Rotation number 9

Le
Square Luis Mariano
Quand il n'y a rien d'autre, on tourne autour de ce qui existe.


http://www.cijoint.fr/cj201107/cijz39a777.jpg

Prière de respecter le sens de la visite.

Merci.


M. Nouvoilat.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ofnuts
Le #23580461
On 07/18/2011 08:36 PM, Square Luis Mariano wrote:

Quand il n'y a rien d'autre, on tourne autour de ce qui existe.


http://www.cijoint.fr/cj201107/cijz39a777.jpg

Prière de respecter le sens de la visite.

Merci.



T'aurai du y mettre le feu et revenir faire des photos après l'incendie,
c'est très porteur en ce moment sur FRP.

Bien trouvé/vu, même si le photoshoppage central fait du coup un peu
artificiel (je l'aurais plutôt vu au milieu de 8 autres déformations)


--
Bertrand
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23581201
Le 18/07/11 23:32, Ofnuts a écrit :
On 07/18/2011 08:36 PM, Square Luis Mariano wrote:

Quand il n'y a rien d'autre, on tourne autour de ce qui existe.


http://www.cijoint.fr/cj201107/cijz39a777.jpg

Prière de respecter le sens de la visite.

Merci.



T'aurai du y mettre le feu et revenir faire des photos après l'incendie,
c'est très porteur en ce moment sur FRP.

Bien trouvé/vu, même si le photoshoppage central fait du coup un peu
artificiel (je l'aurais plutôt vu au milieu de 8 autres déformations)




Comme quoi les regards sont toujours différents : le photoshoppage
centrage est pour moi une absurdité dans un truc qui par ailleurs, se
tiens très bien. Pour moi, le milieu, soit c'est évidemment la vue de
dessus, ce qui implique de grimper sur le tas (ben oui la photo c'est
parfois physique) avec un GA ou un fish eye. Ou une optique normale, on
ne verra qu'un bout, ou on se couche sur le dos, on voit le ciel.
Soit de ne rien mettre... Et là c'est l'imagination de celui qui regarde
qui se met en route aussitôt, pour se demander : mais au fait c'est
comment vu de dessus ?

BTW : j'ai été un peu obsédée par la paille pendant 2 ans.
La paille en round-balles, en tas, en bottes lourdes rectangle, en
petites bottes, en andains, de près, en macro, emballée dans du
plastique, en rangées, en chateaux, en groupes comme ci comme ça, neuve,
délavée par le temps, décomposée. Brûlée, aussi. Différentes saisons. Et
même un autre pays.
Sans prétention d'avoir tout vu, mais au bout d'un moment ça a finit par
se former ensemble, le cycle était fait. La pression interne d'arrêter
ma bagnole, de sortir le pied et de photographier de la paille s'est
relâchée.

Et je n'avais jamais fait cette chose géométrique, l'aspect à un même
moment du même tas sous différents angles.
Donc : ça m'interesse sincérement, par contre le milieu ne va pas.

Noëlle Adam
Ofnuts
Le #23582531
On 07/19/2011 10:15 AM, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:
Le 18/07/11 23:32, Ofnuts a écrit :
On 07/18/2011 08:36 PM, Square Luis Mariano wrote:

Quand il n'y a rien d'autre, on tourne autour de ce qui existe.


http://www.cijoint.fr/cj201107/cijz39a777.jpg

Prière de respecter le sens de la visite.

Merci.



T'aurai du y mettre le feu et revenir faire des photos après l'incendie,
c'est très porteur en ce moment sur FRP.

Bien trouvé/vu, même si le photoshoppage central fait du coup un peu
artificiel (je l'aurais plutôt vu au milieu de 8 autres déformations)




Comme quoi les regards sont toujours différents : le photoshoppage
centrage est pour moi une absurdité dans un truc qui par ailleurs,



Mais nous sommes bien d'accord... il ne va pas avec le reste, d'où mon
qualificatif d'"artificiel".
--
Bertrand
Marechal Nouvoilat
Le #23582811
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" message de news:j03eej$4j6$
Le 18/07/11 23:32, Ofnuts a écrit :
On 07/18/2011 08:36 PM, Square Luis Mariano wrote:

Quand il n'y a rien d'autre, on tourne autour de ce qui existe.


http://www.cijoint.fr/cj201107/cijz39a777.jpg

Prière de respecter le sens de la visite.

Merci.



T'aurai du y mettre le feu et revenir faire des photos après l'incendie,
c'est très porteur en ce moment sur FRP.

Bien trouvé/vu, même si le photoshoppage central fait du coup un peu
artificiel (je l'aurais plutôt vu au milieu de 8 autres déformations)




Comme quoi les regards sont toujours différents : le photoshoppage
centrage est pour moi une absurdité dans un truc qui par ailleurs, se
tiens très bien. Pour moi, le milieu, soit c'est évidemment la vue de
dessus, ce qui implique de grimper sur le tas (ben oui la photo c'est
parfois physique) avec un GA ou un fish eye. Ou une optique normale, on ne
verra qu'un bout, ou on se couche sur le dos, on voit le ciel.
Soit de ne rien mettre... Et là c'est l'imagination de celui qui regarde
qui se met en route aussitôt, pour se demander : mais au fait c'est
comment vu de dessus ?

BTW : j'ai été un peu obsédée par la paille pendant 2 ans.
La paille en round-balles, en tas, en bottes lourdes rectangle, en petites
bottes, en andains, de près, en macro, emballée dans du plastique, en
rangées, en chateaux, en groupes comme ci comme ça, neuve, délavée par le
temps, décomposée. Brûlée, aussi. Différentes saisons. Et même un autre
pays.
Sans prétention d'avoir tout vu, mais au bout d'un moment ça a finit par
se former ensemble, le cycle était fait. La pression interne d'arrêter ma
bagnole, de sortir le pied et de photographier de la paille s'est
relâchée.

Et je n'avais jamais fait cette chose géométrique, l'aspect à un même
moment du même tas sous différents angles.
Donc : ça m'interesse sincérement, par contre le milieu ne va pas.




La case du milieu, c'est du remplissage.
J'avais 8 photos et un rectangle de 3*3, comment faire pour ne pas laisser
ce rectangle central désespérément vide, en noir ça n'allait pas, en jaune
paille, pour rester dans les tons, non plus; après avoir bidouillé une autre
vue avec la fonction mesh d'un obscur logiciel, j'ai opté pour cette
dernière
solution, pas brillante j'en conviens.
Vais-je devoir louer une mongolfière pour réaliser l'idée suggérée par
Noëlle ?
La série a été faite avec un compact, ce qui explique en partie la disparité
dans les tailles des ballots de paille.Sûr, le D80 avec son quadrillage
aurait permis des visées plus précises et homogènes (position de l'horizon,
exposition) mais j'ai fait avec le disponible.
Un truc pervers, et j'y ai pensé, aurait été de placer une image ayant subi
la transformation dite du boulanger (ou un traficotage mathématique du
même acabit) et de laisser deviner le code.
Pour ceux qui veulent s'amuser, c'est ici :


http://www.lifl.fr/~mathieu/transform/
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23582951
Le 19/07/11 20:31, Marechal Nouvoilat a écrit :

La case du milieu, c'est du remplissage.
J'avais 8 photos et un rectangle de 3*3, comment faire pour ne pas laisser
ce rectangle central désespérément vide, en noir ça n'allait pas, en jaune
paille, pour rester dans les tons, non plus; après avoir bidouillé une
autre



Le vide n'est pas désespérant. Dans une composition, c'est la
respiration, le repos du regard et la place de l'imaginaire...

vue avec la fonction mesh d'un obscur logiciel, j'ai opté pour cette
dernière
solution, pas brillante j'en conviens.
Vais-je devoir louer une mongolfière pour réaliser l'idée suggérée par
Noëlle ?



J'aurais eu l'idée de ça -et je suis admirative, car dans les variations
je ne suis pas tombée sur cette idée simple de tourner pour voir et
montrer les faces - j'aurais jeté un coup d'œil droite et gauche et
grimpé sur le tas. Mais le vide, ou le ciel, m'aurait plu aussi comme
solution.
La qualité compact ne me gène pas .

Noëlle Adam
René
Le #23583151
"Marechal Nouvoilat" a écrit dans le message de groupe de discussion :
j04ii3$c4p$



La case du milieu, c'est du remplissage.



J'aime l'idée. La case du milieu fait remplissage en effet. Difficile de
comprendre le lien avec les 8 autres.
Il y avait de beaux ciels, pourquoi pas, tout simplement ?
Ou le champs ouvert, vidé des ces balles...

Un truc pervers, et j'y ai pensé, aurait été de placer une image ayant
subi
la transformation dite du boulanger (ou un traficotage mathématique du
même acabit) et de laisser deviner le code.



Là non pour moi. Vraiment pervert à moins d'être génial. Ce genre de truc
mathématique me parait toujours étriqué et le plus souvent banal. Celui qui
en utilise ne doit pas le dire ni le montrer. J'avoue une certaine allergie
qui me vient du début des logiciels de traitement d'image où des
mathématiciens informaticiens se prenaient pour de nouveaux créateurs en
foutant n'importe quoi dans leurs logiciels. Je me souviens aussi des
oeuvres de certains artistes faites sur un gros calculateur de l'université.
Le plus merveilleux était la résistance de l'imprimante matricielle qui
allait et venait des heures et des heures, sortant un assemblage hasardeux
de symboles graphique IBM. Qu'en reste-il?

Vicieux malgré tout j'ai noté l'adresse du site :-)

René
Ofnuts
Le #23583141
On 07/19/2011 08:31 PM, Marechal Nouvoilat wrote:


La case du milieu, c'est du remplissage.
J'avais 8 photos et un rectangle de 3*3, comment faire pour ne pas laisser
ce rectangle central désespérément vide, en noir ça n'allait pas, en jaune
paille, pour rester dans les tons, non plus; après avoir bidouillé une
autre
vue avec la fonction mesh d'un obscur logiciel, j'ai opté pour cette
dernière
solution, pas brillante j'en conviens.



A la réflexion, j'aurais mis l'artiste: la moiss'bat', ou le tracteur
avec le lève-machin. Mais bien sûr, faudrait qu'ils soient dans le coin :)

Autre possibilité: le champ (ou celui d'à côté) avant fauchage.
--
Bertrand
Publicité
Poster une réponse
Anonyme