Sarko et les cheminots !

Le
le nicois civique
Moi je suis surpris d'apprendre de la bouche de Sarkozy que la réforme des
regimes spéciaus, décôte et autres "choses accessoires" ne s'appliqueraient
pas aux employés de la SNCF déjà en poste!

Merci pour tous ceux qui ont connu une réforme identique et à qui on a
appliqué la loi en intégralité !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Niçois septvique
Le #15695071
> Moi je suis surpris d'apprendre ...



A vouloir aller jouer les gros bras chez les cheminots, perché sur ses
talonnettes et entouré d'un escadron de CRS, Sarkoku s'est emmelé dans ses
déclarations...
Le gouvernement s'est empressé, mais en toute discrétion, de le contredire.
Dave Neve
Le #15694971
On 28 oct, 22:27, "le nicois civique"
Moi je suis surpris d'apprendre de la bouche de Sarkozy que la réforme des
regimes spéciaus, décôte et autres "choses accessoires" ne s'appliq ueraient
pas aux employés de la SNCF déjà en poste!

Merci pour tous ceux qui ont connu une réforme identique et à qui on a
appliqué la loi en intégralité !



Bonjour

Tu prends un prêt immobilier pour 10 ans avec des conditions précises
et vous faites votre parti du contrat (les remboursements)

Après, la banque arrive et change les conditions pour le pire (même
taux d'intérêt pour trois ans de plus)

Tu l'acceptes toi?

Cordialement

Dave Neve
M F
Le #15694961
"le nicois civique" 4724fea6$0$25930$
Moi je suis surpris d'apprendre de la bouche de Sarkozy que la réforme des regimes
spéciaus, décôte et autres "choses accessoires" ne s'appliqueraient pas aux employés de
la SNCF déjà en poste!

Merci pour tous ceux qui ont connu une réforme identique et à qui on a appliqué la loi
en intégralité !






Parce qu'il y en a?

Lesquels?

--
M F :
Le Grand Guignol
Laxatif
Le #15694911
Bonjour

Tu prends un prêt immobilier pour 10 ans avec des conditions précises
et vous faites votre parti du contrat (les remboursements)
Après, la banque arrive et change les conditions pour le pire (même
taux d'intérêt pour trois ans de plus)
Tu l'acceptes toi?
Cordialement
Dave Neve

Tu prends comme exemple du commerce, la retraite c'est du social.
Pour mon compte perso les données ont changé plusieurs fois:
- Lorsque j'ai commencé mon activité professionelle la retraite était à
65 ans avec un minimum de 37,5 ans de cotisation pour toucher une
retraite complète.
- Ensuite l'âge de la retraite est passé à 60 ans.
- Puis la durée de cotisation mini est passée à 40 ans,
A ce jour, j'ai 41,75 années de cotisation et je ne suis toujours pas
en retraite.
Avis aux amateurs hostiles aux modifs de conditions.
-- Laxatif
ornicar
Le #15694871
Niçois septvique a écrit :

Le gouvernement s'est empressé, mais en toute discrétion, de le contredire.





Contredire Sarko ? rhôôôô lalalala !!!
Joker
Le #15694821
Laxatif 4725acc3$0$5095$
Bonjour

Tu prends un prêt immobilier pour 10 ans avec des conditions précises
et vous faites votre parti du contrat (les remboursements)
Après, la banque arrive et change les conditions pour le pire (même
taux d'intérêt pour trois ans de plus)
Tu l'acceptes toi?
Cordialement
Dave Neve

Tu prends comme exemple du commerce, la retraite c'est du social.
Pour mon compte perso les données ont changé plusieurs fois:
- Lorsque j'ai commencé mon activité professionelle la retraite était à
65 ans avec un minimum de 37,5 ans de cotisation pour toucher une
retraite complète.
- Ensuite l'âge de la retraite est passé à 60 ans.
- Puis la durée de cotisation mini est passée à 40 ans,
A ce jour, j'ai 41,75 années de cotisation et je ne suis toujours pas
en retraite.
Avis aux amateurs hostiles aux modifs de conditions.
-- Laxatif





Eh oui! on dirait qu'on aborde le long virage ou la longue chute de la
régression sociale en France.
Pourquoi?
Jusqu'à présent, le progrès , l'investissement dans les machines, ces fameux
gains de productivité, tout ça faisait que même si la population de la
France augmentait on arrivait à assurer un niveau de vie toujours meilleur
au français.
Mais voilà la politique menée ces dernières années, complétement insensé, a
tout foutu par terre. Comptes sociaux en déficit catastrohique dette de
l'état monstreuse.
Enseignement dégradé, classe surcharghée. Niveau en baisse n'importe où
porte le ragard!
Pourquoi? Comment en est on arrivé là?
ET maintenant il faut que les salariés, cheminot , commerçant tous raquent
pour qui?
pour quoi?
cherchez l'erreur!
http://www.youtube.com/watch?v=5rci8G0ZT3k&mode=related&search=rap
M F
Le #15694791
"Joker" 4725c2b9$0$21151$

