"Revu et corrigé"

Le
Pierre Maurette
Bonjour,

Je zappe sur cette émission, en cours. Une fois de plus, je dois faire
amende honorable. Je pensais, et je persévère, que Schneidermann sur
France 5, comme Mermet sur France Inter, n'étaient pas propriétaires de
leurs émissions sur le service public, n'en déplaise aux bobos. Et que
Paul Amar pouvait nous proposer quelque chose d'intéressant.
Et là, sans avoir entendu le chapeau, et avant même la conclusion, je
me rends compte qu'on nous propose un débat sur l'affaire SG / Kerviel,
et absolument pas sur le traitement d'icelle dans nos médias.
Paul Amar, un peu à la Morandini, en pire même puisqu'il s'agit du
service public, détourne un cahier des charges pour se faire sa propre
émission magazine.
C'est caca

--
Pierre Maurette
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pascal Wijsbroek
Le #10506901
Pierre Maurette avait soumis l'idée :

Je zappe sur cette émission, en cours. Une fois de plus, je dois faire amende
honorable. Je pensais, et je persévère, que Schneidermann sur France 5, comme
Mermet sur France Inter, n'étaient pas propriétaires de leurs émissions sur
le service public, n'en déplaise aux bobos.



On est parfaitement d'accord mais...

(...) Paul Amar, un peu à la Morandini, en pire même puisqu'il s'agit du
service public, détourne un cahier des charges pour se faire sa propre
émission magazine.
C'est caca...



...mais c'était prévisible. Ce que dénonçait principalement
Schneidermann (en dehors de son égo meurtri) c'était que si on retirait
"son" émission, c'était avant tout parce qu'il y avait une volonté d'en
finir avec une émission qui par définition déplait forcément aux
médias.

Et je ne pense pas que du mal de Paul Amar (un mien camarade qui a
bossé avec m'a convaincu que ce n'était pas un mauvais bougre), mais il
y avait quand même en le plaçant là l'idée de base que le personnage
n'allait certainement pas faire de vague.

Déjà le fait qu'il n'aille pas casser la gueule à Schneidermann quand
ce dernier a évoqué son "observatoire" était un signe :-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme