rigolons avec : Frugalware et autres slackouarités...

Le
minutte
ce pourrait être avec une autre des multitudes de distros dérivées de
Slackware, mais j'ai pris Frugalware après avoir lu l'un des fils plus
bas sur ce forum, lui faisant sa chtite réclame.
Slackware c'est très bien, c'est avec elle que j'ai connu GNULinux, à
l'époque du noyau 2.0, alors que j'utilisais FreeBSD
Slackware a servi de base plus tard à des choses pas mal telles Slax,
RIpLinux ou Tukaani.
Or il y a foultitude de dérivés proclamant tel ou tel avantage, plus
de con!-vivialité, ou de rapidité (les fameux "optimisé" pour i686,
qui en descente, et vent dans le dos, pédalent plus vite) ou
paquetages ou localisations, etc.
L'une des choses rigolottes de ces distros sont les
"screenshots" :-) : un xfce ou un kde ou un etc avec un fond d'écran
qui tue. Sachant que X11 roule sous tous les unix connus et inconnus,
on voit mal ce que ces captures apportent comme information.Passons.
Mis à part Tukaani, que je recommande vivement, toutes ces distros aux
noms plus défoncés les uns que les autres, comportent des ratés
parfois chiantes parfois amusantes.
Par exple les Vector et Zenwalk sont visiblement assemblées par des
loulous qui ont encore le visage couvert d'acné et qui ne savent pas
ce qu'est le skuzzy (le bon vrai skuzzy avec les broches 50, 60, 80 et
les Centronics). En effet, leurs installateurs proposent de détecter
des composants du dernier cri, mais pas mes bonnes vieilles cartes
Adaptec.
Frugalware détecte mes choses skuzzy, mais l'installateur est
réjouissant:
--> Please select your language:
offre la liste: english, espagnole (olé olé! espagnolade ou
español ?), deutsch, francais (sans cédille), indonesian (ont
visiblement pas osé l'écrire en indonésien), italiano, magyar,
nederlands, polski, português, slovensky (slovenský), chinese (ont pas
osé là non plus l'écrire en chinetoque)

Le choix des langues laisse rêveur. La distro fut crée semble-t'il par
un magyar (ou hongrois , comme le prince du Danube qui veut devenir
roi de France au printemps 2007) et c'est bien de mettre le polonais
ou le slovaque. Mais pourquoi pas le tchèque alors, ou le roumain ou
le serbe ou l'ukrainien?
Parmi des langues majeures manquent le russe, l'hindi et le japonais.
Moi qui suit en Norvège j'étais mal: lorsque le norvégien manque dans
ce genre de menus on peut en général se rabattre sur le danois ou le
suédois. Pas avec Frugalware qui ignore les scandinaves mais offre
l'indonésien
Par curiosité je choisis "chinese" et confirme mais à l'écran suivant
rien: texte toujours en angliche, sans qu'on nous dise à quoi se
référait alors le choix des langues proposé en entrée
Bon, un écran plus loin, chois des claviers, dans une longue liste où
je perds une 1/2 heure à trouver le no-latin1, car de classement
alphabétique il n'y a point, mais une répartition bordélique par sous-
type de claviers (qwerty, qwertz, etc).Plus loin encore, lors du
partitionnement des disques, on est obligé de choisir une partition
swap sinon pas moyen de continuer.
Bref, reboot et effacement du CD. C'est tout de même une invention
pratique les CD ré-inscriptibles
D'un autre côté, il est indéniable que Slackware est plus vivante que
jamais, malgré les faibles d'esprit qui clament le contraire.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Emmanuel Florac
Le #5761301
Le Sun, 04 Mar 2007 19:57:29 -0800, minutte a écrit :

D'un autre côté, il est indéniable que Slackware est plus vivante que
jamais, malgré les faibles d'esprit qui clament le contraire.


Sans compter qu'à l'usage, je n'ai pas remarqué que les binaires slack
compilés en 486 étaient spécialement plus lents que ceux compilés en
686. En fait il est connu que seuls les programmes très intensifs en
processeurs valent la peine d'être recompilés : gcc lui même, puis les
trucs genre ffmpeg, moteurs troidé, etc.

--
Le livre, comme livre, appartient à l'auteur, mais comme pensée, il
appartient - le mot n'est pas trop vaste - au genre humain. Toutes les
intelligences y ont droit. Si l'un des deux droits, le droit de
l'écrivain et le droit de l'esprit humain, devait être sacrifié, ce
serait, certes, le droit de l'écrivain, car l'intérêt public est notre
préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous.
Victor Hugo.

Mihamina Rakotomandimby (R12y)
Le #5761291
wrote:

D'un autre côté, il est indéniable que Slackware est plus vivante que
jamais, malgré les faibles d'esprit qui clament le contraire.


Moi aussi j'ai eu slackware à mes débuts sérieux.
En ce moment, est-ce que la détection de matériel est bonne?
Parceque moi j'ai besoin qu'il me détecte bien au moins les cartes réseau et
carte son.
Pourquoi les kernels utilisés sont-ils aussi vieux?
Comment faites-vous pour supporter la personalité de Patrick V.?
Qui va reprendre le flambeau quand il ne pourra plus le faire?
...

Emmanuel Florac
Le #5761271
Le Mon, 05 Mar 2007 11:02:28 +0000, Mihamina Rakotomandimby (R12y) a
écrit :


Moi aussi j'ai eu slackware à mes débuts sérieux.


Pareil, la 3.0 je crois (noyau 1.0 ou 1.1 je ne sais plus trop).

En ce moment, est-ce que la détection de matériel est bonne?


En tout cas sur ma machine tout fonctionne, réseau, USB, Firewire,
contrôle des ventilos et de la température, etc.

Parceque moi j'ai besoin qu'il me détecte bien au moins les cartes réseau et
carte son.


Ça dépend un peu de l'âge de ta machine...

Pourquoi les kernels utilisés sont-ils aussi vieux?


Parce qu'ils sont stables.

Comment faites-vous pour supporter la personalité de Patrick V.?


Je ne le connais pas personnellement, du coup je n'ai rien à supporter.

Qui va reprendre le flambeau quand il ne pourra plus le faire?


Il a commencé à s'organiser un petit peu. On verra bien.

--
Les défauts n'apparaissent qu'après que le programme a passé (avec
succès) la phase d'intégration.
Loi de Klipstein.

Patrice Karatchentzeff
Le #5761221
Emmanuel Florac
Le Mon, 05 Mar 2007 11:02:28 +0000, Mihamina Rakotomandimby (R12y) a
écrit :


Moi aussi j'ai eu slackware à mes débuts sérieux.


Pareil, la 3.0 je crois (noyau 1.0 ou 1.1 je ne sais plus trop).


Non : de mémoire, la 3.0 avait un 2.0.0. C'est la série 2.x dont tu
parles.

PK

--
      |      _,,,---,,_       Patrice KARATCHENTZEFF
ZZZzz /,`.-'`'    -.  ;-;;,_   mailto:
     |,4-  ) )-,_. , (  `'-'  http://p.karatchentzeff.free.fr
    '---''(_/--'  `-'_)       


Patator
Le #5761211

D'un autre côté, il est indéniable que Slackware est plus vivante que
jamais, malgré les faibles d'esprit qui clament le contraire.


Sans compter qu'à l'usage, je n'ai pas remarqué que les binaires slack
compilés en 486 étaient spécialement plus lents que ceux compilés en
686. En fait il est connu que seuls les programmes très intensifs en
processeurs valent la peine d'être recompilés : gcc lui même, puis les
trucs genre ffmpeg, moteurs troidé, etc.



qu'il n'y a pas de différence entre un programme compilé pour un vieux
processeur 386 et un programme pour processeur recent,je n'y croit pas


Laurent C.
Le #5761181
Le 05-03-2007, Patator à clamé haut et fort:

D'un autre côté, il est indéniable que Slackware est plus vivante que
jamais, malgré les faibles d'esprit qui clament le contraire.


Sans compter qu'à l'usage, je n'ai pas remarqué que les binaires slack
compilés en 486 étaient spécialement plus lents que ceux compilés en
686. En fait il est connu que seuls les programmes très intensifs en
processeurs valent la peine d'être recompilés : gcc lui même, puis les
trucs genre ffmpeg, moteurs troidé, etc.



qu'il n'y a pas de différence entre un programme compilé pour un vieux
processeur 386 et un programme pour processeur recent,je n'y croit pas


Il y a surement des différences, mais avec un usage desktop, on ne vois
pas la différence, à part peut-être avec des outils comme john ou
transcode (et à mon avis le gain est de l'ordre de moins de 1 pourcent).

--
Laurent C.



Nicolas George
Le #5761161
Patator, dans le message écrit :
qu'il n'y a pas de différence entre un programme compilé pour un vieux
processeur 386 et un programme pour processeur recent,je n'y croit pas


La plupart des programmes passent plus de 99% de leur temps à attendre
l'utilisateur. L'utilisateur n'est pas plus rapide parce que ses programmes
ont été compilés avec des optimisations spécifiques au processeur, donc on
ne gagne rien sur ces 99%. Maintenant, quand bien même on gagnerait 50% (ce
qui est _loin_ d'être le cas pour un programme typique) sur le 1% restant,
ça ne fait jamais que 0,5% d'amélioration au final, pas la peine d'en
parler.

Patator
Le #5761151
Patator, dans le message
qu'il n'y a pas de différence entre un programme compilé pour un vieux
processeur 386 et un programme pour processeur recent,je n'y croit pas


La plupart des programmes passent plus de 99% de leur temps à attendre
l'utilisateur. L'utilisateur n'est pas plus rapide parce que ses programmes
ont été compilés avec des optimisations spécifiques au processeur, donc on
ne gagne rien sur ces 99%. Maintenant, quand bien même on gagnerait 50% (ce
qui est _loin_ d'être le cas pour un programme typique) sur le 1% restant,
ça ne fait jamais que 0,5% d'amélioration au final, pas la peine d'en
parler.


Ca veut dire que Linux est comme windows,si tu veut des perfs change de
matos......


Blaise Potard
Le #5761141
La plupart des programmes passent plus de 99% de leur temps à attendre
l'utilisateur. L'utilisateur n'est pas plus rapide parce que ses
programmes
ont été compilés avec des optimisations spécifiques au processeur,
donc on
ne gagne rien sur ces 99%. Maintenant, quand bien même on gagnerait
50% (ce
qui est _loin_ d'être le cas pour un programme typique) sur le 1%
restant,
ça ne fait jamais que 0,5% d'amélioration au final, pas la peine d'en
parler.



Ca veut dire que Linux est comme windows,si tu veut des perfs change de
matos......


Soit tu n'as rien compris, soit le matos dont tu parles a un nom bien
particulier : l'interface chaise - clavier.


Patator
Le #5761131
La plupart des programmes passent plus de 99% de leur temps à attendre
l'utilisateur. L'utilisateur n'est pas plus rapide parce que ses
programmes
ont été compilés avec des optimisations spécifiques au processeur,
donc on
ne gagne rien sur ces 99%. Maintenant, quand bien même on gagnerait
50% (ce
qui est _loin_ d'être le cas pour un programme typique) sur le 1%
restant,
ça ne fait jamais que 0,5% d'amélioration au final, pas la peine d'en
parler.



Ca veut dire que Linux est comme windows,si tu veut des perfs change
de matos......


Soit tu n'as rien compris, soit le matos dont tu parles a un nom bien
particulier : l'interface chaise - clavier.


De suite les grands mots insultants....:)



Publicité
Poster une réponse
Anonyme