Laxatif 4725acc3$0$5095$
Bonjour

Tu prends un prêt immobilier pour 10 ans avec des conditions précises
et vous faites votre parti du contrat (les remboursements)
Après, la banque arrive et change les conditions pour le pire (même
taux d'intérêt pour trois ans de plus)
Tu l'acceptes toi?
Cordialement
Dave Neve

Tu prends comme exemple du commerce, la retraite c'est du social.
Pour mon compte perso les données ont changé plusieurs fois:
- Lorsque j'ai commencé mon activité professionelle la retraite était à
65 ans avec un minimum de 37,5 ans de cotisation pour toucher une
retraite complète.
- Ensuite l'âge de la retraite est passé à 60 ans.
- Puis la durée de cotisation mini est passée à 40 ans,
A ce jour, j'ai 41,75 années de cotisation et je ne suis toujours pas
en retraite.
Avis aux amateurs hostiles aux modifs de conditions.
-- Laxatif





Eh oui! on dirait qu'on aborde le long virage ou la longue chute de la
régression sociale en France.
Pourquoi?
Jusqu'à présent, le progrès , l'investissement dans les machines, ces fameux
gains de productivité, tout ça faisait que même si la population de la
France augmentait on arrivait à assurer un niveau de vie toujours meilleur
au français.
Mais voilà la politique menée ces dernières années, complétement insensé, a
tout foutu par terre. Comptes sociaux en déficit catastrohique dette de
l'état monstreuse.
Enseignement dégradé, classe surcharghée. Niveau en baisse n'importe où
porte le ragard!
Pourquoi? Comment en est on arrivé là?
ET maintenant il faut que les salariés, cheminot , commerçant tous raquent
pour qui?
pour quoi?
cherchez l'erreur!
http://www.youtube.com/watch?v=5rci8G0ZT3k&mode=related&search=rap




L'erreur? Il n'y a pas d'erreur. Tout est programmé.

l grand banditisme a investi la Bourse, et s'empare de tous les biens et services ainsi
que de toutes les sources de production de richesse.

Le travailleur est devenu le parasite puisqu'il empiète sur les bénéfices des
actionnaires.

Et la classe politique tout entière complice a participé à cette monstrueuse organisation.

Le libéralisme et l'économie de marché qui nous sont imposés mènent tous les pays à la
ruine en mettant en concurrence l'ensemble des travailleurs du monde entier, et exerce su
la planète des dégâts écologiques sans précédent.

Tant que l'objectif sera le profit financier il en sera ainsi

--
M F :
Le Grand Guignol
--
L'argent doit être au service de l'Économie
et non le contraire.
ZW
Le #15694731
Dave Neve wrote:

On 28 oct, 22:27, "le nicois civique" > Moi je suis surpris d'apprendre de la bouche de Sarkozy que la
> réforme des regimes spéciaus, décôte et autres "choses accessoires"
> ne s'appliqueraient pas aux employés de la SNCF déjà en poste!
>
> Merci pour tous ceux qui ont connu une réforme identique et à qui
> on a appliqué la loi en intégralité !

Bonjour

Tu prends un prêt immobilier pour 10 ans avec des conditions précises
et vous faites votre parti du contrat (les remboursements)

Après, la banque arrive et change les conditions pour le pire (même
taux d'intérêt pour trois ans de plus)

Tu l'acceptes toi?

Cordialement

Dave Neve



N'importe quoi... triste de voir que les défenseurs des régimes
spéciaux doivent avoir recours à de telles anneries.

La loi change tout les jours en France... dans mille domaines... les
cheminots ne sont pas des demi-dieu au dessus des lois.

Soyons sérieux et honnêtes, le cas de figure de la SNCF n'a rien à voir
avec l'exemple que vous prenez. Il n'est même pas question d'écrit ou
de contrat, et pour cause, même verbalement l'état ne s'est jamais
engagé sur le fait que les choses ne changeraient jamais jusqu'à la fin
du monde.

Votre argumentation démontre une seule chose: l'aspect insurmontable de
la défense des régimes spéciaux. Ce gvt de droite fait ce que la gauche
aurait du faire si elle avait un minimum de courage: il conforte et
rétabli un peu de justice sociale.
Joker
Le #15694721
M F 4725d549$0$25907$

"Joker" 4725c2b9$0$21151$
>
> Laxatif > 4725acc3$0$5095$
>> Bonjour
>>
>> Tu prends un prêt immobilier pour 10 ans avec des conditions précises
>> et vous faites votre parti du contrat (les remboursements)
>> Après, la banque arrive et change les conditions pour le pire (même
>> taux d'intérêt pour trois ans de plus)
>> Tu l'acceptes toi?
>> Cordialement
>> Dave Neve
>>
>> Tu prends comme exemple du commerce, la retraite c'est du social.
>> Pour mon compte perso les données ont changé plusieurs fois:
>> - Lorsque j'ai commencé mon activité professionelle la retraite était à
>> 65 ans avec un minimum de 37,5 ans de cotisation pour toucher une
>> retraite complète.
>> - Ensuite l'âge de la retraite est passé à 60 ans.
>> - Puis la durée de cotisation mini est passée à 40 ans,
>> A ce jour, j'ai 41,75 années de cotisation et je ne suis toujours pas
>> en retraite.
>> Avis aux amateurs hostiles aux modifs de conditions.
>> -- Laxatif
>>
>>
>
> Eh oui! on dirait qu'on aborde le long virage ou la longue chute de la
> régression sociale en France.
> Pourquoi?
> Jusqu'à présent, le progrès , l'investissement dans les machines, ces


fameux
> gains de productivité, tout ça faisait que même si la population de la
> France augmentait on arrivait à assurer un niveau de vie toujours


meilleur
> au français.
> Mais voilà la politique menée ces dernières années, complétement


insensé, a
> tout foutu par terre. Comptes sociaux en déficit catastrohique dette de
> l'état monstreuse.
> Enseignement dégradé, classe surcharghée. Niveau en baisse n'importe où
> porte le ragard!
> Pourquoi? Comment en est on arrivé là?
> ET maintenant il faut que les salariés, cheminot , commerçant tous


raquent
> pour qui?
> pour quoi?
> cherchez l'erreur!
> http://www.youtube.com/watch?v=5rci8G0ZT3k&mode=related&search=rap
>

L'erreur? Il n'y a pas d'erreur. Tout est programmé.

l grand banditisme a investi la Bourse, et s'empare de tous les biens et


services ainsi
que de toutes les sources de production de richesse.

Le travailleur est devenu le parasite puisqu'il empiète sur les bénéfices


des
actionnaires.

Et la classe politique tout entière complice a participé à cette


monstrueuse organisation.

Le libéralisme et l'économie de marché qui nous sont imposés mènent tous


les pays à la
ruine en mettant en concurrence l'ensemble des travailleurs du monde


entier, et exerce su
la planète des dégâts écologiques sans précédent.


Libéralisme ne veut pas dire anarchie et chacun pour soi. Faut pas exagérer
pon plus.
Le patronat, tout comme les syndicats défendent leurs intérêts, c'est
normal!
Mais c'est à l'état de veiller aux intérêts du peuple électeur or les
politiques socialo-ump, y compris les cocos, ont clairement oeuvré au
profit des corporatismes , des capitalistes qui évidement se frottent les
mains à la perspective d'une maind'oeuvre bon marché tout comme certains
syndicats y ont vu une couche de population facile à manoeuvrer, tout ça au
mépris des français.
Les scandales financiers où on a détroussé les français se sont succédés.
du Crédit Lyonnais jusqu'à EADS avec lagardère etc...

Maintenant tous les français pendant des générations vont et doivent payer
l'addition?!

L'argent doit être au service de l'Économie
et non le contraire.






ZW
Le #15694701
le nicois civique wrote:

Moi je suis surpris d'apprendre de la bouche de Sarkozy que la
réforme des regimes spéciaus, décôte et autres "choses accessoires"
ne s'appliqueraient pas aux employés de la SNCF déjà en poste!




Aussi absurde que cela puisse paraitre, le fait même d'appliquer de
nouvelles modalités de gestion à des personnes NON ENCORE RECRUTEES
pose un problème aux syndicats !!

Il va de soit que les nouveaux employés, ceux qui ne sont pas encore
recrutés, doivent être affiliés dès leur arrivé dans l'entreprise au
régime général des agents de l'état.

Maintenant, concernant les personnels existant... il y a un vrai
sujet....on peut dors et déjà prendre pour principe que le principe du
prorata s'applique au minimum. POur allez plus loin, il faut négocier
et donner des contreparties. Or le gvt veut allez plus loin pour que la
mesure soit claire, irréversible et puissante politiquement.

Bref, l'état devra calculer une soulte par agent et remettre un petit
chèque à chacun d'entre eux (comme au Canada et ailleurs lorsque ces
pays ont fait le même travail).

ALors quel est le montant du chèque ? Hum... il varira entre 0 et
40,000 environ selon que l'on est sur le point de partir en retraite (0
euros) et 40,000 si l'on est en milieu de carrière. POur les nouveaux
recrutés, quelques milliers d'euros au maximum.
--
Publicité
Poster une réponse
Anonyme