Revolution technologique Cabasse

Le
floutix
http://www.lexpansion.com/economie/actualite-high-tech/canon-le-roi-de-l-image-monte-le-son_175496.html?pg=2

"Il y a un dernier programme, sur lequel Canon est beaucoup plus discret :
Oscar. Pour en savoir plus, il faut se rendre en Bretagne, au siège brestois
d'un fabricant d'enceintes acoustiques haut de gamme, Cabasse. Fondée en
1950 par un fils de luthier, Georges Cabasse, cette PME a développé un
savoir-faire unique en électroacoustique. Une discipline complexe qui
consiste à analyser le comportement du son pour le restituer, le plus
naturellement possible, en gommant l'effet des interférences. Cette
expertise bretonne, les Japonais l'ont identifiée en 2006. A l'époque,
Cabasse venait de commercialiser la Sphère. Cette enceinte a une
particularité : ses trois haut-parleurs sont emboîtés les uns dans les
autres, comme des poupées russes. " Le rendement est le même que sur une
colonne de trois haut-parleurs ", précise Guy Bourreau, directeur général
adjoint de Cabasse. " Nous nous sommes rendu compte que la technologie était
supérieure à tout ce qu'il y avait sur le marché, raconte-t-on du côté de
Canon. Nous avons alors décidé de racheter l'entreprise. " Avec un plan très
ambitieux : utiliser les compétences acoustiques de Cabasse pour
révolutionner l'ensemble de la gamme de Canon. Car les dirigeants nippons le
savent, le son est leur point faible. " Il a toujours été le parent pauvre
de l'image ", reconnaît Jean-Louis Grégoire, vice-président de Canon-Europe.
Pourtant, il occupe une place importante, que ce soit dans les appareils
photo, dans les Caméscope ou dans les écrans plats.

Un pôle d'excellence a été monté en Bretagne. Il regroupe des ingénieurs de
Cabasse et du site de recherche de Canon, à Cesson-Sévigné, ainsi qu'une
vingtaine de chercheurs de Canon Inc., à Tokyo. Mission de cette task force
: modéliser le son pour simuler le comportement des enceintes et gommer les
défauts de conception avant même l'étape du prototypage. " Une approche
révolutionnaire qui demande des investissements colossaux, révèle un
chercheur. Nous nous appuyons sur des supercalculateurs. " L'intérêt, c'est
que la simulation pourra mettre en évidence des défauts que l'oreille
humaine ne peut détecter. Toutes les divisions de Canon s'approprieront
ensuite les fruits de ces recherches et les déclineront dans leurs propres
gammes.

Ce partenariat technologique bénéficie aussi à Cabasse. Les compétences
numériques des Japonais sont précieuses pour les techniciens bretons, qui
travaillent actuellement " sur de nouvelles générations d'enceintes actives
", ajoute le chercheur. En clair, l'amplification se fera directement dans
les haut-parleurs, il n'y aura plus besoin d'ampli. Les premiers produits
devraient voir le jour fin 2009."

Canon avec Cabasse a les atouts pour devenir le leader mondial du son.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
François Yves Le Gal
Le #18973161
On Tue, 24 Mar 2009 22:28:36 +0100, "floutix"
Canon avec Cabasse a les atouts pour devenir le leader mondial du son.



Ça c'est de la conclusion de publireportage !
Dominique Bourdeau
Le #18974191
De la pub de marque sur un NG, un peu déplacé non ?

"floutix" 49c95083$0$17775$
http://www.lexpansion.com/economie/actualite-high-tech/canon-le-roi-de-l-image-monte-le-son_175496.html?pg=2

"Il y a un dernier programme, sur lequel Canon est beaucoup plus discret :
Oscar. Pour en savoir plus, il faut se rendre en Bretagne, au siège
brestois d'un fabricant d'enceintes acoustiques haut de gamme, Cabasse.
Fondée en 1950 par un fils de luthier, Georges Cabasse, cette PME a
développé un savoir-faire unique en électroacoustique. Une discipline
complexe qui consiste à analyser le comportement du son pour le restituer,
le plus naturellement possible, en gommant l'effet des interférences.
Cette expertise bretonne, les Japonais l'ont identifiée en 2006. A
l'époque, Cabasse venait de commercialiser la Sphère. Cette enceinte a une
particularité : ses trois haut-parleurs sont emboîtés les uns dans les
autres, comme des poupées russes. " Le rendement est le même que sur une
colonne de trois haut-parleurs ", précise Guy Bourreau, directeur général
adjoint de Cabasse. " Nous nous sommes rendu compte que la technologie
était supérieure à tout ce qu'il y avait sur le marché, raconte-t-on du
côté de Canon. Nous avons alors décidé de racheter l'entreprise. " Avec un
plan très ambitieux : utiliser les compétences acoustiques de Cabasse pour
révolutionner l'ensemble de la gamme de Canon. Car les dirigeants nippons
le savent, le son est leur point faible. " Il a toujours été le parent
pauvre de l'image ", reconnaît Jean-Louis Grégoire, vice-président de
Canon-Europe. Pourtant, il occupe une place importante, que ce soit dans
les appareils photo, dans les Caméscope ou dans les écrans plats.

Un pôle d'excellence a été monté en Bretagne. Il regroupe des ingénieurs
de Cabasse et du site de recherche de Canon, à Cesson-Sévigné, ainsi
qu'une vingtaine de chercheurs de Canon Inc., à Tokyo. Mission de cette
task force : modéliser le son pour simuler le comportement des enceintes
et gommer les défauts de conception avant même l'étape du prototypage. "
Une approche révolutionnaire qui demande des investissements colossaux,
révèle un chercheur. Nous nous appuyons sur des supercalculateurs. "
L'intérêt, c'est que la simulation pourra mettre en évidence des défauts
que l'oreille humaine ne peut détecter. Toutes les divisions de Canon
s'approprieront ensuite les fruits de ces recherches et les déclineront
dans leurs propres gammes.

Ce partenariat technologique bénéficie aussi à Cabasse. Les compétences
numériques des Japonais sont précieuses pour les techniciens bretons, qui
travaillent actuellement " sur de nouvelles générations d'enceintes
actives ", ajoute le chercheur. En clair, l'amplification se fera
directement dans les haut-parleurs, il n'y aura plus besoin d'ampli. Les
premiers produits devraient voir le jour fin 2009."

Canon avec Cabasse a les atouts pour devenir le leader mondial du son.




Publicité
Poster une réponse
Anonyme