Le scandale de la retouche qui ne dit pas son nom

Le
GhostRaider
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #26410528
Le 23/09/2016 19:25, GhostRaider a écrit :
https://phototrend.fr/2016/05/steve-mccurry-scandale-photoshop/

sur l'expo, une telle pétouille à la Palmer, c'est
pas de la retouche, c'est la souris qui a rippé par erreur amha.
sur le reste rien que de la très normal retouche/tirage.
Charles Vassallo
Le #26410551
Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 23/09/2016 19:25, GhostRaider a écrit :
https://phototrend.fr/2016/05/steve-mccurry-scandale-photoshop/

sur l'expo, une telle pétouille à la Palmer, c'est
pas de la retouche, c'est la souris qui a rippé par erreur amha.
sur le reste rien que de la très normal retouche/tirage.


+1
Sur le reste, les retouches au tampon sont très mineures -- et pas
vraiment indispensables. On ne s'en rend compte que parce que l'on
dispose de l'original. Quelle idée, aussi, d'avoir publié ses originaux...
La première photo ressort d'une autre catégorie. La retouche est mal
faite et elle est saugrenue : ce panneau n'a rien à faire à cet endroit.
Le bord des trottoirs, également, est très suspect. Sabotage ! Complot !
L'ensemble de l'histoire est racontée ici
http://www.imaging-resource.com/news/2016/05/09/editing-error-brings-unwanted-attention-to-steve-mccurrys-work
charles
benoit
Le #26410557
Charles Vassallo
Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 23/09/2016 19:25, GhostRaider a écrit :
https://phototrend.fr/2016/05/steve-mccurry-scandale-photoshop/

sur l'expo, une telle pétouille à la Palmer, c'est
pas de la retouche, c'est la souris qui a rippé par erreur amha.
sur le reste rien que de la très normal retouche/tirage.

+1

+20
Sur le reste, les retouches au tampon sont très mineures -- et pas
vraiment indispensables. On ne s'en rend compte que parce que l'on
dispose de l'original. Quelle idée, aussi, d'avoir publié ses originaux...

Il semble que dans son organisation une photo pouvait être publiée sans
son accord. Pas sérieux.
La première photo ressort d'une autre catégorie. La retouche est mal
faite et elle est saugrenue : ce panneau n'a rien à faire à cet endroit.
Le bord des trottoirs, également, est très suspect. Sabotage ! Complot !

Ce n'est pas une photo, c'est un exercice de débutant lors de la
première semaine du premier mois de sa première année de cours de
Photoshop.
L'ensemble de l'histoire est racontée ici
http://www.imaging-resource.com/news/2016/05/09/editing-error-brings-unwan
ted-attention-to-steve-mccurrys-work

Oui, de toute façon il a dit qu'il ne faisait plus du journalisme, mais
qu'il racontait des histoires. Alors ? Combien de journaleux avons-nous
qui écrivent un roman racontant une réalité déformée à leur façon ? Et
il n'y a pas de problème puisqu'ils disent que c'est un roman.
On les critique ? Oui : sur leur écriture et non sa véracité.
--
"On ne s'occupe pas de l'étiquette tant que les vendanges ne sont pas
terminées" [Benoît]
GhostRaider
Le #26410570
Le 24/09/2016 à 10:23, Charles Vassallo a écrit :
Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 23/09/2016 19:25, GhostRaider a écrit :
https://phototrend.fr/2016/05/steve-mccurry-scandale-photoshop/

sur l'expo, une telle pétouille à la Palmer, c'est
pas de la retouche, c'est la souris qui a rippé par erreur amha.
sur le reste rien que de la très normal retouche/tirage.

+1
Sur le reste, les retouches au tampon sont très mineures -- et pas
vraiment indispensables. On ne s'en rend compte que parce que l'on
dispose de l'original. Quelle idée, aussi, d'avoir publié ses originaux...

Avoir enlevé un enfant complet et un bout d'enfant, ce n'est pas mineur.
Penser que le crime n'existe pas parce qu'il est indétectable est
parfaitement immoral et contraire à toute idée de justice.
La première photo ressort d'une autre catégorie. La retouche est mal
faite et elle est saugrenue : ce panneau n'a rien à faire à cet endroit.
Le bord des trottoirs, également, est très suspect. Sabotage ! Complot !

Pour ne pas prêter le flan à la critique, il faut être insoupçonnable.
L'ensemble de l'histoire est racontée ici
http://www.imaging-resource.com/news/2016/05/09/editing-error-brings-unwanted-attention-to-steve-mccurrys-work

La distinction entre retouche correctrice et retouche créative me semble
parfaitement bien trouvée :
http://www.lefujiste.com/la-retouche-en-questions/
A ceci près que l'auteur ne semble pas comprendre, derrière son
narcissisme et ses fautes d'orthographe qui montrent qu'il n'est qu'un
philosophe d'occasion, que si "seule l'image finale compte", cela ne
peut s'appliquer qu'en matière artistique et certainement pas en
photo-journalisme.
Son opinion est d'ailleurs en totale contradiction avec la photo
d'ouverture d'où Trotsky a été éliminé, ce qui montre bien que son
cerveau ne lui sert guère à penser.
Alf92
Le #26410577
GhostRaider :
https://phototrend.fr/2016/05/steve-mccurry-scandale-photoshop/

ce qui me choque ce n'est pas l'utilisation de photoshop, c'est que
c'est fait comme un goret.
Alf92
Le #26410581
GhostRaider :
Le 24/09/2016 à 10:23, Charles Vassallo a écrit :
Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 23/09/2016 19:25, GhostRaider a écrit :
https://phototrend.fr/2016/05/steve-mccurry-scandale-photoshop/

sur l'expo, une telle pétouille à la Palmer, c'est
pas de la retouche, c'est la souris qui a rippé par erreur amha.
sur le reste rien que de la très normal retouche/tirage.

+1
Sur le reste, les retouches au tampon sont très mineures -- et pas
vraiment indispensables. On ne s'en rend compte que parce que l'on
dispose de l'original. Quelle idée, aussi, d'avoir publié ses originaux...

Avoir enlevé un enfant complet et un bout d'enfant, ce n'est pas mineur.
Penser que le crime n'existe pas parce qu'il est indétectable est
parfaitement immoral et contraire à toute idée de justice.

mais on n'est pas face à la justice, on est face à une photo dont le
principal but est de plaire (ce n'est pas du photo-journalisme).
une fille qui se maquille pour plaire triche-t-elle ? (*)
La première photo ressort d'une autre catégorie. La retouche est mal
faite et elle est saugrenue : ce panneau n'a rien à faire à cet endroit.
Le bord des trottoirs, également, est très suspect. Sabotage ! Complot !

Pour ne pas prêter le flan à la critique, il faut être insoupçonnable.

??
L'ensemble de l'histoire est racontée ici
http://www.imaging-resource.com/news/2016/05/09/editing-error-brings-unwanted-attention-to-steve-mccurrys-work

La distinction entre retouche correctrice et retouche créative me semble
parfaitement bien trouvée :
http://www.lefujiste.com/la-retouche-en-questions/
A ceci près que l'auteur ne semble pas comprendre, derrière son
narcissisme et ses fautes d'orthographe qui montrent qu'il n'est qu'un
philosophe d'occasion, que si "seule l'image finale compte", cela ne
peut s'appliquer qu'en matière artistique et certainement pas en
photo-journalisme.

bof...
si un panneau sens interdit perturbe la lecture pourquoi ne pas le
virer(proprement) d'un coup de photoshop.
en fait tu penses que l'image journalistique ne peut pas mentir, mais
te poses tu la même question au sujet d'un texte journalistique ?
Son opinion est d'ailleurs en totale contradiction avec la photo
d'ouverture d'où Trotsky a été éliminé, ce qui montre bien que son
cerveau ne lui sert guère à penser.

possible, mais il n'a pas l'étroitesse d'esprit de penser à priori et
sans discussion possible que "la retouche c'est mal".
ce n'est pas une attaque contre toi, c'est juste un avis.
(*)j'emmerde les crétins qui voient du sexisme dans cette analogie.
GhostRaider
Le #26410602
Le 24/09/2016 à 15:32, Alf92 a écrit :
GhostRaider :
Avoir enlevé un enfant complet et un bout d'enfant, ce n'est pas mineur.
Penser que le crime n'existe pas parce qu'il est indétectable est
parfaitement immoral et contraire à toute idée de justice.

mais on n'est pas face à la justice, on est face à une photo dont le
principal but est de plaire (ce n'est pas du photo-journalisme).
une fille qui se maquille pour plaire triche-t-elle ? (*)

Cette photo n'est pas qu'une distraction : on montre des enfants du
Bangladesh jouant au football dans une rivière. Elle a valeur de
témoignage. C'est du moins ce que je ressens.
De proche en proche, on peut enlever tous les enfants, les déplacer, les
dédoubler, pourquoi pas ? Que restera-t-il de la scène initiale ?
Pour ne pas prêter le flan à la critique, il faut être insoupçonnable.

??

Pour moi, McCurry, c'est fini. Je n'y crois plus.
Son Afghane est peut-être truquée, comment le savoir ?
Autant qu'il se mette à la peinture, ce sera plus sincère.
bof...
si un panneau sens interdit perturbe la lecture pourquoi ne pas le
virer(proprement) d'un coup de photoshop.

Par principe : tolérance zéro.
C'est comme la virginité des filles dans les pays arabes : on ne rigole
pas avec ça.
en fait tu penses que l'image journalistique ne peut pas mentir, mais
te poses tu la même question au sujet d'un texte journalistique ?

Bien sûr que oui, et je suis souvent épouvanté quand je vois les
inepties qu'écrivent les journalistes sur des sujets que je connais bien.
Et quand je pense à toutes les inepties que je pourrais gober sur les
sujets dont je ne connais rien, je suis encore plus épouvanté.
Son opinion est d'ailleurs en totale contradiction avec la photo
d'ouverture d'où Trotsky a été éliminé, ce qui montre bien que son
cerveau ne lui sert guère à penser.

possible, mais il n'a pas l'étroitesse d'esprit de penser à priori et
sans discussion possible que "la retouche c'est mal".
ce n'est pas une attaque contre toi, c'est juste un avis.
(*)j'emmerde les crétins qui voient du sexisme dans cette analogie.

En fait, il ne sait même pas ce qu'il pense, il dit tout et son contraire.
Stephane Legras-Decussy
Le #26410608
Le 24/09/2016 12:50, GhostRaider a écrit :
Avoir enlevé un enfant complet et un bout d'enfant, ce n'est pas mineur.

c'est totalement insignifiant, cet enfant n'apporte, ni n'enlève rien,
il était juste à demi-caché, donc pas beau. c'est pas un opposant
politique censuré.
retouche totalement justifiée, que j'aurais faite aussi (quoique chiante
à faire).
Stephane Legras-Decussy
Le #26410610
Le 24/09/2016 22:38, GhostRaider a écrit :
De proche en proche, on peut enlever tous les enfants, les déplacer, les
dédoubler, pourquoi pas ? Que restera-t-il de la scène initiale ?

c'est pas parce qu'on peut faire eventuellement n'importe quoi,
qu'on doit ne rien faire du tout.
GhostRaider
Le #26410625
Le 25/09/2016 à 00:56, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 24/09/2016 22:38, GhostRaider a écrit :
De proche en proche, on peut enlever tous les enfants, les déplacer, les
dédoubler, pourquoi pas ? Que restera-t-il de la scène initiale ?

c'est pas parce qu'on peut faire eventuellement n'importe quoi,
qu'on doit ne rien faire du tout.

C'est un faux problème d'approche de limite, ce qui permettrait de nier
le mouvement.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme