retouche ou sur-retouche ?

Le
photo
Bonjour à tous,


toujours dans mes balbutiements en retouche de portraits je voudrais =

savoir quel est le niveau de retouche acceptable en ce qui concerne la =

peau. Dans le lien http://cjoint.com/?lrkxWBfxhz, une photo avec en =

première tranche non retouchée, une seconde avec une retouche légè=
re puis =

une troisième avec plus d'effets. Ma question : est-ce que ce troisiè=
me =

niveau de retouche est exagéré, est-ce que le second n'est pas assez=
=

accentué (au sens intense) et faut-il trouver un compromis entre les d=
eux ?

Vos avis très éclairés m'éclaireront. Merci.

Eric Boudet.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #20570661
photo a écrit :
Bonjour à tous,


toujours dans mes balbutiements en retouche de portraits je voudrais
savoir quel est le niveau de retouche acceptable en ce qui concerne la
peau. Dans le lien http://cjoint.com/?lrkxWBfxhz, une photo avec en
première tranche non retouchée, une seconde avec une retouche légère
puis une troisième avec plus d'effets. Ma question : est-ce que ce
troisième niveau de retouche est exagéré, est-ce que le second n'est pas
assez accentué (au sens intense) et faut-il trouver un compromis entre
les deux ?



Il n'y a pas de réponse stéréotypée. Tout dépend du
contexte, de l'utilisation prévue pour la photo, de la
taille éventuelle du document final s'il s'agit d'une
impression ou d'un tirage.
Le "modèle" peut vouloir une photo très lissée qui élimine
tous les défauts de la peau. De très grands classiques du
portrait sont ainsi bien avant la retouche numérique...
Le photographe peut préférer conserver du détail. Ou pas.
A voir au cas par cas donc.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Eric Boudet
Le #20570651
>
Il n'y a pas de réponse stéréotypée. Tout dépend du contexte , de
l'utilisation prévue pour la photo, de la taille éventuelle du doc ument
final s'il s'agit d'une impression ou d'un tirage.
Le "modèle" peut vouloir une photo très lissée qui élimine tou s les
défauts de la peau. De très grands classiques du portrait sont ain si
bien avant la retouche numérique...
Le photographe peut préférer conserver du détail. Ou pas.
A voir au cas par cas donc.




Merci,

en quelques sortes tu réponds à ma question. Il va de soi que le con texte
d'utilisation "dicte" la retouche en effet. Dans ce cadre, c'est un
portrait pour une artiste qui en a besoin pour ses castings, ce qui me
fait penser que je dois rester au plus proche d'une certaine réalité sans
pour autant que les défauts soient trop apparents. Il en irait autreme nt
si c'était pour un magazine papier glacé. Ce qui me rassure, c'est q ue
dans les deux cas finalement la retouche est "dans les clous",
contrairement à des fois où j'ai eu la main trop lourde. Je pense qu e
j'opterai finalement pour le compromis entre la tranche 2 et la tranche 3.

Eric.
benoit.sansspam
Le #20571361
Eric Boudet
en quelques sortes tu réponds à ma question. Il va de soi que le contexte
d'utilisation "dicte" la retouche en effet. Dans ce cadre, c'est un
portrait pour une artiste qui en a besoin pour ses castings, ce qui me
fait penser que je dois rester au plus proche d'une certaine réalité sans
pour autant que les défauts soient trop apparents.



La première impression qu'elle fera sera celle de la photo. Il
ne doit y avoir aucun « défaut » sur sa peau. Une fois sur le plateau il
y aura de la retouche par maquillage et il y aura le fait que seuls des
gros plans sur le visage un peu figé pourraient laisser apparaître
quelque chose.

Tout ton problème est d'atténuer fortement les petits boutons,
tâches, grains de beauté qu'il peut y avoir en laissant apparaître le
grain de la peau pour que la photo soit totalement naturelle (et ne
sente pas la retouche à 2km à la ronde).

Le 3 est trop fort puisqu'on voit du flou dans les sourcils et
des boutons sur le menton qui explose tellement ils sont entourés de
peau lisse et rose. Sur la deux on a des boutons et des points noirs sur
le menton mais la peau est plus réel.

La 1 a un énorme avantage pour elle. Elle a des légères tâches
de rousseur qui disparaîssent à la première retouche. À titre perso je
prendrai la 1 en effaçant un par un tout bouton, point noir ou autre
petit défaut.

Trop d'information tue l'information et plus il y aura de
détails moins on verra les défauts.

--
Benoît http://picasaweb.google.com/leraillez/

Avec des fumeurs c'est difficile de s'arrêter. Avec des branleurs,
là, par contre, c'est difficile de continuer.
Stephane Legras-Decussy
Le #20571841
"photo"
peau. Dans le lien http://cjoint.com/?lrkxWBfxhz,



alors déja c'est très bien fait...

pour moi le niveau du milieu est l'ideal,
on a la réalité d'un etre humain sans les
petits défaut aléatoires...

le dernier niveau je déteste mais c'est la norme
de la photo "beauté"... à refiler à la presse/pub
qui adorera...
Pierre
Le #20579901
"Stephane Legras-Decussy" message de news:4b02a48a$0$4964$
"photo"
peau. Dans le lien http://cjoint.com/?lrkxWBfxhz,



alors déja c'est très bien fait...

pour moi le niveau du milieu est l'ideal,
on a la réalité d'un etre humain sans les
petits défaut aléatoires...



+1 : Moi qui juge (en partie) la qualité d'un portrait au piqué découlant
d'une mise au point bien maîtrisée et d'un bon, voire excellent objectif ;
je suis conquis par la bande du milieu.

le dernier niveau je déteste mais c'est la norme
de la photo "beauté"... à refiler à la presse/pub
qui adorera...



Pas si sur...

Pierre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme