourne contre le locataire précédent. Vous ne
pouvez pas être responsables d'avoir fait rouiller les attaches ou
user les joints dès votre arrivée. Mais plus vous trainez à le
signaler, et plus ça peut être considéré comme une usure ou une
conséquence de mauvais entretien à votre charge.



A l'arrivée nous avons simplement signalé les WC dans un état médiocre, sans
parler de la fuite. Nous n'avons vu celle-ci qu'un peu plus tard, sans nous
en soucier puisqu'on la remarquait à peine. Donc les 5 mois qui se sont
écoulés peuvent nous desservir, même si ces WC on 14 ans d'utilisation
derrière eux, et que leur vétusté ne fait pas de doute ? Le diagnostic d'un
plombier attestant -si cela est possible- que 5 mois n'ont pu suffire à
occasionner ces dégâts pourrait-il pencher dans la balance en cas de recours
?

Merci pour votre contribution.
Isis
Le #18723891
Faire photos, devis et rapport du plombier, ajouter copie de votre demande
écrite au propiétaire et son refus notifié (lui faire un recommandé) et
déposer tout ça chez le Juge de paix (avec bail et état des lieux à
l'entrée), qui vous donnera raison. Ne le laissez pas vous rendre
responsable du défaut d'entretien !


"Barbara" 4942e766$0$20465$
Bonjour,

Je sais que les questions concernant ce genre de cas sont nombreuses. Mais
mes recherches n'ont rien donné, mêmes les textes ne sont pas suffisamment
précis dans notre cas.

Nous sommes locataires depuis 5 mois. Nous avions remarqué en emménageant
une légère fuite des chasses d'eau sur les 2 WC, mais sans plus, on ne
s'est pas alarmés. Suite à une facture d'eau exorbitante, nous avons coupé
les robinets et vérifié le compteur : il y a en effet une fuite énorme sur
chacun des WC (énorme au niveau m3, sinon rien de très visible).

Nous avons voulu vérifier si un joint était en cause, pour savoir si la
réparation nous incombait : mais le joint intermédiaire nous est
inaccessible car la cuvette est accrochée par deux écrous complètement
rouillés et que nous n'arrivons pas à dévisser. Il nous faudrait l'aide
d'un professionnel, qui pourrait établir un diagnostic et un devis. Mais
notre propriétaire se refuse à nous donner l'autorisation d'en contacter
un, car il estime ne pas avoir à payer pour cette réparation. Si c'est un
joint, certes, mais si ce n'est pas cela ? Et comment le savoir sans le
plombier ? Les textes disent que l'entretien des joints est à la charge
des locataires, mais que faire lorsque l'était général du sanitaire
empêche l'accès aux dits joints ? Nous avons changé nous-mêmes et à nos
frais le mécanisme de chasse d'eau, mais la fuite continue, le mécanisme
n'était pas en cause.

Nous ferons de toute façon appel à un plombier, puisqu'il faut réparer,
mais nous voudrions d'abord savoir si nous pouvons demander une
participation au propriétaire. Merci pour vos avis éventuels.



Publicité
Poster une réponse
Anonyme