Retour du "Navigator"

Le
Francois LE COAT
Bonjour,

Pour ceux d'entre nous qui comme moi ont connus les débuts du
WEB en 1994 avec Mosaic, puis Netscape, puis Mozilla puis
SeaMonkey Ou encore CAB puis iCab <http://www.icab.de/>.

Netscape est de retour, avec des versions Linux et Mac OS X
que j'utilise toutes les deux, et aussi pour Windows.

C'est en version 9.0b1 à <http://browser.netscape.com/>

Je l'ai tellement parcouru que j'ai une adresse Netscape depuis
fort longtemps, et le compte AIM qui est un point d'entrée AOL.

À la restriction près qu'il s'agit uniquement d'un "Navigator"
qui annonce probablement ensuite le retour du "Comunicator".

C'est le grand retour de la belle technologie WEB Netscape.

Il ne faut surtout pas passer à coté :-)

ATARIstiquement,

--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
<http://eureka.atari.org/>
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anne G
Le #2336471
Francois LE COAT wrote:

À la restriction près qu'il s'agit uniquement d'un "Navigator"
qui annonce probablement ensuite le retour du "Comunicator".

C'est le grand retour de la belle technologie WEB Netscape.


Je passe uniquement quand Communicator sera là.
Sinon, j'en reste au 7.

Francois LE COAT
Le #2336461
Bonjour Anne,


À la restriction près qu'il s'agit uniquement d'un "Navigator"
qui annonce probablement ensuite le retour du "Communicator".

C'est le grand retour de la belle technologie WEB Netscape.


Je passe uniquement quand Communicator sera là.


En attendant, il y a SeaMonkey le successeur de Mozilla, lui même successeur de Netscape 7.2

Sinon, j'en reste au 7.


Lorsque l'on connaît l'histoire, la feuille de route de Netscape
est très claire. Il n'y a pas besoin de déclaration de leur part.

Gecko est le moteur de Netscape 7. Ils font un Navigator (v.9) et
il va y avoir un Netscape X Communicator (v.10) pour la prochaine
version majeure.

Tout cela se serait passé naturellement si Bill Gates ne s'en était
pas mêlé et s'il n'avait pas perdu le procès par la loi anti-trust
aux USA, ce qui a contribué à la chute de Netscape malgré tout ...

c.f.
Avant le retour récent, et le renouveau d'Apple qui en est
probablement la cause, dans la guerre actuelle entre les OS.

La domination de IE et l'absence de successeur à Netscape 7
était probablement plus destiné à couler Apple que Netscape.

Steve Jobs n'a jamais voulu faire de concessions à MacOS pour
IE, ce qui n'a pas plu dutout à Bill Gates. Car Apple préconisait
Netscape. IE a toujours été une verrue de MacOS. Jusqu'à ce qu'il
disparaisse complètement de Mac OS X, à la faveur de Safari qui
vient du monde Linux (même moteur que Konqueror).

ATARIstiquement,

--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)


nathalie_n
Le #2336331
In article
La domination de IE et l'absence de successeur à Netscape 7
était probablement plus destiné à couler Apple que Netscape.



Faux, c'était destiné à tuer Netscape


Steve Jobs n'a jamais voulu faire de concessions à MacOS pour
IE, ce qui n'a pas plu dutout à Bill Gates. Car Apple préconisait
Netscape.


Faux
IE était le navigateur par défaut du Mac, annoncé par Steve Jobs lors
d'une keynote d'ouverture de MacWorld à Boston en aout 97 où il y a eu
une intervention de Bill Gates via satellitte TV.

Au cours de cette keynote Steve avait aussi annoncé une prise de
participation de 150 millions de dollars de Microsoft dans Apple et la
continuité du développement de Office pour le Mac pour 5 ans.

--
nathalie
--------------------------------------------------------------------
Progress is the process by which Usenet has evolved from smart people
in front of dumb terminals to dumb people in front of smart terminals

OL
Le #2336191
On 7 juin, 00:01, Francois LE COAT
Bonjour,

Pour ceux d'entre nous qui comme moi ont connus les débuts du
WEB en 1994 avec Mosaic, puis Netscape, puis Mozilla puis


Pas 1994 mais 1992 qu'est né Mosaic, enfin c'est pour dire.

SeaMonkey ... Ou encore CAB puis iCab
Netscape est de retour, avec des versions Linux et Mac OS X
que j'utilise toutes les deux, et aussi pour Windows.

C'est en version 9.0b1 à
Je l'ai tellement parcouru que j'ai une adresse Netscape depuis
fort longtemps, et le compte AIM qui est un point d'entrée AOL.

À la restriction près qu'il s'agit uniquement d'un "Navigator"
qui annonce probablement ensuite le retour du "Comunicator".

C'est le grand retour de la belle technologie WEB Netscape.


Très rigolo pour un navigateur qui pompe presque tout dans le domaine
public et je connais la rangaine que tu nous a pondu sur un autre
newsgroup:
"Si on oublie Mosaic duquel Netscape hérite entièrement, cette
technologie vient de Netscape, et revient à Netscape. "

En fait Netscape a fourni un navigateur dans un état pitoyable et payé
pendant un moment des développeurs pour s'en dépatouiller. C'était
tellement moche que la plus grande partie a du etre réécrite, alors
qui hérite de qui on peut se poser la question.

http://greg.rubyfr.net/pub/?page_id!

IE aussi descend de Mosaic, curiosité de la généalogie informatique!


Olivier

Francois LE COAT
Le #2338901
Olivier,

Il est toujours très difficile d'évoquer une histoire qui est
en ce moment entrain de s'écrire, sans tomber dans des querelles
partisanes et des affaires de leadership financier.

Ce que je je dis provient de mon expérience, du physicien que
je suis, dans le cadre de laboratoires scientifiques. Le point
de vue d'un Microsoft d'un Apple ou d'un Netscape sera
probablement différent.

Pour ceux d'entre nous qui comme moi ont connus les débuts du
WEB en 1994 avec Mosaic, puis Netscape, puis Mozilla puis


Pas 1994 mais 1992 qu'est né Mosaic, enfin c'est pour dire.


Le Word Wide WEB a été inventé en Suisse, par des physiciens
du CERN, dans le but de diffuser le savoir scientifique. Il
a été mis en pratique et s'est répandu aux USA en 1991 avec
Mosaic. Je l'ai pour la première fois vu employer par un
doctorant physicien en 1994 pour rédiger son mémoire de thèse.

C'est pourquoi je date l'apparition du WEB _en France_ à 1994.

Je l'ai attribué à l'époque à des logiciels existant d'hyper-text e,
sans réaliser tout de suite que les liens (hyper-texte) présents
dans le document étaient hébergés informatiquement sur le réseau.

À l'époque il existait plusieurs réseaux, et l'unicité d'internet
n'était pas une réalité. On peut citer Compuserve duquel est né
le format propriétaire GIF (Graphic Interchange Format) qui est
maintenant du domaine public, et qui était très connu pour
héberger la communauté de développement du logiciel Persistence
Of Vision etc. Les passerelles entre les réseaux n'étaient pas nombreuses.

De plus la bande passante du réseau était à l'époque très chè re,
et le budget d'une connexion très lourde pour les finances des
laboratoires. Je me rappelle d'un gros labo qui dépensait 380 KF
à l'année pour le réseau, qui était autant facturé voire plus
que la voie par téléphone.

Autant dire que l'usage du FTP (Fast Transfer Protocol) n'était
réservé qu'à quelques très rares personnes dûment autorisées.

Ce que je décris là est du vécu de 1994, en France, dans des
laboratoires. Alors autant dire que le grand public ignorait
tout. Que les industriels en avaient peur, car ça représentait
selon eu une menace pour la propriété intellectuelle de leur
savoir faire et une vaste anarchie dangereuse pour le business.

SeaMonkey ... Ou encore CAB puis iCab
Netscape est de retour, avec des versions Linux et Mac OS X
que j'utilise toutes les deux, et aussi pour Windows.

C'est en version 9.0b1 à
Je l'ai tellement parcouru que j'ai une adresse Netscape depuis
fort longtemps, et le compte AIM qui est un point d'entrée AOL.

À la restriction près qu'il s'agit uniquement d'un "Navigator"
qui annonce probablement ensuite le retour du "Comunicator".

