Reportage sur le site O.C. d'Issoundin

Le
F1TAY
Bonjour,
Reportage sur le village de Saint Aoustrille à cette adresse :
http://www.biptv.fr/?g2&l49

Dans ce reportage un passage concerne le musée situé dans un ancien
centre d'émission ondes courtes et un autre sur les antennes Allis qui
servent à TDF pour diffuser vers le monde entier.
St. Aoustrille est situé à quelques kilomètres d'Issoudun.

Le site de l'association qui gère le musée :
http://www.achdr.fr/

Daniel
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Denis
Le #18714821
F1TAY a écrit :
Bonjour,
Reportage sur le village de Saint Aoustrille à cette adresse :
http://www.biptv.fr/?g2&l49

Dans ce reportage un passage concerne le musée situé dans un ancien
centre d'émission ondes courtes et un autre sur les antennes Allis qui
servent à TDF pour diffuser vers le monde entier.
St. Aoustrille est situé à quelques kilomètres d'Issoudun.

Le site de l'association qui gère le musée :
http://www.achdr.fr/

Daniel




2 S à AllisS ! (contraction de ALLouis et ISSoudun car Allouis à
l'origine du projet devait accueillir également quelques ensembles du
même genre).

Le plus étonnant, c'est la présence d'une caméra dans un site Alliss à
l'occasion de ce reportage avec vue de l'intérieur de l'émetteur.

--
Denis.
Pierre CHABOT
Le #18716501
"Denis" a écrit:

Le plus étonnant, c'est la présence d'une caméra dans un site Alliss à
l'occasion de ce reportage avec vue de l'intérieur de l'émetteur.



Oui, et on reste un peu sur sa faim... Mais dans le cadre d'un court
reportage, il est sans doute difficile de demander plus. Qui n'a pas rêvé de
faire une visite approfondie de ce genre de site ainsi que des installations
de l'émetteur OL d'Allouis (avant qu'il ne disparaisse en 2018 ??). Mais il
est compréhensible qu'on ne puisse visiter ces sites comme le château de
Versailles ;-). En revanche, ce serait une bonne idée pour l'ACHDR
d'organiser, sur inscription, des visites de son musée (quand son
installation sera terminée), moyennant une petite contribution pour
l'association, si les statuts le permettent. Il y aurait certainement de
nombreux passionnés de radio intéressés.

Pierre CHABOT

F1TAY
Le #18718051
Pour le musée de l'ACHDR des visites, sous certaine conditions et sur
rendez-vous, sont parfois possible. Prendre contact avec l'association
(voir sur son site web pour les adresses).
Daniel (membre de l'ACHDR)

Pierre CHABOT vient de nous annoncer :
"Denis" a écrit:

Le plus étonnant, c'est la présence d'une caméra dans un site Alliss à
l'occasion de ce reportage avec vue de l'intérieur de l'émetteur.



Oui, et on reste un peu sur sa faim... Mais dans le cadre d'un court
reportage, il est sans doute difficile de demander plus. Qui n'a pas rêvé de
faire une visite approfondie de ce genre de site ainsi que des installations
de l'émetteur OL d'Allouis (avant qu'il ne disparaisse en 2018 ??). Mais il
est compréhensible qu'on ne puisse visiter ces sites comme le château de
Versailles ;-). En revanche, ce serait une bonne idée pour l'ACHDR
d'organiser, sur inscription, des visites de son musée (quand son
installation sera terminée), moyennant une petite contribution pour
l'association, si les statuts le permettent. Il y aurait certainement de
nombreux passionnés de radio intéressés.

Pierre CHABOT



Machin
Le #18721731
Pierre CHABOT a exposé le 20/02/2009 :
Mais il
est compréhensible qu'on ne puisse visiter ces sites comme le château de
Versailles ;-).



Moi je croyais qu'un service public, on pouvait demander à visiter
(comme certaines centrales nucléaires, mais là, c'est de la
propagande). Du coup, un jour où je me baladais en Guyane, je suis
arrivé un peu par hasard à Montsinéry. Faut dire qu'on voit les
antennes de plusieurs km à la ronde et que, vu le peu de routes dans le
coin, on se doute qu'elles y mènent. J'arrive devant, grille grande
ouverte, pas un pékin, j'entre en voiture. Je me gare sur le parking,
j'entre, personne. Je tourne un peu, je monte un escalier. Toujours
personne. Batiment ouvert à tous les vents, très seventies, façon
soviétique, un peu. Enfin soviétique tropical si j'ose dire.
Finalement, je tombe sur un technicien dans un bureau qui range des
trucs. Je me présente, je demande si je peux visiter. Le mec me fait :
euh, j'en sais rien, moi je viens faire de la maintenance (Thalès ou
kekun comme ça, chais plus) mais je serais vous, je filerais, c'est
interdit d'accès.
Courageusement, j'ai fui, toujours sans rencontrer personne. Mais je
crois bien qu'il y a quelques photos à moi sur le site de Thierry !
C'est à peine plus compliqué d'entrer sur la base de Kourou !
Pierre CHABOT
Le #18723111
"Machin" <@> a écrit:

C'est à peine plus compliqué d'entrer sur la base de Kourou !



L'histoire est savoureuse, mais il est vrai qu'il ne faut plus s'étonner de
rien d'autant plus que ces antennes sont entièrement automatiques,
commandées à distance, avec un minimum de personnel sur place. A Issoudun,
si le parc des antennes rideaux et des bâtiments est clos (et le portail
généralement fermé tout de même !;-), on pouvait en 2001 accéder tout à fait
librement au pied des 12 antennes Alliss disséminées un peu partout en plein
champ. Je ne sais pas si c'est toujours possible, mais le jour où j'y suis
passé je n'ai pas vu l'ombre d'un gardien sur tout le site.

Pierre CHABOT

Denis
Le #18723561
Machin a écrit :

Moi je croyais qu'un service public, on pouvait demander à visiter



?????????????

J'espère que c'est de l'humour...

--
Denis.
F1TAY
Le #18723781
Chaque Alliss est dans un enclos qui en protège l'accès . Cela
n'empêche pas d'aller les admirer. Vous ne pourrez pas pénétrer à
l'intérieur des Alliss mais vous pouvez vous approcher jusqu'à la
clôture c'est a dire à 10 ou 20 mètres du pied de l'antenne. Comme ces
antennes font dans les 80 mètres de hauteur pas besoin d'être à 10 cm
pour les voir !
Chaque antenne est accessible par un chemin carrossable que n'importe
quel automobiliste ou piéton peut librement emprunter.
En ce qui concerne le musée, il est dans un bâtiment dont une partie
sert toujours à T.D.F.. Ce qui implique que les visites doivent être
autorisé par T.D.F. et se faire accompagner par un membre de
l'association travaillant à T.D.F. C'est pourquoi il faut prendre
contact avec l'association pour une visite. De nombreuses personnes ont
déjà visité le musée y comprit des groupes de scolaires.
De plus, vous devenir membre de l'ACHDR et vous pourrez accéder
librement au musée à la seul condition d'être accompagné d'un membre
faisant parti du personnel de T.D.F.
Je ne travaille pas à T.D.F. mais comme membre de l'ACHDR j'ai
plusieurs fois visité ce musée... et seul l'éloignement du site
m'empêche de participer régulièrement aux travaux d'aménagement du
musée.
L'A.C.H.D.R. est une association de bénévole dont le seul but est de
préserver un patrimoine historique et technique.
Daniel

Pierre CHABOT avait prétendu :
"Machin" <@> a écrit:

C'est à peine plus compliqué d'entrer sur la base de Kourou !



L'histoire est savoureuse, mais il est vrai qu'il ne faut plus s'étonner de
rien d'autant plus que ces antennes sont entièrement automatiques, commandées
à distance, avec un minimum de personnel sur place. A Issoudun, si le parc
des antennes rideaux et des bâtiments est clos (et le portail généralement
fermé tout de même !;-), on pouvait en 2001 accéder tout à fait librement au
pied des 12 antennes Alliss disséminées un peu partout en plein champ. Je ne
sais pas si c'est toujours possible, mais le jour où j'y suis passé je n'ai
pas vu l'ombre d'un gardien sur tout le site.

Pierre CHABOT



Machin
Le #18723881
Denis a exprimé avec précision :
Machin a écrit :

Moi je croyais qu'un service public, on pouvait demander à visiter



?????????????

J'espère que c'est de l'humour...



Non non. Sans déconner ! Chuis naïf, je sais, mais la Maison de la
Radio, ca se visite, certaines centrales, des gares, les aéroports
quand j'étais gamin (avant les détournements), des barrages,
d'anciennes mines, etc... Plein de trucs industriels publics ou privés
se visitent. Donc, dès lors que :
1. Je suis copropriétaire (en tant que gros con-tribuable)
2. Je suis un peu passionné du sujet, quand même...
Ben je croyais que j'allais être reçu aimablement. Un peu comme quand
un jeune d'une radio A du fin fond de la province demande à assister à
une émission de RTL, ben on l'envoie pas chier, on l'invite et on lui
paye un café.

Mais là, non.

Cela dit, c'est comme le dernier étage de la Tour Eiffel, j'ai jamais
pu obtenir une autorisation, même quand j'étais pote avec le directeur
technique d'Europe 2 qui, forcément, y montait régulièrement.
Denis
Le #18724921
Machin a écrit :
Denis a exprimé avec précision :
Machin a écrit :

Moi je croyais qu'un service public, on pouvait demander à visiter



?????????????

J'espère que c'est de l'humour...



Non non. Sans déconner ! Chuis naïf, je sais, mais la Maison de la
Radio, ca se visite, certaines centrales, des gares, les aéroports quand
j'étais gamin (avant les détournements), des barrages, d'anciennes
mines, etc... Plein de trucs industriels publics ou privés se visitent.
Donc, dès lors que :
1. Je suis copropriétaire (en tant que gros con-tribuable)
2. Je suis un peu passionné du sujet, quand même...
Ben je croyais que j'allais être reçu aimablement. Un peu comme quand un
jeune d'une radio A du fin fond de la province demande à assister à une
émission de RTL, ben on l'envoie pas chier, on l'invite et on lui paye
un café.

Mais là, non.

Cela dit, c'est comme le dernier étage de la Tour Eiffel, j'ai jamais pu
obtenir une autorisation, même quand j'étais pote avec le directeur
technique d'Europe 2 qui, forcément, y montait régulièrement.



Voilà, c'est là que je voulais en venir : car, à moins d'être introduit
pour sa visite, un site émetteur reste plus ou moins sensible (La TFL,
Allouis, parmi les plus sensibles d'entre eux) et est donc quasi
impossible à visiter. Montsinéry, ainsi que les émetteurs d'Issoudun
sont des gros centres importants et votre visite impromptue est le fruit
de circonstances heureuses pour vous ! En laissant les accès ouverts, le
technicien présent sur les lieux s'est mis en faute, bien que ne pensant
certainement pas être importuné par un visiteur. Mine de rien, il ne
devait pas être très tranquille quand vous vous êtes encadré dans la
porte ! Il faut dire que les passionnés de radiodiffusion sont beaucoup
moins nombreux que les "touristes" de centrale nucléaire, mais
l'expérience prouve qu'ils sont peut-être un peu plus déterminés ! :-)

--
Denis.
Barbapapa
Le #18725421
> 1. Je suis copropriétaire (en tant que gros con-tribuable)



Actionnariat de TDF : http://www.tdf.fr/219.html ; je ne te vois pas dans la
liste.

2. Je suis un peu passionné du sujet, quand même...



Idée de visite pour le week-end : la base de l'Ile Longue (Finistère), ça
doit être passionnant de visiter le chantier de réparation du Triomphant.
Ils te paieront sûrement un café.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme