Le secret de Sainte Bonnette enfin révélé !

Le
Ghost-Rider
Voilà, je réponds à apd qui a écrit :

"c'est pour la bonnette que je t'écris.
Je pars lundi en vacances avec mon D90 +16-85 +70-300 et bonnettes
Raynox DCR-5320PRO (achetées exprès). Comme tu commences à avoir quelque
expérience sur l'utilisation de bonnette, je me suis dis que tu pourrais
peut-être résumer les choses à ne pas faire, cela permettrait d'éviter
quelques erreurs aux débutants (dont je fais partie)."

Donc, je dévoile ici tous mes pauvres petits secrets, en espérant qu'ils
lui seront utiles.

1 - Les bonnettes ?
Les deux bonnettes Raynox 2D+3D qu'il vient d'acheter valent 240 ¤.
On peut espérer qu'elles seront de bonne qualité vu leur prix.
Je précise cependant que la bonnette Marumi 5D que je viens d'acheter
pour 80¤ est loin de valoir l'Olympus 2,85D, payée 179¤ il y a 6 ans.

2- L'objectif : 16-85 ou 70-300 ?
J'imagine qu'apd a choisi des bonnettes au diamètre du 16-85.
Si c'est le cas, il faudra qu'il l'utilise à 85 et probablement en MAP à
l'infini, voir ci-après, pour maximiser la distance au sujet et
minimiser le champ couvert. Faire des essais avec un double-décimètre.
Pour mes macros, j'utilise mon 18-200 à 200 qui me donne des résultats
corrects.

2 - 2D, 3D ou 5D ?
Perso, j'ai deux bonnettes : Olympus 2,85D et Marumi 5D.
Je fais à peu près tout avec l'Olympus dont la qualité est remarquable
et qui me permet de rester à 35 cm des sujets avec un champ de 40 mm par
27 mm soit un grandissement de 0,59 avec mon 18-200 à 200 réglé sur
l'infini.
Cette distance de 350 mm descend à 130 mm avec un champ de 57 mm par 38
mm si je règle l'objectif sur la MAP mini de 0,50 mètre.

La 5D est moins bonne et nécessite aussi d'être plus près.
La distance au sujet avec elle est de 200 mm avec un champ de 23 mm par
15 mm soit un grandissement de 1,03 si l'objectif à 200 est réglé à
l'infini. Cette distance descend à 100 mm avec un champ de 44 mm par 29
mm si la MAP est réglée sur 0,50 mètre.

Pardon pour tous ces chiffres, nécessaires pour bien comprendre qu'en
pratique, sauf pour de très petits insectes, je garde l'Olympus 2,85D car :
- je reste à 35 centimètres des insectes et je ne les dérange pas,
- le champ est assez large pour que les gros insectes soient dans un
paysage en situation
- mais ce champ est assez restreint pour permettre un recadrage sans
perte visible de qualité.
- la qualité de l'Olympus est meilleure.

La Marumi 5D permet un grandissement plus important mais :
- la proximité de l'appareil fait beaucoup plus fuir les insectes,
- l'objectif est dans le champ du flash et une lunule noire apparait en
bas de l'image,
- sans compter le danger des piqûres (abeilles, guêpes, sphex etc),
- trouver le sujet et faire la pré-mise au point manuelle par
déplacement de l'appareil est beaucoup plus difficile à cause du flou,
fait perdre du temps et fait fuir la cible,
- enfin la profondeur de champ est microscopique et la MAP est très
difficile.
Je la réserve donc aux tout petits insectes peu mobiles qui font 2 ou 3
mm de long.

Les essais faits avec les deux bonnettes ensemble n'ont pas été
concluants, avec les défauts de la 5D décuplés :
- champ de 15mm par 10 mm, soit G = 1,57 et distance de 120 mm : la
cible est très difficile à trouver à cause du flou,
- la profondeur de champ est infime et la MAP hasardeuse à cause de la
non fixité de l'image dans le viseur.
A la rigueur, on peut envisager de photographier ainsi, appareil sur
pied, de toutes petites araignées ou similaires.

4 - Éclairage ?
J'ai fait des photos sans flash et avec flash.
Sauf très grand soleil, je ne travaille plus qu'au flash car les flous
de bougés de la cible et de l'appareil sont quasi inévitables sauf aux
hautes vitesses, incompatibles avec un diaphragme fermé.
J'utilise le flash intégré de mon appareil et pour minimiser les reflets
dus au fait que sa lumière est trop ponctuelle, j'ai mis sur la
trajectoire des rayons un bout de plastique blanc qui fait office de
diffuseur. Ce diffuseur doit être aussi éloigné que possible du flash.
Je règle la puissance du flash entre -3 et -1 selon le niveau de
réflexion du milieu environnant (feuilles ou pas).

5 - Sensibilité ?
Pour permettre un recadrage sans grain, je limite la sensibilité à 400
iso. Plus serait possible mais nécessiterait un diaphragme plus fermé,
d'où perte de qualité par diffraction.

6 - Vitesse ?
J'utilise le 1/200, vitesse maximum de la synchronisation du flash
intégré, ce qui permet d'éviter les images fantômes dues au bougé à des
vitesses plus basses.

7 - Diaphragme ?
Entre f16 et f22, parfois plus mais la diffraction apparaît alors.
Aux diaphragmes inférieurs, la profondeur de champ devient très réduite,
et la MAP difficile.

8 - Correction d'exposition :
Sur mon D90, j'ai mis une correction systématique de -3/6 car il
surexpose nettement.
Pour les photos de macro, je sous-expose en général de -1 en plus de ces
-3/6, d'où au total une correction de -1,5 EV.

NB : je suis donc en manuel complet vitesse/diaphragme/sensibilité.
C'est le flash intégré TTL qui règle sa puissance en fonction de
l'éclair qu'il reçoit en retour, d'où l'importance du point 9 suivant.

9 - Zone de mesure d'exposition ?
Je suis toujours en zone pondérée centrale, ce qui me permet d'avoir un
sujet bien exposé quel que soit l'environnement, clair ou non.

10 - MAP
Je suis toujours en autofocus continu, après m'être rendu compte que le
système Nikon de choix automatique du système d'autofocus : sélectif ou
continu, selon les déplacements du sujet, menait à de mauvais résultats.
Je fais la MAP sur le collimateur central exclusivement.

11 - Pied ou à main levée ?
Le pied ne permet pas de déplacer l'appareil facilement, or la zone de
netteté est très réduite. Sauf pour les araignées ou sujets fixes, le
pied est une gêne.

12 - Viseur ou live-view ?
Le live-view est inutilisable à main levée compte tenu de la faible zone
de netteté. Sur un pied et avec des sujets immobiles, on peut
l'utiliser, mais le viseur fonctionne tout aussi bien et même mieux car
la zone de mesure de la MAP est plus réduite et évite les erreurs.

13- JPG ou RAW ?
Ayant petit à petit peaufiné l'exposition, je constate que le RAW ne
m'apporte pas grand chose de tangible, et même des résultats parfois
moins bons. Je reste donc en JPG Fine.

Voici le montage utilisé :
http://cjoint.com/11ju/AGnntGVcGvN.htm

Et pour ceux qui ont eu la patience de me lire, une photo de ce matin,
brute de capteur, non recadrée, réduite :
http://cjoint.com/11ju/AGCtGCU6zHX.htm

--
Ghost Rider
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
£g
Le #23612531
"Ghost-Rider" news: 4e319e95$0$30779$
Voilà, je réponds à apd qui a écrit :


Voici le montage utilisé :
http://cjoint.com/11ju/AGnntGVcGvN.htm



Un Canon, pour celle-ci ?

Et pour ceux qui ont eu la patience de me lire, une photo de ce matin,
brute de capteur, non recadrée, réduite :
http://cjoint.com/11ju/AGCtGCU6zHX.htm



Et celle-ci, Nikon, ça c'est sûr, D90 18/200 flash intégré.


--
Ghost Rider




La différence se qualité/netteté est phénoménale.
Il est vraiment, il est vraiment ... phénoménal, la la la {|);-)

£g
Ghost-Rider
Le #23612551
Le 28/07/2011 20:13, £g a écrit :
"Ghost-Rider"
Voici le montage utilisé :
http://cjoint.com/11ju/AGnntGVcGvN.htm



Un Canon, pour celle-ci ?



Un Iphone.

Et pour ceux qui ont eu la patience de me lire, une photo de ce matin,
brute de capteur, non recadrée, réduite :
http://cjoint.com/11ju/AGCtGCU6zHX.htm



Et celle-ci, Nikon, ça c'est sûr, D90 18/200 flash intégré.



Ah oui, c'est bien exact en effet, bravo !

La différence se qualité/netteté est phénoménale.
Il est vraiment, il est vraiment ... phénoménal, la la la {|);-)



Je ne te le fais pas dire.

--
Ghost Rider
Ofnuts
Le #23612701
On 07/28/2011 07:38 PM, Ghost-Rider wrote:
Voilà, je réponds à apd qui a écrit :

"c'est pour la bonnette que je t'écris.
Je pars lundi en vacances avec mon D90 +16-85 +70-300 et bonnettes
Raynox DCR-5320PRO (achetées exprès). Comme tu commences à avoir quelque
expérience sur l'utilisation de bonnette, je me suis dis que tu pourrais
peut-être résumer les choses à ne pas faire, cela permettrait d'éviter
quelques erreurs aux débutants (dont je fais partie)."

Donc, je dévoile ici tous mes pauvres petits secrets, en espérant qu'ils
lui seront utiles.

1 - Les bonnettes ?
Les deux bonnettes Raynox 2D+3D qu'il vient d'acheter valent 240 ¤.
On peut espérer qu'elles seront de bonne qualité vu leur prix.
Je précise cependant que la bonnette Marumi 5D que je viens d'acheter
pour 80¤ est loin de valoir l'Olympus 2,85D, payée 179¤ il y a 6 ans.

2- L'objectif : 16-85 ou 70-300 ?
J'imagine qu'apd a choisi des bonnettes au diamètre du 16-85.
Si c'est le cas, il faudra qu'il l'utilise à 85 et probablement en MAP à
l'infini, voir ci-après, pour maximiser la distance au sujet et
minimiser le champ couvert. Faire des essais avec un double-décimètre.
Pour mes macros, j'utilise mon 18-200 à 200 qui me donne des résultats
corrects.

2 - 2D, 3D ou 5D ?
Perso, j'ai deux bonnettes : Olympus 2,85D et Marumi 5D.
Je fais à peu près tout avec l'Olympus dont la qualité est remarquable
et qui me permet de rester à 35 cm des sujets avec un champ de 40 mm par
27 mm soit un grandissement de 0,59 avec mon 18-200 à 200 réglé sur
l'infini.
Cette distance de 350 mm descend à 130 mm avec un champ de 57 mm par 38
mm si je règle l'objectif sur la MAP mini de 0,50 mètre.

La 5D est moins bonne et nécessite aussi d'être plus près.
La distance au sujet avec elle est de 200 mm avec un champ de 23 mm par
15 mm soit un grandissement de 1,03 si l'objectif à 200 est réglé à
l'infini. Cette distance descend à 100 mm avec un champ de 44 mm par 29
mm si la MAP est réglée sur 0,50 mètre.

Pardon pour tous ces chiffres, nécessaires pour bien comprendre qu'en
pratique, sauf pour de très petits insectes, je garde l'Olympus 2,85D car :
- je reste à 35 centimètres des insectes et je ne les dérange pas,
- le champ est assez large pour que les gros insectes soient dans un
paysage en situation
- mais ce champ est assez restreint pour permettre un recadrage sans
perte visible de qualité.
- la qualité de l'Olympus est meilleure.

La Marumi 5D permet un grandissement plus important mais :
- la proximité de l'appareil fait beaucoup plus fuir les insectes,
- l'objectif est dans le champ du flash et une lunule noire apparait en
bas de l'image,
- sans compter le danger des piqûres (abeilles, guêpes, sphex etc...),
- trouver le sujet et faire la pré-mise au point manuelle par
déplacement de l'appareil est beaucoup plus difficile à cause du flou,
fait perdre du temps et fait fuir la cible,
- enfin la profondeur de champ est microscopique et la MAP est très
difficile.
Je la réserve donc aux tout petits insectes peu mobiles qui font 2 ou 3
mm de long.

Les essais faits avec les deux bonnettes ensemble n'ont pas été
concluants, avec les défauts de la 5D décuplés :
- champ de 15mm par 10 mm, soit G = 1,57 et distance de 120 mm : la
cible est très difficile à trouver à cause du flou,
- la profondeur de champ est infime et la MAP hasardeuse à cause de la
non fixité de l'image dans le viseur.
A la rigueur, on peut envisager de photographier ainsi, appareil sur
pied, de toutes petites araignées ou similaires.

4 - Éclairage ?
J'ai fait des photos sans flash et avec flash.
Sauf très grand soleil, je ne travaille plus qu'au flash car les flous
de bougés de la cible et de l'appareil sont quasi inévitables sauf aux
hautes vitesses, incompatibles avec un diaphragme fermé.
J'utilise le flash intégré de mon appareil et pour minimiser les reflets
dus au fait que sa lumière est trop ponctuelle, j'ai mis sur la
trajectoire des rayons un bout de plastique blanc qui fait office de
diffuseur. Ce diffuseur doit être aussi éloigné que possible du flash.
Je règle la puissance du flash entre -3 et -1 selon le niveau de
réflexion du milieu environnant (feuilles ou pas).

5 - Sensibilité ?
Pour permettre un recadrage sans grain, je limite la sensibilité à 400
iso. Plus serait possible mais nécessiterait un diaphragme plus fermé,
d'où perte de qualité par diffraction.

6 - Vitesse ?
J'utilise le 1/200, vitesse maximum de la synchronisation du flash
intégré, ce qui permet d'éviter les images fantômes dues au bougé à des
vitesses plus basses.

7 - Diaphragme ?
Entre f16 et f22, parfois plus mais la diffraction apparaît alors.
Aux diaphragmes inférieurs, la profondeur de champ devient très réduite,
et la MAP difficile.

8 - Correction d'exposition :
Sur mon D90, j'ai mis une correction systématique de -3/6 car il
surexpose nettement.
Pour les photos de macro, je sous-expose en général de -1 en plus de ces
-3/6, d'où au total une correction de -1,5 EV.

NB : je suis donc en manuel complet vitesse/diaphragme/sensibilité.
C'est le flash intégré TTL qui règle sa puissance en fonction de
l'éclair qu'il reçoit en retour, d'où l'importance du point 9 suivant.

9 - Zone de mesure d'exposition ?
Je suis toujours en zone pondérée centrale, ce qui me permet d'avoir un
sujet bien exposé quel que soit l'environnement, clair ou non.

10 - MAP
Je suis toujours en autofocus continu, après m'être rendu compte que le
système Nikon de choix automatique du système d'autofocus : sélectif ou
continu, selon les déplacements du sujet, menait à de mauvais résultats.
Je fais la MAP sur le collimateur central exclusivement.

11 - Pied ou à main levée ?
Le pied ne permet pas de déplacer l'appareil facilement, or la zone de
netteté est très réduite. Sauf pour les araignées ou sujets fixes, le
pied est une gêne.

12 - Viseur ou live-view ?
Le live-view est inutilisable à main levée compte tenu de la faible zone
de netteté. Sur un pied et avec des sujets immobiles, on peut
l'utiliser, mais le viseur fonctionne tout aussi bien et même mieux car
la zone de mesure de la MAP est plus réduite et évite les erreurs.

13- JPG ou RAW ?
Ayant petit à petit peaufiné l'exposition, je constate que le RAW ne
m'apporte pas grand chose de tangible, et même des résultats parfois
moins bons. Je reste donc en JPG Fine.

Voici le montage utilisé :
http://cjoint.com/11ju/AGnntGVcGvN.htm

Et pour ceux qui ont eu la patience de me lire, une photo de ce matin,
brute de capteur, non recadrée, réduite :
http://cjoint.com/11ju/AGCtGCU6zHX.htm




Je plussoie assez globalement... Il ne faut pas trop forcer sur la
puissance de la bonnette, et pour les bestioles une bonnette faible
(2-3D) sur une focale longue est plus adaptée.

Mon point de divergence est que j'utilise un monopode. C'est beaucoup
plus stable que la main levée et ça reste très maniable.

Pour le flash, j'ai un vieux cobra que j'utilise en manuel avec un
diffuseur (on peut toujours faire des essais pour s'étalonner). Comme il
a un NG très correct (46) je le fais viser en l'air.
--
Bertrand
Ghost-Rider
Le #23612691
Le 28/07/2011 21:31, Ofnuts a écrit :

Je plussoie assez globalement... Il ne faut pas trop forcer sur la
puissance de la bonnette, et pour les bestioles une bonnette faible
(2-3D) sur une focale longue est plus adaptée.



Tout-à-fait.

Mon point de divergence est que j'utilise un monopode. C'est beaucoup
plus stable que la main levée et ça reste très maniable.



Je pense que tu as raison et je vais tâcher de m'en bricoler un ou je
vais recycler ma crosse d'épaule.

Pour le flash, j'ai un vieux cobra que j'utilise en manuel avec un
diffuseur (on peut toujours faire des essais pour s'étalonner). Comme il
a un NG très correct (46) je le fais viser en l'air.



J'ai aussi utilisé mon flash cobra Olympus FL40 (NG 40) en manuel mais
il me faut un diffuseur-écran pour rabattre la lumière.
J'en reste donc au flash intégré TTL avec diffuseur "Picard Surgelés".

--
Ghost Rider
jean-daniel dodin
Le #23612961
Le 28/07/2011 19:38, Ghost-Rider a écrit :
Voilà, je réponds à apd qui a écrit :

"c'est pour la bonnette que je t'écris.



merci d'avoir pris cette peine. Tu te débrouille très bien

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français: http://dodin.org/frsv/
http://jdd.blip.tv/
http://www.youtube.com/user/jdddodinorg
apd
Le #23613321
Ghost-Rider a écrit :
Voilà, je réponds à apd qui a écrit :



...




Bonjour GR,

et un grand merci pour ce résumé qui devrait m'être très utile.

Les deux bonnettes Raynox 2D+3D qu'il vient d'acheter valent 240 ¤.




1 "Raynox 3 in 1 HD Macro Conversion Lens - Thread Size 72MM - Raynox
DCR-5320PRO"
Accessory; $199.95
soit 144¤ ; acheté chez Amazon usa (pub gratuite) et, effectivement en
72 mm ;-) les 2 objectifs ayant le même diamètre de filetage.


Le but est surtout la photo de fleurs en randonnées ; j'avais été
"embêté" lors de notre voyage aux USA en 2009.
Si cela vous intéresse, j'en ai fait un petit résumé photos (sans aucune
prétention)à :
http://isap29.free.fr/site_web/usa2009/sommaire.html

Les photos sont prises avec :
- un bridge Olympus 5060WZ
- un compact Canon S70

J'ai aussi un monopode, testé le week-end dernier lors d'un spectacle
son et lumière nocturne au château de Kergroadez ; trouvé plus pratique
que le trépied que ma femme trimballait ; mais ce n'est pas tout à fait
la même chose.

Encore merci pour ton résumé (enregistré pour mettre sur mon portable).

apd.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme