sens des négas sur un scanner

Le
jean-daniel dodin
Bonjour,

J'ai du mal à comprendre dans quel sens il faut mettre (en principe)
les négatifs sur un scanner

* la notice de l'epson 4490 semble dire qu'il faut mettre la pellicule
gélatine vers le haut (à l'opposé du capteur, donc, je trouve ca bizarre);

* la doc sur le net dit qu'il faut 1mm entre la pellicule et la vitre
du scanner

Concrètement, je ne vois aucune différence à l'expérimentation

* mes pellicules ne sont pas des chef d'oeuvres, les 6x9 que je
scanne, en particulier sont presque tous très anciens, abimés
(moisissures, trous dans la gélatine)

* s'agissant des 24x36 et du Nikon LS-4000, la notice dit de mettre la
gélatine vers le bas, mais beaucoup de films sont pratiquement
indiscernables (aussi brillants d'un coté que de l'autre)

* sur le 4490, j'ai fabriqué deux passe-vues: avec l'un j'utilise une
vitre posée sur deux guides en carton: la pellicule est donc glissée
entre la vitre du scanner, les deux guides (entre 1 et 2 mm
d'épaisseur) et la vitre du passe-vues. Comme elles sont très
courbées, elles viennent essentiellement se plaquer à l'opposé de la
gélatine.

* j'ai fait un deuxième passe-vues, avec lequel la pellicule est à
environ 2 mm de la vitre du scanner

dans tous les cas, et quel que soit le sens de mise en place de la
pellicule, je ne vois aucune différence sur le résultat (bon dans les
deux cas.

on dirait que la profondeur de champ est vraiment grande :-)

merci de vos avis
jdd
--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #20352971
jean-daniel dodin a écrit :
Bonjour,

J'ai du mal à comprendre dans quel sens il faut mettre (en principe)
les négatifs sur un scanner

* la notice de l'epson 4490 semble dire qu'il faut mettre la pellicule
gélatine vers le haut (à l'opposé du capteur, donc, je trouve ca bizarre);

* la doc sur le net dit qu'il faut 1mm entre la pellicule et la vitre
du scanner

Concrètement, je ne vois aucune différence à l'expérimentation...

* mes pellicules ne sont pas des chef d'oeuvres, les 6x9 que je
scanne, en particulier sont presque tous très anciens, abimés
(moisissures, trous dans la gélatine)...

* s'agissant des 24x36 et du Nikon LS-4000, la notice dit de mettre la
gélatine vers le bas, mais beaucoup de films sont pratiquement
indiscernables (aussi brillants d'un coté que de l'autre)



Sur les scanners film le coté émulsion doit être du coté du
capteur. En fait c'est exactement comme dans un
agrandisseur... On peut repérer le bon coté soit grâce au
cache (diapo) soit simplement en regardant l'image : quand
elle est vue dans le bon sens, l'émulsion est de l'autre coté...

* sur le 4490, j'ai fabriqué deux passe-vues: avec l'un j'utilise une
vitre posée sur deux guides en carton: la pellicule est donc glissée
entre la vitre du scanner, les deux guides (entre 1 et 2 mm
d'épaisseur) et la vitre du passe-vues. Comme elles sont très
courbées, elles viennent essentiellement se plaquer à l'opposé de la
gélatine.

* j'ai fait un deuxième passe-vues, avec lequel la pellicule est à
environ 2 mm de la vitre du scanner

dans tous les cas, et quel que soit le sens de mise en place de la
pellicule, je ne vois aucune différence sur le résultat (bon dans les
deux cas.

on dirait que la profondeur de champ est vraiment grande :-)



Sur ce type de scanner à plat oui : ça fait partie des
caractéristiques recherchées. Et ça fait partie de celles
qui limitent la définition réelle...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
jean-daniel dodin
Le #20353061
Jean-Pierre Roche a écrit :

Sur les scanners film le coté émulsion doit être du coté du capteur. En
fait c'est exactement comme dans un agrandisseur... On peut repérer le
bon coté soit grâce au cache (diapo) soit simplement en regardant
l'image : quand elle est vue dans le bon sens, l'émulsion est de l'autre
coté...



c'est la logique, mais voilà ce que dit la notice du 4490 (et à
l'essai, aucune différence):

Faites glisser complètement une ou deux bandes de film dans le support
de films de manière à ce que le bord inférieur brillant soit orienté
vers le bas. Les images et les inscriptions éventuellement présentes
sur les bandes de film doivent apparaître à l'envers sur le côté
orienté vers le haut.

le bas, c'est la vitre du scanner...