C'est le grand retour de la belle technologie WEB Netscape.


Très rigolo pour un navigateur qui pompe presque tout dans le domaine
public et je connais la rangaine que tu nous a pondu sur un autre
newsgroup:

"Si on oublie Mosaic duquel Netscape hérite entièrement, cette
technologie vient de Netscape, et revient à Netscape. "


Netscape, comme Mosaic sont des logiciels Unix. Le principe
d'Unix est d'offrir une compatibilité des plateformes au niveau
des sources des logiciels. Il est donc normal que les sources
aient été disponibles de manière à porter les logiciels. Mais
l'Open Source se payait très cher, d'où la naissance du mouvement
de la Free Software Foundation qui a eu pour but initial de
libérer Unix (GNU is Not Unix) des enjeux financiers colossaux.

En fait Netscape a fourni un navigateur dans un état pitoyable et pay é
pendant un moment des développeurs pour s'en dépatouiller. C'étai t
tellement moche que la plus grande partie a du etre réécrite, alors
qui hérite de qui on peut se poser la question.


Netscape a ouvert ses sources suite au procès gagné contre Microsoft,
qui a eu l'effet pervert de rendre IE gratuit, qui devenait un
concurrent indétrônable en face du "Communicator", et qui a mené
celui-ci à sa perte. La guerre des standards du WEB était paroxystiqu e !

Il reste que Netscape a très longtemps été le *seul* navigateur
(à part Mosaic obsolète) disponible sur les Unices, et que je l'ai
utilisé avec satisfaction depuis 1995 professionnellement sous Unix.

Netscape, la société à mis à disposition tous ce qui pouvait êt re
mis à disposition de son navigateur, en open source (pas GNU/GPL)
ce qui était pas satisfaisant, car en ouvrant les sources, il fallait
biffer toutes les technologies propriétaires incorporées. Le Java
le Javascript, l'encryption que sais-je ... Ce qui a donné ensuite
comme tu le dis beaucoup de travail à la fondation Mozilla.

http://greg.rubyfr.net/pub/?page_id!

IE aussi descend de Mosaic, curiosité de la généalogie informatiq ue!


Oui, mais entre un internet commercial, et un internet de diffusion
du savoir, et en particulier du savoir scientifique, j'ai pris mon
parti depuis très très longtemps ;-) Pas toi ?

ATARIstiquement,

--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)


OL
Le #2338291
Olivier,

Il est toujours très difficile d'évoquer une histoire qui est
en ce moment entrain de s'écrire, sans tomber dans des querelles
partisanes et des affaires de leadership financier.


Malheureusement ce que tu ne sais absolument pas faire!


Ce que je je dis provient de mon expérience, du physicien que
je suis,
Alors là je t'arrête tout de suite, tu n'es pas physicien pour 2 rond

qui correspond à un spécialiste de la physique (def: Science qui étudie
les propriétés générales de la matière, de l'espace, du temps, et
établit les lois qui rendent compte des phénomènes naturels),
reconstruire des images 3D à partir de photos, c'est plutot éloigné.
dans le cadre de laboratoires scientifiques. Le point
de vue d'un Microsoft d'un Apple ou d'un Netscape sera
probablement différent.

Pour ceux d'entre nous qui comme moi ont connus les débuts du
WEB en 1994 avec Mosaic, puis Netscape, puis Mozilla puis


Pas 1994 mais 1992 qu'est né Mosaic, enfin c'est pour dire.


Le Word Wide WEB a été inventé en Suisse, par des physiciens
du CERN, dans le but de diffuser le savoir scientifique. Il
a été mis en pratique et s'est répandu aux USA en 1991 avec
Mosaic. Je l'ai pour la première fois vu employer par un
doctorant physicien en 1994 pour rédiger son mémoire de thèse.

C'est pourquoi je date l'apparition du WEB _en France_ à 1994.


Pour moi ce serait plutôt mars 1993 avec la naissance de la version
publique de Mosaic, et à cette époque qu'un certain nombre de labos
Francais étaient reliés au réseau mondial depuis belle lurette. Enfin le
CERN est Franco - Suisse et les batiments sont situés de part et d'autre
de la Frontière. En 1993 il n'y avait environ que 500 serveurs pour le
web de part le monde, pas beaucoup mais la naissance du web n'a pas
attendu ta personne!

Je l'ai attribué à l'époque à des logiciels existant d'hyper-texte,
sans réaliser tout de suite que les liens (hyper-texte) présents
dans le document étaient hébergés informatiquement sur le réseau.

À l'époque il existait plusieurs réseaux, et l'unicité d'internet
n'était pas une réalité. On peut citer Compuserve duquel est né
le format propriétaire GIF (Graphic Interchange Format) qui est
maintenant du domaine public, et qui était très connu pour
héberger la communauté de développement du logiciel Persistence
Of Vision etc. Les passerelles entre les réseaux n'étaient pas nombreuses.

De plus la bande passante du réseau était à l'époque très chère,
et le budget d'une connexion très lourde pour les finances des
laboratoires. Je me rappelle d'un gros labo qui dépensait 380 KF
à l'année pour le réseau, qui était autant facturé voire plus
que la voie par téléphone.

Autant dire que l'usage du FTP (Fast Transfer Protocol) n'était
réservé qu'à quelques très rares personnes dûment autorisées.

Ce que je décris là est du vécu de 1994, en France, dans des
laboratoires. Alors autant dire que le grand public ignorait
tout. Que les industriels en avaient peur, car ça représentait
selon eu une menace pour la propriété intellectuelle de leur
savoir faire et une vaste anarchie dangereuse pour le business.


Ah bon, pure spéculation de ta part

.....sic ....



Très rigolo pour un navigateur qui pompe presque tout dans le domaine
public et je connais la rangaine que tu nous a pondu sur un autre
newsgroup:

"Si on oublie Mosaic duquel Netscape hérite entièrement, cette
technologie vient de Netscape, et revient à Netscape. "


Netscape, comme Mosaic sont des logiciels Unix. Le principe
d'Unix est d'offrir une compatibilité des plateformes au niveau
des sources des logiciels. Il est donc normal que les sources
aient été disponibles de manière à porter les logiciels. Mais
l'Open Source se payait très cher, d'où la naissance du mouvement
de la Free Software Foundation qui a eu pour but initial de
libérer Unix (GNU is Not Unix) des enjeux financiers colossaux.


Pour moi tu vient de nous faire un "oxymore" sans doute à tu tapé ta
phrase trop vite "l'open source" ne se paye pas, les sources et leurs
droits oui, donc les Sources se payaient très chers est la phrase correcte.


En fait Netscape a fourni un navigateur dans un état pitoyable et payé
pendant un moment des développeurs pour s'en dépatouiller. C'était
tellement moche que la plus grande partie a du etre réécrite, alors
qui hérite de qui on peut se poser la question.


Netscape a ouvert ses sources suite au procès gagné contre Microsoft,
qui a eu l'effet pervert de rendre IE gratuit, qui devenait un
concurrent indétrônable en face du "Communicator", et qui a mené
celui-ci à sa perte. La guerre des standards du WEB était paroxystique !

Il reste que Netscape a très longtemps été le *seul* navigateur
(à part Mosaic obsolète) disponible sur les Unices, et que je l'ai
utilisé avec satisfaction depuis 1995 professionnellement sous Unix.
Moi aussi et alors?


Netscape, la société à mis à disposition tous ce qui pouvait être
mis à disposition de son navigateur, en open source (pas GNU/GPL)
ce qui était pas satisfaisant, car en ouvrant les sources, il fallait
biffer toutes les technologies propriétaires incorporées. Le Java
le Javascript, l'encryption que sais-je ... Ce qui a donné ensuite
comme tu le dis beaucoup de travail à la fondation Mozilla.


Oui effectivement tu ne sais pas, Javascript appartient à Netscape c'est
eux qui l'ont inventé. Non ce n'est pas cela qui a donné beaucoup de
travail à la fondation Mozilla, c'était tout simplement une version que
Netscape n'avait pas eu la force de terminer, un projet trop ambitieux
et mal foutu, j'ai testé la chose des qu'il y a eu dispo une version,
tout était là mais alors c'était l'horreur à coté des versions
précédente ou de IE, tout était lent, cela marchait fort mal. Si bien
qu'en fin de compte petit à petit tout à été réécrit et Netscape à payé
un certain nombre de développeurs pendant quelques années pour en faire
quelque chose, c'est un joli geste je dois le reconnaitre.

http://greg.rubyfr.net/pub/?page_id!

IE aussi descend de Mosaic, curiosité de la généalogie informatique!


Oui, mais entre un internet commercial, et un internet de diffusion
du savoir, et en particulier du savoir scientifique, j'ai pris mon
parti depuis très très longtemps ;-) Pas toi ?


Tu as une drôle facon de voir les choses, internet commercial ah pas
beau, mais tu es bien content d'avoir acheté ton dernier écran par
internet par example. Perso je n'ai pas de parti à prendre, je suis
aussi pour la diffusion du savoir, remarque quand je vois ce que l'on
peut trouver comme mensonges sur Internet, c'est aussi à double
tranchant et un terrible pouvoir d'influence, comme d'ailleur tous les
médias, mais je ne vois pas ce que Netscape apporte dans le domaine on
n'est plus au temps de Netscape contre Internet Explorer, en dehors de
ces deux là il existent d'autres solutions viables et si je dois
soutenir la liberté je préfère utiliser un outil totalement opensource
qu'un logiciel propriétaire, quitte même à mettre la main dans le camboui.


ATARIstiquement,
Non il y a bien longtemps que tu ne fais plus parti de ce monde.



Olivier




gquerat
Le #2340251
OL

Pour moi ce serait plutôt mars 1993 avec la naissance de la version
publique de Mosaic, et à cette époque qu'un certain nombre de labos
Francais étaient reliés au réseau mondial depuis belle lurette. Enfin le
CERN est Franco - Suisse et les batiments sont situés de part et d'autre
de la Frontière. En 1993 il n'y avait environ que 500 serveurs pour le
web de part le monde,


Je me rappelle qu'à cette époque, printemps 93 je crois (effectivement
avec Mosaic), il y avait une page qui donnait la liste de "tous" les
serveurs web français et qu'elle tenait sur une page !!! Je me rappelle
de l'UREC, du CNRS qui était la bible réseau pour les néophites qu'on
étaient. Yahoo n'était pas même encore révée, car il n'y en avait pas
vraiment besoin.
`
Pour ce qui est du ftp (fetch déjà sous Mac OS 7.0.? sur un Mac II Ci),
comme les seuls serveurs de l'époque était du monde scientifique
(Pasteur et l'ancêtre d'infobiogen à Villejuif pour les biologistes), il
fallait bien sûr obtenir un compte et un espace disque sur leur serveurs
qui marchaient sous unix et qu'on pilotait en telnet (telnet NCSA si je
me souviens du client Mac). Alors bien sûr le ftp anonyme, ça n'avait
pas de raison d'être.
Et avant même cette époque bénie, c'était du Kermit par Transpac (en
1200 bauds) pour se loguer sur ces serveurs et ensuite elm ou qqchose
comme ça pour envoyer ses premiers mails et les commandes telnet et ftp
d'unix pour rebondir à l'exterieur.
Quelle galère !!

--
Gilles Querat
Luminy Les Calanques

Erwan David
Le #2340241
(Gilles Querat) écrivait :

Pour ce qui est du ftp (fetch déjà sous Mac OS 7.0.? sur un Mac II Ci),
comme les seuls serveurs de l'époque était du monde scientifique
(Pasteur et l'ancêtre d'infobiogen à Villejuif pour les biologistes), il
fallait bien sûr obtenir un compte et un espace disque sur leur serveurs
qui marchaient sous unix et qu'on pilotait en telnet (telnet NCSA si je
me souviens du client Mac). Alors bien sûr le ftp anonyme, ça n'avait
pas de raison d'être.


Mais non. Il y avait pleins de services de ftp anonyme. D'ailleurs en 90
apparaît le premeir moteur de recherche pour trouver sur quel serveur
ftp anonyme on peut trouver ce qu'on veut : archie

Et si quelqu'un a développé un oteur de recherche, c'est bien qu'il y
avait des serveurs...

--
Erwan

Publicité
Poster une réponse
Anonyme