Saint Tèse...

Le
MELMOTH
«Impressionnant de naturel, d'absence totale d'effort à reproduire les
messages sonores des plus complexes aux plus simples, avec une clarté,
une lisibilité totales, l'ensemble de MELMOTH (préampli Accuphase 2700
+ ampli Mc Intosh MC352) redéfinit les critères absolus de
l'amplification sans compromis. Les équipes d'électroniciens de chez
Accuphase et Mc Intosh ont su faire évoluer leurs schémas à transistors
vers une ultra haute définition, mais sans rien perdre du respect total
de la nature des timbres, sans cette simplification que l'on rencontre
avec nombres d'électroniques aux sonorités frêles sans corps, sans
"âme". Cette densité tonale sur tous les instruments, ce côté "chranu"
sur les voix procurent une tout autre dimension à n'importe quel
système de haut-parleurs qui se trouvent comme transfigurés. En effet,
le Mc Intosh, avec ses transformateurs adaptateur d'impédance en sortie
qui jouent leur rôle d'interface idéale, font ressortir, de
l'infra-grave à l'extrême-aigu une palette de sonorités d'une richesse
insoupçonnée. Certainement les meilleures électroniques à transistors
que Accuphase et Mc Intosh aient conçues et produites depuis 60 ans,
c'est tout dire. Véritables références absolues qui seront extrêmement
difficiles à distancer, tant sur tous les paramètres mesurables, et
encore plus à l'écoute, car les ingénieurs japonais et américains ont
placé la barre des exigences de la vraie musicalité sans aucune
contrainte, très, très haute»

[Source : Stéréo & Image n° 33]

Nonmé©

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jpw
Le #21364601
"MELMOTH"
«Impressionnant de naturel, d'absence totale d'effort à reproduire les
messages sonores des plus complexes aux plus simples, avec une clarté, une
lisibilité totales, l'ensemble de MELMOTH (préampli Accuphase 2700 + ampli
Mc Intosh MC352) redéfinit les critères absolus de l'amplification sans
compromis. Les équipes d'électroniciens de chez Accuphase et Mc Intosh ont
su faire évoluer leurs schémas à transistors vers une ultra haute
définition, mais sans rien perdre du respect total de la nature des
timbres, sans cette simplification que l'on rencontre avec nombres
d'électroniques aux sonorités frêles sans corps, sans "âme". Cette densité
tonale sur tous les instruments, ce côté "chranu" sur les voix procurent
une tout autre dimension à n'importe quel système de haut-parleurs qui se
trouvent comme transfigurés. En effet, le Mc Intosh, avec ses
transformateurs adaptateur d'impédance en sortie qui jouent leur rôle
d'interface idéale, font ressortir, de l'infra-grave à l'extrême-aigu une
palette de sonorités d'une richesse insoupçonnée. Certainement les
meilleures électroniques à transistors que Accuphase et Mc Intosh aient
conçues et produites depuis 60 ans, c'est tout dire. Véritables références
absolues qui seront extrêmement difficiles à distancer, tant sur tous les
paramètres mesurables, et encore plus à l'écoute, car les ingénieurs
japonais et américains ont placé la barre des exigences de la vraie
musicalité sans aucune contrainte, très, très haute»



Fou Tèse

jpw
MELMOTH
Le #21364701
Ce cher mammifère du nom de jpw nous susurrait, le vendredi 12/03/2010,
dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout de même, et
dans le message mélismes suivants :

Fou Tèse



Jalouse !...
Mine de rien, ce jus de crâne provient d'un test dithyrambissime de
l'ensemble Mc Intosh à tubes suivant :

- Unité de contrôle C500C (6500 ¤)
- Secrion préampli C500T (7900 ¤)
- Blocs mono MC 2301 (14400 ¤ /pièce/ !)

Ça doit quand même valoir le coup d'écouter ça, non !...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Franck T
Le #21365481
"MELMOTH"
«Impressionnant de naturel, d'absence totale d'effort à reproduire les
messages sonores des plus complexes aux plus simples, avec une clarté, une
lisibilité totales, l'ensemble de MELMOTH (préampli Accuphase 2700 + ampli
Mc Intosh MC352) redéfinit les critères absolus de l'amplification sans
compromis. Les équipes d'électroniciens de chez Accuphase et Mc Intosh ont
su faire évoluer leurs schémas à transistors vers une ultra haute
définition, mais sans rien perdre du respect total de la nature des
timbres, sans cette simplification que l'on rencontre avec nombres
d'électroniques aux sonorités frêles sans corps, sans "âme". Cette densité
tonale sur tous les instruments, ce côté "chranu" sur les voix procurent
une tout autre dimension à n'importe quel système de haut-parleurs qui se
trouvent comme transfigurés. En effet, le Mc Intosh, avec ses
transformateurs adaptateur d'impédance en sortie qui jouent leur rôle
d'interface idéale, font ressortir, de l'infra-grave à l'extrême-aigu une
palette de sonorités d'une richesse insoupçonnée. Certainement les
meilleures électroniques à transistors que Accuphase et Mc Intosh aient
conçues et produites depuis 60 ans, c'est tout dire. Véritables références
absolues qui seront extrêmement difficiles à distancer, tant sur tous les
paramètres mesurables, et encore plus à l'écoute, car les ingénieurs
japonais et américains ont placé la barre des exigences de la vraie
musicalité sans aucune contrainte, très, très haute»

[Source : Stéréo & Image n° 33]




J'en était resté à la NRDS d'il y a au moins dix ans,
et je constate que le style et le vocabulaire sont toujours les mêmes
dans ce type de publications.
Naturel, complexité/simplicité, clarté, lisibilité, (re)definition, absolu,
respect, référence, TRANSFIGURATION ( très apprécié celui là...).
Leurs "rédacteurs" doivent être bien rodés.
C'est involontairement drôle !

Franck
MELMOTH
Le #21365741
Ce cher mammifère du nom de Franck T nous susurrait, le vendredi
12/03/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message les doux mélismes suivants :

Naturel, complexité/simplicité, clarté, lisibilité, (re)definition,
absolu, respect, référence, TRANSFIGURATION ( très apprécié celui
là...). Leurs "rédacteurs" doivent être bien rodés.
C'est involontairement drôle !



Ces journaleux doivent probablement avoir une _base de données_ de
phrases toutes faites...D'adjectifs et de noms "bateaux" et
récurrents...
Faut dire qu'à ce degré de /non journalisme/ , il est bien difficile de
faire pire !...
Parceque ce qu'ils écrivent pour un matos de 30000 ou 200 000 roros,
ils le réécrivent pour un lecteur de 500 ¤ ou une paire d'enceintes à
400 euros !...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Eric Masson
Le #21365841
MELMOTH
'Lut,

Ces journaleux doivent probablement avoir une _base de données_ de
phrases toutes faites...



Probablement déjà passé, on se demande s'il ne sert pas /vraiment/ :
http://www.dcx2496.fr/pipo.php

--
Dieu merci il y en a que vous pouvez encore faire rire, et il vous
sera donc beaucoup pardonné pour cela. Mais c'est bien votre seule
excuse, et même de cela vous n'êtes pas responsable.
-+-EJ in
Runge11
Le #21373541
Tu te vantes d'avoir du pognon ?


"MELMOTH"
Ce cher mammifère du nom de jpw nous susurrait, le vendredi 12/03/2010,
dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout de même, et dans
le message suivants :

Fou Tèse



Jalouse !...
Mine de rien, ce jus de crâne provient d'un test dithyrambissime de
l'ensemble Mc Intosh à tubes suivant :

- Unité de contrôle C500C (6500 ¤)
- Secrion préampli C500T (7900 ¤)
- Blocs mono MC 2301 (14400 ¤ /pièce/ !)

Ça doit quand même valoir le coup d'écouter ça, non !...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant


Publicité
Poster une réponse
Anonyme