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Delestaque
Le #20355011
jean-daniel dodin wrote:


* s'agissant des 24x36 et du Nikon LS-4000, la notice dit de mettre la
gélatine vers le bas, mais beaucoup de films sont pratiquement
indiscernables (aussi brillants d'un coté que de l'autre)



En regardant bien tu vois un leger relief des différentes zones en lumière
rasante, j'admets que parfois, c'est vraiment pas facile, tu sais dans ce
cas en labo pro on demontait la dia en conservant le cache original en
référence dans une pochette cristal, pour que le client s'y retrouve

--
G.Ricco
Claudio Bonavolta
Le #20357311
On 15 oct, 07:56, jean-daniel dodin
<snip>
* s'agissant des 24x36 et du Nikon LS-4000, la notice dit de mettre la
gélatine vers le bas, mais beaucoup de films sont pratiquement
indiscernables (aussi brillants d'un coté que de l'autre)



Suffit de regarder les inscriptions sur le bord de la pellicule, si
c'est à l'endroit, c'est que tu regardes depuis le côté support,
l'émulsion est de l'autre côté.

<snip>
merci de vos avis
jdd
--http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:http://new.dodin.org/frsv/http:// valerie.dodin.org



Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch
Delestaque
Le #20357491
Claudio Bonavolta wrote:
On 15 oct, 07:56, jean-daniel dodin
<snip>
* s'agissant des 24x36 et du Nikon LS-4000, la notice dit de mettre
la
gélatine vers le bas, mais beaucoup de films sont pratiquement
indiscernables (aussi brillants d'un coté que de l'autre)



Suffit de regarder les inscriptions sur le bord de la pellicule, si
c'est à l'endroit, c'est que tu regardes depuis le côté support,
l'émulsion est de l'autre côté.

<snip>
merci de vos avis
jdd
--http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image
français:http://new.dodin.org/frsv/http://valerie.dodin.org



Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch



Comme ce sont des dias qui posent pb, plus qu'a demonter le cache, et il n'y
en a pas beaucoup qu'on puisse récuperer, les Gépé, certains on peut.
Je suppose que si ce sont des négatifs, JDD connait le sens de lecture.

--
G.Ricco
jean-daniel dodin
Le #20357621
Delestaque a écrit :

Je suppose que si ce sont des négatifs, JDD connait le sens de lecture.



pas toujours si évident que ca

et ca ne dit pas pourquoi epson recommande de mettre les films "à
l'envers"

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Delestaque
Le #20357711
jean-daniel dodin wrote:
Delestaque a écrit :

Je suppose que si ce sont des négatifs, JDD connait le sens de
lecture.



pas toujours si évident que ca

et ca ne dit pas pourquoi epson recommande de mettre les films "à
l'envers"



pour avoir des anneaux de Newton, sait il lui même ce qu'il dit Epson ?
mais si le film est posé support contre la vitre, gélatine côté source, pour
lui c'est peut être ça " à l'envers" parce que tu le pose a l'nvers de sens
de lécture pour toi, j'ai de l'Epson depuis longtemps, je ne me suis jamais
posé la question du reste, veille habitude de logique de photographe
probablement ?
moi, je les ai toujours posé comme ça, sans le moindre pb
a part les plaques de verre qui sont épaisses, je sais que ce n'est pas très
logique.

--
G.Ricco
jean-daniel dodin
Le #20358761
Delestaque a écrit :

mais si le film est posé support contre la vitre, gélatine côté source, pour
lui c'est peut être ça " à l'envers"



j'ai publié un peu plus tot l'extrait du manuel epson

moi, je les ai toujours posé comme ça, sans le moindre pb



en fait j'ai fait des essais dans les deux sens, sans trouver la
moindre différence. La profondeur de champ est énorme (plus d'un cm -
tests faits), par contre il me parait plus logique de montrer la
gélatine au capteur pour ne pas avoir a faire traverser la cellulose à
l'image...

a part les plaques de verre qui sont épaisses, je sais que ce n'est pas très
logique.



mon film est tellement courbé que, de toute façon, la gélatine n'est
pas posée sur le verre :-)

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Delestaque
Le #20359291
jean-daniel dodin wrote:
Delestaque a écrit :

mais si le film est posé support contre la vitre, gélatine côté
source, pour lui c'est peut être ça " à l'envers"



j'ai publié un peu plus tot l'extrait du manuel epson

moi, je les ai toujours posé comme ça, sans le moindre pb



en fait j'ai fait des essais dans les deux sens, sans trouver la
moindre différence. La profondeur de champ est énorme (plus d'un cm -
tests faits), par contre il me parait plus logique de montrer la
gélatine au capteur pour ne pas avoir a faire traverser la cellulose à
l'image...

a part les plaques de verre qui sont épaisses, je sais que ce n'est
pas très logique.



mon film est tellement courbé que, de toute façon, la gélatine n'est
pas posée sur le verre :-)



Là, je posais une palaque de verre optique de passe vue 13 x 18 , pas le
choix
--
G.Ricco
jean-daniel dodin
Le #20359431
Delestaque a écrit :

Là, je posais une plaque de verre optique de passe vue 13 x 18 , pas le
choix


moi aussi, mais j'ai collé deux languettes de carton d'1mm d'épaisseur
comme guide film (pour identifier la position de la zone de scan)

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme