Retour vers le futur

Le
Manuel Leclerc
En 2010, quelqu'un a ouvert une bug sur le bugzilla du W3C en ce qui
concerne le tag <video> du HTML5 :
"<video> element needs to support some form of DRM solution"
https://www.w3.org/Bugs/Public/show_bug.cgi?id902

Il s'est fait jeté comme un malpropre, la discussion est néanmoins
intéressante.

Toujours est-il que ce monsieur n'en est pas resté là, et est un de ceux
à l'origine de la fameuse proposition que certains appellent "HollyWeb"
: "Encrypted Media Extensions" (EME) qui a passé début mai le cap
symbolique de "First Public Working Draft".

https://dvcs.w3.org/hg/html-media/raw-file/tip/encrypted-media/encrypted-media-fpwd.html

Quelques liens :

Un billet "DRM at the W3C? Not such a Bad Idea"
http://john.foliot.ca/drm-at-the-w3c/

La débat en cours (surtout mai 2013) :
http://lists.w3.org/Archives/Public/public-restrictedmedia/

(le débat a lieu là, vu que qu'il y a eu des menaces de bannir les
nuisibles de la liste officielle qui est normalement
http://lists.w3.org/Archives/Public/public-html-media/

Il me semble bien qu'on avait trollé ici en long en large et en travers
sur ces histoires de DRM il y a près de 10 ans, et ça fait vraiment une
drôle d'impression de voir ça arriver aujourd'hui au W3C.

--
Outright sale of ownership rights, rental and subscription have all been
around for centuries. The fact that the marginal cost of distribution is
falling doesn't have huge relevance for the business models.
--Mark Watson
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 43
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Emmanuel Florac
Le #25423352
Le Wed, 22 May 2013 15:07:51 +0200, Manuel Leclerc a écrit:


Il me semble bien qu'on avait trollé ici en long en large et en travers
sur ces histoires de DRM il y a près de 10 ans, et ça fait vraiment une
drôle d'impression de voir ça arriver aujourd'hui au W3C.



Un truc me rassure: les gens les plus insensibles à la question que je
connais commencent à être sérieusement irrités par les DRMs. Les DRMs
sont juste intolérables, et ça va finir par se savoir.

--
absence of evidence is evidence of absence.
Toxico Nimbus
Le #25423722
Le 23/05/2013 09:16, Emmanuel Florac a écrit :
Le Wed, 22 May 2013 15:07:51 +0200, Manuel Leclerc a écrit:


Il me semble bien qu'on avait trollé ici en long en large et en travers
sur ces histoires de DRM il y a près de 10 ans, et ça fait vraiment une
drôle d'impression de voir ça arriver aujourd'hui au W3C.



Un truc me rassure: les gens les plus insensibles à la question que je
connais commencent à être sérieusement irrités par les DRMs. Les DRMs
sont juste intolérables, et ça va finir par se savoir.



Ce qui est intolérable, c'est qu'on trouve des justifications au pillage
systématique des créateurs de "contenu culturel". Après, les DRMs
découlent du droit d'un auteur à protéger lui-même son œuvre, qu'on
retrouve dans pas mal de législations. Peut-être que si cette
responsabilité était entièrement transférée aux administrations, on
aurait une situation plus facile à vivre.
ST
Le #25423972
On 2013-05-23, Toxico Nimbus
Ce qui est intolérable, c'est qu'on trouve des justifications au pillage
systématique des créateurs de "contenu culturel".



Les " autour de "contenu culturel" sont en effet à leur place tant tout
ce qui est protégé est de la merde et ne vaut même pas l'effort de les
pirater.

Je m'oppose au piratage parce que ce qui est piratable est corrompu par
le pognon. La culture Libre lui est TRES largement supérieure en tous
points.
william
Le #25424042
On 2013-05-23, ST
Je m'oppose au piratage parce que ce qui est piratable est corrompu par
le pognon. La culture Libre lui est TRES largement supérieure en tous
points.



Philosophiquement pas de doute, mais en porportion de ce qui est produit ( bon_produit/nombre_de_produit). J'en doute fort.

Alors que l'autre modele, on a interet a bien le faire/concevoir. Sinon ca
meure. Enfin, bon c est ce que je pense
Julien Arlandis
Le #25424142
Toxico Nimbus a écrit :
Le 23/05/2013 09:16, Emmanuel Florac a écrit :
Le Wed, 22 May 2013 15:07:51 +0200, Manuel Leclerc a écrit:


Il me semble bien qu'on avait trollé ici en long en large et en travers
sur ces histoires de DRM il y a près de 10 ans, et ça fait vraiment une
drôle d'impression de voir ça arriver aujourd'hui au W3C.



Un truc me rassure: les gens les plus insensibles à la question que je
connais commencent à être sérieusement irrités par les DRMs. Les DRMs
sont juste intolérables, et ça va finir par se savoir.



Ce qui est intolérable, c'est qu'on trouve des justifications au pillage
systématique des créateurs de "contenu culturel". Après, les DRMs
découlent du droit d'un auteur à protéger lui-même son œuvre, qu'on
retrouve dans pas mal de législations. Peut-être que si cette
responsabilité était entièrement transférée aux administrations, on
aurait une situation plus facile à vivre.



Ce qui est intolérable c'est cette surenchère sécuritaire pour
protéger la rente d'une industrie qui prend en otage la liberté et la
culture. Quand va on enfin comprendre qu'avec les moyens technologiques
dont nous disposons il est tout à fait improductif d'empêcher les gens
de s'échanger des données numériques, c'est tout aussi contre nature
que les lois féodales d'antan qui interdisaient la masturbation chez
les enfants. Et puis si la culture s'acquiert sans payer, c'est autant
de pouvoir d'achat libéré pour faire tourner d'autres secteurs de
l'économie. Je m'étonne toujours que cet argument bourré de bon sens
ne soit jamais évoqué.


--
Ce message a été posté avec Nemo :
Nicolas George
Le #25424302
Toxico Nimbus , dans le message
Ce qui est intolérable, c'est qu'on trouve des justifications au pillage
systématique des créateurs de "contenu culturel".



Tu es au courant que dans l'immense majorité des cas, les créateurs touchent
des clopinettes, et que tous les profits partent dans la poche des
intermédiaires, les éditeurs ?
Yliur
Le #25424352
Le Thu, 23 May 13 16:49:37 +0200
Julien Arlandis
Et puis si la culture s'acquiert
sans payer, c'est autant de pouvoir d'achat libéré pour faire tourner
d'autres secteurs de l'économie. Je m'étonne toujours que cet
argument bourré de bon sens ne soit jamais évoqué.



Parce que la question liée à la contrefaçon n'est pas de savoir si
l'économie dans son ensemble tourne mais si un secteur donné (par
exemple la création musicale) reçoit assez de financements pour
fonctionner.
Julien Arlandis
Le #25424392
Yliur a écrit
Le Thu, 23 May 13 16:49:37 +020
Julien Arlandis
Et puis si la culture s'acquier
sans payer, c'est autant de pouvoir d'achat libéré pour faire tourne
d'autres secteurs de l'économie. Je m'étonne toujours que ce
argument bourré de bon sens ne soit jamais évoqué



Parce que la question liée à la contrefaçon n'est pas de savoir s
l'économie dans son ensemble tourne mais si un secteur donné (pa
exemple la création musicale) reçoit assez de financements pou
fonctionner



Quand on achète un CD, une partie de l'argent se dilue en pure pert
dans des coûts de distribution sans profiter à personne, alors qu
tout CD piraté libère des financements pour d'autres bien et service
qui ne peuvent pas nécessairement être dupliqués. Si on a le choi
entre un CD ou une pizza, il est absurde de choisir le CD car la pizz
ne peut pas être fabriquée sans effort alors que la copie numériqu
si

--
Ce message a été posté avec Nemo :
Toxico Nimbus
Le #25424912
Le 23/05/2013 15:21, ST a écrit :
On 2013-05-23, Toxico Nimbus
Ce qui est intolérable, c'est qu'on trouve des justifications au pillage
systématique des créateurs de "contenu culturel".



Les " autour de "contenu culturel" sont en effet à leur place tant tout
ce qui est protégé est de la merde et ne vaut même pas l'effort de les
pirater.



Tu peux disserter tout ce que tu veux sur la qualité prétendue ou non de
ces œuvre, il n'en reste pas moins que le piratage réduit à néant la
valeur du travail de milliers de personnes (tout comme un passage à la
télé ou à la radio financé par la pub, à mon humble avis).

Je m'oppose au piratage parce que ce qui est piratable est corrompu par
le pognon. La culture Libre lui est TRES largement supérieure en tous
points.



Mouais... Encore faut-il trouver une vraie définition de la /culture libre/.
Toxico Nimbus
Le #25424902
Le 23/05/2013 16:49, Julien Arlandis a écrit :
Toxico Nimbus a écrit :

Ce qui est intolérable, c'est qu'on trouve des justifications au pillage
systématique des créateurs de "contenu culturel". Après, les DRMs
découlent du droit d'un auteur à protéger lui-même son œuvre, qu'on
retrouve dans pas mal de législations. Peut-être que si cette
responsabilité était entièrement transférée aux administrations, on
aurait une situation plus facile à vivre.



Ce qui est intolérable c'est cette surenchère sécuritaire pour
protéger la rente d'une industrie qui prend en otage la liberté et la
culture.



Je ne vois pas en quoi l'industrie culturelle prend en otage la liberté
et la culture. T'interdit-on de lire, écouter ou voir ce que tu veux ?
L'industrie conçoit des produits, en fait la promotion et en assure la
distribution contre rémunération. À toi d'y trouver des qualités ou non.

Quand va on enfin comprendre qu'avec les moyens technologiques
dont nous disposons il est tout à fait improductif d'empêcher les gens
de s'échanger des données numériques, c'est tout aussi contre nature
que les lois féodales d'antan qui interdisaient la masturbation chez
les enfants.



C'est tout aussi improductif que d'empêcher quelqu'un de te piquer ton
portefeuille ou ton portable dans la rue, et pourtant on continue d'essayer.

Et puis si la culture s'acquiert sans payer, c'est autant
de pouvoir d'achat libéré pour faire tourner d'autres secteurs de
l'économie. Je m'étonne toujours que cet argument bourré de bon sens
ne soit jamais évoqué.



Ne rajoute pas plus de bon sens dans ton argumentation, bourrée comme
elle est, elle pourrait craquer.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme